Besoin que j'apprenne à … : Communiquer !!!

  • Besoin que j'apprenne à … : Communiquer !!!

    Posted by Curieuse on 14 mars 2022 à 22 h 27 min

    Avant 2000, j’étais réservée, en retrait, observatrice, comportementaliste, …

    Depuis 2000?… J’ai effectué une psychanalyse.

    Psychanalyse qui m’a permise d’en comprendre des 1000 et des 100 sur la constitution de la famille dont je suis issue.

    Sans doute que, comme j’ai pris l’habitude de parler en psychanalyse: je suis devenue un “moulin à parole”. Curieuse de pouvoir trouver des réponses à des énigmes qui me titillent: je fouine, j’émets des hypothèses, quitte à … ne pas m’apercevoir que je blesse ou bien que je peux blesser l’égo d’une personne.

    Il paraît que je “dérange”. Car spontanée, franche, directe. Je parle. Je constate. Je considère autrui à mon équivalence. Sans me rendre compte que pour autrui, il ne se sent pas du tout à mon équivalence et s’en trouve blessé sans pour autant me le dire in vivo.

    Sans le vouloir, à terme: je me retrouve isolée.

    Ce qui est simple pour moi, ne l’est pas pour les autres.

    Comment est ce que je peux réussir à ré-apprendre à : me taire?… Me la fermer?…

    Avant 2000: je “sortais” d’une époque où a existé tellement de souffrance familiale que j’ai pris alors la décision de percer le pus, l’abcès.

    Avant 2000: j’avais un manque de confiance en moi élevé. J’ignorais être une “surdouée”. Harcèlement familial que je devais être stigmatisée de “sous-douée”, pour faire plaisir au narcissisme de mon père.

    Aujourd’hui, en 2022, pour communiquer et ne plus connaître la solitude, il me faudrait apprendre à … : écouter!

    Ecouter et alors, pour prendre plaisir à découvrir une personne que je ne connais pas.

    Et arriver à ne pas dire ce que je pense. Pour ménager l’égo de la personne.

    Avant 2000: castration psychique où il m’était interdit que je puisse être prise en considération car je ne devais pas exister…

    Car je devais être une sous-douée, etc…

    L’impact en avait été que j’ai été une bosseuse. Une bosseuse. Une bosseuse. Car il m’était interdit de réussir… C’est via la psychanalyse que j’ai pris conscience avoir connu de la discrimination familiale pour combler leur narcissisme…

    L’impact en est que j’ignore ce qu’est l’Ego.

    Je ne sais pas ce que c’est !!!

    Et c’est là où je veux en venir.

    C’est quoi: l’Ego?…

    Est ce que l’Humilité est l’opposé de l’Ego?…

    Je m’en pose une question !!!

    A laquelle j’aimerais avoir vos définitions personnelles sur:

    – ce qu’est l’égo?…

    – ce qu’est l’humilité?…

    Ceci: pour que j’apprenne à me taire, à prendre en considération l’égo d’une personne et pour cela, savoir dépister que la personne a un égo… Et savoir en prendre compte.

    Curieuse répondu Il y a 2 mois, 1 semaine 2 Membres · 2 Réponses
  • 2 Réponses
  • 6202bbffc3661 bpthumb

    Sgiath

    Membre
    16 mars 2022 à 11 h 53 min

    Pour répondre à ta question sur l’égo, je te conseille de regarder cette vidéo: https://youtu.be/WivFiGBTR74

    Elle dénote pas mal de perception de l’égo de beaucoup de gens, mais je la trouve vraiment intéressante.

    Pour ce qui est d’apprendre à écouter et te taire, c’est une autre histoire et je ne pense pas qu’elle soit lié particulièrement à l’égo des autres, mais plus à leurs blessures.

    En tant qu’HP tu as une vision beaucoup plus large que la majorité des gens, tu te poses plus de question et surtout tu as fais ce travail d’aller chercher la merde pour en faire le ménage. Mais il faut savoir que la majorité (HP ou non) ne veulent pas aller regarder ce qui les dérange. Donc quand tu leur mets le nez dedans ben forcément ils aiment pas. Et si tu le fais tout le temps alors ils finissent par s’éloigner.

    La première chose que tu peux faire c’est prendre conscience et accepter que tout le monde n’est pas au même niveau d’évolution, donc tout le monde n’est pas prés à entendre tout et n’importe sur lui même. A partir de là, tu arriveras à identifier ce qu’il est prés à entendre.

    Ensuite, attention à la formulation, tu dois surement parler avec ton coeur, être cash, mais tout le monde n’est pas capable de supporter ça. Il peuvent entendre les choses, mais pas sous forme de critique, mais sous forme d’avis, de conseil. Et ça ça ne demande pas de moins parler mais de mieux parler.

    Et puis pour finir, c’est peut être qu’il est temps de changer de groupe relationnel, de t’entourer de gens qui sont plus adaptés à qui tu es. Ca fera surement moins de gens, mais mieux 🙂

    Voilà déjà pour un petit début! Au plaisir

  • 622a647112c13 bpthumb

    Curieuse

    Membre
    20 mars 2022 à 7 h 36 min

    Bonjour Sgiath,

    Je vais regarder de nouveau la vidéo.

    Et je t’en remercie.

    Je sais beaucoup apprécier Pierre Rabhi.

    J’aime beaucoup son principe qu’il faut accepter que ce ce n’est pas via de l’intelligence, que le monde changera.

    Il parle avec le coeur, son coeur, au fait qu’il décide ce qui lui est bon, selon ses moyens, ses besoins, ses envies. Il explique bien que le truc serait de savoir profiter des moments, des choses, simples, accessibles, et savoir en tirer bénéfice à les vivre, à en profiter, à les savourer.

    A relire mon post, déclic à :

    – pourquoi il m’est difficile d’écouter, me mettre en retrait, pour découvrir autrui, apprendre à le découvrir avec plaisir?…

    Avant 2000, j’étais dans le “devoir” à être altruiste. Il m’était interdit d’en être autrement.

    En 2022, je pense “redouter” à revivre ( via des fleashbacks/reviviscences ) , la période “d’avant 2000”.

    Etre seule a toujours existé via la discrimination avant 2000 où je devais être :

    – une “sous – douée”.

    Et, être une “sous douée” pour eux, leur était un prétexte de discriminer.

    En 2022, je suis seule puisque: “gaffeuse” (franche, directe, spontanée.)

    Ce n’est pas intentionnel du tout.

    Un truc qui m’a fait plaisir a été d’entendre à la radio, Brigitte Lahaie.

    Selon Brigitte Lahaie,la communication s’acquiert, s’apprend.

    Elle n’est pas du tout innée. Elle s’apprend sur le terrain et elle s’entretient.

    Le fait qu’elle en parle de la sorte me rassure++++.

    La communication n’est pas “génétique” mais un savoir acquis et entretenu.

    =>

    “Je peux” alors “apprendre” à communiquer.

    Manque de confiance jusqu’alors, à pouvoir être en capacité de communiquer (écouter, participer, écouter, participer, etc…)

    Et donc: “apprendre” à écouter avec plaisir autrui. Sans crainte de revivre l’équivalent de la période de “avant 2000”.