Bonjour le vide existentiel



  • Bonjour le vide existentiel

  • 5f50edac4e82d bpthumb

    clara92

    Membre
    3 septembre 2020 à 16 h 00 min

    Bonjour à tous,

    Nouvelle sur le forum, je me lance dans un nouveau sujet où j’aimerai échanger avec vous (désolée si une discussion similaire existe déjà) : -roulements de tambour- ….. Le vide existentiel !

    Alors voilà, est-ce que ça arrive aussi à certains d’entre vous d’être pris de pics d’angoisses (sur fond de désarroi constant ^^) quant aux multiples questionnements du sens de votre vie, de l’absurdité de notre société, de la quête inaccessible de la vérité absolue, de la futilité de votre existence et de ce que vous en faîtes, de l’absurdité de votre fonctionnement qui vous dépasse vous-même, de l’essence primaire de votre vous?

     

    Pour ma part, j’aime beaucoup de choses et je m’intéresse à peu près à tout mais je n’ai pas de passion ou de truc qui me fait vibrer, professionnellement comme dans la vie en général j’ai envie de faire 1000 choses différentes et ça se solde souvent par un abandon de ce que j’entreprends. C’est difficile mais parfois le simple fait d’imaginer le déroulement de mon projet, de sa création à son aboutissement final, me donne l’impression de ne pas avoir vraiment besoin de l’entreprendre finalement. Je passe du coq à l’âne tout le temps.

    Je me sens terriblement seule dans ma vie et dans mes doutes, solitude subie plutôt que voulue, et dans mes relations je me sens souvent seule aussi, allant d’échecs en échecs amicaux et sentimentaux. Sans parler de toutes ces questions sans réponses qui sont toujours là en trame de fond.

    J’ai donc l’impression d’être carrément vide de l’intérieur, une étrangère pour moi-même et un extraterrestre pour les autres. Ce vide se fait ressentir constamment et quand je l’ai trop combattu alors il m’explose à la gueule dans un épisode de crise d’angoisses (crise existentielle?), qui génère un état de dépression chronique (je suis diagnostiquée HPI/HPE multiphobique, quel intitulé sympatoche). Inutile, incapable, “pas assez” ou “trop”…

     

    Est-ce que ça parle à quelqu’un? Avez-vous des outils/remèdes/sort contre cet état?

    Amicalement.

  • 5c2285adecc4d bpthumb

    amonk

    Membre
    3 septembre 2020 à 16 h 20 min

    Le vide existentiel.

    Je suis interpellé sur les mots “le sens de votre vie”. Sur ce point, j’aime bien Enthoven dans une courte vidéo “Si la vie avait un sens, on ne le chercherait pas”.

    https://youtu.be/Ojdo4nJilK4

    D’après moi, se sentir vide, c’est ne pas voir son ego. Au sens grec du terme et non pas au sens à connotation négative que l’on a l’habitude de lire ici et là.

    Quand on se sent vide, on n’aime plus rien. Comment remplir alors ce vide ? La nature a horreur du vide, et le besoin de remplir se fait sentir.

    Certaines personnes dites toxiques n’arrivent pas à remplir ce vide. Est-ce uniquement cette catégorie qui n’y arrive pas ? Je ne sais pas.

    Mais alors, comment remplir cela ? Et si on se tournait vers soi-même ? La découverte de soi est une quête expliquée dans de nombreuses œuvres, il me semble. L’alchimiste, par exemple (mais pourquoi j’en parle alors que moi-même, je ne l’ai pas lu ?).

    Et s’il était temps… de devenir soi-même ?

    Si cette question vous parle, je vous invite à écouter L. Gounelle dans son TedX.

    https://youtu.be/NZXJ7zh3PJM

    Si on se comprend au moins soi-même, et qu’on voit ses faiblesses, et qu’on accepte tout ceci… ne serait-ce pas une voie qui permet de s’enrichir ?

    Vous serez chacun seul juge… de vous-même !

  • 5e62202b56807 bpthumb

    cineaste

    Membre
    3 septembre 2020 à 17 h 35 min

    @Clara92 je te conseille de réaliser comme moi des 🎥 films 😊 Super 8 , c’est parfait pour donner un sens visionnaire à tes questionnements existentiels …

    https://m.youtube.com/watch?v=NDJ85bwaFOE

  • 5f50edac4e82d bpthumb

    clara92

    Membre
    4 septembre 2020 à 14 h 28 min

    Merci pour ces réponses qui m’apportent quelques pistes de réflexion Blush

  • 5e3ec59e2cae9 bpthumb

    darkchocolate

    Membre
    4 septembre 2020 à 17 h 56 min

    Salut,

    J’ai l’impression que comme beaucoup, tu as aussi peut-être du mal à te poser dans le présent. Je ne vais pas donner la leçon comme c’est aussi dur pour moi de ne pas être dans le futur. Mais perso je suis toujours à anticiper, quel que soit le sujet, le projet, la réflexion, etc.

    Tu prends l’exemple d’un projet, c’est assez symptomatique, je trouve. Avant de me lancer, pour avoir de la visibilité et mesurer le pour et le contre avant de devoir s’y investir, je vais déjà essayer de m’imaginer toutes les choses à faire, etc.

    C’est bien pour faire un choix “rationnel” avec le max d’infos en poche, mais comme je “ressens” davantage toute l’énergie qu’il va falloir y mettre avant de vraiment jauger/ressentir le gain, ça va avoir tendance à me décourager et par flemme je vais passer à autre chose.

    On passera sous silence la procrastination, qui accompagne souvent les zèbres. Smile

    Idem pour le côté éclectique (j’ai/ai eu peu de passions qui me tirent vraiment vers le haut), j’ai tendance à m’intéresser à énormément de choses mais sans creuser. Quand je creuse, si c’est pas par passion, c’est plus par nécessité.

    De ce côté, ce qui y répond, m’apporte un peu d’espoir/positif, comprendre le monde et l’univers (indispensable, je trouve, pour s’intéresser à la vie), c’est la lecture des Science & Vie. Ça touche à plein de sujets, je trouve ça très intéressant, instructif, et en 2h30 de lecture j’ai l’impression que ça m’a pas mal (au moins) apporté. Ça apporte aussi des réponses, parfois.

    Je suis plus branché sciences, aussi (a).

    J’ai connu un passage à vide récemment (juin à août), le boulot était beaucoup en cause. Des hics pros et persos qui se sont percutés au mauvais moment. Bien dur à un moment, ce qui m’a fait le déclic pour remonter un peu, ce fut de lire des articles/docs sur la dépression et le bore out. Ça ne m’a pas donné envie, du coup ça m’en a fait sortir (un peu comme les fumeurs qui intègrent une info qui leur fait réaliser qu’ils font une connerie et se décident d’arrêter de fumer). Quand tu trouves ce déclic, ça aide vachement, comme c’est peu coûteux, rapide et efficace un certain temps, en principe.

    Reste à le trouver dans ton cas.

    Je plussoie aussi le fait de mieux se connaître, as-tu déjà essayé les tests de personnalité pour voir si des choses pouvaient te parler ?

    Je mets le lien d’un qui n’est pas le plus complet (pas besoin de payer, ça sera moins complet mais ça donne un ordre d’idées à défaut d’être le test/site parfait):

    https://www.16personalities.com/fr/test-de-personnalite

    Tu mets juste ce que tu es, pas ce que tu voudrais être, quand tu réponds aux questions (faut le faire 3-4 fois pour voir si les résultats varient d’un test à l’autre), ensuite tu regardes celui qui tombe le plus (éventuellement l’autre profil si t’en es très proche) et tu regardes ce qui te correspond dans ce qu’ils mettent.

    Faut pas chercher à s’identifier dans tout ce qu’ils mettent pour le profil en question, plutôt voir ce qui colle. Des fois on découvre des choses sur soi comme ça. Et il peut y avoir les causes/explications de tel ou tel trait, donc pas mal pour agir dessus.

    Je crois (je suis en réponse rapide, je peux pas accéder à ton profil) que tu avais mis les jeux vidéos comme centre d’intérêt. A quel(s) genre(s)/jeu(x) as-tu joué ? Et que faisais-tu ?

    Juste du jeu, du social, de la création de contenu… (dans le jeu, pour le jeu, autour du jeu, etc) ?

  • 5e62202b56807 bpthumb

    cineaste

    Membre
    4 septembre 2020 à 20 h 17 min

    J’ai répondu au questionnaire communiqué ici de test de personnalité sur le web, en toute franchise et honnêteté, sachant pertinemment par avance l’aspect approximatif et réducteur, induit par un questionnaire standardisé à l’emporte pièce de ce genre …

    https://www.16personalities.com/fr/la-personnalite-entp

  • 5eaef6e686f14 bpthumb

    jesus-christ

    Membre
    9 septembre 2020 à 19 h 09 min

    Bonjour @Clara92

    Savez vous que l’être humain est multidimensionnel ?

    Une façon de répondre à ce “vide existentiel”, ainsi que vous le décrivez, est de s’assurer à nourrir chaque partie de son être. La nourriture pour le corps matériel, la nourriture pour l’esprit et le mental, et la nourriture pour l’âme. Pour chacun, un juste dosage pour maintenir un équilibre en respectant les cycles.

    Pour faire bref :

    La nourriture matérielle consiste à manger, respirer, bouger.

    La nourriture mentale consiste à bien penser, réfléchir, apprendre, et mettre de l’ordre dans ses pensées.

    La nourriture de l’âme consiste à respecter ses émotions ou intuitions lorsqu’elles se présentent, à laisser germer les graines de la bonté, la gentillesse, et l’amour pour toute la création.

    Une fois tout cela accompli, on ressent une douce paix intérieure. Qui s’accompagne de sérénité et confiance. Favorisant aussi une forme d’humilité.

    Pour vos phobies, supposons qu’il s’agisse d’un problème en partie matériel, en partie mental, et en partie spirituel. Selon, il existe des exercices pratiques pour vaincre cela.


Affichage des publications 1 - 7 de 7

Connectez-vous pour répondre.

Article Original
0 de 0 messages Juin 2018
Maintenant

New Report

Close