Vaut-il mieux pour un zèbre se mettre en couple avec un autre zèbre ou pas ?



  • Vaut-il mieux pour un zèbre se mettre en couple avec un autre zèbre ou pas ?

  • 5f05abe2a555c bpthumb

    isabelle1970

    Membre
    21 janvier 2020 à 10 h 30 min

    C’est une question que je me pose … depuis que j’ai “travaillé” sur moi en thérapie et compris mon fonctionnement “atypique”, je me rends compte que, à chaque fois que je me sens “interpellée” ou “attirée” par une personne, il est zèbre (parfois même sans le savoir).

    Je me rends compte aussi que le plus bel amour que j’ai vécu jusqu’à maintenant était avec un zèbre (qui s’en doutait mais ne s’acceptait pas dans ce terme).

    Oui, le travail fait sur moi pour comprendre mes zèbrures a nettement augmenté la capacité de mes “antennes zèbriques” : je les repère beaucoup + qu’avant ! ( un ami homosexuel avec qui j’ai discuté de ça dernièrement a fait un parralélisme en me disant qu’entre homosexuel, ils se “sentaient” aussi dès le départ, du moins, pour ceux qui ont compris qu’ils le sont).

    J’ai parfois l’impression de restreindre mon esprit en pensant ainsi … je me dis que peut-être je passe à côté de quelqu’un de très bien juste parce que je ne le pense pas zèbre.

    Mais je reste aussi “coincée” dans mon expérience qui fait que mes relations avec des personnes non zèbres ont chaque fois été rompues par moi parce que je m’y “ennuyais” … je manquais presque physiquement de nourriture de découverte, d’échanges, d’apprentissage et ce, en partage mutuel.

     

    voilà, je pose ça ici et merci à ceux/ celles qui m’ouvriront leur point de vue sur le sujet 🙂

  • ?s=80&d=https%3A%2F%2Frencontre surdoue.com%2Fwp content%2Fuploads%2F2017%2F06%2Frencontresurdoue

    Anonyme

    Membre
    22 janvier 2020 à 0 h 47 min

  • 5de1213197872 bpthumb

    albertnonime

    Membre
    22 janvier 2020 à 1 h 09 min

    Franchement c’est du grand n’importe quoi. Etre hp ou pas… c’est un critère parmi un million d’autres. Ceci dit, je suis mal placé pour juger, dans la mesure ou mon expérience de vie en couple est loin d’être un exemple de réussite ou de longévité…  

  • ?s=80&d=https%3A%2F%2Frencontre surdoue.com%2Fwp content%2Fuploads%2F2017%2F06%2Frencontresurdoue

    Anonyme

    Membre
    22 janvier 2020 à 1 h 25 min

    Si on ne peux pas se faire des amis facilement a part surtout avec des surdoués sûrement, il y a peu de change que l’on puisse se mettre en couple avec tout le monde.

  • ?s=80&d=https%3A%2F%2Frencontre surdoue.com%2Fwp content%2Fuploads%2F2017%2F06%2Frencontresurdoue

    Anonyme

    Membre
    22 janvier 2020 à 7 h 36 min

    Une histoire entre deux zèbres a plus de chances d’être pérenne qu’avec un non HP, étant donné qu’on vivra, comprendra, tout ce qui ne sera plus une différence, mais des points communs et pas des moindres!

    @albertonime pourquoi ”n’importe quoi”? D’après moi, être HP est bien plus qu’un ”critère”, c’est une façon d’être , de vivre de ressentir, et ça englobe un peu tout ce qu’on est , sans s’y restreindre bien-sûr.Un critère serait plus dans le fait de rechercher quelqu’un de responsable, ou tolérant (par exemple), là c’est différent.

    Haha , le fameux flair du HP ^^ on s’attire souvent comme des aimants 

    Après il ne faut pas se ”bloquer” , si  on rencontre une personne intéressante, passionnée , avec une profonde sens.ibilité et des belles valeurs qui ne soit pas HP, why not? 

  • 5f05abe2a555c bpthumb

    isabelle1970

    Membre
    22 janvier 2020 à 10 h 19 min

    RoseDesVents : j’aime beaucoup ce que tu écris, merci. Et oui, je tente aussi de m’ouvrir à des personnes non HP qui ont, comme tu le dis si bien, une sensibilité, une curiosité des choses, en fait, juste quelqu’un de bien.

    Mais ce que tu décris au début ( cette “fluidité” de compréhension dans le fonctionnement même si il y a autant de zèbres différents que de non zèbres différents) cette fluidité de compréhension est tellement agréable que c’est vrai que je m’y attache beaucoup. Ne pas devoir sans arrêt “nuancer” et se lancer dans de grandes explications pour être sure que l’autre ait bien compris le “sens” de ce que je dis, ça m’épuise très vite 🙁

  • 5f05abe2a555c bpthumb

    isabelle1970

    Membre
    22 janvier 2020 à 10 h 21 min

    j’ai déjà vu cette vidéo mais merci … et j’avoue que je préfère les livres ou vidéos de Jeanne Siaud-Facchin ou de les vidéos de “une psy à la maison” qui me parlent + 🙂 

  • 5f05abe2a555c bpthumb

    isabelle1970

    Membre
    22 janvier 2020 à 10 h 23 min

    Albertnonime : je ne suis pas certaine que ça soit n’importe quoi dans le sens où c’est un sujet qui est souvent abordé (que ça soit entre zèbres ou même dans les livres ou vidéos traitant des HP) et donc, je me dis que je ne dois pas être la seule à se poser cette question 🙂

  • 5d2a2cb085eb8 bpthumb

    bagayaga

    Membre
    22 janvier 2020 à 13 h 38 min

    Euuuh des fois avec un Hp c’est épuisant aussi^^ Ainsi j’ai eu le loisir de comprendre des choses que mes ex ou mes amis me reprochent. Le débit de paroles, la volubilité, le cafouillage capilotracté de pensées, l’angoisse de surinterpretations fausses, la susceptibilité, une sensibilité des fois trop poussée sur certains domaines, les bas titanesques( Ca me fait penser au château ambulant de Miazaky, quand Haurou a les cheveux noirs à cause de Sophie et qu’il se met à faire de la catatonie gluante^^ Hehehe). 

    Bref mon point de vue est que cela peut s’avérer très lourd,fatigant d’avoir un deuxième zouz du même acabit à domicile et dans son cœur^^ Ce qui de mon côté pour l’instant me fait préférer les quidams dans mon genre pour des relations amicales^^ 

    Cependant je reste ouverte à n’importe quelle relation amoureuse,sans caster les prétendants au démarrage^^( Enfin si, mais sur le pack de base^^Type: Pas de raciste, homophobe,sexiste etc..)

    Pour clore cette parenthèse échevelée, je dirais que les problèmes de couples restent inhérents au delà du profil type de l’alter. 

    Je dirais aussi qu’il faut se réadapter. J’entends ici rendre compte du fait est, qu’avant de m’ouvrir à ce monde parallèle,j’ai cheminé dans le noir,j’ai tâtonné avec des hommes sans vraiment me poser la question de leurs fonctionnements cognitifs. Si tous avaient une culture et une intelligence correcte, ils n’avaient pas forcément la sensibilité. Voir pas du tout. 

    Donc j’ai du prendre l’habitude ( enfin depuis l’enfance,étant donné que je suis une enfant maltraitée), de ne pas prendre de place. Et d’être docile j’imagine. Bon dans la mesure de l’acceptable. Car il va de soi,qu’au delà de mon amour propre, j’ai surtout de l’amour pour la terre entière et que toujours je défendrai un alter en mauvaise passe. 

    Tout ça pour dire que quand un Hp développe des sentiments pour moi et me les manifestent, m’offre du respect,de l’espace et de la qualité de vie, je suis certe honorée et touchée. Oui. Mais aussi mal à l’aise. Et perdue. 

    Même si cela est en voix de changement, par la découverte récente de l’amour propre. Il n’en reste pas moins que ce sont des schémas encrés. 

    Donc à l’heure actuelle, sentimentalement je nage en plein vide juridique. Je suis perdue. Je ne sais plus trop comment aborder l’amour. Je crois que ce qui me dérange c’est que ce ne soit plus quelque choses de spontané comme avant. 

    Et en même temps ça me rassure. Car cette spontanéité m’a plutôt toujours desservie ,surtout dans ce domaine. 

    Malheureusement la curiosité que me procure le genre humain. Et sa cognition me rend friande de tout un tas de drôles de zèbres^^ Pas forcément malheureusement, hélas trois fois hélas, adaptés pour m’aimer. Genre le cercle vicieux stupide, d’aimer des hommes qui ne m’aiment pas en l’état et qui  aimeraient me voir changer. Et les encourager à m’aider à changer pour leurs plaire. Être acceptée par la société, mes pairs, l’organisation mondiale. 

    Très, très,très  grosses idioties^^

    Très vite le sentiment d’être un hécatonchire, cinquante bras,cinquante têtes pour satisfaire la terre entière et finalement être craint et repousser inlassablement dans le Tartare…

    Depuis que j’ai coupé quarante neuf têtes et quarante neuf bras, et que je n’en gère plus que la moyenne normale anatomique, je suis perdue^^ Angoisse de la page blanche. Alors comment fait-on? Lorsque nous ne sommes pas des supers oblats amoureux? 

    Des fois j’ai le sentiment même que l’amour ne m’intéresse plus. Et si j’étais un être asexué. Qui se repend partout, sans frontières, avec de l’amour bienveillant pour tout les êtres vivants.

    Des fois je rêve de ne plus être soumise au temps et à l’espace. Et d’être en perpétuel mouvement. Me remplissant de toute la richesse de l’univers^^ Difficile de faire de la place à un amoureux dans tout ça. 

    Mon dieu j’ai complétement dérivé^^ 

  • ?s=80&d=https%3A%2F%2Frencontre surdoue.com%2Fwp content%2Fuploads%2F2017%2F06%2Frencontresurdoue

    Anonyme

    Membre
    22 janvier 2020 à 15 h 21 min

    Recevoir de l’amour quand on a souffert peut être compliqué, ce que j’ai remarqué c’est que ça fait ressortir les souffrances et que dans ce cas on peut laisser aller la souffrance s’exprimer et pleurer un coup, à force ça débloque un peu.

    Je n’ai pas l’impression que je peux être amoureux d’une non surdoué, ou peu sinon, mais je me demande si avec quelqu’un de bien + mini 120 de Qi ça peut se faire ?!?! En tout cas les 3/4 des gens ça ne peut pas trop se faire, mais bon il n’en faut qu’une ^^

  • 5d2a2cb085eb8 bpthumb

    bagayaga

    Membre
    22 janvier 2020 à 15 h 30 min

    Merci du conseil. Effectivement il y a des choses à laisser échapper. Pas évident non. Pas l’habitude d’être prise en compte. Même par moi même. Donc je me bouscule énormément pour me créer une place dans mon corps^^ 

  • 5d2a2cb085eb8 bpthumb

    bagayaga

    Membre
    22 janvier 2020 à 16 h 05 min

    Pas d’accord du tout avec l’enregistrement^^ Les nons surdoués sont vraiment pris pour des gros cons. C’est triste de cliver ainsi la société, les gens. De diffuser en plus ces contenus qui sont très relayés et pris pour argent comptant.

    Je ne sais même pas ce que c’est des normaux pensants^^ 

    Ça me chiffonne une réponse aussi franche, sans nuances, avec des arguments abstraits et relatifs. 

    Et l’affirmation un peu eugéniste de restons entre HP, le monde est dangereux pour nous, personnes ne peut nous comprendre. 

    J’aimerai bien savoir si d’autres personnes ont étées en couple entre HP ici. Et si c’est tellement l’Eldorado promis que ça^^ Ou si… Comme pour chaques relations quelle qu’elles soient, il existe des difficultés qui fait que, être en couple c’est 99% du temps des emmerdes et des échauffourées, et du dépeçage de liberté actif^^{J’exagère ne montez pas sur vos grands chevaux^^} {{Mais je le pense tout de même en y réfléchissant bien^^}}(C’est ma fibre autistique, j’ai du mal avec les choses qui me destructurent, c’est plus une note à moi même, c’est pour ça que j’aime bien vous répondre ,ça me rencarde en même temps sur ce que je pense.)(A l’instant T, pas sûre que demain je n’ai pas changé de point de vue.) 

    Peut être que la question qu’il faut se poser c’est de qui tombe-t-on amoureux ? 

    Qui doit décider ? Moi,mon cœur,mon cerveau ?Ma raison? La dame de YouTube? Etc..

    Comment savoir si je suis amoureuse ? Parce que y a des nuances. Entre l’attrait,la sympathie,la passion,la symbiose. 

    Est ce que l’amour doit être là au premier regard? Ou a-t-il besoin qu’on le construise? 

    Suis-je condamnée à finir seule. Car je ne suis pas en mesure d’aimer quelqu’un selon les principes et canons en vigueur ? 

    Est-ce que l’amour me fait etouffer car je le sens comme une dépendance. Et que je suis terrorisée à l’idée de devoir m’occuper de quelqu’un et me plier à des concessions pour le satisfaire. Combien de temps je vais tenir en faisant semblant que cela le convient ? 

    J’ai peur car les hommes m’aiment facilement et moi je ne les aiment pas comme ils le voudraient. J’aime tiedement, qui voudrait être aimé tiedement. Sans vagues de passions. 

    Oui passer du temps ensemble. Pas forcément tout le temps. 

    Accepter que même le temps côte à côte physiquement,je ne le serai pas forcément mentalement. 

    Ne pas me reprocher de ne pas assez aimer et de manquer d’émotions ou de manifestations amoureuses. 

    J’aimerai ne plus avoir à me demander si je ne devrai pas faire un truc dont je n’ai pas envi pour ne pas avoir des emmerdes après ! Type si je ne lui envois pas un message alors que je suis en weekend avec mes copines. Il va le prendre ultra mal. 

    Ça m’arrive aussi de ne pas avoir de news de quelqu’un d’important. Ben je préfère me dire que la personne est occupée^^ Et que on se recontactera plus tard^^ D’être heureuse qu’elle passe du bon temps avec ses copines et que c’est génial pour elle. 

    Donc peut être que dans mon cas je dois trouver quelqu’un de plus indépendant. Et qui fait confiance. Qui ne me serre pas trop, ni pas assez ,juste ce qu’il faut^^ 

  • ?s=80&d=https%3A%2F%2Frencontre surdoue.com%2Fwp content%2Fuploads%2F2017%2F06%2Frencontresurdoue

    Anonyme

    Membre
    22 janvier 2020 à 16 h 37 min

    Le mot “surdoué” en lui-même est complètement trompeur, ça laisse tout le monde penser, et les HP les premiers lorsqu’ils n’ont pas connaissance de cette particularité, qu’il faut avoir eu son bac à 13 ans, être chercheur au CNRS ou astrophysicien pour porter ce titre de HP! 

    Rien que le “sur” vient s’établir par rapport à une norme, mais en vrai, que veut dire être “doué” initialement? Meme s’il y a un consensus dans cette “définition”, tellement de particularités existent, l’humain est bien plus que tous ces enfermements académiques et préjugés dans lesquels beaucoup se fourvoient… 

    En même temps, quand on voit des journalistes mettre à la une ” Maximilien Yanish,(c’est le premier nom qui me revient, il y en a surement pléthore) à la fac à 13 ans, voyez ce génie des mathématiques… “, le “surdoué” devient inconsciemment un phénomène de foire, et c’est bien regrettable. 

    @bagayga,  je te rejoins complètement sur ce point, malheureusement, pas tout le monde n’a la tete à nuancer chacun de ses propos. 

     Au niveau amoureux, je pense qu’il faut d’abord se faire de la place à soi-meme avant d’en faire à l’autre, sinon, ça finira par claquer. 

    Et sinon, perso, pour avoir été dans une relation une fois avec un HP et l’autre non, c’était …. WOOOAW, Intense. Dans le sens ou, avec le HP, c’était incroyable de vie, de richesse,( de prises de tete sans nom haha). L’effet miroir, quand je le voyais, je me disais “Purée qu’est ce que je suis chiannnnnnte, je comprends qu’on veuille m’emplafoner des fois.” ^^

    Finalement, heureusement que tout le monde n’a pas ce statut et qu’on rencontre bien des gens différents partout! 

  • 5d2a2cb085eb8 bpthumb

    bagayaga

    Membre
    22 janvier 2020 à 16 h 55 min

    @RoseDesVents

    Ah merci^^ Ben oui on est chiant non de diou^^ C’est pas toujours la faute des autres^^ Moi même je m’autofatigue alors je n’imagine même pas un alter ego ou non^^ 

    Et oui les cases …. Autant cela peut servir de support pour une réflexion plus poussée. Donc optimisable via une bonne dose de curiosité, autant c’est un piège à personnes plus naïves ou perdues. Et encore une pléthore de mise en abîme de faux self:s Et cet effet pervers de je suis comme ça,c’est les autres… 

    Comme tu dis ^^ Gnothi seauton…

    Connais-toi toi même ^^ Gros mystère sur son inventeur… Mais quoi qu’il en soit l’humanité porte ce message depuis la nuit des temps^^ 

    Dommage que l’on ne retienne que le Cogito ergo sum. ^^

  • ?s=80&d=https%3A%2F%2Frencontre surdoue.com%2Fwp content%2Fuploads%2F2017%2F06%2Frencontresurdoue

    Anonyme

    Membre
    22 janvier 2020 à 23 h 59 min

    Le problème est plutôt les clichés sur les surdoués que le thème surdoué. Le therme surdoué est mal vu car il est détourné de ça définition de base, mais ça définition n’est pas celle des médias normalement.

    Surdoué n’est pas vraiment par rapport à une norme de l’intelligence mais plutôt par rapport au fonctionnement, même si la norme serait 115, finalement on serait surdoué à partir de 130 quand même, vu que ce n’est pas juste une question d’intelligence mais de fonctionnement.

    Après si on se sent supérieure car on se dit surdoué, c’est plutôt soi même le problème plutôt que le terme.

    Surdoué ça veut dire que tu peux plus doué, tu es plus doué, plus de capacité.

    Haut potentiel si on veut mais un surdoué n’est pas vraiment juste un Haut Potentiel car il n’est pas juste quelqu’un avec un haut potentiel tout simplement. (en plus c’est plutôt des capacités qu’un potentiel qu’on a, ou les 2 mais bon il vaudrait mieux dire Haute Capacité sinon)

    Surtout HPI qui définit un surdoué seulement à son intelligence, mais bon c’est pareil un surdoué n’est pas juste quelqu’un d’intelligent.

    Sureficient mental pas trop d’accord ce n’est pas juste mental, sureficient tout court si on veut sinon.

    Mais bon c’est toujours pareil des termes pour ne pas dire que l’on est beaucoup plus intelligent ect… Moi j’assume totalement mon intelligence plus haute et mes capacités plus haute, et surtout je l’affirme clairement, c’est juste ça la différence en faite.

    C’est comme les salades, il y a les batavia et les feuilles de cheine, ça reste des salades mais ce n’est pas les même…

    On peut dire qu’on est super intelligent si on a 120 de Qi, et même 125 mais à partir de 130 on n’a plus le droit… C’est un peu comme le sujet de l’argent il ne faut pas l’assumer c’est mal, après si ça dérange les gens normal, mieux vaut leur expliquer clairement ce que c’est ou dire sureficient ou Haut Potentiel, mais bon sinon s’ils réagissent mal c’est juste le temps que la pillule passe en faite.

    Il y a des gens beau et des gens super beaux, ba c’est pareil avec l’intelligence, c’est comme ça certain on de la chance.


Affichage des publications 1 - 15 de 27

Connectez-vous pour répondre.

Article Original
0 de 0 messages Juin 2018
Maintenant

New Report

Close