New



  • New

  • 5d111d4d35932 bpthumb

    tintin

    Membre
    29 juin 2018 à 21 h 24 min

    Hello 🙂 je ne connais pas grand chose à cette notion de zèbre si ce n’est que sur les sites qui en parlent il y a certaines choses qui matchent

    Du coup je développe sur mes ressentis

    On dit de moi que je suis assez calme et réfléchi, c’est vrai que ça tourne dans ma tête assez rapidement ce qui pose parfois problème dans la prise de décision

    Ce qui fait aussi que je suis curieux de pas mal de choses j’ai bcp aimé la philo au lycée par exemple, je me pose pas mal de questions sur l’origine de la vie, d’où je viens etc. Ça a commencé assez jeune finalement
    Très reposant n’est-ce pas ^_^

    J’ai des facilités pour l’abstraction mais je ne suis pas surdoué au sens matheux (je suis nul la dedans haha)

    Ces caractéristiques font que je me suis toujours senti un peu à part avec du mal à bien me conformer aux codes et comportements sociaux (ça vient ça vient ^^), disons en tant que réservé j’ai longtemps cru apprécier d’être au calme etc en fait j’aime aussi sortir mais je disparais des radars s’il y a trop de monde haha

    Je suis aussi empathique, donc je lis pas mal les émotions des gens avant d’agir ce qui renforce aussi ce côté réservé au premier abord, mais ça peut changer, peut être d’ailleurs que c’est avec des personnes comme moi que je deviens pipelette
    Mais c’est vrai que j’aime bien discuter de sujet assez large englobant disons, profond

    je viens d’apprendre récemment que je pourrais faire partie des hypersensibles, c’est lié aux zèbres semblent-il

    Voilà et j’aime écrire aussi (fait partie de mon travail donc) vous l’avez remarqué ^^

  • 5b4045da91fdf bpthumb

    angelique

    Membre
    30 juin 2018 à 6 h 33 min

    Bonjour,

    Ton message a fait écho à ce que je peux ressentir. Les caractéristiques que tu décris (empathie, introversion, le besoin de discussion profonde, le cerveau sans cesse en réflexion…) je les fais miennes depuis longtemps sans les comprendre.

    Grâce à la perspicacité du pédiatre de mon fils, ce dernier a pu être testé. Jusqu’a présent je ne posais pas plus de question sur son attitude et ses aptitudes différentes des enfants de son âge. Je trouvais seulement que je me retrouvais en lui à son âge. Pour ma part, je le comprenais plutôt bien et je n’aurais jamais pensé à un HP.

    Depuis j’ai lu pas mal de bouquins sur le sujet et pas mal de caractéristiques peuvent correspondent à ma personnalité. Comme toi je ne sais pas si je fais partie des zèbres et il est peu probable que je me fasse tester un jour.

    Je comprends mieux désormais mon fonctionnement et accepte totalement ma différence, quelle soit liée au HP ou pas.

    Je me suis toujours considérée comme une très mauvaise élève, surtout en primaire et au collège puis le système éducatif avait l’air d’être de plus en plus adapté à mon mode de fonctionnement. J’ai fait des études supérieures avec succès alors que personne n’aurait parié sur moi à 10 ans… Néanmoins j’ai toujours cette impression d’usurpation. Il paraît que c’est courant chez les zèbres.
    La seule matière enseignée qui m’à procuré du plaisir a été la philosophie. C’est pourquoi à 40 ans je m’inscris en première année de licence à la rentrée. Je mets ça sur le compte de la curiosité (autre caractéristique commune) et sur mon besoin d’occuper et de “nourrir” mon cerveau.

    Quant à la vie en société, je n’ai pas les codes et ma timidité fait que je suis incapable d’aller vers les autres.

    Ces caractéristiques communes sont développées dans de nombreux livres. Prends le temps de les lire et je suis certaine que ça pourrait t’éclairer sur ta personnalité…

  • 5d111d4d35932 bpthumb

    tintin

    Membre
    30 juin 2018 à 10 h 02 min

    Merci pour la réponse ! J’ai lu un livre sur l’hypersensibilité d’Elaine Aron, c’est vrai qu’elle me décrit bien
    pourquoi pas lire ceux sur les zèbres en effet 🙂 moi j’ai remarqué que je n’ai pas de souci en société quand c’est en petit groupe je sais pas si c’est pareil pour toi
    J’ai fait un peu d’hypnose pour calmer l’anxieté + travail où je suis obligé d’aller vers l’autre ça a beaucoup aidé. Mais ya toujours ce petit temps d’observation où j’attends que les gens m’envoie le signal que je peux m’adresser à eux donc c’est pas encore la folie mais voilà
    Quand j’étais petit j’avais apparemment un livre sur l’astronomie qui disait que le soleil allait mourir dans 5 milliards d’années ça me rendait triste (what ?) haha
    J’avais aussi peur de plus respirer la nuit si je n’y pensais pas ma mère m’a dit
    Je sais pas si ton fils a ce genre de réflexions un peu spéciales

  • 5b4045da91fdf bpthumb

    angelique

    Membre
    30 juin 2018 à 17 h 30 min

    Effectivement j’arrive à dépasser mon introversion dans le cadre de relations interpersonnelles. Par contre dès que le groupe devient trop important je suis incapable de dépasser mon appréhension et je passe mon temps à observer les gens pour détecter les personnes auprès de qui je pourrais avoir un écho favorable ou un soutien…

    Je me force à aller au delà de mes peurs notamment dans le domaine professionnel. J’ai postulé à un poste d’encadrant. Au bout de 9 mois, j’arrive à animer avec aisance une réunion de travail de 2 heures mais ce sont des personnes que j’ai appris à connaître. Je suis toujours incapable de le faire devant des personnes inconnues ou un groupe plus importants.

    Mon fils est intéressé par beaucoup de domaines… musique, astronomie, biologie, robotique,informatique…
    Ses peurs sont surtout liés à ce qu’il ne connaît pas (comme tous les enfants mais à un point que ça devient paralysant…), si on doit aller dans un endroit qu’il ne connaît pas il faut lui montrer des photos sur internet à plusieurs reprises sans pour autant avoir la certitude que ça l’apaise. En revanche il est capable de faire un concert devant 400 personnes sans jamais angoissé…

    Ses questions sont par contre déroutantes pour un enfant de son âge. Par exemple, il a un sens aigu de la justice mais en même temps il se pose la question de savoir pourquoi on doit respecter les règles. Et la réponse commune de lui dire que c’est pour pouvoir vivre en société ne lui suffit pas… Il faut argumenter et approfondir la réflexion…

  • 5d111d4d35932 bpthumb

    tintin

    Membre
    30 juin 2018 à 19 h 28 min

    Ah oui je vois, c’est vraiment des réflexions poussées
    Oui moi aussi avec un groupe inconnu c’est plus compliqué faut pas abuser non plus haha
    Où alors il faut des personnes connues en accroche 🙂


Affichage des publications 1 - 5 de 5

Connectez-vous pour répondre.

Article Original
0 de 0 messages Juin 2018
Maintenant

New Report

Close