Les émotions

  • Les émotions

    Posted by sgiath on 9 février 2022 à 19 h 43 min

    Bonjour à tous,

    Suite à la proposition d’une amie et au vue de certain post, je vous en propose un sur les émotions.

    Je propose de vous partager ici ma perception des émotions, qui de mon point de vue est un problème central chez tout le monde et peut-être un peu plus chez les HP étant donné la sensibilité de certain.

    Pour commencer qu’est-ce qu’une émotion ? Est-ce que vous vous êtes déjà posé cette question ? Et si vous le faites là maintenant arrivez-vous à donner une réponse claire ?

    Le mot émotion vient du latin « ex-movere », « movere » qui signifie « mouvoir » et le préfixe « ex » qui signifie « en dehors de ». L’émotion est donc un mouvement vers l’extérieur.

    Le Larousse, quant à lui, donne la définition suivante : « Réaction affective transitoire d’assez grande intensité, habituellement provoquée par une stimulation venue de l’environnement ».

    Et selon Jean Pierre Marmonier « Chaque émotion spécifique a une fonction régulatrice, contribuant à favoriser le maintien de l’organisme en état d’adaptation face au contexte ».

    A ceci se rajoute ce qu’en dit Michel Delage « Les émotions de bases, dites aussi primaires, sont constituées par des réactions qui semblent préprogrammées. On peut les décrire chez tous les êtres vivants… Leur nombre est variable selon les études »

    Les émotions primaires sont donc des réactions d’adaptations préprogrammées, c’est-à-dire une simple réponse physiologique à notre environnement extérieur.

    Ensuite nous avons toujours selon Michel Delage, « les émotions sociales, dites encore secondaires ou complexes, naissent du fait de l’accession à la conscience de soi. Par conséquent elles vont de pair avec l’activité réflexive… » et selon Jean Pierre Marmonier « les émotions secondaires comportent une dimension sociale de lien des individus les uns avec les autres ».

    Et nos émotions ne parlent que de nous et rien que de nous. Si nous sommes en colère ce n’est pas parce que l’autre est con, mais parce que la manière dont il agit nous mets en colère. Si l’émotion parlait de l’autre alors l’action de l’autre mettrait tout le monde en colère, ce qui n’est pas le cas.

    Dans ma perception des choses, je ne retiendrais que 5 émotions principales, bien que dans certaines études nous pouvons en retrouver jusqu’à 11. Les voici :

    – Joie
    – Colère
    – Tristesse
    – Dégout
    – Peur

    Et comme nous l’avons vu plus haut, chaque émotion est là pour nous permettre de nous adapter à notre environnement Elle va donc nous transmettre un message qui devra être pris en compte pour permettre cette adaptation.

    – La joie va nous indiquer que ce nous vivons est agréable
    – La colère nous indique que nous ne nous sentons pas respecter (par qui ? L’autre ? Soi ?)
    – La tristesse nous indique la perte ou la séparation avec quelques choses que nous aimons (ça peut être une personne, une idée, un espoir, un rêve, un animal…)
    – Le dégout nous indique que nous n’aimons ce que l’on nous donne ou ce que nous avons (ça peut être de la nourriture, comme une émotion, une énergie…)
    – La peur, simplement nous dit que nous sommes en danger

    Maintenant je vous propose de rajouter une autre notion qui est celle des besoins fondamentaux et pour cela je vais utiliser la pyramide de Maslow. Cette pyramide nous donne les besoins suivant :

    – Besoin physiologique
    – Besoin de sécurité
    – Besoin d’appartenance
    – Besoin d’estime de soi
    – Besoin de s’accomplir

    Je rajouterais deux choses à ces besoins. Premièrement je n’aime pas du tout la représentation sous forme de pyramide, je les représentais donc au même niveau et liés les uns aux autres. Deuxièmement, aux besoins physiologique je rajouterais la notion de besoin de gestion de ses ressources. Vous comprendrez plus tard pourquoi.

    Et vous me voyez surement venir avec mes 5 émotions et mes 5 besoins fondamentaux, nous allons pouvoir y faire un lien que voici :

    Joie à J’aime ce que je vis à Accomplissement
    Dégout à Je n’aime pas ce que j’ai reçu / j’ai à Physiologique / Gestion de ses ressources
    Tristesse à Je viens de perdre quelques choses / quelqu’un que j’aime à Appartenance
    Peur à Je ne me sens pas en sécurité à Sécurité
    Colère à Je ne me sens pas respecté à Estime de Soi

    Et ce qui est génial avec tout ça c’est que quand on regarde la médecine chinoise et ses 5 éléments qui eux-mêmes sont liés à des émotions nous retrouvons globalement les mêmes. La différence c’est que nous ne trouvons pas le dégout, mais la rumination, chose qui arrive quand nous n’arrivons pas à gérer une ressource (comme l’émotion d’un autre, un événement…). La médecine chinoise nous apporte en plus l’information du lien entre le corps et l’émotion. Ce qui donne pour conclure :

    JOIE : Quand on ressent de la joie, nous avons que nous vivons un moment agréable, notre cœur va s’accélérer, notre peau devenir un peu plus rouge et long va ressentir un sentiment d’accomplissement. C’est la seule émotion que nous allons chercher volontairement à recréer. Son énergie va être celle du développement de soi, de la réalisation.

    LA COLERE : Quand nous sommes en colère nous en voulons à l’autre, ou à soi-même, ou à la situation parce que l’on ne se sent pas respecté, que ce soit physiquement ou psychiquement. Dans ces moment-là nous sommes en tension, nos muscles sont tendus, nous pouvons avoir des aigreurs d’estomac. Si ça perdure alors les tensions dans le corps viennent s’installer. Très clairement la colère nous demande de s’estimer. Son énergie va être celle de la mise à distance, de l’instauration de limite valorisante pour soi.

    LA TRISTESSE : Quand nous sommes triste, nous pleurons, nous nous mettons en retrait, on a le teint terne. Et quand nous n’arrivons pas à lâcher ce à quoi nous tenons alors des problèmes de constipation arrivent, la difficulté du lâcher prise. Cette difficulté à lâcher, à l’éloigner nous dit que nous avons besoin de nous sentir appartenir à quelque chose (un groupe, une relation, des valeurs…). Son énergie va être celle du lâcher et de l’acception de son impuissance.

    LA PEUR : Quand nous avons peur nous nous recroquevillons sur nous même, nous pouvons avoir des problèmes urinaires (infection, on se fait pipi dessus…), des douleurs aux lombaires. On ne se sent pas en sécurité. Son énergie va être celle de la sécurisation, de la préparation avant l’action.

    LE DEGOUT/RUMINATION : Quand nous ressentons le dégout, nous avons envie de vomir, l’événement nous reste sur l’estomac, on a du mal à digérer. Et si nous ne savons pas quoi faire d’une information, d’une expérience, que nous n’arrivons pas à la faire passer dans la tristesse alors nous ruminons. Cette émotion va nous dire que nous devons nous positionner vis-à-vis de quelque chose. Est-ce que cela m’appartient ou pas ? Son énergie va être celle de la concentration et de la centration sur vous, sur ce qui est à vous et vous appartient.

    Bien sûr une émotion n’arrive jamais seule, c’est souvent un mélange, et nous pouvons passer de l’une à l’autre.

    L’important vis-à-vis de nos émotions est avant tout de leur donner une place, de les laisser vivre et exister sans les juger. Aucune émotion n’est contradictoire, nous pouvons ressentir tout type d’émotion en même temps pour une même personne. Aucune émotion n’est négative.

    Toute émotion que vous n’acceptez pas ou que vous n’avez pas accepté est toujours présente en vous. Déjà en commençant à les nommer, vous allez leur donner une place et leur permettre plus facilement de circuler. Par la suite il sera peut être nécessaire de faire une psychothérapie, des thérapies manuelles (très bien pour les HP, ça squize le mental), vous allez aussi pouvoir faire un travail sur vous pour recontacter l’émotion et la laisser sortir (et oui ça fait peur mais c’est tellement libérateur).

    Pour vous aider à nommer les émotions je vous joins la roue des émotions de Plutchnik.

    N’hésitez pas à commenter, me donner vos avis et poser vos questions.

    Usager supprimé a répondu il y a 7 mois 13 Membres · 97 Réponses
  • 97 Réponses


Contenus connexes :

Aucun contenu similaire pour le moment

  • 5f825ad29183e bpthumb

    faiseuse-de-foret

    Membre
    12 février 2022 à 5 h 25 min

    👩‍🔧😿😿

  • 6203068e51a7d bpthumb

    auroredenuit

    Membre
    12 février 2022 à 22 h 59 min

    Je trouve ça vraiment dommage de regarder les émotions d’un point de vue trop mental ou intellectuel. Je suis convaincu que ça s’expérimente avant tout.

    Qu’est ce que je ressens, qu’est ce que j’en comprends, qu’est ce que j’en fais, quelles connaissances de moi même j’en tire, et hop on recommence.

    Par contre ça m’a découragé de lire la longueur des messages ( j’apprécie prendre dix minutes pour lire réfléchir répondre sur le forum mais quand les messages sont trop long c’est pas possible.

    Pour ma propre expérience des émotions, j’apprécie utiliser la méthode de régulation naturelle des émotions “TIPI”. C’est d’une efficacité redoutable.

    Ensuite pour avoir pas mal évalué avec les concepts de la médecine chinoise d’un point de vue émotionnel, je ne peux qu’aller dans ce sens.

    Vivre ses émotions et leur donner du sens c’est jusqu’à présent la meilleure chose que j’ai pu faire pour moi même ( et ma fille sans doute aussi)

  • 6203068e51a7d bpthumb

    auroredenuit

    Membre
    12 février 2022 à 23 h 08 min

    Ps moi aussi j’aime tout le monde s’en fout

  • 6203068e51a7d bpthumb

    auroredenuit

    Membre
    12 février 2022 à 23 h 11 min

    @konstantine

    La formule est belle

  • 6203068e51a7d bpthumb

    auroredenuit

    Membre
    12 février 2022 à 23 h 30 min

    Insultante je ne trouve pas ça dépend de l’idée qu’on se fait d’un livre.

    @konstantine tu as l’art de la provocation et du politiquement pas correct a ce que j’ai vu sur d’autres postes. Hihi joli. En attendant un point de vue sur les émotions ?

  • 6203068e51a7d bpthumb

    auroredenuit

    Membre
    12 février 2022 à 23 h 33 min

    J’ai un ami, le mec le plus joyeux du monde. Je savais qu’il arrivait parce qu’on l’entendait chanter et siffloter bien avant qu’il approche de l’immeuble. Bahhhh loulou en fait c’était un symptôme qui a permis de diagnostiquer son épilepsie. La joie était un problème de lésions cérébrales. Depuis qu’il a un traitement médicamenteux… Bah il est bien plus aigrie. 😭

    Vraiment très particulier le champ des émotions

  • 6203068e51a7d bpthumb

    auroredenuit

    Membre
    12 février 2022 à 23 h 53 min

    @Mumu

    J’exprime vite fait ce que je penses être les émotions. Pour moi les sensations ( et sens) sont les capteurs du monde extérieur et les émotions/ senti-ments( parfois) sont les capteurs du monde intérieur

  • 6203068e51a7d bpthumb

    auroredenuit

    Membre
    13 février 2022 à 0 h 05 min

    @Mumu Vivre ses émotions et les laisser aller au moment de leur génération est la plus saine des méthode selon moi.

    Je suis assez d’accord avec ça parce que tipi pour moi finalement c’est vraiment réapprendre à laisser circuler librement et phisiologiquement les émotions comme savent très bien le faire les animaux d’ailleurs ( les animaux maltraités c’est autre chose. D’ailleurs les humains maltraités aussi 🤔 faudrait tout un dossier sur émotions temporalité et traumatismes)

    @Kitsunebi

    Pour rebondir sur les excès, pour moi du coup il y a les émotions” a l’endroit” et a l’envers ” sous entendu ” santé” ” maladie”. Depuis quelques temps quand je constate que j’ai une émotion disproportionnée ( par la réaction étonnée de mon interlocuteur par exemple), je demande en mon fort intérieur de me montrer l’événement du passé associé que je n’ai pas digéré. En général dans le quart d’heure ( alors que je suis en train de faire autre chose) j’ai la remontée d’un souvenir précis. Du coup j’ai l’occasion de m’occuper de l’émotion envahissante associé par tipi ou autre. Parce que des fois l’émotion qu’on vit bah c’est une émotion que le cerveau a pas ranger dans la case passé et elle revient dans le présent sans même qu’on s’en rende compte.

    Ps : je compatis pour l’épilepsie, je veux bien croire que ça demande de la délicatesse envers soi-même.

  • 6203068e51a7d bpthumb

    auroredenuit

    Membre
    13 février 2022 à 0 h 14 min

    @Kitsunebi hum tu sais quoi du coup j’ai envie de dissocier émotions ( ressenti) et passage à l’acte. Genre la différence entre entre en colère et foutre un poing dans la tronche. C’est pas la même chose donc je dirais que vivre ses émotions c’est pas pareil que faire vivre ses émotions aux autres 🤣

  • 6203068e51a7d bpthumb

    auroredenuit

    Membre
    13 février 2022 à 0 h 15 min

    @konstantine

    Dis tu nous ferais pas un topo sur les émotions selon la kabbale ? 😇

Page 1 of 10