La part de l’invisible



  • La part de l’invisible

    5fa994061c46d bpthumb sylvie7 mis à jour Il y a 2 semaines, 4 jours 8 Membres · 53 Messages
  • ?s=80&d=https%3A%2F%2Frencontre surdoue.com%2Fwp content%2Fuploads%2F2017%2F06%2Frencontresurdoue

    Anonyme

    Membre
    30 octobre 2020 à 4 h 57 min

    N’y connaissant pas grand chose en science

    je tente de poster ça quand même, car la question me semble méritée d’être posée.

    Très possible que ce sujet soit redondant vu qu’on a déjà posté sur le quantique par exemple.

    Alors voilà, quelle est la part de l’invisible, concernant chaque chose, aussi bien physique que mentale, spirituelle et autres ?

    Y’a de la matière noire ( partout ? ) des neutrinos qui nous viennent du fond des âges, qui nous parcourent sans cesse… ( très possible que ce que je dise est faux )

    Lors d’une méditation par exemple, quelle est la part de l’invisible qui entre en jeu ?

    Même quand on fait du sport, selon ce qu’on mange, quand on dort, etc ?

    Alors c’est très vague tout ça je pense, désolé en tout cas pour ça.

    Mais où en est la science à ce sujet ?

     

  • 5f825ad29183e bpthumb

    faiseuse-de-foret

    Membre
    30 octobre 2020 à 6 h 02 min

    L’invisible est la précurseuse du visible. Le visible est la manifestation de l’invisible.

  • 5f825ad29183e bpthumb

    faiseuse-de-foret

    Membre
    30 octobre 2020 à 6 h 04 min

    Quand tu dors tu tues le visible, quand tu médites tu te relies @ l’invisible.

  • 5d5ff71276985 bpthumb

    byaku

    Modérateur
    30 octobre 2020 à 6 h 12 min

    je vais essayer de rebondir sur 2 ou 3 trucs car ca ne peut que t’intéresser puisque tu postes le sujet ^^

    Ce ne sera que par rapport à l’aspect scientifique de l’invisible que tu as évoqué. Je n’y connais rien et je suis moins intéressé par le coté spirituel de l’invisible qui est beaucoup plus difficilement explicable, voir inexplicable scientifiquement parlant à ce jour

    Pour la matière noir, elle est en effet invisible au sens ou on l’entend en tant qu’humain. Aucun de nos 5 sens ne peut l’appréhender. On ne peut que constater ses effets sur son voisinage qui lui est accessible à nos sens d’humains et nous indique donc son existence et sa présence. Elle n’est pas présente partout, pour répondre à ton interrogation entre parenthèse. Elle se situe au sein des galaxies et leurs périphéries proches, ou les amas de galaxies. Un peu partout ou la matière ” physique ” est présente en somme. Ce qu’on appel matière physique est tout simplement la matière tangible, que l’on peut encore simplifier en la qualifiant de ” palpable “. Partout ou il y a de la matière tangible, il y a de la matière noire. Ce qui signifie que dans le vide cosmique, il n’y a pas de matière noire. Comme entres les galaxies qui sont suffisamment séparées l’une de l’autre par exemple. Mais pas toujours puisque comme je l’ai dit plus haut, cette matière noire s’étend un peu au delà des limites d’une galaxie pour former un espèce de halo autour d’elle. En revanche, entre les amas de galaxies, il n’y a plus de traces de matière noire étant donné les distances astronomiques qui les séparent. On ne peut donc pas dire qu’elle est présente partout. A l’échelle de l’univers c’est même plutôt minoritaire. L’énergie noire en revanche elle, est omniprésente en chaque point de l’univers de manière uniforme

    Pour les neutrinos tu n’as pas dit de bêtises. Ils parcourent sans cesse l’univers presque depuis le bigbang ( ils auraient été crée très peu de temps après ). Ils ne sont cependant perceptibles qu’à partir de 380 000 ans après le bigbang. Lorsque la matière a commencé à ne plus être assez dense pour empêcher tout rayonnement d’être diffusé. Ils traversent la matière physique en ayant une interaction quasi nulle avec celle ci la majorité du temps. La terre et nos corps en sont bombardés à chaque instant par des quantités invraisemblables ! Nos corps sont traversés par 60 à 70 milliards de neutrinos par seconde au cm² … Ca fait beaucoup beaucoup ^^ Et pourtant, on ne sent absolument rien. Nos corps en émettent également une petite quantité du fait de sa radioactivité naturelle, mais en quantités bien moins astronomiques, de l’ordre de quelques milliers par seconde. La plupart des neutrinos parcourant l’univers ont donc été crées très peu de temps après le big bang. Mais ils sont énergétiquement extrêmement faibles. Ceux qui sont détectés la plupart du temps car extrêmement plus énergétiques et donc facilement indentifiables sont ceux crées lors de la vie d’une étoile ( réactions nucléaires au coeur de celles ci ) ainsi qu’à leur mort, lors de leur effondrement qui précède une supernovae

  • ?s=80&d=https%3A%2F%2Frencontre surdoue.com%2Fwp content%2Fuploads%2F2017%2F06%2Frencontresurdoue

    Anonyme

    Membre
    31 octobre 2020 à 7 h 55 min

    Excellent ! C’est bien résumé et en même temps complet et accessible je trouve, pour le profane que je suis en la matière ( en la matière, lol ).

    Même si certaines de tes explications m’échappent ( encore, ou pour toujours ? je ne sais pas ) Mais bigrement intéressant en tout cas et très instructif.

    Ah, je savais bien qu’il n’y avait pas que la matière noire, il y a aussi l’énergie noire, yes.

    Chapeau en tout cas, juste ce qu’il faut et avec les infos essentielles !

    ps : bon par contre pour l’interro surprise, faudra quand même que je relise lol

  • 5d5ff71276985 bpthumb

    byaku

    Modérateur
    31 octobre 2020 à 12 h 00 min

    Poses des questions sur les explications qui t’ont échappées. Je peux essayer de reformuler ca autrement

  • ?s=80&d=https%3A%2F%2Frencontre surdoue.com%2Fwp content%2Fuploads%2F2017%2F06%2Frencontresurdoue

    Anonyme

    Membre
    31 octobre 2020 à 13 h 25 min

    @byaku, yes

    bah genre la différence entre matière noire et énergie noire ?

    Ah non je dis une connerie là, je sais pas,

    sérieux je suis une brêle en science quoi ! désolé

  • ?s=80&d=https%3A%2F%2Frencontre surdoue.com%2Fwp content%2Fuploads%2F2017%2F06%2Frencontresurdoue

    Anonyme

    Membre
    31 octobre 2020 à 13 h 28 min

    Il est tard pour moi là, désolé, tout s’embrouille un peu

    en tout cas en sciences, pas forcément en philo et spiritualité non plus

    je pense que j’ai bien expliqué les choses depuis quelques heures à ce sujet

  • 5fa994061c46d bpthumb

    sylvie7

    Membre
    31 octobre 2020 à 14 h 13 min

    @byaku tu te rends compte que quand j’étais à la fac, les profs parlaient à peine des quarks !!! Argh coup de pelle 🤣🤣J’ai regardé une conférence du coup sur les neutrinos. Très intéressant. Merci d’avoir éveillé ma curiosité.

  • 5fa994061c46d bpthumb

    sylvie7

    Membre
    31 octobre 2020 à 14 h 55 min

    @byaku quand à la matière noire, le reportage que j’ai vu fini par 2 hypothèses. Soit la matière noire existe, soit l’équation de la loi gravitationnelle est fausse. Ne serait il pas possible que la matière noire, si elle existe, puisse être à des ” concentrations ” plus ou moins importante ce qui expliquerait les variations de vitesses de rotations des planètes d’une galaxie à une autre?

    Bon j’dis ça j’y connais rien mais je me demande.

  • 5d5ff71276985 bpthumb

    byaku

    Modérateur
    31 octobre 2020 à 15 h 24 min

    @sylvie7

    Tu viens de me faire réaliser une lacune dans l’argumentaire que j’ai exposé ici ^^ Merci !

    Je n’aurais pas du dire ” pour la matière noire, elle est en effet … ” mais j’aurais du dire ” serait “. C’est vrai que dit comme je l’ai dit ca donne l’impression que son existence est une certitude. Hors c’est juste le modèle, l’hypothèse la plus retenue dans la monde scientifique actuellement. A l’instar du big bang qui n’est lui aussi qu’un modèle cosmologique. Le plus connu et le plus crédible à priori, mais pas le seul non plus. Et yep, il existe un autre modèle qui prédirait une nouvelle approche de la conception de la gravité

    Je reviendrais peut être ce soir en parler suivant l’envie ^^ Je n’aime pas répondre à la va vite sur ce genre de sujet, alors autant le faire dans les moments d’envie et d’inspiration 🤣 iIdem pour @Alfamag . Je reviendrais expliquer plus tard en fonction de mes connaissances ce qui distinguerait à priori matière noire et énergie noire ( Je ne suis qu’un passionné ^^ Pas un astrophysicien de profession malheureusement pour moi )

  • 5fa994061c46d bpthumb

    sylvie7

    Membre
    31 octobre 2020 à 17 h 03 min

    @byaku ho ben j’t’en prie, si j’peux aider 🤣🤣🤣🤣🤣

  • 5fa994061c46d bpthumb

    sylvie7

    Membre
    31 octobre 2020 à 19 h 51 min

    @byaku si tu permets je vais réécrire mon post car j’ai noté des erreurs dans ce que j’ai dis et ça me dérange un peu … maiheu nan chui pas perfectionniste 🤣🤣 donc si j’ai bien compris cette histoire de matière noire : les planètes tournent autour d’une étoile qui elle tourne dans une galaxie formant ainsi des bras. Et le problème c’est que les galaxies entre elles n’interagissent pas comme la formule de gravitation le supposerait (c’est à dire de s’attirer, c’est ça?) donc on introduit une donnée x inconnue nommée la matière noire. Mais autre problème les bras de galaxies différentes ne tournent en plus pas à la même vitesse. Donc pour moi il y a deux problèmes . Pour la vitesse de la galaxie ils parlent (heu les astronomes je crois pardon j’ai pas le vocabulaire c’est la première fois que je m’intéresse au sujet je veux bien que tu me corriges si je dis des bêtises d’ailleurs merci) d’une remise en question de la formule gravitationnelle ou de cette fameuse matière noire. Mais dans les deux cas cela n’explique pas la différence de rotation entre deux galaxies? donc ne connaissant pas cette matière, si elle existe, on ne connaît pas ses propriétés? Et donc pourquoi serait elle homogène dans tout l’univers ce qui expliquerait plus les différences de vitesse.

    Par contre je ne vois pas ici en quoi la matière noire et/ou la formule de gravitation, parce que finalement les deux hypothèses pourrait être juste ou fausse en même temps, agissent sur la non attraction des galaxies entre elles d’où l’introduction de l’énergie noire qui elle serait l’énergie qui permettrait l’expansion de l’univers…. bon je m’arrête là

    dis moi si je me plante et à quelle endroit pour que je reprenne ma réflexion si tu veux bien

    😘

  • 5d5ff71276985 bpthumb

    byaku

    Modérateur
    31 octobre 2020 à 21 h 49 min

    @sylvie7 Je répond rapidement juste sur un petit truc rapidement. Mais le détails viendra plus tard. J’hésite encore entre l’écrire ou te proposer quelques liens qui expliqueront bien mieux que moi ou faire un mix des 2. Car Tout écrire sans lien avec les questions que tu poses demandera beaucoup d’explications ^^ Faut que je m’accorde avec ma flemme pour savoir sous quelle forme expliquer ca xD

    Mais donc juste ceci car ca me parait important

    le problème c’est que les galaxies entre elles n’interagissent pas comme la formule de gravitation le supposerait (c’est à dire de s’attirer, c’est ça?) donc on introduit une donnée x inconnue nommée la matière noire

    Les galaxies ne font pas exception à la règle. La subtilité se situe dans le fait que bien souvent, les distances qui les séparent sont si énormes qu’il n’y a pratiquement plus d’interaction gravitationnelle. Ou pour être encore plus précis, cette attraction est souvent insuffisante pour compenser l’expansion de l’univers. Ce qui fait qu’hormis les galaxies qui sont suffisamment proche l’une de l’autre pour compenser ou surpasser cette expansion de l’univers, les galaxies sont vouées à s’éloigner de plus en plus les unes des autres. Et ce de manière exponentielle car pour l’instant l’expansion de l’univers s’accélère de plus en plus ( exponentielle ). Mais pour prendre une exemple qui nous concerne, dans un futur trèèèès lointain, notre voie lactée et la galaxie d’andromède ( M31 ) fusionneront par exemple ^^ C’est prévu pour dans quelque chose comme 4 milliards d’années de mémoire. Pour finir ce rapide aparté je précise que l’expansion exponentielle de l’univers est un constat. C’est ce qui se passe depuis le Bigbang et c’est toujours valable aujourd’hui. Mais en ce qui concerne l’avenir de l’univers rien ne garanti qu’il poursuivra éternellement son expansion. Il y a plusieurs modèles en compétition. 3 scénarios probables s’affrontent

    – Le Big rip : Qui supposerait que l’expansion exp se poursuivent éternellement et par conséquent, arrivé un certains stade, l’expansion serait si rapide que la matière elle même ne pourra plus exister en tant que telle puisque les particules élémentaires qui la compose ( Quarks ) subiront elles aussi cette force qui surpasserait alors l’interaction nucléaire forte qui lie les quarks entre eux pour former les noyaux de tous les atomes de la matière Baryonique ( ou ce que j’appelais matière palpable dans le précédent message ^^ Alias le tableau périodique des éléments ). Arrivé à ce stade il n’existerait donc plus de matière telle qu’on la connait nul part dans l’univers, mais seulement des particules élémentaires seules et qui s’éloigneraient les unes des autres indéfiniment

    – Le Big crush : Arrivé à un certain stade, l’univers arrêterait sa phase d’expansion pour faire marche arrière et entrer dans une phase de contraction jusqu’à en revenir probablement à son état au moment du Bigbang. Et dans ce modèle 2 possibilités existent pour la fin ou non de l’univers … L’univers meurt à la fin de la contraction, ou bien l’univers repartirait en expansion … Et ainsi de suite dans une oscillation des phases d’expansions/contractions éternelles. Ce modèle avec cette 2ème option nous amènerait d’ailleurs à penser que l’univers n’aurait jamais eu de commencement et ferait juste ce yoyo depuis toujours et pour toujours

    – Le Big freeze : C’est la plus compliquée à expliquer pour moi, alors je vais essayer de synthétiser et tronquer un peu pour que ce soit clair et pas trop long ^^ Les trous noirs deviennent les maitres de l’univers et finissent par engloutir toute la matière et tous les rayonnements électromagnétiques. Il ne reste au bout d’un moment plus que des trous dispersés un peu partout dans l’univers. Puis, comme l’a prédit Stephen Hawking, les trous noirs finiraient par s’évaporer ( en vertu de ce qu’on appelle le rayonnement de Hawking ) Et il ne resterait alors qu’un univers vide et glaciale ( 0 absolu) qui aurait atteint son entropie maximale, sans aucune matière, rayonnement/chaleur, et donc totalement à l’arrêt et figé. D’où le ” Big freeze ”

    Le scénario le plus probablement admis est celui du Big freeze. Le moins probable est le Big crunch. Tssss j’pensais répondre rapidement mais c’est juste pas possible 😪 Je vais essayer de joindre les 3 photos que j’avais prise ( avec mon tel de merde d’où la qualité pourrie ) au palais de la découverte à Paris cet été

  • 5d5ff71276985 bpthumb

    byaku

    Modérateur
    31 octobre 2020 à 21 h 52 min

    Mes photos ne passent pas. Dommages 😅


Affichage des publications 1 - 15 de 53

Connectez-vous pour répondre.

Article Original
0 de 0 messages Juin 2018
Maintenant

New Report

Close