Gilets jaunes



  • Gilets jaunes

    ?s=1&d=https%3A%2F%2Frencontre surdoue.com%2Fwp content%2Fuploads%2F2017%2F06%2Frencontresurdoue Anonyme mis à jour Il y a 1 année, 4 mois 21 Membres · 150 Messages
  • aa6997a963fd61ac83b95b5ba000fd55?s=80&r=g&d=https%3A%2F%2Frencontre surdoue.com%2Fwp content%2Fuploads%2F2017%2F06%2Frencontresurdoue

    olbius

    Organisateur
    21 novembre 2018 à 23 h 54 min

    Quel est votre avis au sujet du mouvement des gilets jaunes ?
    Avez-vous participé à une des actions des gilets jaunes depuis samedi 17 novembre ? Et sinon, êtes-vous plutôt sympathisant ou opposant aux gilets jaunes ?
    Et surtout : pourquoi ? 🙂

    Pour ceux qui n’ont pas tout suivi au sujet de ces histoires autour du gilet jaune (ou “gilet orange”, parfois 😉 ), il y a déjà une page Wikipedia assez complète sur le sujet : mouvement des gilets jaunes

  • 5de97320d822e bpthumb

    oxytrichlorure

    Membre
    21 novembre 2018 à 23 h 59 min

    😀 jte kiiiiiiiiiiiiiiiiif

  • ?s=80&d=https%3A%2F%2Frencontre surdoue.com%2Fwp content%2Fuploads%2F2017%2F06%2Frencontresurdoue

    Anonyme

    Membre
    22 novembre 2018 à 8 h 43 min
  • aa6997a963fd61ac83b95b5ba000fd55?s=80&r=g&d=https%3A%2F%2Frencontre surdoue.com%2Fwp content%2Fuploads%2F2017%2F06%2Frencontresurdoue

    olbius

    Organisateur
    22 novembre 2018 à 11 h 44 min
  • ?s=80&d=https%3A%2F%2Frencontre surdoue.com%2Fwp content%2Fuploads%2F2017%2F06%2Frencontresurdoue

    Anonyme

    Membre
    22 novembre 2018 à 13 h 48 min

    Tu as une explication par rapport a cat vidéo?

  • ?s=80&d=https%3A%2F%2Frencontre surdoue.com%2Fwp content%2Fuploads%2F2017%2F06%2Frencontresurdoue

    Anonyme

    Membre
    22 novembre 2018 à 14 h 27 min
  • 5c36aecc7594c bpthumb

    jabberwocky

    Membre
    22 novembre 2018 à 17 h 25 min

    Un grand soutien pour ma part à cette action populaire qui à mon sens, exprime plusieurs choses. J’y vois l’expression d’un ras-le-bol par rapport à la vacuité des prétendues élites et une angoisse face à cette mondialisation qui impose ses règles et ses normes au mépris des peuples et des nations.

    Ce qui se passe est très excitant parce qu’on assiste à l’écroulement des valeurs libérales et de ceux qui s’en sont fait les chantres. Depuis une dizaine d’années les médias qui moulaient jusque-là l’opinion comme Libération, Le Nouvelle Observateur ou Le Monde s’évertuent à cliver la pensée. Je me souviens de unes qui listaient les intellectuels politiquement incorrectes (“Les anti-lumières”) ou des pamphlets à l’encontre de ceux qui contestent le dictât de cette pensée soi-disant “progressiste” (“Le Rappel à l’ordre : Enquête sur les nouveaux réactionnaires” de Daniel Lindenberg).

    Il n’est pas étonnant que les plus orduriers et les plus diffamants à l’encontre des Gilets jaunes se retrouvent derrière Laurent Joffrin et ses disciples et qu’à l’inverse, Michel Onfray ou Elisabeth Lévy (deux infréquentables parmi d’autres) défendent la défiance de cette France d’en-bas.

    L’élection d’Emmanuel Macron a eu le mérite de clarifier les choses sur un point important. La gauche de la seconde partie du vingtième siècle a les mêmes intérêts que la droite anti-étatiste. Toutes deux roulent pour la mondialisation.
    Les voilà réunies dans un même parti et dans une même tendance. En face, il ne reste plus que les partis souverainistes ou étatistes pour contester leur mainmise sur la société.

    La poussée des mouvement populaires en Europe et dans le monde – injustement reléguée dans les extrêmes afin qu’elle puisse servir d’épouvantail électoral – annonce une fin de règne. Je m’amuse ainsi des arguments fallacieux et des tentatives de dénigrements du mouvement des Gilets jaunes. Il y a une une morte, des violences, des propos racistes ? Et après ?
    Des abus en tous genres, il y en a toujours eu pendant les grèves et les action syndicales passées. Je me souviens ainsi des morts au cours des mouvement sociaux de 1995 contre le gouvernement Juppé. Plusieurs ambulances n’avaient pas pu atteindre à temps des hôpitaux à cause des blocages… Aucun médias n’en avaient parlé ou s’étaient étendus sur le sujet parce qu’à cette époque, “manifester” se faisait sous le contrôle politique des syndicats et des partis. A la moindre objection il y avait toujours un Serge July, un Edwy Plenel ou un Laurent Joffrin pour relativiser ou étouffer la polémique.

    Aujourd’hui, comme on le voit, les papes de la pensée unique – pensée manichéenne, qui plus est – craignent pour leur pontificat. Ils ont raison, car le clivage gauche-droite est en passe de mourir.

    Cette vision simpliste du monde a échoué et c’est tant lieux ; il est maintenant temps d’inventer d’autres horizons politiques – quitte à revenir du progrès.

  • aa6997a963fd61ac83b95b5ba000fd55?s=80&r=g&d=https%3A%2F%2Frencontre surdoue.com%2Fwp content%2Fuploads%2F2017%2F06%2Frencontresurdoue

    olbius

    Organisateur
    24 novembre 2018 à 12 h 56 min

    Le mouvement des Gilets jaunes est populaire, féminin, bosseur et périurbain, observe le sociologue Jean Viard

    « Les Gilets jaunes, c’est la France qui se lève tôt de Sarkozy »

  • 5bc9c13fe5727 bpthumb

    cyr95

    Membre
    24 novembre 2018 à 13 h 31 min

    Qui ne sont pas les gilets jaunes ? Ceux qui ont encore largement les moyens d’aller 2 x par semaine au resto ou plus en voiture et ceux qui sont déjà dans la merde depuis 10 piges et qui n’ont cessé de demander de la solidarité de manifester aux gilets jaunes en leur disant demain ça sera vous qui serez dans la merde.
    Vous pensez que ça va aboutir à quoi ???

  • 5d31dd0527fb4 bpthumb

    astrolabe

    Membre
    24 novembre 2018 à 13 h 41 min

    il est maintenant temps d’inventer d’autres horizons politiques – quitte à revenir du progrès.

    @jabberwocky quel serait ce nouvel horizon politique selon toi? quel clivage se substituerait au clivage gauche droite? Souverainisme antilibéral versus internationalisme libéral?

  • 5c36aecc7594c bpthumb

    jabberwocky

    Membre
    24 novembre 2018 à 14 h 51 min

    Oui @astrolabe, le nouveau paradigme est celui qui oppose les souverainistes aux internationalistes.

    Je pense cependant que ce clivage est passager, parce que je n’imagine pas que le mouvement amorcé vers une remise en question du libéralisme puisse être enrayé. Je crois donc à la victoire des nations.

    Nous en sommes arrivés à travers l’abolition des frontières, des sexes et des cultures au déni d’altérité ce qui me paraît être une aberration.

    Ce qui est positif à mon sens, c’est que du tumulte actuel émergent de nouveaux points de vue. Michel Onfray par exemple, invite à repenser l’écologie ou la gauche à partir des idées de Henry David Thoreau ou de celles de Pierre-Joseph Proudhon. Je trouve cette démarche très saine et très enthousiasmante.
    J’en profite pour recommander La guerre des métaux rares, La face cachée de la transition énergétique et numérique de Guillaume Pitron, un ouvrage qui fait la démonstration de l’imposture écologique (- ou du moins de ceux qui se prétendent comme tel).
    Guillaume Pitron

    A droite aussi, il y a un mouvement de fond qui s’appuie sur des réflexions jusque-là délaissées. J’évoquais les insolences de Philippe Muray, mais il est de plus en plus fréquent de voir des opinions de gauches (celles de Jean Baudrillard ou de Marc Augé) reprises par des intellectuels de droite (Zemmour, Polony, etc.).

    Je crois donc, pour résumer – après que cette crise profonde ait été dépassée -, qu’un nouveau clivage constitué à partir d’une nouvelle droite et d’une nouvelle gauche s’implantera.
    Le seul soucis, c’est que les personnalités susceptibles de porter ces idées sur le terrain politique sont encore absentes.

    Je ne crois ni en Jean-Luc Mélenchon, ni en Marine Le Pen. Quant à Nicolas Dupont-Aignan, je ne pense pas qu’il dispose du bagage intellectuel ou de la stature nécessaire à un chef d’état.

    Reste que j’en suis arrivé à préférer ces trois là (faute de mieux) plutôt que ceux qui nous ont conduit à cette fracture.

  • aa6997a963fd61ac83b95b5ba000fd55?s=80&r=g&d=https%3A%2F%2Frencontre surdoue.com%2Fwp content%2Fuploads%2F2017%2F06%2Frencontresurdoue

    olbius

    Organisateur
    24 novembre 2018 à 15 h 13 min

    Le problème du mouvement des gilets jaunes tient sans doute à un illettrisme économique généralisé en France…
    J’ai entendu une gilet jaune tout à l’heure sur CNews, elle a dit :

    On paie trop de charges. Le gouvernement ne fait rien pour nous aider.

    On aura avancé, un peu, quand la 2ème phrase changera… Et ça ne sera possible que si l’illettrisme économique recule. Mais cela supposerait de toucher à l’Education Nationale, j’ai peur que cela soit quasiment impossible…

    services

  • 5c36aecc7594c bpthumb

    jabberwocky

    Membre
    24 novembre 2018 à 16 h 01 min

    C’est sûr que des approximations, des confusions, etc, tu pourras en relever des tas parmi les revendications des Gilets Jaunes, @olbius. Ce sont des gens simples pour la plupart. Les mépriser de la sorte me semble pas très productif.

    Cette vindicte exprime un ras-le-bol par rapport à un projet de société et une élite qui ne cesse d’alimenter les injustices ou de privilégier les minorités au détriment de la Res Publica. (l’intérêt commun en latin).

    L’état perd un fric considérable dans des futilités (étude sur l’état des banlieues dont personne ne prend acte, par exemple), en prêtant de l’argent à taux zéro au banques, en s’engageant n’importe comment dans des guerres au Moyen Orient (notamment), se prive de revenus (vente de la gestion des autoroutes à des sociétés privées, par exemple) ou prétexte de raisons diverses pour ponctionner les contribuables les plus pauvres.

    Je vais te donner un exemple de la mauvaise fois de l’état. Cela fait des lustres qu’on nous bassine à propos des méfaits de la clope.
    Si l’état était véritablement soucieux de la santé des citoyens, il interdirait la vente de cigarette tout court ou, plus modérément, interdirait les agents de texture contenus dans les cigarettes. Il pourrait même forcer les fabricants à extraire la nicotine (principal agent addictif) des cigarettes. Au lieu de cela l’état mise sur la culpabilité et tout un tas de baratin pour faire passer des taxes sur le dos des fumeurs.

    La transition écologique, c’est le même cynisme, la même couleuvre appliquée sur le dos des automobilistes. Il s’avère qu’avec la politique idiote appliquée depuis plus de 30 ans aux villes et aussi à l’immobilier (marché complètement déréglé et libéral), de plus en plus de revenus moyens ou faibles sont obligés de s’éloigner des centre-ville.
    On mise donc sur une dépendance pour ponctionner les gens.

    Je passe sur les raisons plus idéologiques qui transpirent de la rébellion des Gilets Jaunes.

    Tu parles d’illettrisme à juste titre @olbius. Mais quand un gouvernement en vient à proposer des cours de slam en lieu et place de l’enseignement de l’Histoire – par pure électoralisme et par soucis du politiquement correcte, je me dis que le gaspillage – le vrai – est bien là.

  • ?s=80&d=https%3A%2F%2Frencontre surdoue.com%2Fwp content%2Fuploads%2F2017%2F06%2Frencontresurdoue

    Anonyme

    Membre
    24 novembre 2018 à 18 h 05 min

    je pense que pour nous en sortir, il vas falloir déconstruire L’UE pour mieux la reconstruir sur une base d’écologie sociale.

    En France (moi je suis Belge), moi je voir François Asselineau qui connais son dossier, et qui vas dans cette direction.

    Maintenant, je ne sais pas jusque ou vas se repli identitaire, je ne le pense pas raciste et son Frexit me parais motivé par de bonne motivation

  • 5c36aecc7594c bpthumb

    jabberwocky

    Membre
    24 novembre 2018 à 18 h 11 min

    Je suis assez d’accord avec ce que tu dis – j’aime bien Asselineau, de prime à bord ; reste à préciser ce que veut dire l’expression “écologisme social”.

    Quant au replis identitaire, après des années marquées sous le sceau du mondialisme, cela me semble légitime.


Affichage des publications 1 - 15 de 146

Connectez-vous pour répondre.

Article Original
0 de 0 messages Juin 2018
Maintenant

New Report

Close