Un grave syndrome : la normo-pensance

  • Un grave syndrome : la normo-pensance

    Posted by Usager supprimé on 29 juillet 2021 à 11 h 08 min

    Dédicacé à tous les zèbres qui arrivent en nous disant “Boudiou, je suis diagnostiqué/e HP c’est grave docteur? Comment vais-je y survivre?”: C‘est vous qui êtes normaux!

    Comment caractériser la normo-pensance:

    A] une pensée non autonome: l’avis du plus nombreux (de BFMTV en 2021) est toujours le meilleur (alors que c’est en général un tissu de mensonges), en 1400 la Terre était plate, en 1800, le temps s’écoulait de la même façon quelque soit la vitesse, en 1928, tous les évènements, y compris atomiques, dépendaient de variables cachées car “Dieu ne jouait pas aux dés” (et en 2020, je ne dirais rien pour le covid19).

    B] la confusion entre le ressenti et le réel

    Les HP sont habitués dès leur enfance à entendre des bêtises, et donc ils savent qu’on peut avoir plusieur ressentis sincères sur le même sujet, la normo pensance au contraire confond subjectivité et réalité !

    C] le raisonnement inductif (s’opposant au raisonnement déductif, cartésien)

    Faisant confiance à son ressenti (qui logiquement n’est qu’une hypothèse) vrai, la normopensance est habituée à se référer à des hypothèses ayant la seul propriété d’expliquer le réel mais dont les conséquences n’ont pas été confrontées (validées ou invalidées) par l’expérience (méthode de Descartes [qui est le contraire de BFMTV, selon moi])

    Dans le cadre de la normopensance: dès qu’une hypothèse explique le réel, elle serait bonne, exemple “Raoult serait un bouffon” (hypothèse expliquant certes son attitude, mais à mon avis inexacte!

    Bise!

    PS Tout ce qui précède n’est qu’un ressenti, je ne le tiens pas pour certain, mais j’utilise cette hypothèse (sans y croire), jusqu’à ce qu’elle soit invalidée par l’expérience ou par une argumentation percutente à laquelle il faudra se plier: je suis obligé de payer une verre de champagne à la normopensance de mon bar, avec qui j’avais parié qu’ils n’arriveraient pas à vacciner 2 doses plus que 20 millions au 30 juin: tout ressenti non confronté longuement à l’expérience, peut être faux.

     

    matty a répondu il y a 9 mois, 1 semaine 10 Membres · 36 Réponses
  • 36 Réponses
  • 603adbc53dd95 bpthumb

    matty

    Membre
    29 juillet 2021 à 11 h 29 min

    Mais c’est de l’humour pas drôle ou bien ce n’est pas posté au bon endroit.

  • 62b09e43bb2c1 bpthumb

    olbius

    Organisateur
    29 juillet 2021 à 12 h 47 min
  • ?s=80&d=https%3A%2F%2Frencontre surdoue.com%2Fwp content%2Fuploads%2F2017%2F06%2Frencontresurdoue

    Usager supprimé

    Membre
    29 juillet 2021 à 13 h 52 min

    @norbert :

    Si je comprends bien, tu dis que les hauts potentiels sont plus éclairés que les normopensants. Est-ce bien cela ?

    Qu’un haut potentiel puisse prendre en compte bien plus d’informations en même temps et faire une analyse plus complexe et plus rapide, ok…

    Mais est-ce qu’un haut potentiel ne pourrait pas rajouter justement encore plus de biais cognitifs à son raisonnement ? Et/ou ces biais ne pourraient-ils pas être plus importants encore ?

    Exemple :

    On a tendance à déduire (trop) rapidement ce qu’est une personne avec un cours échange avec elle. Est-ce que cette tendance ne serait pas plus importante chez les hauts potentiels, – qui sont particulièrement intuitifs, si on se fie aux expériences et paroles des “experts” – ?
    Et donc se faire une idée plus rapide et donc encore plus subjective de quelqu’un, qu’on connait à peine voire quasiment pas ?

    Bon, en fait, je ne comprends pas la pertinence de ton raisonnement…

    D’autant plus que lorsque je vois toutes les idées différentes voire opposées de hauts potentiels sur des sujets plus ou moins sensibles, j’ai l’impression qu’on n’est pas du tout éclairé de la même façon… J’aime les jeux de lumière, mais je pense que des fois la lumière doit être tellement forte qu’elle m’explose un peu les yeux et je ne vois plus rien… 😱

    Il est possible que je n’ai pas la la lumière à tous les étages, mais de toute façon, si je suis aveugle, ou plutôt aveuglée, cela ne me servirait à rien. M’ “éblouïr” ne m’aide vraiment pas à y voir plus clair. 🙃

    Ps : J’ai oublié de préciser que j’ai parfois du mal à savoir à comprendre certains humours. Et aussi notamment la différence qu’il peut y avoir parfois entre se moquer des gens et rire avec eux. Mais peut-être peut-on faire les deux en même temps ? 🤔
    En tout cas, j’apprécie plus certains humours que d’autres.

  • 60f3ed6c64497 bpthumb

    audrey-b

    Membre
    29 juillet 2021 à 16 h 51 min
  • 62b09e43bb2c1 bpthumb

    olbius

    Organisateur
    29 juillet 2021 à 17 h 05 min
  • 603adbc53dd95 bpthumb

    matty

    Membre
    29 juillet 2021 à 18 h 19 min

    Ce petit con a raison, ils sont partout !

  • ?s=80&d=https%3A%2F%2Frencontre surdoue.com%2Fwp content%2Fuploads%2F2017%2F06%2Frencontresurdoue

    Usager supprimé

    Membre
    30 juillet 2021 à 14 h 24 min

    @foolish_little_bird

    Et donc se faire une idée plus rapide et donc encore plus subjective de quelqu’un, qu’on connait à peine voire quasiment pas ?

    fier aux apparences, suivre ses préjugés, est une erreur pour tout le monde, même pour un voyant, et (à mon avis) fausse à 90%

    Le problème c’est que on ne se rend pas compte de certains préjugés (appelés paradigmes).

    Ce mécanisme cérébral, je pense, a été cré pour trier l’information, à l’époque ou le chasseur cueilleur avait intéret à voir rapidement l’essentiel, car sa survie en dépendait. De nos jours, (vue la submersion d’information) ce mécanisme fait qu’on jette à la poubelle, l’information qui serait objectivement la plus utile, si on avait le temps de les examiner toutes!

    @audrey-b

    “Je vois des Normaux Pensants” partout

    Jugement inductif !

  • ?s=80&d=https%3A%2F%2Frencontre surdoue.com%2Fwp content%2Fuploads%2F2017%2F06%2Frencontresurdoue

    Usager supprimé

    Membre
    30 juillet 2021 à 18 h 07 min

    @norbert : ce serait ennuyeux, de jeter à la poubelle l’information qui serait objectivement la plus utile ! 😱 Mieux vaut donc ne pas prendre le temps d’examiner toutes ces informations plutôt que de ne pas prendre en compte la plus importante d’entre elles ! 😉

  • 603adbc53dd95 bpthumb

    matty

    Membre
    31 juillet 2021 à 10 h 11 min

    @foolish_little_bird

    Dans mon cas c’est dès la première seconde que je capte l’autre, mais ce n’est pas une idée précise, c’est un peu comme un paysage ou une fresque que l’on le capte au premier regard. Ça ne me dit rien de précis sur la personne mais l’ensemble est perçu instantanément. Cette perception n’a pas de valeur prédictive mais elle me dit qui est l’autre, ni objectivement, ni subjectivement. C’est un peu comme un champ d’informations multiples, complexes, diverses, qui me traverse et me laisse une idée assez précise. Je ne saurais pas vraiment expliquer mieux, mais d’expérience ce que je perçois est toujours juste mais le référentiel est inhabituel dans la mesure où ce n’est ni du déductif ni de l’analytique comme Sherlock Holmes, c’est réceptif/perceptif.

  • ?s=80&d=https%3A%2F%2Frencontre surdoue.com%2Fwp content%2Fuploads%2F2017%2F06%2Frencontresurdoue

    Usager supprimé

    Membre
    31 juillet 2021 à 12 h 13 min

    @matty :

    Tu as des connections neuronales particulièrement rapides… C’est à la fois euphorisant et pratique !

    Nous ne sommes en effet pas tous égaux face à nos intuitions.

    Les intuitions de certaines personnes sont bien plus justes que celles d’autres personnes, parce qu’elles intègrent plus les possibilités de biais cognitifs et le cerveau fait le travail tout seul pour les écarter.

    En général, mes intuitions fonctionnent bien et mes proches me trouve “puissante” au niveau de mes perceptions (et les tests wais ont d’ailleurs montré une perception intuitive de l’espace en 3 dimensions extrêmement forte, plus forte même plus que mon niveau linguistique), mais je me méfie toujours de mes intuitions, car les miennes ne sont pas toujours justes. Mais prenons un exemple ou cela a bien fonctionné :

    Il y a quelques années, des amis à moi se sont rapprochés d’un homme dont ils sont tombés sous le charme. La première fois que je l’aperçois, je me dis : “quel bel homme !” (un biais cognitif qui m’a fait le percevoir de façon positive), et je me rapproche pour discuter avec lui comme les autres et je me rends compte qu’il balance de grandes phrases vides de sens, que je ne peux pas m’empêcher de démonter (alors que je suis plutôt du genre médiateur empathique, en général et j’essaye de ne pas faire subir mes émotions aux autres), et moi qui d’habitude ne peut pas m’empêcher d’aimer les gens, je ne peux pas le blairer, car je ne ressens qu’un mépris de sa part envers les autres, avec lesquels il a l’air de se montrer pourtant gentil, en apparence. J’ai refusé sa demande d’amitié empressée (il voulait absolument qu’on se revoit pour discuter, mais pas moi), car il me dégoûtait. Et j’ai dit à ma meilleure amie que je savais qu’ils l’adoraient tous, mais que désolée, pour moi, c’était pas possible de me rapprocher de lui, que j’avais juste l’impression qu’il méprisait tout le monde. Des années plus tard, j’apprends de la bouche de cette amie qu’en fait il cachait bien son jeu et qu’il avait passé son temps à manipuler les gens et à les faire souffrir une fois qu’ils étaient bien accrochés. No comment.

    Avoir des intuitions justes est un atout précieux. Le seul problème est que du coup on a tendance ensuite à se croire trop puissant, et le jour où on se plante…

    En tout cas, il vaut mieux essayer de vérifier que nos intuitions sont justes, et comme tu sais que les tiennes le sont, j’imagine que c’est bien ce que tu fais aussi.

Page 1 of 4