Inclusion des neuroatypiques

  • Inclusion des neuroatypiques

    Posted by olbius on 29 janvier 2022 Ă  16 h 14 min

    Quid de l’inclusion des neuroatypiques dans nos sociĂ©tĂ©s modernes ?

    Un article pose la question, extraits :

    « Inclusion ». « Inclusion » est un mot qu’on entend rĂ©guliĂšrement. Il est prĂ©sent dans les dĂ©bats rĂ©cents lancĂ©s et relancĂ©s, encore et toujours, par les dires de Monsieur Zemmour, cette fois-ci sur la scolarisation des enfants handicapĂ©s. Il est prĂ©sent dans les discussions creuses qui annoncent des grands principes sans dĂ©tailler davantage le concept. Il est prĂ©sent dans les discussions houleuses qui, Ă  l’inverse, tentent de dĂ©tailler la faisabilitĂ© d’un grand principe philosophique. En dĂ©finitive, il est un mot quotidien, un mot inĂ©vitable de notre vocabulaire moderne. Mais en parlant uniquement d’inclusion, ne serions-nous pas en train d’oublier la raison qui fait de lui un mot si troublant : la norme ?

    La complexitĂ© de ce que sont les neuroatypismes ne facilite, bien sĂ»r, absolument pas l’inclusion de ce concept dans les dĂ©bats cherchant Ă  redĂ©finir le « Normal ». Mais cet imbroglio ne justifie tout de mĂȘme pas l’indiffĂ©rence gĂ©nĂ©ralisĂ©e face Ă  l’idĂ©e qu’il existe une diversitĂ© dans la maniĂšre de rĂ©flĂ©chir.

    Dans le cas des neuroatypismes – soit les troubles du spectre de l’autisme (TSA), les troubles de l’attention (TDA), les troubles dys, et suivant certains points de vue les Haut Potentiels Intellectuels (HPI) ou Emotifs (HPE) – il semble que si nous parlons d’inclusion, on ne se tracasse pas vraiment Ă  modifier notre idĂ©e du « Normal ». Non, on se suffit Ă  apprĂ©hender les personnes neuroatypiques comme une anomalie Ă  ignorer.

    Source : « Notre idée de la normalité ne cherche pas à assimiler les neuroatypiques, elle les dévore »

    Quel est votre avis sur la question ?

    asocial a rĂ©pondu il y a 7 mois, 4 semaines 7 Membres · 9 RĂ©ponses
  • 9 RĂ©ponses
  • ?s=80&d=https%3A%2F%2Frencontre surdoue.com%2Fwp content%2Fuploads%2F2017%2F06%2Frencontresurdoue

    Usager supprimé

    Membre
    29 janvier 2022 Ă  16 h 18 min

    Comment apporter le moindre crĂ©dit Ă  un article qui parle de HPE, alors que ce concept n’a aucune base scientifique ?

  • 5f825ad29183e bpthumb

    faiseuse-de-foret

    Membre
    30 janvier 2022 Ă  5 h 47 min

    ËŁHPEËŁ & ËŁHPIËŁ sont deux versions d’ËŁHPËŁ — c’est Ă  dire ‟HQI‟. HPE ≠ HQE.

  • 603adbc53dd95 bpthumb

    matty

    Membre
    30 janvier 2022 Ă  14 h 14 min

    Article vraiment intĂ©ressant, merci @olbius . C’est un prisme peu habituel mais bien Ă©clairant sur les mĂ©canismes et les ressorts de la mise aux normes par la norme et ce au-delĂ  de nos nombrils, cantonnĂ©s Ă  droite de la courbe de Gauss.

  • 62c1fa6704a76 bpthumb

    cinematographe

    Membre
    30 janvier 2022 Ă  19 h 27 min

  • 627a48c901a54 bpthumb

    max

    Modérateur
    30 janvier 2022 Ă  19 h 56 min

    @konstantine c’est quand mĂȘme con d’ĂȘtre trop con pour mettre fin Ă  sa connerie…

  • 603adbc53dd95 bpthumb

    matty

    Membre
    30 janvier 2022 Ă  21 h 58 min

    Pour une premiĂšre tentative infructueuse il vaut mieux invoquer l’incompĂ©tence comme cause d’échec.

    Au sens relatif, la normalitĂ© c’est de la pure bontĂ©, une bontĂ© dĂ©vorante. Alors que, @SeaYou a raison, dans son sens le plus Absolut, la normalitĂ© c’est Moa.

    On doit encore ĂȘtre trop con pour savoir manier les outils qui mĂšneraient la norme Ă  ĂȘtre moins voyante Ă  dĂ©faut d’ĂȘtre moins nombreuse.

  • 61e1aad94781b bpthumb

    asocial

    Membre
    31 janvier 2022 Ă  0 h 34 min

  • 5f825ad29183e bpthumb

    faiseuse-de-foret

    Membre
    1 février 2022 à 1 h 04 min

    Eh bien, quel mĂ©rite… Quel mĂ©rite de pouvoir demeurer dans un tel milieu…
    Une seule journĂ©e me paraĂźtrait dĂ©jĂ  le bout du monde…

  • 61e1aad94781b bpthumb

    asocial

    Membre
    2 février 2022 à 0 h 05 min

    “[…]C’est pas un homme politique qui va rĂ©gler vos problĂšmes personnels et affectifs. 1, 2, 3, 4 : lalalalala lalalalalere lalalalala lalalalala” – Didier Super