Présentation

  • Posted by mylerya on 14 avril 2022 à 16 h 07 min

    Bonjour tout le monde. Je suis inscrite depuis septembre 2019 mais je reconnais avoir oublié de me présenter. Je suis navrée de cette oublie. Je suis en arrêt maladie depuis août 2019 pour harcèlement moral et effondrement “mentale” on va dire. J’ai travaillé pendant 10 ans avec une manipulatrice narcissique, j’ai tenu autant que j’ai pu jusqu’au point de rupture. Je suis toujours en arrêt a ce jour et je m’aperçois que je ne suis plus pareil. J’aurai aimé trouver une échappatoire professionnel (et oui j’en suis là) mais je n’y arrive pas, comme si quelque chose ne voulait plus faire l’effort d’être ce que la société nous oblige a être. Je veux être moi sans restriction, hélas on ne va pas de ça en ce monde. Je suis dyslexique dysorthographique, une pensé arborescente dans un monde de linéaire, et c’est hélas une souffrance de tous les jours. J’espère que la petite renarde solitaire que je suis, trouvera d’autres renards pour la comprendre dans ce monde de meute assourdissant.

    francois35000 a répondu il y a 5 mois 4 Membres · 3 Réponses
  • 3 Réponses
  • 62b09ccaf099d bpthumb

    manoo

    Membre
    23 avril 2022 à 21 h 19 min

    salut, je me demandais si tu avais remarqué des anomalies chez cette personne durant ces dix années ?

  • 603adbc53dd95 bpthumb

    matty

    Membre
    23 avril 2022 à 21 h 53 min

    Ouais ouais pas de problème, ici tu trouveras une foultitude de renard à rayures qui sont passé par les mêmes mésaventures. Honnêtement c’est même un classique dans nos parcours de vie.

    Bienvenue chez les zarbizarres pour qui le reste de l’humanité qui est bizarre énigme.

    Quant elle est de bonne humeur voir humaniste la normalité cherche par tous les moyens, à normaliser. Lorsqu’elle est de mauvais poil elle exclure voir anéantir comme lorsque son identité normalisée peut être perçu comme menacé.

    Si en plus on s’attarde dans l’observation de ces psycho-pathologies blanches que sont la perversion ou la manipulation alors effectivement on réalise, plus ou moins vite, que nous ne sommes pas outillé pour faire face au-delà du coup d’éclat et de la porte qui claque à de tels profils. Du coup soit on est sage, sagace et expérimenté et on ne fait pas durer le plaisir, soit on est encore un peu confus sur la limite de notre potentiel et dans ce cas il faut attendre le coup de grâce physio-psychologique pour ne plus se donner le choix. Mais pour moi, pas d’inquiétude, une fois sorti du contexte et guéri des hématomes et autres contusions, on réalise, 1 qu’on a apprit qlq chose d’important sur le monde et 2 qu’on est indemne parce qu’incroyablement résilient.

  • 6253b5208bfd4 bpthumb

    francois35000

    Membre
    23 avril 2022 à 22 h 00 min

    Bienvenue Mylerya,

    En espérant que ta situation s’arrange et que tu trouves ton bonheur parmi les zébrés (ou les renardés) que nous sommes.