A ceux qui souffrent du monde et des «autres»

  • A ceux qui souffrent du monde et des «autres»

    Posted by connexe on 20 octobre 2021 à 19 h 43 min

    Je sais à quel point c’est difficile pour beaucoup d’entre nous. Nous souffrons des autres et du monde dans nos environnements gangrenés par les conflits, la manipulation des populations, les intérêts économiques ou personnels, l’adversité et les réseaux sociaux. Moi aussi je suis fatigué et la nature humaine me désole.

    Pourtant, nous avons tous été diagnostiqués HP, la science nous reconnaît des facultés hors normes. Logiquement, nous ne devrions pas en souffrir. Plus intelligents, plus sensibles, plus visionnaires, plus créatifs, plus impliqués… Nous comprenons mieux la complexité du monde dans lequel nous vivons, notre réalité étant plus détaillée et plus complète.

    Alors peut être que c’est à nous qu’il incombe de guider ce monde vers un avenir meilleur, plus égalitaire et plus durable que la noirceur et le chaos vers lesquels il se dirige. Changer les mentalités, guider notre environnement et le monde pour ne plus les subir et en souffrir. Ne comptons pas sur les «autres», c’est nous qui avons les capacités de trouver les solutions inédites, les modèles et les stratégies qui mènent au monde dans lequel nous souhaitons que vivent nos enfants. À nous de trouver comment orienter, à toutes les échelles, les champs des possibles. Ainsi, nous respecterons le modèle que les humains ont défini depuis toujours et dans lequel «l’espèce» la plus évoluée façonne le monde et oriente son évolution. 😄

    Si ce monde ne vous convient pas, ne vous laissez pas étouffer par les majorités ou ce qu’il est et ne vous isolez pas, au contraire. Prenez la place qui devrait être la vôtre. Ensemble, de par nos spécificités, nos complémentarités liées à nos parcours respectifs et notre compréhension accrue, nous pouvons l’impossible. Peut être qu’alors, notre vie prendra vraiment du sens et qu’à l’image d’un outil, en remplissant pleinement notre fonction dans l’évolution, nous ne souffrirons plus de ce dont elle nous a gratifié.

    Qu’aimeriez-vous changer dans ce monde et dans votre environnement ?
    Si vous êtes intéressé(e)s par des rencontres sur ce thème, merci de me communiquer vos intérêts ainsi que votre lieu de résidence. S’il y a de l’intérêt, j’organiserai des rencontres géographiquement pertinente par rapport aux participants.

    Au plaisir de vous rencontrer prochainement

    Vincent

    mistergat a répondu il y a 9 mois, 1 semaine 9 Membres · 28 Réponses
  • 28 Réponses
  • 603adbc53dd95 bpthumb

    matty

    Membre
    21 octobre 2021 à 14 h 19 min

    La science nous reconnait hors norme, avec ce plus de sensibilité il est normal que nous ayons un meilleur potentiel de souffrance. Si nous comprenons mieux la complexité du monde, nous percevons du coup également mieux l’étendu de notre ignorance.

    Alors ce serait peut-être à nous de guider ce monde mais personnellement je tiens encore à la vie et de l’avis de ceux qui le guide en ce moment le monde je pense que notre vie deviendrait extrêmement précaire si d’aventure nous avancions sur ce chemin. Bref, on tue pour beaucoup beaucoup beaucoup moins que ça.

    Il n’empêche que c’est tentant, ne serait-ce d’y réfléchir à plusieurs.

  • 616b06f675927 bpthumb

    connexe

    Membre
    22 octobre 2021 à 14 h 59 min

    En parlant de guider, je ne pensais pas à “gouverner”, ni à rien qui s’apparente au pouvoir ou à la contrainte, bien au contraire. Je pensais au fait de réfléchir à des solutions inédites à des problèmes qui nous touchent. A “ce qu’il faudrait faire pour….” au lieu de systématiquement se battre contre ou rejeter tout ce qui nous déplaît. Peut être que nous pourrions amener de nouveaux points de vue et montrer qu’il existe d’autres voies que le conflit et l’adversité.

  • 616b06f675927 bpthumb

    connexe

    Membre
    22 octobre 2021 à 15 h 37 min

    Nous sommes un élément d’un monde qui évolue à chaque instant. Par cercles concentriques, comme les vagues provoquées par un caillou jeté sur un plan d’eau, nos actions et façons de faire influencent bien plus que notre environnement direct.

    D’autre part, en dehors de ce que nous entreprenons, notre bien être intérieur et notre évolution dépendent des autres. De la manière dont les gens que nous côtoyons agissent et se comportent avec nous, de ce qu’il font pour nous et avec nous. Il en va de même pour eux…

    Que faisons-nous ou comment nous y prendre faire évoluer notre environnement vers celui dans lequel nous souhaiterions évoluer ?

  • 603adbc53dd95 bpthumb

    matty

    Membre
    22 octobre 2021 à 19 h 02 min

    Je n’ai non plus aucun besoin de gouverner les autres, j’ai bien assez à faire avec ma gouverne personnelle. De plus étant gnostique dans l’âme, je crois n’avoir aucun pouvoir sur et dans ce monde prison. Si chacun pouvait déjà élaborer des stratégies pour se sauver lui-même, il me semble que ce serait un grand pas. Et que boule de neige aidant ça pourrait susciter des vocations en forme de non collaboration au “système” et de retrouver une façon d’être centrique, éclairé, vertueux.

  • 616b06f675927 bpthumb

    connexe

    Membre
    23 octobre 2021 à 22 h 13 min

    ” Si chacun pouvait déjà élaborer des stratégies pour se sauver lui-même, il me semble que ce serait un grand pas. Et que boule de neige aidant ça pourrait susciter des vocations en forme de non collaboration au “système” et de retrouver une façon d’être centrique, éclairé, vertueux.” Absolument, en total adhéquation, mais à voir le monde, peu y parviennent malheureusement, ou peut-être ne le souhaitent-ils pas vraiment?

    Il semble y avoir un conflit de priorité chez beaucoup de monde entre se sauver soi-même et son caractère, sa personnalité, ses valeurs ou croyances…

  • This content has been hidden as the member is suspended.
  • This content has been hidden as the member is suspended.
  • 603adbc53dd95 bpthumb

    matty

    Membre
    24 octobre 2021 à 16 h 52 min

    Je me rends compte de la prétention qu’est de vouloir gouverner. Mais il se trouve bien des gens qui furent ou sont aux affaires et pour qui prétention, mégalomanie ainsi que de vendre père et mère font loi et ne gênent en rien leurs ambitions psychopathologiques. Alors à tout prendre je préfèrerais une équipe de surdoué aux manettes qu’une bande de sociopathe de haut niveau !

    Mais bon ne rêvons pas, vu le panier de crabes et les “qualités” requises pour PARVENIR à ces fonctions il y a peu de chance de trouver des volontaires parmi des franc tireurs comme nous. Du reste, d’expérience, on ne peut que se sauver que soi-même ou dans le meilleur des cas, éclairer autrui sur les moyens de se libérer soi-même.

    Il y aurait bien le cadre d’une instance de sage qui pourrait nous aller, mais je suppose que dès sa création il y aurait un engouement tellement phénoménal pour la sagesse qu’une chatte n’y retrouverait plus ses petits.

  • 616b06f675927 bpthumb

    connexe

    Membre
    25 octobre 2021 à 17 h 15 min

    Bonjour Senseed, Non, quelle horreur, ça n’est pas du tout l’idée que j’avais en tête. Il n’y a aucune contrainte ni aucun assouvissement dans le fait de montrer qu’il existe des voies plus durables et favorables pour tous, quelle que soit l’échelle (famille, amis zone d’influence, plus…). Il ne s’agit pas d’imposer (ça, ca existe déjà!) mais de démontrer, ce faisant, nous mettrions “ce que nous avons reçu sans le mériter” au profit non pas de nous même, mais de quelque chose qui lui donnerait vraiment du sens.

  • 616b06f675927 bpthumb

    connexe

    Membre
    25 octobre 2021 à 17 h 31 min

    Bonjour Psoeud,

    Je suis parfaitement d’accord avec toi, ça serait affreusement mégalo et prétentieux si c’était le cas, heureusement, il n’est pas question ici de gouverner quoi que ce soit. En revanche, joindre les efforts de personnes qui ont une compréhension plus complète du monde pour amener des points de vue inédits me semble faire sens. Ça n’est pas une histoire de légitimité et il n’est pas question d’imposer quoi que ce soit, mais de cumuler nos spécificités et pour trouver des voies différentes.

Page 1 of 3