L’expérience de rejet chez le HP (enfant et adulte), quelles solutions ?

  • L’expérience de rejet chez le HP (enfant et adulte), quelles solutions ?

    Publié par felicia le 22 avril 2023 à 14 h 31 min

    Bonjour à vous,

    Je ne sais pas où mettre ce sujet alors je l’ouvre ici.

    J’ai déjà remarqué, dans les cours d’école; que les enfants NP ont tendance à rejeter l’enfant HP, avec force et sans pitié aucune, et que celui-ci vit alors des expériences d’exclusion qui peuvent parfois être très douloureuses.

    J’ai remarqué aussi que l’enfant HP ne semble pas du tout comprendre les rapports de force auxquels s’adonnent très naturellement les autres enfants et qu’il s’en retire naturellement, mais que ce retrait ne lui permet ni d’apprendre à se faire respecter, ni d’apprendre à se faire sa propre place.

    Et le problème semble ensuite se poser, plus tard, lorsque ce petit HP une fois devenu adulte travaille au milieu des NP : il ne semble toujours pas voir les rapports de force en jeu autour de lui, ni vouloir prendre sa place, voire une place tout court, dans ce monde (je ne parle pas là de s’y conformer, mais réellement d’y faire sa place, de la créer).

    Est-ce que ceci vous parle ? L’avez-vous vécu enfant, adulte ?

    Pensez-vous qu’il soit possible d’atténuer cette sensation de rejet chez un enfant ou un adulte HP ?

    Et si oui : par quels moyens, quelles méthodes, quels mots ?

    Je vous demande cela pour un enfant et un adulte concernés.

    Membre Inconnu a répondu il y a 1 année, 1 mois 6 Membres · 6 Réponses
  • 6 Réponses
  • Membre Inconnu

    Membre
    22 avril 2023 à 15 h 48 min

    Voici mon avis perso

    Je parle de mon ressenti. Il y a de cela donc 30 ans peut-être que les choses ont évolué depuis.

    Quand j’étais enfant chacun avait sa tare!

    Il y avait le binocle, l’étranger, l’enfant adopté, la chipie , la maigrichon….

    Chacun en prenait pour son grade à un certain niveau. Les enfants se comparent entre eux et se blessent les uns les autres. Être la petite intello est une problématique comme une autre.

    D’ailleurs je n’étais pas la seule enfant à ne pas avoir d’amis et à rester seule dans cette école…

    Et les normaux pensants eux aussi pouvait être des victimes des autres enfants pour diverses raisons…

    J’ai d’ailleurs un fils qui a des problèmes à se faire accepter. Et cela pour d’autres raisons encore…

    J’en ai parlé à mes parents qui m’ont dit que de leur temps c’était déjà comme ça dans toutes les écoles….

    Donc pour moi le problème vient plus de la façon dont on réagit à cela. Pour ma part j’ai toujours essayé de me faire des amis mais ce n’était pas obligatoire. Un CM2 je restais le plus souvent assise sur les marches à lire un bouquin dans la cour de l’école ( j’adorais Verlaine ce qui stupéfiait ma maîtresse).

    Je me suis toujours défendue contre des attaques. Il suffisais que le premier petit crétin essaie de me frapper ou de mal me parler. J’utilise mon intelligence pour alors complètement le déstabiliser et lui répondre.

    En général on me laissait tranquille tout le reste de l’année.

    J’ai trouvé tellement idiot de se comporter ainsi. J’ai toujours pris de la distance face à ce comportement stupide des autres enfants envers moi. Et deux trois fois j’ai défendu des petits camarades que j’ai pris sous mon aile et qu’ils n’ont plus jamais embêter.

    Voilà mon expérience

  • akasha

    Membre
    22 avril 2023 à 17 h 07 min

    Bonjour Félicia,

    Je suis tout juste nouvelle ici, et j’ai découvert certain de tes sujets…dont celui ci m’interpelle ( en te lisant….des souvenirs d’enfance met revenu, jusqu’à mon adolescence puis adulte), et un autre ( ou tu expose idée/ réflexions dont je me retrouve en ayant constaté une vision similaire).

    Je ne sais pas dans quelle forme exacte cherche tu des réponses, je veux bien qu’on partage ensemble en privée, si tu es d’accord. 🙂

  • Membre Inconnu

    Membre
    22 avril 2023 à 17 h 10 min

    @felicia J’ai connu ça toute ma vie! Nous ne referons pas les NP! C’est impossible! Il faut protéger les enfants hp (quand ils sont détectés) autant que possible! Des écoles uniquement pour eux! Ils pourrons au moins atteindre l’âge adulte sans traumatisme! Après………..Nous retrouver sur des sites comme celui-ci……

    Devenir travailleur Indépendant. Ou avoir un poste où l’on ne viendra pas te casser les bonbons!

    Peut être certains d’entre nous parviennent ils à supporter les NP. Ce n’est pas mon cas!

  • ortal

    Membre
    23 avril 2023 à 1 h 27 min

    d’abord je ne dis jamais bonjour, jamais compris pourquoi, mais je trouve ça un peu bête…

    Je pense être un survivant de la meute car nous constituons une meute (de solitaires) trop habitués a tenter de rentrer dans le moule ..le risque étant de finir tarte. Né dans une famille que je détestais depuis le départ j’ai passé mon enfance et jusqu’à ma majorité à vivre en observateur étranger comme on vit à l’hôtel. Très tôt je suis allé faire des tests chez des professionnels certifiés que j’ai déçus au delà de l’imaginable. Pas bête, ou bébète voir crétin non ..Vide .Un bel avenir de terrassier s’ouvrait devant moi. A 6ans je ne savais ni lire ni écrire ni compter. Rebus de la famille on me mettait en vacance à droite et à gauche chez des gardiennes ..C’est ainsi que j’ai atterri chez Melle Marie une retraitée des écoles. Là ce fut le choc…

    .Elle était douceur et écoute parlant peu certes mais elle m’avait compris. A la fin des vacances je savais lire écrire et compter. .C’est ainsi que je suis arrivé au service militaire avec durant ces années mon étiquette de raté collée au front. Comme tous j’ai eu droit aux tests ..j’ai été intéressé par ces questions, tant et si bien qu’il a fallu m’arracher de ma chaise. Plus tard j’ai été rappelé pour être reçu par le médecin colonel. Un homme déjà âgé et visiblement sympathique. Il me dit en souriant “comme on a pas pu vous mettre 21 on vous a mis 20 comme note. Il devint grave: vous n’avez aucun diplôme aussi faîtes très attention vous allez voir et comprendre des choses que 90% des gens ne voient pas et ne comprennent pas. Ne dites rien ne faites pas de remarques restez humble sinon vous risquez qu’on vous fasse passer pour un délirant ..Il avait raison ma famille l’avait déjà fait… Ce que j’en retire aujourd’hui c’est que c’est les autres qui ont un problème pas nous et nous ne sommes pas à la place qui devrait être la notre. En réalité nous ne sommes pas protégés par le système. Les groupes sanguins rares eux sont protégés ils ont une carte de donneurs privilégiers .. Nous nous n’avons rien. Ainsi tant que nous ne serons pas reconnus par l’état nous resterons des invisibles des laissés pour compte. Pour ma part j’ai compris qu’on a besoin ni de psy ni de curé ni de rien si ce n’est d’être et de vivre avec des gens de notre niveau. Il y a des pays où de telles choses sont possibles ils faut simplement y aller.. Je quitte bientôt la France et sont moyen âge contemporain afin de retrouver des gens qui pensent et parlent comme moi et que je comprends sans avoir besoin de leur parler. Le vrai bonheur, ce que je vous souhaite à toutes et à tous..

    Ortal.

  • matty

    Membre
    23 avril 2023 à 16 h 36 min

    @ortal

    Je surkiffe ton comcommentaire ton analyse, et je salut ton parcours de survivant de l’impossible.

    Sinon je suis tellement intrigué par le lieu dans lequel tu vas poser tes valises. Je suis également très motivé de le découvrir, même en message privé.

  • Membre Inconnu

    Membre
    23 avril 2023 à 19 h 53 min

    @ortal 😭 P**** de M***** c’est très beau ton petit texte! Bravo! 👏👍

Connectez-vous pour répondre.