Esprit de compétition

  • Esprit de compétition

    Posted by olbius on 2 mars 2021 à 17 h 47 min

    Est-ce que vous avez l’esprit de compétition ?

    C’est une question que je me pose depuis longtemps : l’adulte Haut Potentiel a-t-il un esprit de compétition différent de la “normalité” ? Et si oui, est-ce une différence de degré ou une différence de nature ?

    D’une manière générale, quel est votre rapport à la notion de compétition ? Qu’il s’agisse d’être le/la meilleur(e) dans un domaine quelconque, ou simplement meilleur que quelqu’un d’autre, dans l’absolu ou à un instant “t”, ou même d’être meilleur… que soi-même.

    Bref, quelle est votre définition de l’esprit de compétition et quel est votre rapport à celui-ci ?

    andre a répondu il y a 1 année, 5 mois 9 Membres · 8 Réponses
  • 8 Réponses
  • ?s=80&d=https%3A%2F%2Frencontre surdoue.com%2Fwp content%2Fuploads%2F2017%2F06%2Frencontresurdoue

    Usager supprimé

    Membre
    2 mars 2021 à 18 h 26 min

    Perso, j’ai un esprit de compétition proche de 0.

    Simplement parce que je compare mes capacités seulement par rapport à moi même. Je vais jamais regarder ce que fait le voisin. Et je n’ai jamais un modèle extérieur que j’utilise comme référence.

    Je n’attend absolument rien des autres, et beaucoup trop de moi même.

    Par contre, si il y a un domaine que je maitrise particulièrement, et que je fais de la merde à un instant T. Et bien là je vais m’énerver xD. C’est souvent perçus par les personnes qui m’entourent comme une forme d’esprit de compétition, alors que c’est juste une colère dirigée contre moi même, car j’ai conscience que j’aurais pu faire beaucoup mieux.

    Si une personne est meilleur que moi dans une discipline, je ne vais pas la jalouser, mais la respecter. Et une personne moin compétente, je lui partage ce qui peut lui être utile sans prétention.

    Pour ce qui est des jeux, je préfère perdre une partie dans un “combat” serré, plutôt que de rouler sur le camarade.

  • 5d2a2cb085eb8 bpthumb

    bagayaga

    Membre
    2 mars 2021 à 19 h 06 min

    Hehe je suis un mix de vous deux.

    La plupart du temps pas du tout, je n’observe même pas vraiment les autres et ce qu’ils foutent. Et les personnes qui essayent de me challenger me stressent. Je n’arrive pas à me spécialiser assez longtemps dans un truc pour le maîtriser et faire valoir une suprématie. J’aime trop la notion d’échange ludique et doux entre personnes curieuses et la collaboration.

    Et pourtant, des fois, sur des trucs complètement cons et inutiles je vais péter des boulards,genre cet été nous lisions un Livre avec Yug, et on s’était dit que nous allions le lire ensemble, un chapitre à la fois et en discuter ensemble. Et ben j’ai eu besoin, envie la nécessité impérieuse de lire le chapitre plus vite que lui. J’étais tellement surprise de ce coup de sang à deux balles🤣 Et je me suis souvenue que je voulais écrire à la fac aussi vite que le professeur dictait. Voir même des fois si je devinais la fin de sa phrase, de la finir avant lui. Et j’ai le souvenir d’un grand sentiment de satisfaction^^

    Donc sur la sphère de la rapidité j’ai l’esprit de compétition. Après pour le reste je n’aime pas bien les jeux de sociétés à cause de ça. Les gens m’énervent quand ils ont la gagne. J’ai le sentiment qu’on ne joue pas. On est là pour gagner à tout prix. Et ça me gonfle. J’aime bien jouer si on fait n’importe quoi et que l’on s’ammuse.

  • ?s=80&d=https%3A%2F%2Frencontre surdoue.com%2Fwp content%2Fuploads%2F2017%2F06%2Frencontresurdoue

    Usager supprimé

    Membre
    2 mars 2021 à 19 h 52 min

    Je ne sais pas trop quoi répondre à cette question en fait, parce que pour qu’il y ait compétition il faut qu’il y ait plusieurs personnes or comme je suis très solitaire, je suis plus en compétition avec moi même donc c’est plus un dépassement de soi que une compétition. J’aime jouer mais pas forcément gagner sauf quand c’est drôle mais je n’aime pas gagner à plat de couture parce que si l’autre ne s’amuse pas, ça gâche mon plaisir. Physiquement, je ne peux pas faire de sport donc pas de développement d’un esprit compétiteur non plus de ce côté là. Ce qui veut donc dire que non je n’ai pas l’esprit de compétition. Je laisse volontiers ma place pour regarder les autres même si j’aime jouer.

  • 627a48c901a54 bpthumb

    max

    Modérateur
    2 mars 2021 à 20 h 18 min

    Je crois que par tradition familiale, je pars perdant, dont j’ai laissé tomber l’esprit de compétition assez tôt ! Par exemple, mon frère et moi avons refusé d’aller en finale de championnat d’escalade parce qu’il fallait attendre 2h. Quand je regarde en arrière, je vois à quel point avoir “la gagne” était mal vu par mes parents, du coup, même encore, j’ai beaucoup de mal à viser un objectif un peu élevé. Je suis toujours dans cette vision de bon gros communiste (pas le communiste idéaliste, plutôt le jaloux) qui dit que l’esprit de compétition, c’est pour ceux qui réussissent dans la vie, et c’est pas nous, nous on a de plus belles valeurs !

    Du coup, je refuse de gagner en rabaissant l’autre, mais j’espère me motiver pour entrer un peu plus en compétition avec moi-même.

  • 601e87ea9705e bpthumb

    casia09

    Membre
    2 mars 2021 à 20 h 42 min

    J’ai toujours été une grande compétitrice. Il faut dire qu’à l’école tout était visée pour ça. Et au foyer, il fallait que je sois toujours la meilleure, sinon mes parents n’étaient pas satisfaits.

    En sport, j’ai fait de l’escrime et j’ai adoré. J’étais dégoûtée quand j’ai dû arrêter pile avant les championnats.

    Maintenant je suppose avec les multiples fois que je me suis cassé la figure, je me suis calmée et je travaille tous les jours pour être compétitive mais avec moi même et moins avec les autres. Essayer de me dépasser par rapport à mes propres standards. Je ne suis plus si mauvaise perdante, j’arrive à faire la part de choses. Mais….. De temps en temps…..

  • 603da21290749 bpthumb

    christine4erik

    Membre
    2 mars 2021 à 20 h 43 min

    Est-ce que j’ai l’esprit de compétition? En résumé, oui et non. Je m’explique. Non je ne l’ai pas – mais vraiment pas – avec mes semblables, par contre je l’ai avec moi-même. (Je suis toujours en compétition avec moi-même, c’est une obsession) Alors on m’a jalousée dans la société et pourtant, je ne participais même pas. La compétition a vraiment à voir avec moi-même. Je sais je suis ‘weird’ et je l’assume pleinement maintenant.

  • 5fa485a8c4254 bpthumb

    k1000

    Membre
    2 mars 2021 à 21 h 08 min

    Personnellement, j’ai toujours eu un esprit de compétition mais plus envers moi-même qu’envers les autres. Je me vois comme un ennemi à battre, et je me pousse à toujours faire plus. Je ne suis jamais satisfaite de mon travail. Après, j’ai remarqué que j’aime bien me challenger auprès des autres à condition qu’ils soient plus forts que moi ou qu’ils aient un niveau proche du mien pour me donner envie de les dépasser. Un exemple concret, quand je faisais de l’athlétisme au collège, j’adorais le sprint car j’avais cet esprit de compétition qui était de courir plus vite que les autres. J’adorais cette sensation de me surpasser, pas tellement pour arriver première et gagner mais juste avoir cette sensation de challenge. Pour ce qui est des cours par exemple, lorsqu’il faut rendre un rapport écrit, un exposé, ou autre, je préfère le faire seule qu’en groupe. Pourquoi ? Parce qu’en groupe j’ai toujours ce sentiment d’être décalée avec mes collègues, d’être trop rapide et de penser à côté de la plaque par rapport au sujet donné. C’est pourquoi je préfère les travaux solo, où je peux m’exprimer librement et me mettre en compétition contre moi-même.

    Je ne sais pas si cela répond au sujet et si tout ceci est clair mais voici mon avis sur le sujet ^^

  • 5fd20d7e4ba66 bpthumb

    andre

    Membre
    2 mars 2021 à 21 h 29 min

    De moins en moins pour ma part. C’était fortement relié à mon estime personnelle. Comme ça va mieux de ce côté, je mets d’autres sens dans les situations qui peuvent être compétitives. Comme le fait de s’amuser, le plaisir de se dépasser, de vivre l’expérience pour elle-même, etc. Je ne vois plus l’intérêt de la comparaison.

    Bien sûr, ça fait toujours plaisir d’être le premier, mais il n’y a plus vraiment de tensions personnelles, ou en rapport avec les autres, liées à ces situations.

    Et pour reprendre la question qu’@olbius se pose, je ne sais pas si les HP ou non-HP vivent cet aspect différemment, mais j’en doute. J’ai l’impression que l’esprit de compétition prend racine ailleurs que dans des traits propres aux HP par exemple.