Forum Adulte Surdoué 🦓 Zèbre 🦓 Haut Potentiel (HP, HPI, HPE)

1er réseau social / forum pour Zèbre / Surdoué / HP (Haut Potentiel)

10.000 adultes surdoués participent déjà au forum zèbre !
Haut Potentiel Émotionnel HPE / Haut Potentiel Intellectuel HPI / THQI / Zèbre / Atypique / Neuroatypique / Hypersensible...

🔵 JE M'INSCRIS SUR LE FORUM POUR ADULTE SURDOUÉ 🔵

  • Confiance et mĂ©fiance

     Quatre mis Ă  jour Il y a 1 mois, 1 semaine 1 Membre · 1 Article
  • Quatre

    Membre
    24 octobre 2021 Ă  14 h 13 min

    Ce topic a pour but de dissiper le pire amalgame de l’histoire de l’humanitĂ©.

    Qui n’a jamais su, d’ailleurs, s’amalgamer dans les faits, mais seulement dans les consciences et inconsciences.

    J’ai nommĂ©, la foi et la religion.

    Pour comprendre, il faut accrocher un pendule Ă  un pendule.
    L’on obtient alors un mouvement chaotique. ImprĂ©dictible.

    Il y a deux façons de réagir face à un tel phénomène. La confiance, et la méfiance.

    Toute la question Ă©tant de dĂ©terminer si un tel mouvement est ou n’est pas alĂ©atoire.
    Et la question ne se pose pas.

    Tu sais, j’ai vu, vĂ©cu, de drĂ´les d’expĂ©riences.
    Que je n’ai jamais su rĂ©futer, ni dĂ©montrer.
    Mais avant de te parler du bon bout de ma raison, je te parlerais de toi.

    Tu vois, cette partisanerie fortuite face Ă  un mouvement chaotique n’a rien d’innocente.

    D’ailleurs, s’il existe des partis politiques, il s’agit bien de ces deux lĂ .

    Les partisans du chaotique, et les partisans du synthétique.

    Représentant respectivement laxisme et autoritarisme.
    Confiance et méfiance.

    Les gens de l’ĂŞtre et de l’avoir, les gens d’aujourd’hui et de demain. Les souples et les rigides, les ouverts et les fermĂ©s.

    Aussi, existe t’il, en fait, deux politique. Tout simplement, une politique chaotique, et une politique synthĂ©tique.

    Les animaux dĂ©pendent d’une politique sensible, de l’Ă©motion, de l’intuition. Chaotique.

    Les humains dĂ©pendent d’une politique lucide, de la pensĂ©e, de la raison. SynthĂ©tique.

    La grande hypocrisie, c’est de croire et de faire croire que la politique chaotique peut-ĂŞtre dĂ©fendue synthĂ©tiquement.

    Mais c’est un autre sujet, qui aura un topic dĂ©diĂ©, possĂ©der et consommer, parenthèse faite, revenons en Ă  nos moutons.

    La confiance et la méfiance..

    Il y a donc deux comportement, un qui a la volontĂ© de dĂ©terminer ce qu’il ne comprend pas, et Ă  dĂ©faut, le nommer alĂ©atoire. L’autre qui a l’envie d’ĂŞtre dĂ©terminĂ© par ce qu’il ne comprend pas.

    C’est une question de hiĂ©rarchie. Le synthĂ©tique veut possĂ©der une vĂ©ritĂ© plus petite que lui.

    Le chaotique veut consommer un vérité plus grande que lui.

    Tu l’as dĂ©jĂ  compris, ceux lĂ  qui ont confiance en un mouvement chaotique sont semblables Ă  ceux qui ont la foi.

    Et ceux lĂ  qui se mĂ©fient d’un tel mouvement chaotique sont semblables Ă  ceux qui ont la religion.

    Maintenant, j’aimerais t’expliquer, en quoi la foi disparait, mais pas la religion.

    Effectivement, les curés conféssionaires sont devenus des psychologues.

    Les exorcistes sont devenus des psychiatres.

    Et le temps oĂą l’on purifiait une sorcière par le feu est devenu celui oĂą l’on purifie le schizophrène par le neuroleptique.

    Mais, dans le fond, cette influence volontaire, justifiée par la justesse, est toujours la même.

    L’uniformisation. La dĂ©marginalisation.

    Et toujours est-il déterminé comme obscur et malsain ce qui est imprédictible, incontrôlable.

    Toujours est entretenue cette mĂ©fiance, Ă  l’Ă©gard des comportements chaotiques.

    Et toujours est-elle plus sévère.
    D’ailleurs, la mĂ©decine de l’esprit, considère tout comportement qui n’est pas synthĂ©tique comme une pathologie mentale.
    Mais voilĂ . Tout ĂŞtre vivant Ă  un comportement erratique.

    Ce qui sous-entend, selon les termes de la psychanalyse, que tout ce qui n’est pas mort est maladie.
    Et si j’ai l’air grossier, je n’exagère pas.

    As-tu déjà trouvé la définition de la schizophrénie ?

    Moi pas. Aussi ai-je du l’Ă©crire moi-mĂŞme.

    C’est une apprĂ©ciation de la rĂ©alitĂ© qui ne se rĂ©fère pas Ă  une experience sensible.

    Or, c’est le propre de l’humain que de dĂ©terminer une rĂ©alitĂ© sans se rĂ©fĂ©rer Ă  une experience sensible.

    C’est l’apprĂ©hension du temps.
    C’est ce qu’il a fallu pour crĂ©er le tout premier outil de l’ĂŞtre humain, le calendrier.
    Ou, la toute première pierre du patrimoine virtuel.

    Aussi te dirais-je que penser Ă  hier, Ă  demain, Ă  quelqu’un d’absent, au gout du citron… C’est de la schizophrĂ©nie.

    Et qu’Ă  l’heure oĂą tu peux lire cela sur du matĂ©riel quantique, inventĂ© grâce Ă  nul autre que le peseur de lumière, ce serait quand mĂŞme très cocasse que d’en vouloir Ă  ceux qui ont de l’imagination.

    Et les sceptiques s’en laverons les mains Ă  l’antiseptique.

    Pour ce qui est de la psychose, je n’ai pas rĂ©ussi Ă  la dĂ©finir, car elle m’apparait chaotique.

    Elle m’apparait dĂ©terminer Ă  la sensibilitĂ© ce qu’est la schizophrĂ©nie Ă  la luciditĂ©.

    Maintenant, sans cĂ©der au complotisme, dis moi, qu’est-il advenu lorsqu’un psychiatre eut rencontrĂ© un gĂ©nĂ©ticien ?

    Aussi apparait-il que la tendance synthĂ©tique est celle de l’uniformisation. Des gènes, des mĹ“urs, des cultures, des identitĂ©s….
    Ou l’autoritarisme.
    Et que la tendance chaotique est celle de la diversification. D’autant d’aspects et des visages.

    Ou le laxisme.

    Pour donner un exemple concret, l’amalgame terrible dont nous avons hĂ©ritĂ© des nazis est celui lĂ .

    Qu’il n’y ait qu’une seule race aryenne uni et omniprĂ©sente, c’est exactement la mĂŞme chose que si toutes les cultures et gènes se mĂ©langent.

    La finalitĂ©, c’est l’uniformitĂ©.
    Avant la transcendance.

    Le rĂ©sultat du mĂ©tissage, malgrĂ© les discours modernes, n’est jamais la diversification.

    Au contraire, c’est l’amalgame, l’assimilation.

    Aussi, si l’on devait condamner l’idĂ©ologie nazie, et l’idĂ©ologie progressiste moderne, il n’y aurait aucune diffĂ©rence.

    Attention, je parle de l’idĂ©ologie, pas des actes.

    Il est Ă©vident qu’il y a une Ă©norme diffĂ©rence entre un camp de concentration et une cellule d’isolement.

    Il serait idiot d’en appeler Ă  une Ă©gale sĂ©vĂ©ritĂ©.

    Tout ça pour dire que la question dĂ©passe de loin le “racisme” et la “tolĂ©rance”
    Selon moi, la seule question politique qui soit, mariant toutes les autres, c’est ce qui induit un autoritarisme, ou non.

    Ce qui induit une uniformisation, ou laisse la diversification prendre son cours.

    La conclusion Ă©tant, induire le laxisme est impossible.

    MĂ©caniquement parlant, induire la diversification est impossible.

    Pour conclure, je dirais ceci.
    Que la foi est individuelle.
    Que la religion est la collectivisation de la foi.
    En fait, la religion, c’est l’antithèse, la dĂ©vitalisation de la foi.

    Il faudrait que je rajoute énormément de données.
    Notamment le chapitre sur vĂ©ritĂ©/vĂ©ritĂ©s/rĂ©alitĂ©, subjectif/objectif/omnitif, interroger et affirmer…
    Mais j’ai peur de te perdre.
    Et pour tout dire, je n’en ai pas les moyens aujourd’hui.
    Aussi me contenterais-je de rhétorique, plutôt que de théorie.
    Je vais déjà te laisser réagir à ces mots.

    Une dernière chose, beaucoup voudraient que tu te mĂ©fie de moi, et qu’en suite, tu te mĂ©fie de toi.
    La diffĂ©rence entre eux et moi, c’est que moi je voudrais que tu ai confiance en toi, et qu’en suite, tu ai confiance en moi.
    Discutons de ce sujet.

Affichage des réponses 1 de 1

Publication originale
0 de 0 articles Juin 2018
Maintenant