discussion ouverte avec faiseuse de forêt

  • discussion ouverte avec faiseuse de forêt

    Posted by bartorn on 9 mars 2022 à 23 h 49 min

    Cette discussion est ouverte à tous. Je voulais tenter une expérience d’échange privé public, c’est-à-dire que je souhaite parler à faiseuse en particulier, mais que si chacun veut apporter sa pierre, il le peut. Je pense qu’on va partir loin sur certains sujets, comme vous pourrez le voir plus bas. J’ai eu parfois le désir de le faire avec certains d’entre vous mais faiseuse me paraît être la plus à même de vouloir et pouvoir mener ce genre de chose. Bonne lecture.

    @faiseuse-de-foret

    Je voulais te dédier un sujet (c’est une chouette approche pour une princesse ça). C’est fait. Je te trouve géniale, au premier sens du terme.
    Beaucoup de choses me parlent, à commencer par ton pseudo (dont je veux bien connaître l’origine).
    J’ai beaucoup de choses à apprendre de toi, et tu seras sûrement surprise d’en apprendre de moi 😁.
    Pour commencer, j’aimerai revenir sur ton message de 21h33, ce jour.
    “malgré une vie tout de même proche de celle des neurotypiques”
    Après quelques échanges, cette impression va se dissiper faiseuse.
    Je suis entouré de neurotypiques, clairement. Mais comme je l’écrivais en “sociabilité”, je ne croise vraiment pas beaucoup de monde et ne participe que très peu à la vie sociale, celle de mon village, de ma commune, l’école de mes fils… et bien plus largement. Je suis presque coupé du monde des hommes comme j’aime à l’appeler.
    La vie naturelle me happe peu à peu, me poussant à apporter souvent plus d’attention envers les êtres végétaux qu’envers les êtres humains.
    Rien qu’en cette phrase, je me distingue du normotypique. Les végétaux ont une vie que je perçois. Pas de façon conceptuelle, comme tu peux le faire, mais dans mon être. Globalement, le fait de me décalquer la tronche m’a permis de réinvestir plus profondément mon corps. Les arbres que j’ai plantés sont mes bébés, bon ils sont plus très bébés mais j’en prends grand soin. Mes pauvres plantes en pots sont aussi mes bébés, conscient de la torture que je leur inflige (le pot). Mon jardin vit, faiseuse. Réellement. JE lui ai redonné vie. Et il me nourrit maintenant, me soigne, m’apaise. Ce lieu est devenu un allié, malgré certaines hostilités environnementales (vent, aridité, cultures intensives à proximité).
    Je me suis maudit je ne sais combien de fois à devoir prendre ma voiture. C’est une aberration la voiture. Le moteur à explosion est la pire invention (avec l’électricité) qui existe pour bousiller la planète. C’est normopensant ça? Tu me diras. Bon, on aura tout le loisir, à travers cette correspondance, d’en reparler.

    “j’ai envie de te donner les renseignements suivants que je l’espère tu recevras.”
    Oui, avec plaisir. Malgré une vague incompréhension des concepts que tu emploies, ton discours m’est limpide, (tout comme celui de seayou). Je sais pouvoir apprendre beaucoup avec toi. J’ai une approche des mots très intuitive. Les “gros mots” sont choisis avec soin, j’essaie d’opérer le langage mais parfois, je suis très confus (fatigue, émotion non contrôlée, substances psycho-actives -très rarement-). Discuter avec vous, sur le site, me pousse à vérifier si le mot employé est adéquat. Oui, j’ai cette rigueur à essayer d’employer les mots précisément. Je revoie tout mon vocabulaire, en fait. J’aime écrire comme je parle, sur la forme mais je me rends compte que je dois faire plus d’efforts pour être mieux compris. Pour cette discussion, jusque là, je pense que c’est un sans faute.

    ” Si je ne participe pas au fil sur le sens de la vie (& il est possible qu’il en soit autant pour Seayou) c’est que les remarques qu’on y trouve sont @ un niveau très en-deçà du niveau de pensée & de connaîssance que j’ai pu atteindre & que mes contributions ne seraient probablement même pas prises au sérieux, donc comment faire autre chose que vous laisser cheminer par vous-mêmes — ou sombrer pour certain[e]s ¿ (je ne vise personne en particulier, je n’ai même pas suivi, juste apperçu des bribes, je n’ai pas le temps pour ces ”enfantillages‟ ”
    Soit faiseuse, et je le comprends à l’aide de ton discours plus bas dans ton message.

    “terme que je n’approuve pas car ici il manquerait de respect aux enfants qui ont tout le potentiel pour faire différemment mais que les plus grand[e]s pourrissent dès leur plus jeune âge avec leur système de pensée limité & impur (pervers @ divers sens du terme) ce qui fait que l’histoire se répète au fil des générations)”
    Je le sais . Les enfants sont magiques. Oui, je reconnais aussi cette capacité immense de vie, gâchée. J’ai un énorme feeling avec les enfants, jusqu’à la puberté. Après, le développement hormonal me dérange mais les interactions sont paisibles. Je kiffe les bébés et ils me le rendent très bien. Et ce qui me plaît le plus chez les enfants, c’est la spontanéité, c’est la communication télépathique. Pas besoin de s’emmerder avec les mots. Un regard, un geste, une intention suffisent pour comprendre. Je suis sûr que tu es surprise de lire ces dernières lignes. J’ai conscience de tous les instants de ma vie, pas les souvenirs, l’essence de mon être et je sens même ceux à venir. La question du pas d’âge, pas de sexe… Gros sujet sur lequel on reviendra je l’espère.

    Je comprends la réaction de @hautpotentieldeconneries malgré tout, bizarrement, j’ai envie de dire. Toucher à l’essence de l’enfance est source de réprimande. Je parle de candeur, il me semble. Pour nous (toi et moi, ici) Inacceptable dans ce monde. Inenvisageable même mais ça existe encore, oui, oui.

    ” Mais comprendre que les raisons & objectifs matériel[le]s & spirituel[le]s ne s’opposent pas mais sont lié[e]s & se complètent serait un bon début pour avancer dans ta conception.”
    Je pense que l’objectif est partiellement atteint. Et je continue sur cette voie.

    Allez, on va s’attaquer à la partie considérée comme généralement foireuse de ton message :
    ” un jour ton âme le réintègrera dans sa propre mémoire pour projeter une prochaine incarnation @ partir de l’expérience acquise dans cette vie). Mais c’est ton âme qui contrôle tout, & c’est elle qui réalise sa propre existence quand tu te dis ‟je réalise que je perçois & pense donc je sais que j’existe” car c’est elle qui comporte cette faculté de ”voir‟ le contenu du champ informationnel lié au corps & d’y intervenir (libre-arbitre) donc d’une certaine manière l’identité de toi @ laquelle tu t’identifies dans cette vie est une illusion.”
    Ok, sur le plan théorique, je capte carrément. C’est sur le plan pratique que ça coince forcément. Je ne veux pas vivre avec des croyances et je n’ai pas réellement éprouvé l’âme. Le corps astral, oui, j’ai 3 tout petits voyages à mon actif. Une vie onirique, tu peux même pas t’imaginer. Sans elle, je ne pourrai pas vivre aussi sereinement ma vie. Je vis tellement d’aventures la nuit, c’est précisément vivifiant. Alors expliques moi un peu “âme”. Donnes moi du concret. Je peux te suivre si tu t’emballes pas trop dans les concepts.

    ” Quand on a une âme jeune il est normal d’avoir des choix de vie moins épanouïssants car on sait moins donc on a moins de pouvoir d’action ou de choix. Donc du point de vue intérieur @ sa vie on est coupé[e] de la mémoire de son âme & des informations concernant son chemin de vie actuel, ce qui peut donner l’impression d’une absence de sens. Mais en fait dans l’univers tout est sens, bien avant qu’il y ait matière… & quand on est plus avancé[e] il y a l’intuïtion comme je la définis dans mon modèle qui est le lien avec le monde non-physique (ou plutôt obéïssant @ des lois différentes) d’où l’on vient, & c’est elle qui permet d’obtenir des savoirs de ce qu’on pourrait qualifier d’au-delà·”
    Oui, j’ai conscience de tout cela, dans la mesure où je le vis. Mon âme est vieille paraît il. Et mon apprentissage est perçu comme aveuglant. Je ne peux plus m’exprimer comme je le fais uniquement avec toi. C’est incompréhensible pour beaucoup. L’intuition est en développement conscient depuis 25 ans, voire depuis toujours inconsciemment.
    Donc c’est limpide ce passage, sauf le lien avec l’âme. Je ne veux pas me résoudre à employer ce terme conceptuellement. Il perdrait de son sacré, selon mes croyances. Je ne le nomme pas, jusqu’à le nier. Bizarre aussi. Mais tu peux peut-être me faire accéder à un encore plus grand taux vibratoire (c’est comme ça que tu dis?), malgré un lvl pas dégueu. 😁

    ” Quant @ la procréation ce n’est que la manifestation physique de causalités qui viennent d’un autre plan d’existence pour permettre @ l’expérience de vie physique de se manifester·”
    Bien dit, reste à développer.

    Ton message était trop court. Info à prendre en compte dans mes réponses, je ne communique que par le biais de mon phone. C’est assez galère. À toi.

    faiseuse-de-foret a répondu il y a 5 mois 4 Membres · 32 Réponses
  • 32 Réponses
  • 5f825ad29183e bpthumb

    faiseuse-de-foret

    Membre
    9 mars 2022 à 23 h 54 min

    Tu peux modifier le titre pour mettre un D minuscule (& éventuellement écrire mon pseudo- en Français correct & non en mode ˜pseudo-˜ — soit ‾faiseuse de forêt‾) ?

    T’aurais dû l’appeler ‾lieu gris‾·

  • 62103001ea254 bpthumb

    bartorn

    Membre
    9 mars 2022 à 23 h 59 min

    J’ai pas ta typo. Pour le reste ok

  • 62103001ea254 bpthumb

    bartorn

    Membre
    10 mars 2022 à 0 h 01 min

    Fait 😁

  • 62103001ea254 bpthumb

    bartorn

    Membre
    10 mars 2022 à 0 h 03 min

    Je kiffe le gris en plus. T’es vraiment connectée? Pourquoi nommes-tu cette couleur?

  • 5f825ad29183e bpthumb

    faiseuse-de-foret

    Membre
    10 mars 2022 à 0 h 03 min

    désolée d’être enquiquinante mais les tirets en chef sont seulement des délimitateurs de champ, ils ne comptent pas dans le champ
    donc je voulais dire ce qui est après le deux-points : faiseuse de forêt
    sans aucune majuscule puisque ce n’est ni un nom propre ni un titre d’œuvre
    ni traits d’union si possible

  • 62103001ea254 bpthumb

    bartorn

    Membre
    10 mars 2022 à 0 h 09 min

    Ok

  • 62103001ea254 bpthumb

    bartorn

    Membre
    10 mars 2022 à 0 h 12 min

    Désolé, je suis sous substance… cerveau lent!

  • 5f825ad29183e bpthumb

    faiseuse-de-foret

    Membre
    10 mars 2022 à 0 h 21 min

    Tu me chagrines de m’admettre que tu te détruises & je suis pas sûre d’oser te demander laquelle substance·

    Merci, je me sens beaucoup mieux avec le titre ainsi présenté·

    Si je suis vraiment connectée : je ne comprends pas la question — présente sur le site ?

    Pourquoi je mentionne la couleur grise : car il y a @ la fois du clair & du sombre en moi (le sombre ce sont par exemple les blessures qui nous changent profondément, le clair la capacité @ s’émerveiller & @ vouloir répandre le bien autour de soi)·

  • 62103001ea254 bpthumb

    bartorn

    Membre
    10 mars 2022 à 0 h 22 min

    Ce qui est bien dans le fait d’échanger avec toi, c’est que je sais que je peux me permettre d’opter pour une communication purement informationnelle. Chose, qui pour de très obscures raisons, m’est très difficile avec les autres globalement.

  • 62103001ea254 bpthumb

    bartorn

    Membre
    10 mars 2022 à 0 h 24 min

    Content que le titre te plaise et te rende à l’aise. Je ferai mon possible pour que ce le soit durablement pour toi ici.

    Non, connectée à l’univers. Ok pour l’explication du choix.

    La substance, c’est seulement herbe. C’est de moins en moins souvent, ça me fait pas du bien… une manie auto-destructrice… une des seule qui me reste, avec la clope.

    Donc c’est soft comparé à tout ce que j’ai pu me coller.

    Rafraîchis ta page régulièrement, je réédite au taquet pour ne pas monopoliser le fil d’actualité (c’est comme ça qu’on dit?)

Page 1 of 4