HP et (im)maturité émotionnelle

  • HP et (im)maturité émotionnelle

    Posted by logos on 4 septembre 2021 à 22 h 58 min

    Bonsoir à tous,

    De retour de vacances, une question me taraude depuis plusieurs semaines suite à une discussion sur les relations amoureuses avec ma meilleure amie.

    Suis-je le seul à penser et me rendre compte que j’ai une immaturité émotionnelle prononcée quand il s’agit de relation amoureuse? Par là j’entends et je constate que j’ai un “coeur” d’enfant quand il s’agit de sentiments et que je les gère mal au final (comparé à ce qui est dit comme la normalité)?

    Par exemple, quand je rencontre quelqu’un qui me plait (intellectuellement, physiquement, spirituellement), je me laisse aller naturellement et souhaite passer du temps avec cette personne pour discuter/échanger/partager, etc…

    Et cela va “trop vite” => cela fait peur, je m’en rend compte, au mieux freine mon fonctionnement et je finis par ne pas être bien et de réagir “comme un enfant” (probablement un mélange de beaucoup de chose et de frustration surtout). Ce qui fait d’avantage fuir la personne (et je le conçois complètement).

    Bref, quoi qu’il arrive cela finit par me faire souffrir. En me comportant naturellement ça ne va pas (trop vite, ça fait peur, on se sent rejeté ou incompris). En essayant de me comporter “normalement” ça ne va pas (manque d’authenticité, impossibilité de s’ouvrir complètement, frustration, etc.)

    Qu’en pensez-vous? Avez-vous le même type de constatation?

    Avez-vous des idées/solutions/astuces pour devenir plus mature émotionnellement?

    olympienne07 a répondu il y a 1 année 5 Membres · 17 Réponses
  • 17 Réponses
  • 6133e9c25de02 bpthumb

    ephata

    Membre
    4 septembre 2021 à 23 h 45 min

    Bonsoir

    Je découvre ce site et la première discussion sur laquelle je tombe est celle ci… Et ça me parle tellement !

    J’ai très souvent ressenti et parfois réussi à analyser ce que tu décris mais jamais réussi à le verbaliser de manière aussi claire.

    Je n’ai malheureusement pas de solution… J’en suis venue à me dire que je suis juste inadaptée pour les relations amoureuses.

    Je suis les réponses au cas où quelqu’un aurait des astuces 🙂

  • 603adbc53dd95 bpthumb

    matty

    Membre
    5 septembre 2021 à 1 h 28 min

    Encore et encore, les relations amoureuses surdoué/neurotypique finissent en eau de boudin ou bien ne durent qu’au prix de contorsions et d’auto-contraintes insoutenables.

    Qu’avez-vous en tête ? Cherchez du côté de vos alter égos et ce que vous considérez comme de l’immaturité affective redeviendra juste de l’affectivité enfin normale !

  • 60627821db4b8 bpthumb

    logos

    Membre
    5 septembre 2021 à 17 h 00 min

    Certes tu as raison @matty , que les relations NP et HP ne se passent généralement pas bien et que cela demande des efforts parfois important et contre-nature.

    Mais mon point est surtout très égoïste: comment réussir à gagner en maturité émotionnelle 🙂

    Je ne changerai pas du tout au tout mon instinct et ma façon de fonctionner. Mais si je peux l’améliorer deci delà (pour que JE le vive mieux), je n’y vois que des points positifs 🤗

  • 603adbc53dd95 bpthumb

    matty

    Membre
    5 septembre 2021 à 17 h 30 min

    Ce que je voulais exprimer est que la notion “d’immaturité affective du surdoué” est un concept NP. Ce que tu décris n’est que l’affectivité normale pour un SD aussi à moins de te contorsionner et de t’auto-contraindre il n’y a aucune chance que ta maturité “immature” change vers une immaturité “mature”, même très égoïstement.

    Tu dois certainement avoir des tonnes d’exemples où, bien décidé à changer la nature de tes élans, toute tes bonnes résolutions, toute ta détermination, toute ta préparation une fois en situation réelle, Pouf ! envolées en un clignement de paupière ?

  • 60627821db4b8 bpthumb

    logos

    Membre
    5 septembre 2021 à 19 h 00 min

    @matty

    Vidéo très intéressante 🙂

    Ce que je voulais exprimer est que la notion “d’immaturité affective du surdoué” est un concept NP

    C’est effectivement un concept souvent pris péjorativement, où comme une faiblesse.

    De mon point de vue, même si je le prends pas forcément très bien ce concept, il s’agit plus d’un constat. Et je ne cherche pas à me changer, juste à m’améliorer dans le sens de tempérer mais aussi d’accepter (ce que la vidéo évoque très bien et qui est en soi un moyen de gagner en maturité 🙂)

    Merci à toi 🤗

  • 61073e7203030 bpthumb

    olympienne07

    Membre
    5 septembre 2021 à 21 h 10 min

    Bonsoir,

    Le sujet que tu abordes @Logos est super intéressant et me parle beaucoup. Je me suis longtemps demandé moi aussi comment je pouvais conjuguer ce besoin de fusion et ce déferlement d’émotions contradictoires qui m’envahissent parfois. Effectivement, ce type de fonctionnement passe mal avec des neurotypiques car il ne s’inscrit pas dans leur fonctionnement à eux. La vidéo le dit très bien, ce n’est qu’en s’entourant de personnes qui partagent les mêmes caractéristiques que les nôtres qu’une entente peut s’établir. Et là encore rien n’est sûr, mais la probabilité est disons, plus grande.

    Combien de fois je me suis sentie impudique et immature lorsque je montrais des émotions que d’autres s’efforcent de dissimuler. Et que dire du regard des autres qui nous renvoient sans cesse à ce qu’ils considèrent comme une “faiblesse”.

    Au final, le mieux serait de s’accepter tel qu’on est et de s’affranchir du regard commun mais ce n’est pas si simple lorsque les chances de tomber sur nos semblables sont de l’ordre de 2%…

  • 61073e7203030 bpthumb

    olympienne07

    Membre
    5 septembre 2021 à 22 h 36 min

    Oui @faenon, l’authenticité doit rester notre seule boussole. Je ne sais pas ce qu’il en est pour toi, mais pour ma part, je ne m’autorise plus à être dans ce naturel absolu avec les gens qui ne sont pas aptes à comprendre et qui sont prompts à juger ce type de fonctionnement. En fait, je me protège et ne m’autorise à être pleinement moi-même qu’en compagnie d’autres zèbres.

    Ceci dit, l’avantage c’est que nous nous reconnaissons presque instantanément même si nous sommes peu nombreux. D’une certaine manière, cela facilite un peu les choses.

  • 603adbc53dd95 bpthumb

    matty

    Membre
    5 septembre 2021 à 22 h 38 min

    Oui, le silence et l’évaporation (la fuite) son deux outils qu’il ne faut pas négliger tant ils peuvent nous sortir de situations difficiles.

  • 61073e7203030 bpthumb

    olympienne07

    Membre
    6 septembre 2021 à 22 h 06 min

    @Carl J’entends ce que tu dis et il est clair que la probabilité pour tomber sur d’autres zèbres est moindre mais ce qui est particulièrement frustrant c’est de devoir passer le plus claire de son temps à porter un masque.

    Lorsque tu dis ceci : “Il y’a pourtant un moyen d’être soi-même avec les autres : en écoutant, en restreignant ses réponses mais en étant factuel et concis”, cela prouve bien qu’on ne peut être nous-même en compagnie des autres qu’en se restreignant et en agissant sous une certaine forme de contrainte, ce qui revient pour moi à ne pas être véritablement soi-même. Etre soi-même c’est être dans le lâcher prise sans se sentir empêché d’être.

  • 61073e7203030 bpthumb

    olympienne07

    Membre
    6 septembre 2021 à 22 h 18 min

    @faenon Ton discours reflète ce que beaucoup de zèbres vivent. Malheureusement, la plupart se retrouvent plongés dans la solitude faute de pouvoir exprimer véritablement qui ils sont. Car oui, cela est fatiguant de devoir se sur-adapter, voire même se travestir pour tenter de conserver son job (par exemple). Au final, cette réclusion apparaît comme un élixir de jouvence tantôt réconfortante et terrifiante. Je ne sais pas ce qu’il en est pour toi, mais pour ma part, c’est cette lassitude et ce sentiment d’impuissance qui m’ont poussé à mener cette vie faite de quelques jolies rencontres certes mais aussi de très nombreuses déceptions.

Page 1 of 2