Être la meilleure version de soi-même

  • Être la meilleure version de soi-même

    Posted by le_bacteriophage on 8 novembre 2021 à 9 h 20 min

    Bonjour à tous,

    Pas de long discours cette fois, juste une simple question (et quelques mots quand même) :

    Est-ce si évident pour tout le monde qu’il faudrait absolument tendre à devenir la meilleure version de soi-même?

    De mon côté, j’ai grandi avec cette idée bien insérée dans mon esprit et cadenassée pendant longtemps (d’où mon côté moralisateur). Le truc, c’est qu’en avançant dans la vie, j’ai rencontré des gens, lu des choses qui m’ont fait comprendre que cette idée, aussi belle soit elle, représente aussi une pression incroyable…

    Aujourd’hui, je tends à penser que même si ça peut être une sorte de règle générale pour en arriver à créer des relations saines, ça peut aussi être un message qui va générer des troubles important.

    Ce qui m’intéresse là c’est de savoir à quel point il peut y avoir des personnes qui rejettent cette idée sur ce forum. Simplement pour essayer de comprendre si c’est vraiment une règle bien établie ou juste quelque chose de tout à fait fantaisiste.

    Des bisous et bonne journée à tous.

    Note : Désolé Quatre, je t’ai bloqué donc je ne verrai pas tes réponses mais tu peux bien sûr participer à la conversation ne serait-ce que pour discuter avec d’autres personnes (si tu t’es enfin décidé à le faire…)

    gregory-yunus a répondu il y a 10 mois, 1 semaine 9 Membres · 20 Réponses
  • 20 Réponses
  • 626bb25d54601 bpthumb

    le_bacteriophage

    Membre
    8 novembre 2021 à 10 h 13 min

    Oui, je m’identifie beaucoup à toi également, à première vue. J’attends ta réponse alors 🙂

  • 626bb25d54601 bpthumb

    le_bacteriophage

    Membre
    8 novembre 2021 à 10 h 51 min

    Je pense que le message qui circule le plus souvent sous-entend de toujours faire mieux, de creuser sans cesse et qu’il peut du coup amener une personne à perdre l’équilibre qu’il aurait pu trouver pour lui. En tout cas, je pense que c’est comme ça qu’il est pris quand on ne l’explique pas, surtout aux enfants et ados.

    Le sujet se situe aussi par rapport aux attentes qu’on impose aux personnes qui nous entourent et plus spécifiquement, a nos relations amoureuses.

    Pour le reste, tout est une question de point de vue, effectivement.

  • 62b09ccaf099d bpthumb

    gueko

    Membre
    8 novembre 2021 à 11 h 55 min

    Je vais prendre le risque d’être un peu hors sujet.

    ça évoque deux choses chez moi. La première, c’est que pour devenir “une meilleure version de soi même”, il faut être capable de se regarder honnêtement, et de regarder son entourage de la même façon. Lorsque tu commences à te connaître, tu peux observer les erreurs de fonctionnement, et tenter des “mises à jour” pour mieux t’y retrouver. Le problème, c’est que souvent, on se dit un truc du genre “j’ai déconné” et on culpabilise, mais on se demande pas pourquoi on a eu besoin d’agir comme on l’a fait.

    La deuxième chose, c’est que quand on commence à être capable de ça, on relativise beaucoup les échecs et les différents traumas vécus, parce qu’ils sont arrivés à une version obsolète de soit même, en gros.

    L’erreur, à mon sens, consiste à se dire qu’il faut devenir une meilleure version de soi-même, comme si on n’était jamais à la hauteur. Alors que souvent, il suffit juste d’observer et comprendre la version actuelle pour la faire évoluer.

  • 5d2a2cb085eb8 bpthumb

    bagayaga

    Membre
    9 novembre 2021 à 13 h 13 min

    Ta conclusion semble en demi-teinte.

    Peut-être est-ce là, le problème qui te pousse à nous parler de ça. Au fond de toi cette tyrannie demeure légitime. Et tu la plébiscite(justifie) comme forme de but adéquat à l’existence.

    Alors que ce n’est que de la contrainte dangereuse et désagréable, qui ne te rend pas heureuse et qui n’a aucune valeur auprès des “tiens”.

    Ça ressemble au modèle judéo-chrétien, de la souffrance/carotte. L’existence dure et besogneuse, vertueuse et juste, pour aller au Paradis. Mais une fois mort.

    Comme si la vie était une antichambre à La vie de l’au delà. Comme la période in utero de l’embryon/foetus.

    Bref, un abîme de remise au lendemain de l’existence. Sous prétexte qu’il faudrait être mieux. Remettre toujours à plus tard parce qu’il n’y pas tout les ingrédients.

    C’est un modèle que l’on trouve fréquemment. Les perfectionnistes.

    J’ignore si on peut cracker ce mode. C’est du côté de thérapies brèves, comportementales qu’il faut te renseigner.

    Si et seulement, tu as le désir de sortir de tes schémas non-proactifs.

    La psychanalyse a fait beaucoup de mal je trouve. Elle nous pousse à fouiller dans notre genèse, faire notre anamnèse et l’on pense savoir qui nous sommes et nous faire une raison car cela serait justifié par le temps imprimé sur notre esprit.

    Alors que nous ne sommes pas nos troubles et nos symptômes.

    C’est pour ça que nous sommes malheureux et que l’on se rend malade.

    Puisque ces éducations rigoristes et moralistes à outrance écrasent l’être en devenir que nous aurions dû/pu être.

    Mais il semblerait que lâcher le formatage parental/familial/sociétal, soit trop flippant.

    Il faut avoir les couilles de tuer. D’insulter, d’accuser, et de faire disparaitre ce que l’on est devenu. Au profit de ce qu’on aurait pu/dû être avec une éducation bienveillante/une société moins idéaliste.

    Et accepter de perdre un rang/ une place idoine, au sein de cette organisation sociétale.

    Et c’est souvent pour ça que les perfectionnistes sont très malheureux et acerbes. C’est qu’ils sont incapables d’abandonner l’ordre, la contrainte, le sacrifice et la rigueur.

    L’équation du bon vieux idéal ascétique.

    En même temps ils ont conscience que leurs valeurs sont injustes,mais ils méprisent ceux qui ne les suivent pas. Et jamais ils ne s’avilieraient sur d’autres voies que l’ascétisme.

    Ils sont à la foi bourreaux et victimes au sein de leur propre fonctionnement.

    Et encore toi tu en as conscience. Tu te vois te maltraiter et tu n’en tire aucune joie.

    Et tu questionne ton fonctionnement. Ce qui me pousse à penser que tu peux chercher dans des thérapies scientifiques modernes un “reformatage” plus adéquat. Mais il te faut abandonner l’idée que ces souffrances donnent du sens à ta vie.

    Il te faut réaliser que tu t’es agenouillée devant des “idoles”.

    Ce n’est que, ce que m’a évoqué ton témoignage. Ça n’a absolument aucune valeur. C’est juste des connexions des impressions avec des choses que j’ai observées,vues et apprises ailleurs avec d’autres.

    Ce n’est ni un diagnostique, ni une critique, ni quoi que ce soit.

    Juste un oeil extérieur. Et je demande pardon si la forme semble péromptoire. Ce n’est qu’une hypothèse.

    Il se trouve juste que les ennemies de la vie me mettent en colère et me peine. Mais ça, ça m’appartient. Donc j’imagine que la forme de mon discours puisse être connotée. Et t’invite à ne pas te sentir attaquée toi. Mais ton trouble. Ton hôte malpolis qui te bousille

    .

  • 6095488001655 bpthumb

    guysk

    Membre
    9 novembre 2021 à 15 h 06 min

    L’EMDR, j’ai une ex qui était soignée par cette méthode, l’impression qu’il m’en reste c’est qu’il n’y avait pas de traitement de fond, juste une thérapie d’effacement qui ne lui était pas utile, car il lui manquait une vraie réflexion de fond sur sa façon d’être et d’aborder la vie…

  • 5d2a2cb085eb8 bpthumb

    bagayaga

    Membre
    9 novembre 2021 à 15 h 33 min

    @Johann une amie qui a eue aussi des résultats positifs avec l’EMDR, se libérant de schémas nocifs. J’hésitais à essayer aussi pour mes casseroles.J’ai

    J’aime bien l’auto hypnose sinon. J’ai trouvé un mec bien soporifique sur YT, il m’endort rapidement et me balance des trucs dans mon sommeil. Et ça fonctionne pour du traitement d’appoint je trouve. Sur une survenue de problématique soudaine.

    Du reste je sens que je suis dans une impasse pour les deux trois casseroles habituelles. Alors pourquoi pas. J’aime l’idée de pouvoir résilier un abonnement cognitif merdique.

    Oui pour la complexité de trouver des praticiens, et des praticiens adéquat. Cool si toi tu as pu trouver ça et te débarrasser de tes casseroles.

  • 5d2a2cb085eb8 bpthumb

    bagayaga

    Membre
    9 novembre 2021 à 15 h 35 min

    @guysk Ta remarque me fait penser à eternel sunshine of spotless mind.

  • 6095488001655 bpthumb

    guysk

    Membre
    9 novembre 2021 à 20 h 25 min

    Pour ceux qui m’adore, il y a une urne dans la chapelle des cordeliers à Sarrebourg, le don minimum est de 500€ en grosses coupures

  • ?s=80&d=https%3A%2F%2Frencontre surdoue.com%2Fwp content%2Fuploads%2F2017%2F06%2Frencontresurdoue

    Usager supprimé

    Membre
    9 novembre 2021 à 20 h 42 min

    Et la marmotte?

    elle met le chocolat dans le papier d’alu

    Mais bien sûr

    🙄🙄🙄

    🤣🤣🤣🤣

    😘😘😘😘

  • 6095488001655 bpthumb

    guysk

    Membre
    9 novembre 2021 à 21 h 11 min

    Ben je me suis dit, puisque tout le monde s’adore, il y avait peut-être un truc à tenter…

    Bon moi aussi, je vous adore tous, bon pas sur le même plan, pour la plupart, c’est verticalement et pour quelqu’un d’autre c’est verticalement ET horizontalement 😘😘😘

Page 1 of 2