Des surdoués au chômage ?

  • Des surdoués au chômage ?

    Posted by alaric on 28 décembre 2021 à 23 h 03 min

    J’ai toujours refusé de me faire employer pour au moins cinq raisons:

    – Je refuse de me faire exploiter, je ne veux pas qu’on se fasse de l’argent sur mon dos.
    – Je refuse de me faire aliéner, je ne veux pas me rendre étranger à moi-même, me nier moi-même lors de mon travail. Participer à un projet qui n’est pas le mien.
    – Je préfère user de mon temps pour apprendre, m’instruire et lire tout ce que la pensée humaine à produit de mieux.
    – Je refuse de recevoir des ordres d’un patron.
    – J’ai toujours réussi à m’en sortir économiquement sans me faire embaucher.

    A part être scientifique ou philosophe il n’y a pas grand chose qui m’intéresse. J’ai un QI adapté mais pas les qualifications. J’ai été à l’université mais j’ai arrêté dès la première année notamment à cause d’un énorme sentiment de perte de temps.

    Et vous ? Si vous êtes surdoué quel est votre rapport au travail ? Êtes-vous au chômage ou l’avez-vous été ?

    Suspended Member a répondu il y a 6 mois, 2 semaines 12 Membres · 27 Réponses
  • 27 Réponses
  • 62b09ccaf099d bpthumb

    pirate1010

    Membre
    28 décembre 2021 à 23 h 57 min

    J’ai toujours travaillé et j’ai fait des boulots très variés, pub, jeu vidéo, formation, restauration, cuisine, sondage. Je me suis toujours adapté à mes nouvelles fonctions mais je n’ai trainé plus de deux ans dans une boite. Soit que je m’en faisais virer, soit que je trouvais autre chose ailleurs qui m’évite l’ennui. Parce que c’est très ennuyeux de rester dans une boite plus de deux ans. d’ailleurs si j’y réfléchi j’ai gagné considérablement plus d’argent en me faisant virer qu’en étant salarié (dans la pub notamment on vous donne souvent un gros chèque pour foutre le camp). Aujourd’hui, en dépit du fait que j’ai passé l’âge de me faire emmerder par des petits chefs, et 7 ans au chômage, j’ai retrouvé du travail comme pair-aidant dans une association. ca sera la première fois que je travaille dans le milieu médical (psychiatrie) et j’ai vraiment hâte. A part ça j’ai cultivé depuis le plus jeune âge l’écriture, je suis aujourd’hui l’auteur d’une trilogie (le troisième tome est en rédaction) sur le trafic et le commerce de l’opium en France et Indochine entre 1896 et 1954, un siècle et demi à traiter sur quatre continents. Trilogie que je m’attèlerais à faire publier quand tout sera terminé. Ca sera sans doute une bataille de plus d’autant que par ailleurs je dois suivre des études universitaires.

  • 6102d404d2a0b bpthumb

    hautpotentieldeconneries

    Membre
    29 décembre 2021 à 0 h 10 min

    Quand j’ai dû être salarié j’ai cru mourir à petit feu. J’ai d’abord bossé dans une boîte où j’avais fini mon travail de la journée à midi et où je me faisais royalement chié jusqu’au soir… J’ai fini par me casser. Ensuite j’ai travaillé chez des esclavagistes swag genre on t’exploite mais c’est hyper cool yo mon frère. Je me suis cassé. Après j’ai décidé d’être free-lance donc chômeur libéral. Mon statut est moisi, pas de chômage, grosso merdo pas de retraite, mais plus personne ne me dit ce que je dois faire, les clients doivent rester poli car si je les plante ils sont grave dans la merdasse. Je subviens à mes besoins et ceux de ma fille sans trop péter les plombs, et j’aime plutôt ce que je fais, je me considère plutôt chanceux, même si il y a des jours où je ferai bien manger mon clavier aux crétins qui me saoulent. Nia nia nia le vert est trop vert, nia nia nia le vert est trop jaune, peut on essayer en bleu vert ?

  • 62b09ccaf099d bpthumb

    pirate1010

    Membre
    29 décembre 2021 à 0 h 26 min

    @hautpotentieldeconneries comme je reconnais bien le monde de la pub dans ta description. J’ai été moi-même freelance comme rédacteur-concepteur, résultat ? 5000 euros d’exercice, 3750 euros de dettes à l’Urssaf, la France quoi, alors j’ai laissé tombé. Mais pour le reste les clients pinailleurs qui ne panne rien à la comm et qui veulent absolument t’expliquer ton travail je peux plus. une fois, ça m’a marqué, j’ai mentionné Saint jacques de Compostelle dans un message histoire de ne pas citer une fois plus Lourdes (c’était pour un produit censé faire des “miracles”, trop long à expliquer) et les commerciaux m’ont expliqué que Saint Jacques de Compostelle…. n’existait simplement pas. Quand tu travailles avec des buses aculturés c’est le pire

  • 6102d404d2a0b bpthumb

    hautpotentieldeconneries

    Membre
    29 décembre 2021 à 0 h 33 min

    @pirate1010 Heureusement je ne bosse que rarement avec des gens de la com, quand ça arrive je tombe de ma chaise…

    Exemple de dialogue pour la réalisation d’un concept store générique d’une marque de mode de merde.

    Moi: quelle couleur le mobilier ?

    Réponse du connard en face: c’est un univers très masculin.

    Moi: heu OK… quelle couleur ?

    Lui: noir et doré

    Moi: tousse tousse m’étrangle avec mon café.

    Heureusement la plupart du temps je bosse pour des architectes, ils peuvent être cons comme des manches mais ils sont vaguement ancrés dans le réel 😁

  • 62b09ccaf099d bpthumb

    pirate1010

    Membre
    29 décembre 2021 à 0 h 33 min

    oui en gothique flamboyant ça mettrait du poids à l’accroche non ? (mais ta gueule commerciale de merde)^^

  • 6102d404d2a0b bpthumb

    hautpotentieldeconneries

    Membre
    29 décembre 2021 à 0 h 39 min

    Et puis j’adore dans la com le dernier des stagiaires est directeur artistique 😂😂😂

    Ils branlent les mouches en réunion 4h par jour à enfiler des perles et enfoncer des portes ouvertes, le tout en novlang de marketeux moisis.

    Si on cherche les parasites de la société, c’est pas les rmistes, c’est cette clique de bouffon.

  • 62b09ccaf099d bpthumb

    pirate1010

    Membre
    29 décembre 2021 à 0 h 46 min

    @hautpotentieldeconneries La dernière agence où j’ai bossé, il y a 20 ans, absolument tous les “créatifs” se prenaient pour des artistes. Et la patronne était une hystérique qui dealait de l’herbe dans son agence…. J’ai eu l’occasion de les voir dans la vie courante quand l’agence qui s’appelait Kenya a célébré ses dix ans… au Kenya. Plus raciste, bête, hystérique, mal élevé que ces gens là tu meurs

  • 62b09ccaf099d bpthumb

    pirate1010

    Membre
    29 décembre 2021 à 0 h 54 min

    @konstantine oui l’institutionnel c’est ce qu’il y a de pire et quand t’es rédacteur c’est horr-ible, tu dois développer un art consommé de l’euphémisme et de la rhétorique pour ne surtout strictement rien dire mais que ça fasse 4 pages.

  • 62b09ccaf099d bpthumb

    pirate1010

    Membre
    29 décembre 2021 à 1 h 07 min

    @konstantine il voulait la 7ème comme Zemmour avec un caméraman pervers ?

  • 62b09ccaf099d bpthumb

    alaric

    Membre
    29 décembre 2021 à 11 h 29 min

    @Riviera

    Créer son propre boulot ! Oui, cela est un moyen d’éviter l’exploitation et tout le reste. Pour le moment mon projet est de faire des études à distance.
    A vrai dire je n’y connais rien à l’auto-entreprenariat mais c’est une solution que j’avais aussi envisagée.

Page 1 of 3