Les zèbres et l’unilatéralité dans leurs rapports avec les autres

  • Les zèbres et l’unilatéralité dans leurs rapports avec les autres

    Posted by lapetiteaffectueuse on 30 mai 2020 à 18 h 52 min

    Bonjour à tous,

    J’aimeras engager une discussion franche avec vous aujourd’hui, concernant les relations que l’on peut avoir avec les autres. Le contexte est simple : ne vous est-il jamais arrivé de donner bien plus que vous receviez ? Ne vous est-il jamais arrivé de vous sentir utilisé, mal traité et ignoré, quand vous, vous étiez présents pour les autres ? C’est de cette unilatéralité dont j’aimerais parler. Suis-je la seule à avoir connu ce genre de situation ?

    N’avez-vous pas l’impression qu’entretenir des rapports avec une personne dite “normopensante” lorsqu’on est zèbre, représente souvent une source de souffrance et de frustration ? Longtemps, je me suis acharnée à être la meilleure personne possible avec les gens que je fréquentais. J’attendais d’eux la même chose, ou ne serais-ce qu’un minimum. Ce n’est jamais venu. Bien sûr, il y a des exceptions et je suis tout à fait consciente que personne n’est parfait. A mon sens, il est plus difficile d’entretenir une relation épanouissante avec les autres lorsqu’on est pleinement consicent de sa “zèbritude” et qu’on a pas de “masque” social, de “faux self” malgré nous, vis à vis des autres.

    Usager supprimé a répondu il y a 2 années, 2 mois 16 Membres · 42 Réponses
  • 42 Réponses
  • 5e5c865e51587 bpthumb

    marco

    Membre
    30 mai 2020 à 19 h 03 min

    Non pas plus que ça.

    Il faut bien faire le distinguo entre ta volonté naturelle à donner le meilleur de toi et le strict nécessaire qui est attendu.

    C’est notre propension à en faire toujours plus qui nous mets en porte-à-faux. On veut le meilleur en toutes circonstances et on estime, parfois à tort, que tous le monde fonctionne pareil. Là réside encore le dualisme fait/émotion.

    En prenant du recul, tu t’apercevras que trop souvent notre jugement est faussé par l’idée que l’on s’en ai fait. Et les exemples sont plus criant dans le domaine professionnel.

    Je ne nie pas qu’il y a des profiteurs mais ne voyons pas le mal partout.

  • 627a48c901a54 bpthumb

    max

    Modérateur
    30 mai 2020 à 19 h 14 min

    @Amandinette

    Après plusieurs relations amicales qui ont mal fini, je pourrais désespérer et penser comme toi, quand j’ai confiance en quelqu’un, j’ai beaucoup trop confiance, et je finis par ressentir une trahison quand la personne me tourne le dos. On n’a pas le même sens de l’honneur…

    Mais c’est à nous de nous préserver, on peut accorder sa confiance sans pour autant se jeter à corps perdu dans une relation. (Je ne parle que d’amitié, j’ai eu peu d’expériences amoureuses )

  • 5ed3bdac5b630 bpthumb

    lapetiteaffectueuse

    Membre
    30 mai 2020 à 19 h 15 min

    Je ne parle pas du stricte nécessaire, car certains n’en sont même pas capables mais j’ose croire qu’ils restent minoritaires. Ce dont je parle, ce sont les échanges que l’on peut avoir avec les gens.

    Par exemple, lorsque les personnes que j’ai rencontré se confiait à moi à propos de leurs problèmes, je posais des questions, j’essayais de leur trouver des solutions et je n’avais pas de répit jusqu’à ce que le problème soit réglé. A l’inverse, quand je leur parlais de mes problèmes, ils étaient incapables de me rendre la pareille. Ils étaient là physiquement, mais émotionnellement, ce n’était pas du tout ça.

    Je ne les blâme pas. Loin de là. Il n’est pas question de méchanceté mais de capacité. J’ai donc conscience que la plupart des gens ne peuvent pas rendre ce que nous sommes capables de donner, et ce n’est pas grave. Mais je trouve que cela rend la relation toxique.

    Non, en réalité, je pense que ce qui me gêne le plus, c’est que j’ai l’impression que personne n’aime à la hauteur à laquelle nous sommes capables de les aimer nous. J’ai déjà discuté de ça avec plusieurs zèbres, et il semblerait que je ne sois pas la seule à penser ainsi; pour autant cela n’est pas universel, je suppose.

    Ma question réside en ce fait tout simple : notre différence n’est-elle pas trop grande pour être saine et enrichissante ?

  • 5ed3bdac5b630 bpthumb

    lapetiteaffectueuse

    Membre
    30 mai 2020 à 19 h 21 min

    @Zelos

    Oh je n’ai pas dis que le zèbre avait le monopole de la bonté d’âme, loin de là ! Et d’ailleurs, je me suis peut être mal exprimée si vous l’avez compris ainsi.

    Dans la majorité des cas, j’ai l’impression qu’il est compliqué de se comprendre entre zèbre et non zèbre. Ce n’est pas une vanité de ma part, non du tout, juste un simple constat d’après les relations que j’ai pu avoir dans ma vie. J’ai l’impression de venir d’une planète incompatible avec les habitants de celle-ci !

    Mais vu que tout le monde ne semble pas partagé mon ressenti, je suppose que c’est ma faute et que (même si je le savais déjà et que je le fais déjà) je vais devoir choisir plus attentivement lol !

  • 5ed3bdac5b630 bpthumb

    lapetiteaffectueuse

    Membre
    30 mai 2020 à 19 h 22 min

    @Max

    Je suis pareille que toi…. Pour autant, je n’arrive pas à ne pas me lancer à corps perdu… C’est sans doute ce qui me perd. Je n’ai pas trouvé l’équilibre sans doute. Mais comment trouver l’équilibre quand se sent extraterrestre ? 😂 C’est un autre débat ça, avec un psy 😂

  • ?s=80&d=https%3A%2F%2Frencontre surdoue.com%2Fwp content%2Fuploads%2F2017%2F06%2Frencontresurdoue

    Usager supprimé

    Membre
    30 mai 2020 à 19 h 24 min

    Je suis assez d’accord !

    Les cons ne causent que des problèmes !

    Après l’on peut être con et surdoué, tout dépend comment nous définissions ce qu’est l’intelligence…

    Pour moi, est intelligent celle ou celui qui peut changer positivement le réel, les gens, les choses qui l’entourent.

    Les tests de psycho ne mesurent qu’un potentiel, mais ce qui dit ce que nous sommes, c’est ce que nous faisons.

    Le reste n’est que mascarade.

    Bonne soirée 🙂

  • 5ed3bdac5b630 bpthumb

    lapetiteaffectueuse

    Membre
    30 mai 2020 à 19 h 27 min

    @Seayou-ii

    Attention, je n’ai pas dis que les normopensants étaient tous des cons ^^

    J’ai dis que nos fonctionnement sont si différents que finalement, il est difficile de batîr une bonne relation avec eux. Mais sans doute est-ce de par mes expériences que je pense comme ça ! J’espère pouvoir changer d’avis. ^^^

    Pour moi, l’intelligence – vaste sujet – consiste en la capacité à prendre en compte tous les éléments, à les recouper et à évoluer avec. C’est la capacité à rebondir, à se remettre en question et à réflechir.

  • 5ed2947d5d19b bpthumb

    camille35

    Membre
    30 mai 2020 à 19 h 32 min

    Je pense que c’est possible de construire une bonne relation avec des normopensants. certes certains sont ennuyeux, ne nous comprennent pas etc, mais je pense qu’il y a toujours des exceptions. Peut-être suffit-il d’être totalement “transparent” dans la relation et de tout se dire afin d’évoluer sur les différents problèmes que l’on peut rencontrer. Mais je ne crois pas cela impossible, sinon on serait une sorte de secte et on se reproduirait qu’entre nous :’)

    Encore faut-il tomber sur les bonnes personnes. Moi j’ai décidé d’être totalement transparente avec ma meilleure amie (depuis hier :’) ) et je pense qu’on pourra repartir sur de bonnes bases avec une communication plus présente !

  • 5ed3bdac5b630 bpthumb

    lapetiteaffectueuse

    Membre
    30 mai 2020 à 19 h 35 min

    @Camille35

    En fait, je crois que j’ai été trop radicale dans ma façon de formuler les choses car on ne m’a pas bien compris, et c’est de ma faute. Je vais updater mon topic 😂

    Je trouve que c’est quand même compliqué parce qu’ils ne seront jamais capables de nous apporter ce dont on a réellement besoin, même s’ils essaient…

  • 5ed2947d5d19b bpthumb

    camille35

    Membre
    30 mai 2020 à 19 h 39 min

    @Amandinette

    Je pense que globalement on a tous besoin de plus ou moins les mêmes choses (les zèbres), dans des proportions différentes en fonction de chacun. Ne pas oublier que chacun est unique, et qu’il suffit juste de trouver quelqu’un qui nous convienne, zèbre ou non 😉

    Après ça dépend ce que tu entends aussi quand tu dis “ce dont on a réellement besoin”

Page 1 of 5