J’ai l’impression d’être déjà morte

  • J’ai l’impression d’être déjà morte

    b9e0394e225b2fdcb55a33102e20ac86?s=1&r=g&d=https%3A%2F%2Frencontre surdoue.com%2Fwp content%2Fuploads%2F2017%2F06%2Frencontresurdoue stefouille mis à jour Il y a 1 mois, 4 semaines 9 Membres · 18 Articles
  • 2559bedbe7f07de8041d81e0b9dc1775?s=80&r=g&d=https%3A%2F%2Frencontre surdoue.com%2Fwp content%2Fuploads%2F2017%2F06%2Frencontresurdoue

    tiffraquoi

    Membre
    23 mai 2021 à 19 h 18 min

    Ou de n’avoir jamais vécu ???

    Ok, je vais essayer de faire aussi bref que possible. Ma courte vie a été un chaos absolument indescriptible à tout les niveaux, je ne sais même pas par quoi commencer et j’en ris jaune très souvent. Alors qu’on soit clairs, je suis pas la pour me plaindre, donc si y a des gens mal intentionnés, merci de foutre le camps et de ne pas lire ce message.

    Ma situation familiale est dramatique, mes parents ont passé leur temps à se détruire mutuellement et à, genre, se complaire et aimer cette destruction. Ma mère a encouragé l’inceste de mon père sur moi, en lui suggérant ouvertement ^je vous passe les détails^ sur moi. La définition de l’individu toxique par excellence, aucun amour, que du conditionné à satisfaire son ego surdimensionné qui cache son indignité et son manque absolu de confiance en elle. Elle m a toujours haïe et me l’a toujours dis d’ailleurs

     

    Comment vous dire qu’aujourd’hui j’ai développé une telle phobie des autres, que cette phobie en est venue à orienter mes choix professionnels (je sais toujours pas quoi foutre et ait une peur bleu de me stabiliser quelque part), du genre “Même si t’es pas douée pour ce métier bah vas y, fonce, au moins la t es en solitaire et exposé à personne”.

    C’est une panique absolument indescriptible, a tel point que je ne côtoie plus personne depuis 3 ans, juste dans mes rêves nocturnes et éveillés. Avant, du temps où je fréquentais (car obligée) des gens, ils m’appréciaient tous mais je sentais qu il y avait comme un blocage mutuel, quelque chose d’automatiquement froid et distant.

    Je peux pas mettre tout ça sur le dos de mon Super Qi super eleve, ça non. Car si j’ose un peu me regarder et j en ai pas spécialement envie, je suis profondément névrosé, plein de tendances obsessionnelles et le pire de tout, tout ça derrière une face de nana qu’à super confiance en elle, arrogante hautaine et méprisante. J’adore me prendre la tête et provoquer pour tout et rien, juste pour le plaisir et pour sentir une existence qui vaille le coup (attention, pour autant je déteste les histoires et les fuis totalement ainsi que les individus à histoire, je parle surtout de provocation à la c*n, dans la vie de ts les jours)

    J’ai changé 50 mille fois de voies d etudes, j’ai essayé de m’engager dans un boulot où j’ai tout fait pour me faire détester et virer (j ai durée un mois la bas, c’était plus que ce que je pouvais imaginer à la base), et pour tout vous dire, j’ai l’impression d’être déjà retraitée et surtout, profondément dépressive depuis ma naissance.

    Je suis tout et son contraire, méprise notre société capitaliste et pourtant obsédée par l’argent (car on m’a éduqué dans une ambiance de manque et de condition, une ambiance ou tout, surtout la nourriture et les habits en fait, les besoins vitaux, étaient limités mais pas par manque d argent: mes parents gagnent objectivement mieux que 90% de la population, ce sont juste des maniaques surtout ma mère…) Bref, aujourd’hui si je vient vers vous, c’est surtout car je suis désespérée. Je viens de terminer une période d’examens, y a 5 ou 6 mois de vacances, j ai cherché des stages depuis COMBIEN DE MOIS je le dis même pas…. sans succès. Idem pour des travails en tant que vendeuse ou autre, mais trois fois rien “on vous recontactera, blablabla”.

    J’ai l’impression que sur ma tête y a écrit Pauvre Cruche, et je suis pourtant diablement intelligente (sans aucune vantardise mais en regardant les faits et observations et commentaires de tout mon entourage depuis toujours), a tel point que je me sens potentiellement psychopathe la plupart du temps.

    A part ça, je passe du rire aux larmes avec des rires souvent t hysteriques, ces rires qui sonnent faux et qui résonnent la souffrance. L’univers de la lecture et des Sudoku est mon ambiance préférée, mais je vois bien que je pourrais pas passer ma vie comme ça…

    C’est une boucle de laquelle je n’arrive pas à me sortir malgré d’innombrables séances chez des kinés des psys des sophrologues a tel point que j ai pris RDV pour un CMP en demandant un psychiatre. J’avais l’impression de me condamner moi-même en faisant ça, mais bon,

     

     

    Je jette ce message comme une bouteille à la mer, en espérant qu’un pêcheur vienne et dépolluer tout ça… La belle soirée a vous tous

  • ?s=80&d=https%3A%2F%2Frencontre surdoue.com%2Fwp content%2Fuploads%2F2017%2F06%2Frencontresurdoue

    Anonyme

    Membre
    23 mai 2021 à 23 h 38 min

    Ok, je trouve cette bouteille mais je me dis que ça va pas être facile de dépolluer, c’est bien chargé, ton histoire.

    En tout cas, n’hésite pas à balancer tes bouses de tête, ça fait toujours du bien. Et il y a un fil sur la dépression qui te fera sentir moins seule et où ça échange des vues et des conseils.

    Se sentir psychopathe, oui, moi aussi. Mais quand je vois c’est quoi être “normal”, ça ne me fait pas du tout envie.

    À part t’apporter mon soutien et te souhaiter bon courage pour la suite, te dire de respirer profondément et ce genre de banalité, ben…

  • 6095488001655 bpthumb

    guysk

    Membre
    24 mai 2021 à 0 h 20 min

    C’est vrai que tu envoies du lourd d’un coup, mais je me suis aperçu que de tout balancer au moins par écrit ça peut déjà soulager pas mal.

    Je l’ai souvent fait au détriment de mes interlocuteurs, mais quand tu as des vrais amis, ils peuvent l’entendre et accepter ce que tu envoies à ce moment là.

    L’inconvénient de l’écrit c’est que ça va moins vite que la pensée, mais l’avantage c’est qu’on doit revenir sur le fil du propos et au final c’est un mal pour un bien même si dans le processus on en perd des choses qu’on voulait dire.

    Je n’ai pas vécu ce que tu as vécu, mais parfois il m’est arrivé de me dire que j’étais un grand psychopathe (peut-être parce que j’aime bien les sudokus ??).

  • ?s=80&d=https%3A%2F%2Frencontre surdoue.com%2Fwp content%2Fuploads%2F2017%2F06%2Frencontresurdoue

    Anonyme

    Membre
    24 mai 2021 à 0 h 55 min

    Une chose est sûr, c’est que tu n’es pas morte et que tu as du vécu derrière toi. Certes pesant mais c’est en passant par là que la lumière fait vraiment du bien quand elle arrive.

    Es-tu au moins entourée de chouettes gens ? Ce sont les autres qui te fuient comme tu le dis ou c’est toi qui fuit ?

  • ?s=80&d=https%3A%2F%2Frencontre surdoue.com%2Fwp content%2Fuploads%2F2017%2F06%2Frencontresurdoue

    Anonyme

    Membre
    24 mai 2021 à 1 h 06 min

    Et le CMP, pourquoi pas ? Moi je vois l’infirmière psy du CMP une fois par mois en attendant le rendez-vous psychiatre qui doit déterminer si je vais vers une psychothérapie comme je le demande.

    Le psychiatre, ça me fait peur à cause de leur manie de donner des médocs mais parfois, si l’accompagnement est de qualité, les médocs, bien dosés, ça peut aider.

    Même la sophro, ça ne te convenait pas ?

  • 5755072055518031cb1cb8495253438d?s=80&r=g&d=https%3A%2F%2Frencontre surdoue.com%2Fwp content%2Fuploads%2F2017%2F06%2Frencontresurdoue

    juste1zebre

    Membre
    24 mai 2021 à 3 h 07 min

    hello @tiffraquoi je me retrouve dans des éléments de ton vécu, mais je te rassure ton ressenti n’est pas forcément du à tes parents. Les miens ont toujours été là pour moi, je n’ai manqué d’absolument rien, tout le monde dans ma famille est en couple et reste fidèle à une seule personne dans sa vie mais je galère autant que toi pour le boulot, sortie d’études avec 2 ans d’expérience et personne veut de moi dans un secteur sois disant “d’avenir” le commerce et le marketing digital, et bah mon cul si vous voulez mon avis. C’est surtout la compétition à celui qui aura le cv le plus détraqué et on vous dira que c’est de l’originalité je suis désolé mais courir dans Paris pour écrire le mot “alternance” ce n’est pas une compétence d’entreprise et pourtant je connais quelqu’un qui a été recruté et qui a fait le buzz comme ça sur LinkedIn. Alors je comprends ce que tu vis, moi aussi j’exècre cette société ou tout se consomme y compris les relations amoureuses, amicales, professionnelles et maintenant familiales, une honte par rapport aux valeurs d’avant.

    Certes l’argent a toujours été le “nerf de la guerre”, mais plus on évolue, plus la société nous demande d’en avoir. Faut bien se rendre compte qu’avoir un salaire moyen aujourd’hui, c’est presque être un pauvre : il y a tellement de choses à payer qui n’existaient pas avant, qu’on n’arrive plus à se raisonner. Il nous faut le dernier téléphone parce que le notre nous lâche (obsolescence programmée), après ça oh surprise c’est votre lave linge/vaisselle/four/frigo/ordi qui lâche, faut racheter des vêtements parce que même quand vous achetez de la qualité, et bien ça s’use parfois super vite pareil pour les chaussures, et en plus de ça faut encore avoir de l’argent pour faire ses courses, ne pas acheter de la merde pour respecter notre corps (mais la qualité, ça coute cher en bouffe !), payer ses factures plus l’internet et l’abonnement mobile.

    Enfin moi aussi j’ai ressenti ce blocage social, je le ressens toujours d’ailleurs c’est très dur à vivre. On ne fait rien de mal aux autres mais on est mis à l’écart on ne sait même pas pourquoi et bien j’ai appris à vivre avec et à en faire une force pour faire ce qui moi me plaît et que les autres ne font pas.

    Cependant ne t’en fais pas pour le travail, ça va revenir. Moi aussi je me suis mis dans des états pas possibles jusqu’à en vouloir à mort aux entreprises et aux personnes qui recrutent. Voir plein de mes contacts trouver du boulot alors que leur CV et leur profil n’a rien à envier au mien au contraire, ça m’a dégouté aussi mais je me rassure en me disant que j’ai d’autres atouts qu’eux n’ont pas et qu’un recruteur finira bien par m’écouter. Je sais que c’est dur mais les choses finissent par s’arranger, il suffit d’aller vers les bonnes personnes parfois.

  • a0af63cba83bfa874764b7c5350e7fdd?s=80&r=g&d=https%3A%2F%2Frencontre surdoue.com%2Fwp content%2Fuploads%2F2017%2F06%2Frencontresurdoue

    hermite

    Membre
    24 mai 2021 à 4 h 07 min

    Il faut Mourir comme il faut avant d’enfin pouvoir Renaître…
    https://www.youtube.com/watch?v=sV5znlutAxo

  • 603adbc53dd95 bpthumb

    matty

    Membre
    24 mai 2021 à 4 h 17 min

    Pour en avoir aussi pas mal bavé, je dirais que penser à tirer sa révérence de ce monde n’est pas une idée absurde, elle nous permet ,comme toute pensée ou état extrême, de nous donner un espace libre comme un état modifié de conscience, pour lâcher des trucs qui se sont tordus en nous. Ce qui est par contre absurde c’est de le faire, mais accepter l’idée ou l’envie de le faire est à même de modifier qlq chose et de nous préparer à la suite de notre existence.

  • 605eed67315e8 bpthumb

    anaes

    Membre
    24 mai 2021 à 10 h 56 min

    Merci l’hermite pour la vidéo de “personne” , elle est magnifique.

    Pour revenir à ton post, le tableau depeint par ton ecrit, est celle d’une terre dévasté et brûlé, la fin de la vidéo te donne une clef magnifique,… Renaître, il s’agit de trouver la toute petite plante qui commence à naître, dans toute cette étendue de désolation. Car ainsi va la vie, après la vie la mort, mais après la mort, la vie.

    En attendant que la mort nous cueille, pourquoi pas goûter un peu de cette vie, mais pour ça bien sûr il nous faut mettre de côté les ruminations puissantes qui tentent de nous arracher à ce possible petit debut de bonheur, car le bonheur c’est la bonne heure, et la bonne heure c’est ici et maintenant, là, l’instant présent, là tout de suite tu peux trouver des raisons d’être heureuse, lorsque ton mental est en pause, ou même s’il ne l’est pas, le laisser tourner sans y prêter attention et juste respirer, et sentir la vie, poser tes pieds nu sur le sol d’une forêt, te laisser noyer par une pluie torrentielle, la vie, le toucher, l’odorat, renaître tout re-découvrir comme une première fois, comme un animal, un enfant de 1 mois, juste les sens. Toucher le drap sur ton lit, t’emerveiller d’avoir des pieds, en bouger les orteils, vivre c’est une expérience de dingue en vrai. J’ai compris sur le tard, que le moyen de guerison des blessures de l’âme, passe par le corps. Y a rien a jeter ni de ta personne ni de ton passé y a juste à accepter, tout accepter, l’imperfection fait parti de la perfection, la douleur la souffrance quand tu y plonge réellement t’amène dans une mer de compassion et de sensations puissante, se laisser faire, laisser la vie faire et defaire, ton enfer c’est ton mental celui qui te juge qui juge ce que tu as vécu, mais tes sens eux te ramène à la jouissance de l’instant présent. Je te souhaite de vivre pleinement ne serait-ce qu’une journée

  • a0af63cba83bfa874764b7c5350e7fdd?s=80&r=g&d=https%3A%2F%2Frencontre surdoue.com%2Fwp content%2Fuploads%2F2017%2F06%2Frencontresurdoue

    hermite

    Membre
    24 mai 2021 à 13 h 33 min

    @anaes Merci… ça vient bien évidemment de ce bon vieux Freddy Nietzsche.
    On peut aussi faire l’inverse de ce que tu proposes pour enfin s’rRrendre compte que ta philosoFie n’est que meilleures (non! moi chuis un méchant!) :
    exemple on peut se faire mal juste pour se dire “ohlala… KesKe J’fout? finalement être vivant c’est pas si mal… Oh il a des Fourmis! Elles ont l’aire sympa et tellement organZé! “.
    https://www.youtube.com/watch?v=Tu3A3QDT9GY

Affichage des réponses 1 - 10 de 18

Connectez-vous pour répondre.

Publication originale
0 de 0 articles Juin 2018
Maintenant