Les effets toxiques de la famille sur le célibat et la solitude

  • Les effets toxiques de la famille sur le célibat et la solitude

  • 5755072055518031cb1cb8495253438d?s=80&r=g&d=https%3A%2F%2Frencontre surdoue.com%2Fwp content%2Fuploads%2F2017%2F06%2Frencontresurdoue

    juste1zebre

    Membre
    29 septembre 2021 à 0 h 57 min

    Bonjour
    Sujet qui me tenait à coeur mais que je n’arrivais pas à aborder, la famille joue un rôle particulier dans nos vies. Pour ma part, mes parents sont aussi bien source de réconfort que de tristesse, et les autres membres de ma famille sont plus dans une logique égoïste et se soucient finalement peu de moi (genre tant que je suis en vie et répond au tel tout va bien, jamais ils cherchent à savoir comment je vais vraiment au fond de moi même c’est très agaçant).

    Célibataire depuis de nombreuses années, souffrant de ma solitude au quotidien avec des questions lancinantes qui reviennent, des insomnies et du stress permanent, je dois en plus subir la pression de ma famille. Dans un premier temps c’était des questions auxquels je m’attendais “pourquoi tu n’a pas de copine ?” “quand est ce que tu nous présentera quelqu’un ?” au départ cela me faisait rire et puis ça a fini par me plonger dans une grave dépression au fur et à mesure du temps et à force que toutes les conversations ne soient ramenées qu’à cela. A chaque appel de mes parents (ou d’autres membres de la famille) ce sujet revient constamment. Si eux souffrent de me voir seul, j’en souffre encore plus de mon côté qu’on me le rappelle et que je le ressente. Je ne m’éterniserait pas sur les raisons de mon célibat, mais disons que je le subis plus qu’autre chose. Je n’ai en fait pas le choix : je ne connais personne à Paris, j’ai bien essayé plusieurs fois de sympathiser avec des gens dans l’espoir de m’en faire des amis et qu’on puisse concrétiser des choses comme des soirées ou des sorties resto par la suite, jamais ils ne sont capables de donner suite et de forger de réelles amitiés alors épuisé de la répétition de ces situations, j’ai fini par me renfermer sur moi même. Je passe maintenant la grande majorité de mon temps chez moi, j’en perds même parfois la notion du temps jusqu’à ne plus savoir quel jour on est … Je suis bénévole dans une association ce sont les seuls moments ou je peux retrouver mes amis (certes ce sont pour la grande majorité des pères de famille voir des retraités mais je m’entends très bien avec eux et ce sont mes seuls vrais amis, les seuls qui m’invitent à manger de temps en temps, les seuls avec lesquels je discute et que je me marre vraiment).

    Là ou ma famille a commencé à devenir vraiment toxique, c’est qu’ils me font sans cesse ces remarques sur mon célibat, et que cela me pèse. J’ai essayé de leur faire comprendre que cela me blessait qu’ils m’en parlent sans cesse, mais rien n’y fait ils continuent à appuyer le sujet. C’est comme si je ne leur avait rien dit. Pour certaines personnes, il suffit qu’on me voit en photo avec une amie ou une simple connaissance pour que tout le monde croit que c’est ma copine. Ca n’est bien sûr jamais le cas, car toutes les filles que je cotoie sont en couple. On se retrouve simplement parce qu’on partage une passion commune et que leur copain n’est pas vraiment fan alors plutôt que d’y aller seules, on y va ensemble comme des potes et elles ne me font bien sûr rencontrer personne. Je ne sais plus quoi faire pour gérer cette pression constante, j’hésite même à prendre des nouvelles de mes parents à cause de ça car à chaque fois que je les ai au téléphone on a des conversations parfaitement inutiles. Ils me racontent leur journée dans les moindres détails, me demandent ce que j’ai fait de la mienne “rien” et ce que je compte faire le week end “rien non plus” et pour finir sur “toujours pas de copine ?” bref j’en ai assez et je ne sais pas comment faire pour échapper à tout ça. Cette question est à double tranchant, elle me rappelle à ma situation de solitude, et me met aussi la pression et ça devient de plus en plus dur à supporter. Comment avez vous gérer cette pression familiale de votre côté ?

  • 603adbc53dd95 bpthumb

    matty

    Membre
    29 septembre 2021 à 1 h 12 min

    Salut,

    On n’est pas bien configuré pour faire troupeau. Je préfère être seul que mal accompagné et ne conçois pas ma vie sans espace privé et solitaire.

    La pression ? Bah normalement poussé à bout, on dédramatise, on recontextualise, et dans la tête ça passe à autre chose.

    Enfin c’est comme ça que je fonctionne mais il faut que suffisamment d’énergie se soit accumuler pour sortir du jeu.

    • 5755072055518031cb1cb8495253438d?s=80&r=g&d=https%3A%2F%2Frencontre surdoue.com%2Fwp content%2Fuploads%2F2017%2F06%2Frencontresurdoue

      juste1zebre

      Membre
      29 septembre 2021 à 1 h 27 min

      Hello, bah écoute moi c’est un peu pareil j’apprécie énormément la solitude mais à trop longue durée c’est difficile à gérer. C’est à dire que j’ai beaucoup de conversations avec des amis un peu partout, mais voilà j’aimerais parfois pouvoir discuter avec des femmes aussi mais jusqu’à présent aucune ne semble se livrer réellement pour pouvoir discuter de choses intéressantes et profondes. Pour mes proches mon célibat est vraiment le sujet central de discussion cet été par exemple il n’a été question que de ça et c’est ainsi avec tout le monde (ma grand mère aussi à chaque fois que je vais la voir) à tel point que je leur ai demandé si ils n’avaient que ce sujet de conversation en tête mais comme j’ai dit rien n’y fait ils ne me parlent que de ça avec en plus parfois des phrases qui me font sentir presque comme un anormal du genre “à ton âge on sort avec une fille”

  • 603adbc53dd95 bpthumb

    matty

    Membre
    29 septembre 2021 à 11 h 09 min

    Je comprends bien la double problématique, mais il n’y en a qu’une sur laquelle tu ais du pouvoir. Je ne suis pas d’idf mais il me semble que tu pourrais t’inscrire à ce groupe et voir ce qu’il est possible de faire pour de vraies rencontres, quitte à les provoquer s’il ne se passe rien.

    Pour ce qui est de ta famille je ne vois pas d’autre option, sauf à les renier, que ton cerveau lâche l’affaire, cf mon 1er msg. La liberté est une affaire personnelle, non que le monde doive s’y ajuster. Je ne dis pas que c’est juste mais au moins ça ne dépend de personne d’autre que de tes capacités à basculer sur un autre mode. Tu es surdoué ! Alors au boulot ! Il y a une sortie pour toi !

    Amicalement

    • 5755072055518031cb1cb8495253438d?s=80&r=g&d=https%3A%2F%2Frencontre surdoue.com%2Fwp content%2Fuploads%2F2017%2F06%2Frencontresurdoue

      juste1zebre

      Membre
      29 septembre 2021 à 15 h 15 min

      Oui je suis inscrit à divers groupes de sortie j’essaye de varier les plaisirs 😄

  • 5755072055518031cb1cb8495253438d?s=80&r=g&d=https%3A%2F%2Frencontre surdoue.com%2Fwp content%2Fuploads%2F2017%2F06%2Frencontresurdoue

    juste1zebre

    Membre
    1 octobre 2021 à 12 h 52 min

    @carl oui tout à fait

  • 5755072055518031cb1cb8495253438d?s=80&r=g&d=https%3A%2F%2Frencontre surdoue.com%2Fwp content%2Fuploads%2F2017%2F06%2Frencontresurdoue

    juste1zebre

    Membre
    1 octobre 2021 à 12 h 58 min

    @dreamwell effectivement le contraire peut se poser aussi, mais c’est quand même une difficulté de comprendre comment cela peut les impacter, et surtout qu’ils ne se remettent jamais en question une seule fois depuis que je leur dit c’est incroyable de jamais se dire “faut peut être lui lacher la grappe”. Sous pression je n’ai jamais été productif et je tends même à prendre des distances dans ces cas là. Malheureusement au travail c’était pareil j’ai une responsable qui me foutait des coups de pression pour faire certains travaux, résultat je me retrouvais en stress alors que lorsque c’était planifié dans mon agenda ça se déroulait bien. Et ton témoignage m’intéresse aussi n’hésite pas 🙂

Affichage des réponses 1 - 3 de 3

Publication originale
0 de 0 articles Juin 2018
Maintenant