Que peut-on déduire-traduire d’un positionnement donné ?…

  • Que peut-on déduire-traduire d’un positionnement donné ?…

    Publié par minos le 8 décembre 2022 à 10 h 29 min

    @Kitsunebi , j’ai repris un des modèles schématiques que tu as publié sans commentaire sur le fil général du site et j’ai isolé celui-là :

     

    Usager supprimé a répondu il y a 1 mois, 3 semaines 2 Membres · 15 Réponses
  • 15 Réponses


Contenus connexes :

Aucun contenu similaire pour le moment

  • 62a97c6ab862e bpthumb

    minos

    Membre
    8 décembre 2022 à 10 h 34 min

    … En considérant que je ne me perçois par comme “un (si) grand sensible”, que je me conçois comme ayant un profil atypique et que je trouverai éventuellement “ma place” dans une forme d’autisme (TSA), qu’en traduirais-tu avec les éléments dont tu disposes à mon sujet ?

  • ?s=80&d=https%3A%2F%2Frencontre surdoue.com%2Fwp content%2Fuploads%2F2017%2F06%2Frencontresurdoue

    Usager supprimé

    Membre
    8 décembre 2022 à 11 h 41 min

    @minos : selon mes projections tu es clairement “très” HPI. Aucun doute possible pour moi là-dessus. Je pense que tu dois avoir comme moi de hauts pics de douance… Au moins ça. Je ne te vois pas comme étant hypersensible, et pour l’asperger, je ne sais pas.

    Pour l’asperger, je ne peux pas me prononcer… J’en ai d’ailleurs un dans mon entourage proche depuis plus de 22 ans et je ne l’ai jamais ressenti ni HPI ni asperger… Alors qu’il a été identifié HPI asperger par 2 psy différents l’année dernière… Alors que j’identifiais les très hauts QI. Et apparemment le neveu que j’avais identifié comme ayant un haut QI (depuis tout petit) comme mon père et un de mes cousins a bien un très haut QI qui a été perçu lors d’un bilan de compétences. Mais je n’ai jamais ressenti les autres personnes de ma famille comme étant HPI, sauf la mère de mon cousin, qui à mon avis est aussi comme eux. Je m’étais posée la question de mon HPI vers 20 ans, vu qu’on m’avait régulièrement accusée de tricher et/ou de ne pas avoir fait les choses seule (alors que je savais que NON !) et que je ressemble beaucoup à mon père (y compris malheureusement au niveau du caractère, mais j’ai appris à ne pas tout exploser ou brûler autour de moi, sinon je n’aurais jamais pu garder un seul homme à mes côtés…) mais j’avais lâché l’affaire quand j’avais vu que j’explosais les scores de QE (notamment pour lire les émotions sur les visages, dont les micro-émotions) et je m’étais identifiée comme étant une HPE… Youhou…

  • 62a97c6ab862e bpthumb

    minos

    Membre
    8 décembre 2022 à 12 h 40 min

    Merci d’avoir accepté de partager ton sentiment à mon sujet @Kitsunebi … Mais sur quoi fondes-tu cette opinion ?

    Bien sûr, si je t’ai questionné, c’est parce que j’ai perçu que tu pouvais t’être intéressée à mon cas et que tu aurais pu te construire un profil-type (fut-il vague) sur la base de nos derniers partages et de tes connaissances en matière de psy’.

    Je te sais bien plus sujette à l’émotionnel que je ne le suis, mais j’ai cru comprendre que la psychologie et les fonctionnements humains attiraient ton attention, comme je pense que tu disposes du discernement suffisant pour évaluer d’une façon intéressante les traits d’une personnalité (d’autant que le virtuel instaure une distance propre à préserver une analyse plus détachée)… Maintenant, on est d’accord, je n’attends pas de toi un bilan pro’ (que tu ne serais forcément pas en mesure de me donner), ce n’est pas le sujet, c’est juste que ça m’a pris de te demander ton avis en voyant “tes schémas” (celui qui m’a inspiré).

    Il me semble que ça apporte toujours d’entendre des opinions extérieures nous concernant.

    Pour ton “très HPI”, je suis “très perplexe”… Je me sais pas trop con et, sans faire preuve de fausse modestie, plutôt beaucoup moins que la plupart (et je n’ai pas de complexe et tout et tout…), mais bon, je ne pense pas devoir être de ces HPI ; j’ai une réflexion lente et si je me vois “différent”, c’est surtout en mon caractère “d’autiste léger”…

    Qu’entends-tu par “de hauts pics de douance” ?

    Une femme diagnostiquée Asperger avec laquelle j’avais échangé longtemps était sûre que j’en étais un également.

  • ?s=80&d=https%3A%2F%2Frencontre surdoue.com%2Fwp content%2Fuploads%2F2017%2F06%2Frencontresurdoue

    Usager supprimé

    Membre
    8 décembre 2022 à 13 h 47 min

    @minos : je ne peux me baser que sur les écrits, réflexions et analyses que tu as pu tenir ici… Alors, oui, cela reste très intuitif et basé donc sur des projections…

    Je ne sais pas si c’est de l’asperger ou que tu aurais “juste” des pics de douance comme moi… Un pic de douance se traduisant comme ayant minimum 16 points à un subtest (même s’ils ne sont pas tous notés sur 19). En principe un de mes scores obtenu pourrait indiquer un asperger ou un THQI… Sauf que je ne lui pas. Ni l’un ni l’autre. Incompréhensible pour la psy. Moi je pense que c’est le fait d’avoir été forcée de fonctionner encore plus en mode intuitif quand j’étais en burn out (que la psy n’a pas perçu alors que bien des choses l’indiquait…) qui a fait que j’ai eu un score aussi haut pour ce subtest des cubes sensé représenter l’intelligence générale… Histoire de compenser le fait que je ne puisse plus me concentrer, mémoriser, raisonner et gérer mes émotions correctement.

    Sinon, avoir une réflexion lente ne veut pas dire qu’on ne soit pas HPI. Cela peut juste dire qu’on est perfectionniste, par exemple… Ou qu’on prend juste le temps de la réflexion. Cela peut d’ailleurs plomber tes tests au niveau du traitement de l’information. Sinon, moi aussi je croyais être lente, mais les tests ont montré un traitement de l’information rapide, malgré le fait que je ne pouvais même plus enregistrer des symboles pour les réutiliser pour un des subtests, ce qui m’a fait perdre du temps.

    A mon boulot, j’ignorais que je produisais 2 fois plus de travail que les autres, et si j’ai eu un rendement “normal” depuis l’année dernière et que c’était devenu une grande souffrance de travailler, je peux de nouveau refaire facilement des choses “complexes” et je suis revenue à environ 1,5 fois le rythme normal, sans souffrir ni pousser et en ne travaillant pas toute la journée (mais chut !).

    Je pense que ton impression d’être autiste léger peut être dû à des pics de douance… J’ai pour ma part des traits autistiques de défense sans pour autant être autiste et mon vieux pote asperger pensait que j’étais comme lui même sans savoir qu’il était autiste. Nous nous sommes toujours très bien arrangés, mais j’ignorais qu’il avait les mêmes difficultés que moi pour se sentir à sa place quelque part, puisqu’on s’est toujours senti à notre place ensemble.

    Donc, concernant la vision que j’ai de toi, à part le fait que pour moi tu es HPI avec au minimum de hauts pics de douance et pas hypersensible… L’asperger… Je n’arrive pas à me faire une idée là-dessus. Et évidemment, tout cela ne reste que des idées… Des projections…

  • 62a97c6ab862e bpthumb

    minos

    Membre
    8 décembre 2022 à 21 h 11 min

    Moi-même, j’ai pu constater avoir quelques traits qui se rapportent au syndrome asperger (pas d’ami (“pas besoin”), empathie distincte, trouble de la com’ non verbale, “mutisme inexpliqué”, difficultés / interactions verbales, obsessions passagères ((ou plus longues) et y/c TOC), besoin de routine, “enfermement dans un loisir” (relativement)… Mais je ne crois pas avoir de souci pour comprendre l’ironie ou le second degré (un peu plus celle des autres) et je n’ai pas de problème de motricité (au contraire), mais disons que je serai probablement sujet à un TDAH… Tellement, je remplis de ses points respectifs assimilables (8/9 en inattention et 7 ou 8/9 en hyperactivité (une découverte récente pour moi))… Le tout étant “à prendre avec des pincettes” s’agissant d’un autodiagnostique, mais je crois m’analyser justement.

    S’agissant des “pics de douance”, là, tu fais référence à ce qui est inclus-incorporé dans un test et c’est beaucoup plus délicat à évaluer…

    Autant, je me sais “éveillé” et potentiellement intelligent, autant je suis présume que je foirerai un test, notamment à cause de mon déficit d’attention-concentration et/ou du stress qu’il pourrait entrainer chez moi ou à cause de ma réflexion qui est lente lorsqu’elle est jugulée dans une voie obligée, et ce, “quoique” (sincèrement et véritablement) je ne ressens pas la nécessité d’être “rassuré” personnellement à ce propos.

    Pour le boulot, ceux que j’ai eus à faire n’étaient que bien trop inintéressants et ceci ajouté au fait qu’ils impliquaient tous une obligation de travail en groupe (ce qui est souvent inévitable), ils ajoutaient ce paramètre déplaisant en ce qu’ils m’imposaient de communiquer avec qui je ne le souhaitais pas, de sorte que j’ai toujours mal vécu ces obligations sociomatérialistes… Ceci étant, résilient comme j’ai bien été forcé de le devenir, j’ai tant bien que mal su évoluer dans cette sphère pro’ en développant un minimum de compétence et en m’y investissant humainement le moins possible (malgré quelques “pics” conflictuels élevés)… De sorte que je me sens être devenu un cadre parfaitement illégitime (tout en assumant “tranquillement” cette réalité). Il faut dire aussi qu’en plus d’être très peu adaptable socialement, je n’aime pas être dirigé ou suivre les règles… Bref, le prototype du mec qu’il ne faudrait surtout pas embaucher pour n’importe quel boss ! ^^

    Là, je me suis trouvé une option plus viable pour moi en ce domaine au level d’emmerdement élevé ; je suis “autoentrepreneur” et je me vends sur la base d’un passif d’expérience acquise significatif (à défaut d’être si réussi) qui peut berner un employeur… Mon dernier contrat était aussi chiant que mes précédentes missions, mais il a été très lucratif et, du coup, les 3 mois durant lesquels j’ai pris sur moi pour faire face à cet engagement me permettent une autonomie financière pour les 8 prochains…

  • 62a97c6ab862e bpthumb

    minos

    Membre
    8 décembre 2022 à 21 h 29 min

    @Kitsunebi , en trainant sur le Net, j’ai pêché ce tableau (ci-dessous) qui m’a interpellé par son approche “positive” (si elle n’est “positiviste”) qui (il me semble) se démarque de ce que l’on trouve habituellement dans le genre et je t’invite à accéder au site qui le publie où est mis en avant une sorte “d’éloge de la résilience” (cf. https://www.moi-et-les-autres.com/10-caractristiques-des-personnes-emotionnellement-resilientes/ ), j’exprime ça avec un peu d’ironie, mais ça reste vraiment intéressant.

  • ?s=80&d=https%3A%2F%2Frencontre surdoue.com%2Fwp content%2Fuploads%2F2017%2F06%2Frencontresurdoue

    Usager supprimé

    Membre
    8 décembre 2022 à 23 h 01 min

    @minos : cela fait du bien à mon cerveau, ces échanges avec toi ! Et j’irai regarder ton site et étudier ton infographie ce we ! Merci !

    Je comprends pourquoi tu penses à de l’asperger… Et cela me semble possible. Pour le TDAH, je ne sais pas… Cela peut aussi bien être juste des traits HPI que tu perçois comme étant du TDAH… J’en sais trop peu sur toi, en réalité… Et tu n’as pas l’air si impulsif, et tu as l’air émotionnellement si stable… Et c’est si facile de partir dans une mauvaise direction…

    Moi je sais à présent que je ne suis rien de tout cela, mais il a fallu que je fasse mes propres recherches après mon test wais… Et j’ai creusé profond… Puisque les psy se sont bien plantés à mon propos, ils auraient pu passer à côté de tellement d’autres choses… 🙃

  • 62a97c6ab862e bpthumb

    minos

    Membre
    9 décembre 2022 à 1 h 01 min

    Toujours prêt à “te faire du bien” ma chère @Kitsunebi !… ^^

    Pour l’impulsivité, ce doit être trompeur ; ici, je suis en mode “zen” et (comme c’est aussi exprimé à un moment dans l’article du lien que je t’ai communiqué) il se trouve que l’écriture à un effet “calmant” chez moi (ce que n’est pas la lecture qui me fatigue)… À travers une rédaction, je raisonne “librement” (sans contrainte) sur ce qui m’intéresse… Même si je m’impose d’émettre ce que j’ai à partager d’une façon “acceptable” pour moi-même (soit, en faisant preuve de clarté, de précision et d’honnêteté comme en tendant à me rendre “entendable” pour autrui), ce qui entraîne que je reprends souvent plusieurs fois la même phrase… Mais donc, en dehors de ces phases d’écritures, je peux très bien être impulsif ou tendu (suivant les situations).

    On peut dire que, sans mentir sur mes pensées (ou trahir mes positionnements), celles-ci reflètent en partie une version “édulcorée” ou “idéalisée” de ma personne… Elle qui ne se cache pas, mais qui n’a pas lieu ou besoin d’apparaître en ses travers et excès ici. Ce pourquoi je suis également attaché à m’évoquer en ces “défauts” pour ne pas trop altérer la réalité de l’homme que je suis.

    L’exposition irl est objectivement impactante dans mon comportement, je le regrette, mais c’est le cas… Et je pourrais en beaucoup d’occasion faire mienne cette formule ; “faites ce que je dis, pas ce que je fais”… ^^

  • ?s=80&d=https%3A%2F%2Frencontre surdoue.com%2Fwp content%2Fuploads%2F2017%2F06%2Frencontresurdoue

    Usager supprimé

    Membre
    9 décembre 2022 à 11 h 57 min

    @minos : toujours prêt à me faire du bien ? 🤩 Alors je profite de pouvoir échanger avec toi, merci !
    Effectivement, tu ne me donnes pas l’impression d’être impulsif ou tendu, ici… Et tu me donnes surtout cette impression d’avoir une sacrée force de caractère, ce à quoi je suis sensible.

    En ce qui me concerne, que ce soit IRL ou online, je ressens pour ma part encore beaucoup d’émotions, mais j’arrive de mieux en mieux à gérer de nouveau tout cela… Et je suis de plus en plus apaisée. Je ne me sens pas spécialement impulsive, mais c’est aussi un ressenti, relatif à ce que je peux voir aussi autour de moi… Quoi qu’il en soit, j’exprime les choses quand j’estime que je dois les exprimer, afin de m’en libérer si je n’y parviens pas sans cela.

  • ?s=80&d=https%3A%2F%2Frencontre surdoue.com%2Fwp content%2Fuploads%2F2017%2F06%2Frencontresurdoue

    Usager supprimé

    Membre
    9 décembre 2022 à 14 h 29 min

    @minos : pour ma part, je suis venue justement sur ce site pour m’exprimer plus librement, et je m’exprime plus ici qu’ailleurs. Mais j’ai tendance à écrire de gros pavés et les effacer ensuite, sauf certaines fois… Je prends déjà assez de place comme ça. En tout cas, écrire, cela permet de se libérer, et parfois on n’a même pas besoin d’échanger pour cela. Juste de “hurler” ou d’écrire peut nous soulager et/ou nous permettre de remettre de l’ordre dans notre esprit…

Page 1 sur 2