Marc-Edouard Nabe

  • Marc-Edouard Nabe

    Posted by olbius on 4 mars 2022 à 15 h 05 min

    Etonnamment, je crois qu’on n’a jamais parlé de Marc-Edouard Nabe dans le coin ?

    Je ne suis pas spécialement fan mais j’ai croisé au fil des années pas mal de groupies de Marc-Edouard Nabe et ce sont souvent des gens qui sont attirés par le côté “c’est pas mainstream”, “c’est un libre-penseur”, “il ose dire tout haut blablabla” etc. Et à moins d’être d’une immense mauvaise foi, on ne peut que reconnaître que Marc-Edouard Nabe détonne, c’est pas vraiment un de ces innombrables pseudo-rebelles qui hurlent “néolibéralisme” dès qu’ils ont mal dormi (y en a plein les autobus de ceux-là, comme disent les autres 🙂 ). Bref, je serais surpris que Marc-Edouard Nabe n’ait pas de followers dans le coin.

    En fait quelqu’un m’a fait suivre hier un papier de 2021 et… J’ai failli cracher mon café en le lisant, ce matin 😅 Qu’on aime ou pas Marc-Edouard Nabe, on s’ennuie rarement.

    Extraits (y en a qui risquent d’être sacrément triggered parce que leur Champion en prend pour son grade, mais c’est le principe de Marc-Edouard Nabe😅) :

    Il y a une différence entre les cyniques manipulateurs qui ont fait dans le complotisme dans des buts bassement lucratifs et d’auto-gloriole — Soral, Meyssan, Dieudonné et même Laïbi, chacun lorgnant sur la part de marché Internet de l’autre —, et tous les autres, qui sont des victimes du complotisme, qui les ont écoutés et sont devenus leurs adeptes. Eux sont effectivement sincères et ne comprennent rien. En rhétorique, c’est la distinction à faire entre le sophisme et le paralogisme. Les sophistes balancent des conneries illogiques exprès, les paralogistes les énoncent « de bonne foi ».

    Désormais, vous avez des complotistes parmi la grande bourgeoisie, dans l’extrême droite comme dans l’extrême gauche, et jusqu’au sommet de l’État qui, lui, en tient une sacrée, de couche…

    Pendant un an, [Salim Laïbi] a insulté et criminalisé tous les membres du gouvernement, tous les médecins, tous les journalistes du web ou des médias officiels et a matraqué son public de fausses informations en promouvant des solutions fallacieuses pour lutter soi-disant contre la pandémie. Voilà pourquoi je me félicite que YouTube ait supprimé son compte. Je n’appelle pas ça de la censure, puisque la censure, vous remarquerez, s’opère presque toujours sur des opinions. Et d’ailleurs, dans ce cas-là, je suis contre, bien sûr.

    De toute façon, il n’y a aucune liberté et surtout aucune expression quand on est tout seul dans son bocal, sans jamais de contradicteurs en face, et qu’on encourage nuit et jour les gens à prendre de la chloroquine, qu’on les persuade que les confinements n’ont servi à rien, que les vaccins sont mortels, qu’il est nocif de mettre un masque, que le Covid n’est pas une maladie si grave et que les responsables en sont uniquement les ministres de Macron, sans oublier évidemment que le virus a été créé sciemment en laboratoire par des membres francs-maçons de la gouvernance mondiale…

    Le Covid a révélé beaucoup de choses, il m’a aidé, en quelque sorte, à prouver aux perplexes que le complotisme était un vrai sujet et qu’il était urgent de le dénoncer et de le contrer. Merci, le Covid ! Il a permis de faire sortir de leur trou les rats complotistes. Car ces propagandistes font un mal fou à la vérité, leur but est de traquer la vérité comme un gibier et de l’achever, alors qu’ils se font passer pour des persécutés par une doxa et un pouvoir qui veulent les empêcher de la dire. Voilà l’arnaque. Et l’homme qui a incarné ça en France, c’est le professeur Raoult.

    Personne ne m’a pris au sérieux, car beaucoup y croyaient encore, à Raoult, l’année dernière ! J’ai vu tout de suite que c’était un escroc qui allait faire beaucoup de mal, c’est à cause de lui et par peur de sa popularité que le gouvernement a tout foiré et que la pandémie a galopé en France. C’est pas la mégalomanie ou l’ego du mec, le problème, on s’en fout de ça, Wagner aussi était mégalo, et alors ? C’est que le gouvernement, bourré d’incompétents et de petits bourgeois peureux, a pris en considération le point de vue complotiste. Il a choisi de ne pas réprimer, par pure démagogie électorale, les lanceurs de fausses alertes et les faux soigneurs, et « en même temps » n’a pas mis en face en place une contre-propagande offensive avec de vrais discours tenus par des renseigneurs adultes et convaincants. La conjugaison des deux ne pouvait aboutir qu’à une catastrophe. Jamais les médias, ce sont eux les plus coupables, n’auraient dû laisser autant la parole en solo à Raoult et à ses suiveurs. Au contraire, il fallait lui trouver immédiatement des interlocuteurs valables à lui foutre dans les dents.

    On voit que Raoult n’a toujours pas été déboulonné, cancellisé, comme il le mérite. C’est un mytho-monomaniaque, exactement comme Soral sur son divan rouge ou Bernard-Henri Lévy dans son bloc-notes ou sur les plateaux télé : les journalistes en face d’eux sont tétanisés par la peur de les contredire — pourtant, ils font cent hiatus à la minute ! — et surtout parce qu’ils sont complexés par la « science » et l’autorité factices de leur interviewé… Quant au gouvernement, toujours par démagogie, il n’a pas voulu déplaire à ceux qui doutaient de la maladie, puis du vaccin. C’est uniquement en accord avec ce qu’il y a de pire dans la société française que le pouvoir a réagi, et voilà pourquoi il a perdu tant de temps. Et ça a fait des morts, et c’est ça qui est révoltant…

    Tous les livres écrits sur le coronavirus sont déjà caducs, il ne fallait pas partir si tôt. BHL et son Virus qui rend fou est ridicule. La vengeance du pangolin d’Onfray aussi… Ils n’ont pas pu tenir compte des vagues suivantes, des différents vaccins, des rebonds médiatiques, des nouveaux pays touchés, des nouveaux variants, des nouveaux personnages, du nouveau vocabulaire, des nouvelles situations comiques, tragiques, une matière littéraire, politique et sociale extraordinaire ! Nuls aussi, les livres pseudos-scientifiques de Douste-Blazy, de Perronne, ou « rigolos » de Ruquier dernièrement avec son Finement con. Pas si finement d’ailleurs, il se vante… Complètement con, plutôt ! Contrairement à Aux rats des pâquerettes, où j’avais senti que le mouvement des Gilets jaunes n’avait pas d’avenir, et sur lequel j’ai écrit très vite et le premier livre, en mars 2019, sur le Covid, j’écrirai le dernier. Je les laisse tous passer devant, c’est le lièvre et la tortue !

    L’approximation est ma bête noire : il n’y a que ça ! Tous affirment des trucs qu’ils ont mal compris et qu’ils répètent mal, qu’ils déforment et recyclent selon leurs fantasmes. Et personne ne moufte… Pour ça, il faudrait la participation des médias mais ceux-là s’y refusent par conformisme bourgeois et par peur de la vérité, car eux aussi, comme les conspis, prospèrent sur le mensonge, un autre mensonge, un variant qui n’est pas la désinformation, mais la mésinformation. Oui ! Les médias officiels et les complotistes ont les mêmes intérêts finalement à ce que la vérité n’éclate jamais.

    C’est les twittos qui dirigent le monde dorénavant. C’est Monsieur « Radiateur94 » qui est sur Twitter depuis dix jours (14 abonnements, 7 abonnés), qui dit deux-trois trucs nuls et qui sont pris aussitôt en considération par Monsieur Machin, rédacteur de telle émission de télévision, qui le dit à son présentateur qui, d’un air grave et inquiet, lui donne de l’importance pour que ça monte jusqu’aux oreilles impressionnables du Pouvoir terrorisé par ces réseaux et pour que ce pouvoir agisse en conséquence, en conséquences désastreuses !

    C’est comme ça que ça marche… Fini, le temps où le Pouvoir dictait ses ordres aux médias qui les répercutaient aux masses qui n’avaient plus qu’à obéir. Ça ne part plus d’en haut, ça part d’en bas.

    Sérieusement, cette influence, absurde quand on y réfléchit, des réseaux sociaux est épouvantable, et ça va être de pire en pire. Oui, en vérité je vous le dis : c’est Monsieur Radiateur94 qui dirige la France ! Et c’est ça d’ailleurs qui fait que la France, tout particulièrement sensible et réceptive à cette horreur, a été la plus mauvaise élève dans la lutte contre le coronavirus et dans la maîtrise de la crise sanitaire !

    Je suis pour tout montrer, et particulièrement les images les plus horribles des exactions occidentales au Moyen-Orient, ce qui à la fois désamorcerait les théoriciens du complot et ferait peut-être comprendre aux « gentils démocrates » que les réactions de certains exaspérés qui ne peuvent plus supporter leur indécente ignorance des faits ne relèvent pas du fanatisme religieux. À la place, on préfère montrer, même pas les victimes des attentats baignant dans leur sang, mais les cérémonies d’hommages à ces victimes, baignant dans leurs larmes. Résultat, personne ne sait rien parce que personne ne voit rien.

    Sur le Covid, il faut montrer les services de réanimation. Chaque fois qu’un connard négateur conteste ou minimise la réalité du virus, il faut lui balancer à la télé des images de malades à l’hôpital, avec les tubes, et faire entendre de longues minutes les gémissements des covidés mêlés aux sons des monitorings. C’est ça, la réalité. La réalité, ce n’est pas de la propagande.

    A France Inter, il y en a plein, des complotistes. Ce qu’il faut comprendre, c’est que les complotistes vraiment dangereux ne sont pas cachés, ils sévissent dans les médias, au grand jour, et se paient le luxe de railler l’accusation de « complotisme » comme si elle était infondée les concernant. Vous ne verrez jamais Didier van Cauwelaert, Comte-Sponville, Onfray ou Karl Zéro admettre qu’ils ont sombré dans le complotisme, ils réfutent cette accusation sous prétexte qu’ils ne croient pas aux reptiliens qui dirigent le monde et qu’ils n’affirment pas que la Terre est plate. Comme si ça suffisait ! Ils disent se contenter de douter alors qu’ils enfoncent le doute chez les faibles.

    Il faut un sacré manque de foi en Dieu, en l’amour, en la vérité, en la vie même, pour croire que tout a été fomenté par des hommes, minables en plus. Si encore ils pensaient comme les Grecs que ce sont des dieux qui ourdissent des complots contre les hommes. Mais non, ces pauvres cons croient que ce sont des capitalistes improductifs ou des organisations grotesques comme Le Siècle ou des loges de Francs-maçons, qui en vérité ne sont que des « influenceurs » comme eux, qui dirigent le monde en secret et tirent les ficelles pour les manipuler… C’est évidemment très faux et très laid, et ça montre surtout qu’ils sont complètement soumis, qu’ils n’appellent qu’à subir et à s’en indigner, et qu’il n’y a donc rien à faire. Les complotistes ne peuvent pas imaginer que chacun puisse être libre dans sa tête et trouver de la force dans cette liberté, la volonté de combattre le système à son niveau, ou même, pour les plus forts, d’en créer un autre, comme je l’ai fait par exemple avec l’anti-édition.

    Après que les fariboles sur Daech ont été peu à peu englouties par la réalité des attentats en France, puis par la neutralisation de l’EI même, c’est le « Complovid » qui a pris le relais et emporté dans son essor toute la bourgeoisie bien blanche et mondiale… Du Gilet jaune au patron du CAC 40, du migrant sous sa tente au flic qui l’en déloge, de l’intermittent du spectacle en mal de « points » au présentateur vedette de télé, tous ont attrapé le Covid du complotisme !

    Source : Marc-Edouard Nabe : « Le Covid a permis de faire sortir de leur trou les rats complotistes »

    En savoir plus : le site de Marc-Edouard Nabe

    Alors, votre avis sur Marc-Edouard Nabe ? Et surtout, pourquoi ?

    olbius a répondu il y a 7 mois 1 Membre · 1 Répondre
  • 1 Répondre
  • 62b09e43bb2c1 bpthumb

    olbius

    Organisateur
    4 mars 2022 à 15 h 25 min

    @zaza05

    Oui, l’article que tu donnes est à vomir.

    Juste au cas où… J’ai bien précisé d’entrée de jeu que je n’étais pas “spécialement fan” du personnage, hein, faut lire entre les lignes 😅 Après, il tape sur des gens dont, souvent, je ne suis pas plus “spécialement fan” (j’ai l’estomac fragile), et ce sont souvent, à mes yeux, les deux faces d’une même pièce (pas étonnant d’en voir certains être de bons amis voire bosser ensemble pour au final se taper dessus fortement quelques années après), ça me fait un peu cet effet là quoi :

    https://youtu.be/TNkdCQZzVL0