Philo du système mondial

  • 62b09ccaf099d bpthumb

    Alfa

    Membre
    24 janvier 2023 à 12 h 08 min
  • 63ad6dd181f70 bpthumb

    Kitsunebi

    Membre
    24 janvier 2023 à 13 h 36 min

    Nous ne sommes pas dans “Le meilleur des mondes” (Aldous Huxley), mais même si nous pouvons ou pourrions vite arriver à un carnage ou à des “Ravage”(s) (René Barjavel), de toute façon, nous ne reviendrons jamais à la Préhistoire même si nous restons “Les enfants de la Terre” (Jean M. Auel). Dans tous les cas, nous avons le loisir de pouvoir nous procurer presque tous les livres que nous souhaitons car ils sont rarement brûlés à une température de “Fahrenheit 451” (Ray Bradbury) avant que nous puissions les parcourir, livres qui peuvent notamment nous aider à nous adapter à ce monde voire à évoluer si nous le souhaitons, sans cependant que personne ne puisse nous forcer à nous adapter ou évoluer jusqu’à devenir une sorte de “(Projet) miracle” (Mike Resnick).

    Quoiqu’il en soit, plutôt que de chercher un Paradis qui n’existe pas sur cette Terre, je préfère vivre dans ce monde “moderne”, dans lequel nous pouvons avoir beaucoup de temps pour soi et dans lequel nous ne sommes même pas obligés de travailler pour (sur)vivre, du moins pas autant que nos aînés. Et je suis habituée à toute cette liberté, ce confort… J’en oublierais même mes devoirs envers cette société dont je peux profiter.

    Quoiqu’il en soit, vouloir sauver les autres ou le monde part souvent d’une bonne intention. Mais chercher à aider les autres malgré eux, même quand ils nous disent qu’ils ne veulent pas de notre aide, et croire mieux savoir qu’eux ce qu’ils pensent, ressentent et ce et ceux qui seraient le mieux pour eux, c’est pour moi se comporter en tyran.

    Les dictateurs et/ou les gouvernements et autres personnes ayant ou croyant avoir du pouvoir sur les autres pensent peut-être eux aussi faire ce qui est le mieux pour le peuple, tout en les traitant parfois comme des pions sacrifiables et manipulables, des marionnettes sans volonté et/ou sans cervelle…

    Je suis quant à moi contente de ne pas avoir trop de responsabilités, et de pouvoir disposer de bien plus de choix, de liberté et de luxe que mes ancêtres. Un jour, tout cela pourrait bien prendre fin. En attendant, je continuerai à profiter de cette vie, qui est pour moi la seule que nous aurons jamais.

    Le monde n’a d’ailleurs nullement besoin de moi. Il ne m’a pas attendue pour s’auto-détruire. Les autres non plus. Et pour se sauver tous seuls non plus. Bien heureusement.

  • 62b09ccaf099d bpthumb

    Alfa

    Membre
    24 janvier 2023 à 14 h 25 min

    @Kitsunebi

    Parfait, toi, et tout le monde a le droit de penser ce qu’il veut par rapport à tout ça, là n’est pas la question.

    Entre penser et faire, il y a parfois une marge, mais pas toujours, justement…

    Cette sacro-sainte liberté ( de penser et de faire ), qui nous est par exemple jetée à la figure, dans des pubs, dans des slogans politiques, tend à nous faire penser que la liberté est foncièrement bonne…

    Nan nan, la liberté c’est ni plus ni moins positif qu’un couteau de cuisine, tout dépend comment on l’emploie. Et comment y voir clair de ce côté ? Toujours par rapport au bien et au mal, c’est là qu’est la balance.

    C’est très manichéen, certes, mais si on ne l’est pas on se perd. Si on se perd, le monde se perd.

    Une simple preuve que le manichéisme soit la seule boussole qui vaille aujourd’hui : si on perd les notions de bien et de mal, on perd la notion du bien, donc on se dirige vers le mal. Ou 1 + 1 = 2, c’est vraiment basique, et logique.

    Prenons un simple exemple, parmi plein d’autres : le poulet c’est bon ! Ca c’est nos papilles qui le disent. Que nous disent ces élevages en batterie ? Tout autre chose. Et plein d’autres exemples de la même trempe, y’a qu’à demander. Donc tu vois, la liberté, ce qu’on pense, ou croit qui est bien, ça a vite ses limites, quand on utilise son cerveau juste 10 secondes sur un sujet, pour peu d’être objectif.

    De toute façon c’est pas très compliqué, comme déjà expliqué le monde court à sa perte. Et donc on change rien ? Car on vit mieux aujourd’hui qu’avant ? Mais tout ça a un coût… Donc on fait quoi ? On paye, et cher ? Ou on change les choses ? Je suis pas naïf, je sais bien que je fais juste mon petit truc de colibri. Le truc c’est qui fait son colibri et qui fait l’autruche ? Les problèmes du monde se résument à ça aussi.

    Donc pour revenir plus en amont dans mon post, un monde qui court à sa perte, et on change rien ? C’est défaitiste, pas courageux, pas spirituel, en bref, pas positif.

    Et donc ça passe par militer pour des interdictions, et se les appliquer à soi-même, vu que c’est l’individu qui fait la masse.

    Pourquoi des interdictions ? C’est du 1 + 1 = 2 encore, un monde qui court à sa perte, faut interdire des trucs, sinon on continue comme ça et c’est foiré, c’est vraiment très basique à comprendre.

    En fait il est pas question ici de dictature, mais de bon sens, et si ça passe par interdire des choses car on a pas le choix pour survivre sur cette planète, bah on a juste pas le choix quoi.

    Donc ouais, ok, ça pourrait s’apparenter à une dictature verte, de supprimer 50 % du commerce mondial qui pollue pour des trucs pas du tout essentiels, mais on veut quoi ? Que nos enfants meurent et que nos petits enfants n’existent pas ? Car c’est ça la question qui nous est posée, ni plus ni moins.

    Donc je comprends bien le désir de liberté de chacun, et d’ailleurs j’ai rien contre la liberté en elle-même, la question c’est QUELLE liberté ? Interdire certaines choses ne veut pas non plus dire l’anéantissement de toute liberté. Qu’il faut bien sûr conserver.

    Mais conserver toutes les libertés dans un monde qui court à sa perte c’est juste impossible, c’est mathématique, logique, imparable. Et ne pas défendre ce point de vue en fait aujourd’hui c’est grave, car c’est ne pas tirer dans le bon sens, et donc dans le mauvais.

    Le bien, le mal, on en sortira pas de cette dialectique, qu’on le veuille ou non.

    Bien à toi

  • 63ad6dd181f70 bpthumb

    Kitsunebi

    Membre
    24 janvier 2023 à 17 h 21 min

    @Zouzreverse : si tu évites de faire du mal autour de toi, c’est déjà beaucoup. Mais pour moi il est ardu de changer les mentalités d’adultes. Tu auras beau montrer un chemin dégagé et des objectifs clairs, un adulte n’accepte pas les idées toutes faites comme un enfant non haut potentiel, encore moins s’il est donc HPI, et la remise en cause de ses habitudes et certitudes peut être d’autant plus difficile. Un enfant HPI a déjà du mal à trouver un guide et ne considère déjà pas l’autorité comme évidente, alors un adulte HPI…

    Pour faire changer d’idée à un adulte, surtout HPI, et le faire se bouger, il faut que tu réussisses à le convaincre (arguments) de l’intérêt qu’il peut avoir en t’écoutant. Je pense qu’il est inutile d’essayer de le persuader (avec les émotions), cela risque au contraire de l’agacer. Et insister auprès de lui pourrait bien finir par l’énerver…

    En ce qui me concerne, je suis habituée à faire évoluer mes habitudes de vie, dont mon alimentation. Je peux donc changer tout cela. Mais il faut me convaincre de MON intérêt à le faire. Pas de l’intérêt commun. Comment veux-tu d’ailleurs que je me sente concernée par un monde auquel je ne me sens même pas reliée ?

    Si je devais choisir une tendance spirituelle, mon coeur balancerait entre le taoïsme et le mu… En gros entre le laisser-agir et le fait de vider mon esprit. J’apprécie donc tout ce qui est permaculture. Et aussi le fait d’éviter de consommer à outrance. Sauf que j’ai aussi certains travers, dont celui de “bien” manger… Et je ne suis pas prête à me “sacrifier”, d’autant plus si je ne vois encore une fois pas MON intérêt à le faire.

  • 62b09ccaf099d bpthumb

    Alfa

    Membre
    24 janvier 2023 à 18 h 02 min

    @Kitsunebi

    @Zouzreverse : si tu évites de faire du mal autour de toi, c’est déjà beaucoup. Mais pour moi tu ne pourras pas changer les mentalités d’adultes.

    REP : Qui pour la plupart sont des grands enfants donc, et donc peur de rien ? Le gosse continue… La punition du gosse c’est au coin, la peur pour l’adulte, pas la même limonade, si l’adulte a peur de rien, pourquoi il ferait pas tout un tas de merde pour de la thune ? On le voit tous les jours ça, partout dans le monde. Donc la peur pour lui c’est la peur de l’au-delà, et à raison. Mais bon, son père est dans un autre monde, il peut pas le punir direct, la vie est mal faite hein ?

    Tu auras beau montrer un chemin dégagé et des objectifs clairs, un adulte n’accepte pas les idées toutes faites comme un enfant non haut potentiel, encore moins s’il est donc HPI, et la remise en cause de ses habitudes et certitudes peut être d’autant plus difficile. Un enfant HPI a déjà du mal à trouver un guide et ne considère déjà pas l’autorité comme évidente, alors un adulte HPI…

    REP : HPI HPE HPX, merci mais on s’en tape en fait. Tout le monde va crever, tout le monde va aller dans l’au-delà, et moi je suis là pour un chouille informer à ce sujet. Même si ma guidance est minime elle vaut son pesant de cacahuètes, crois-moi bien. Ah mince, j’ai parlé de croyance, non non, discernement comme d’hab, au sujet des NDE, donc pas compliqué en fait.

    Pour faire changer d’idée à un adulte, surtout HPI, et le faire se bouger, il faut que tu réussisses à le convaincre (arguments) de l’intérêt qu’il peut avoir en t’écoutant. Je pense qu’il est inutile d’essayer de le persuader (avec les émotions), cela risque au contraire de l’agacer. Et insister auprès de lui pourrait bien finir par l’énerver…

    REP : Oups ! Combien de temps que je donne même pas d’argus tellement ils sont évidents du côté des NDE ? Alors de là à aller au-delà ^^ 🤭

    En ce qui me concerne, je suis habituée à faire évoluer mes habitudes de vie, dont mon alimentation. Je peux donc changer tout cela. Mais il faut me convaincre de MON intérêt à le faire. Pas de l’intérêt commun. Comment veux-tu d’ailleurs que je me sente concernée par un monde auquel je ne me sens même pas reliée ?

    REP : Tu ES dans ce monde, donc tu y es reliée. Tu y es même reliée par tous les pores de ta peau, donc l’alimentation c’est évident en fait. Sinon bravo, cool !

    Si je devais choisir une tendance spirituelle, mon coeur balancerait entre le taoïsme et le mu… En gros entre le laisser-agir et le fait de vider mon esprit. J’apprécie donc tout ce qui est permaculture. Et aussi le fait d’éviter de consommer à outrance. Sauf que j’ai aussi certains travers, dont celui de “bien” manger… Et je ne suis pas prête à me “sacrifier”, d’autant plus si je ne vois encore une fois pas MON intérêt à le faire.

    REP : Je trouve ( perso donc ) que c’est déjà bien tout ça ! Personne te demande de te sacrifier sinon, quand je parle de tout ça je parle d’aucun sacrifice en fait. Changer c’est bien souvent pour du mieux, sinon pourquoi changer ?

    Merci pour ton post, bien à toi !

  • 62b09ccaf099d bpthumb

    Alfa

    Membre
    24 janvier 2023 à 18 h 20 min

    @Kitsunebi

    Je reviens juste là-dessus :

    “Mais bon, son père est dans un autre monde, il peut pas le punir direct, la vie est mal faite hein ?”

    Bon j’avoue, c’est pas exactement ça, c’est exactement comme ça en fait = on se juge nous-même dans l’au-delà, en revivant aussi ce qu’on a fait de mal aux autres à leur place. Ca c’est de l’enseignement NDE très basique hein.

    Mais on profite aussi du bien qu’on a fait autour de nous, héhé, ça marche dans les deux sens of course.

    Mais bon, me semblait pas devoir être HPI pour capter ça en fait.

    Là où le père, Dieu, la lumière, appelez ça votre garagiste si vous voulez, on s’en tape

    Intervient, c’est rapport au karma, et à notre réincarnation.

    Et même si ceci n’est pas prouvé, le principe de précaution ça parle ou pas de cerveau ?

    Je parle pas de toi particulièrement, je parle de ça en général.

    Voire même enfer.

    Pas de preuve de son existence, mais pas de preuve de son non existence non plus.

    Donc ? Bah perso je m’étonne toujours que les gens mettent ça direct à la poubelle quoi,

    mais bon, chacun fait sa sauce ! Le problème c’est que la sauce des gens ça interfère dans le monde aussi… Et donc le pourquoi je parle de tout ça aussi…

  • 63ad6dd181f70 bpthumb

    Kitsunebi

    Membre
    24 janvier 2023 à 18 h 30 min

    @Zouzreverse : merci de m’avoir fait découvrir l’univers des NDE, que je ne connaissais pas du tout. J’avais trouvé cela très intéressant et instructif. Et la vidéo que tu m’as fait découvrir aujourd’hui aussi. Et je suis complètement d’accord sur le fait qu’en règle générale il vaut mieux arrêter de fouiller dans le passé et accorder de la valeur à l’être qu’on a en face de nous pour ce qu’il est maintenant, et non pour ce qu’il a pu être autrefois ou encore dans une autre vie pour ceux qui croient à une vie antérieure… Et je rajouterai même ne pas “fantasmer” sur ce qu’il pourrait aussi devenir. Et je suis aussi d’accord sur le fait qu’il faut agir MAINTENANT, et que lorsqu’on reste immobile, les choses peuvent empirer. Le problème est que parfois, en agissant, c’est aussi le cas. Même si on veut bien faire.

    En tout cas, l’esprit humain a cette tendance naturelle à voir à court terme, et à moins se sentir concerné pour ce qui lui parait loin de lui, dans le temps et dans l’espace… Et émotionnellement aussi. C’est pourquoi il est important de réussir à ressentir du lien avec les autres et avec ce monde, pour avoir envie d’agir. Et il faut aussi de l’énergie pour cela. Mais notre énergie et notre temps et nos moyens sont limités. Et il n’est pas si facile de changer nos habitudes ou encore nos façons de penser, si on ne voit pas l’importance qu’elle peut avoir. Mais peut-être que si les gens avaient plus le sentiment de se sentir importants et/ou utiles, ils agiraient plus et mieux, aussi ? Je l’ignore… Mais encore une fois, pour cela il faut en avoir l’énergie, entre autres.

    Sinon, je voulais aussi te dire que je pense aussi qu’on travaille bien trop pour gagner notre vie et que nous avons besoin de plus de temps pour nous-même, pour profiter plus de cette vie, et avoir de l’énergie, donc, pour cela. Et plus on peut apprécier cette vie et ce monde, et plus on peut avoir envie de s’y investir… A condition, toujours, d’avoir suffisamment d’énergie, de temps mais aussi de moyens pour cela. Après, il y a aussi des choix à faire…

  • 6102d404d2a0b bpthumb

    hautpotentieldeconneries

    Membre
    24 janvier 2023 à 18 h 32 min

    @matty

    C’est toi qui est venu dans le champ “vulgaire de la matière” pour me dire que le CO2 ne serait pas un gaz à effet de serre. Je te reprends avec un argument bien connu et toi tu me réponds “nianiania matérialiste”?

    Ça s’appelle un délit de fuite, doublé d’un tantipoil de malhonnêteté intellectuelle 🤗

    Cela dit, si tu as une explication à ton assertion sur le CO2, quelle qu’elle soit (je prends tout: la pathétique science évidemment, la mystique, la religion, les alterkins, les eloim, les francs-maçons, etc…) , je suis preneur ^^

  • 63ad6dd181f70 bpthumb

    Kitsunebi

    Membre
    24 janvier 2023 à 18 h 39 min

    @Zouzreverse : je n’aurais pas fait autant de recherches sur les NDE si je voulais mettre tout cela à la poubelle… Mais pour moi il n’y a pas besoin de principe de précaution ou encore de système de punition/récompense… Je pense que chacun a des valeurs auxquelles il tient, dans ce monde, mais il peut mettre aussi des priorités dans celles-ci. Tout comme il faut qu’il priorise son énergie, son temps, etc. Pour ne pas finir exsangue !

  • 62b09ccaf099d bpthumb

    Alfa

    Membre
    24 janvier 2023 à 18 h 56 min

    @Kitsunebi

    Bien d’accord, la question de l’énergie et du temps sont importants.

    Tout comme apprécier la vie pour mieux la défendre aussi, ce qui passe aussi par le plaisir.

    Mais lesquels ? J’ai déjà parlé de ça.

    Cool que tu te sois informée sur les NDE

    Pas assez selon moi car tu verras que récompense / punition il y a toujours dans l’au-delà

    ( rien que parce que sinon il n’y aurait pas réel sens à la vie = sinon violons des gens ou soyons des moines, ça reviendrait au même, et donc ça n’a pas de sens, sauf pour ceux qui échappent à la justice des hommes, mais le Ciel voit tout, toujours, ça aussi c’est un enseignement des NDE )

    Ca c’est une réflexion perso, mais sinon dans les NDE en elles-mêmes c’est bien notifié aussi.

    Et c’est pas du prosélytisme, faut vraiment arrêter de voir les NDE comme un truc à rejeter

    Sous prétexte qu’il y a punition et récompense

    Ca c’est ne pas vraiment comprendre la chose, mais tout le monde le fait ou presque, juste parce que ça fait chier le monde et que les gens ont déjà tout un tas de problèmes, on peut largement résumer ça comme d’un certain côté…

    C’est dommage, mais bon, tout le monde n’est pas HP-like-NDE je dois dire…

Page 2 sur 4