Intérêt d’être diagnostiqué



  • Intérêt d’être diagnostiqué

    5fa97d84f0b53 bpthumb norbert mis à jour Il y a 3 mois, 2 semaines 3 Membres · 3 Messages
  • 3585803a124f51d1c7cd6462a39c0cef?s=80&r=g&d=https%3A%2F%2Frencontre surdoue.com%2Fwp content%2Fuploads%2F2017%2F06%2Frencontresurdoue

    gingerebrab

    Membre
    11 août 2020 à 17 h 08 min

    Bonjour à toutes et à tous,

    Loin de moi l’idée de faire ici des rencontres, je me suis inscris avec pour objectif de recevoir des conseils, des avis…
    Ca fait quelques temps que je me pose des questions sur la possibilité que je sois ” surdoué” ou “doué”, je ne sais pas du tout comment qualifier cette chose.
    Ma première rencontre avec ce terme a été plutôt compliqué. C’est un garçon que je côtoyais qui m’en a parlé, et qui a une personnalité que je qualifierai de toxique et manipulateur. J’ai très vite, inconsciemment je pense, associait l’un et l’autre.
    Bon. Pour faire simple, je me pose de plus en plus de questions, parce qu’autour de moi, je côtoie plusieurs personnes qualifiés de HP. Et j’ai l’impression que dans mon milieu – je suis dans le théâtre – c’est quelque chose d’assez récurrent.
    Bon, je vais pas m’étaler et raconter ma vie dans les détails, mais j’ai une question, principale et importante pour moi.

    Est-ce que pour vous, être diagnostiqué a rendu votre vie meilleure ?

    Je fais depuis un an – sans doute plus – une sorte de dépression. Je viens de commencer des antidépresseurs il y a un mois. Concernant mon profil, j’ai des sortes d’angoisses/dépressions par vague, surtout dans les périodes où je ne suis pas stimulé. Quand je bosse – j’ai passé par exemple ce dernier mois entre deux semaines de résidence, la création d’un spectacle + la participation a un festival et j’allais beaucoup mieux. Donc, je disais, quand je travaille, et que ça me passionne, ça va.
    Mes parents me disent que j’ai parlé relativement tôt, que je finissais toujours mes devoirs avant les autres à l’école – apparemment je foutais le bordel dès que j’avais fini parce que je m’ennuyais – j’avais des discussions étonnantes pour mon âge, etc…
    Pourtant, je ne me suis jamais senti comme très intelligent. Effectivement, j’ai toujours réussi à l’école sans travailler, en fournissant le strict minimum.
    Je me souviens aussi d’une époque où j’avais quasiment toujours 20/20 en Maths, sauf pour les problèmes, parce que je trouvais la réponse mais était incapable d’expliquer mon raisonnement.
    J’étais selon ma mère “dépressif” à 8 ans, je me souviens avoir fait une sorte de mise en scène de tentative de suicide pour attirer l’attention… Apparemment j’écrivais des petits poèmes sombres aussi, parfois…
    Je posais énormément de questions, mais selon moi, c’est un trait commun à tous les enfants… Des questions sur le sens de la vie, les injustices sociales, etc…

    Je suis perfectionniste. J’ai envie de faire pleins de choses – dessiner, écrire, peindre, faire des films – mais je m’en empêche toujours parce que ” je ne sais pas faire”. J’aimerais devenir touche à tout mais ne le suis pas. J’ai souvent l’impression de m’empêcher de faire des choses par peur de l’échec et de me sentir nul, du coup je persévère dans ce que je sais déjà faire. Je tourne souvent en rond, sauf quand je m’impose un programme.
    J’ai toujours été très stressé, je me souviens dès mes 5 ans avoir toujours eu mal au ventre, visiblement à cause du stress.

    J’ai toujours eu une écriture très médiocre en terme de caligraphie et je dessine aussi très mal – d’ailleurs je ne dessine jamais à cause de ça.

    Je tourne souvent en rond, m’ennuie souvent, et quand je m’ennuie j’ai des angoisses – celles qui m’ont sans doute amené la dépression. Je noie
    souvent ça dans l’alcool pour me sentir ” plus vivant” “plus sensible”…

    Je ne sais pas trop quoi dire d’autres.

    Ah, souvent le bruit m’agace. Je ne supporte pas le bruit, impossible de me concentrer quand il y a des gens autour de moi. Dans mon environnement, les gens sont très bruyants et expanssifs, et j’ai horreur de ça, ça me tend, m’angoisse. D’autant plus quand je vais pas bien, je suis obligé parfois d’aller m’enfermer dans les vestiaires pour manger au calme. Si je vais bien et que je suis dans une bonne humeur, je peux participer au bruit ambiant sans problème, mais dans le cas contraire j’ai besoin de le fuir.

    Ah si, ma vie théâtrale est compliquée depuis mon entrée en école, je ne m’y épanouis pas du tout. Par contre avant, quand j’étais avec des profs que j’admirais, je pouvais rester concentré 6h sans soucis, j’en redemendais encore et encore…
    J’ai toujours adoré avoir des profs passionnants. Depuis mes 18 ans j’essaie de devenir autodidacte – je regrette de ne pas avoir fait de Prépa Kagne – mais c’est extrêmement compliqué pour moi, je ne sais pas comment faire, ou aller, quoi chercher, je n’ai pas de méthode, j’ai l’impression de ne rien retenir, bref, c’est un peu un calvaire. Alors que j’ai toujours adoré apprendre, savoir, découvrir.

    Bon voilà, tout ça c’est en vrac…

    Si quelqu’un.e peut m’éclairer, me dire si ça pourrait m’aider concernant mes angoisses ou quoi de faire un diagnostic… Je suis suivie par une psy depuis un an, mais on a jamais parlé de ça… J’ai eu de faux diagnostics de bipolaires et de cyclothimie, qui ne semble pas se confirmer…
    Visiblement quand j’étais petit j’ai été testé mais je n’étais pas hyperactif… Mes parents se posaient la quesion..

    Merci de votre aide…

  • ?s=80&d=https%3A%2F%2Frencontre surdoue.com%2Fwp content%2Fuploads%2F2017%2F06%2Frencontresurdoue

    Anonyme

    Membre
    12 août 2020 à 22 h 30 min

    Change de psy

  • 5fa97d84f0b53 bpthumb

    norbert

    Membre
    13 août 2020 à 17 h 19 min

    @Gingerebrab “Loin de moi l’idée de faire ici des rencontres [amoureuses]”

    C’est ton droit mais pourquoi (si je peux me permettre)?


Affichage des publications 1 - 3 de 3

Connectez-vous pour répondre.

Article Original
0 de 0 messages Juin 2018
Maintenant

New Report

Close