Le nœud de papillon



  • Le nœud de papillon

     Anonymous mis à jour il y a 6 mois, 1 semaine 5 Membres · 71 Articles
  • Anonymous

    Member
    12 juillet 2019 at 12 h 18 min

    @filledelair

    Je suis d’accord. Je le considère comme un travail parce que ça m’épuise. Mais j’aime ça. C’est juste mon corps qui me dit “Putain fais chier! Calme-toi, bordel!” Mais je ne sais pas souvent comment faire…Hier le burn-out c’est pointé, tout ce que j’ai trouvé c’est la série “Friends”… en plus des réponses sur messenger et les réponses ici à donner. si ma fille avait été là, je crois… que j’aurais coupé internet, au moins… Pas sûr. Puis dans mon lit… pas possible de calmer mes pensées. Puis si j’ouvre l’oeil … back at it.

    On m’avait mise en garde il n’y a pas longtemps. Je trouverai une solution.

  • Anonymous

    Member
    12 juillet 2019 at 13 h 17 min

     

    @idapresti : Je me fonds dans l’autre. Si il/elle a des barrages, je me fonds dans les barrages aussi. Y a t’il un mot plus profond qu’empathie? Fusion.”

    Se fondre dans l’autre ? Je ne pense pas que cela soit le meilleur “procédé” pour entrer dans la compréhension de l’autre. Et par ailleurs, tout dépend de quoi tu remplis la notion de fusion.

    La fusion en tant que phénomène de changement d’état de la matière ? Si tel est le cas, à  quelle type de  “matière” fais-tu allusion ?

    Que cela soit à l’état liquide ou solide ; l’Eau reste de l’Eau… seule sa forme et sa température est modifiée…à bien distinguer, de la manipulation du corps de l’Eau, hors l’intervention des éléments Naturels…

    Le terme “fusion” est à manier avec précaution, exception faite peut-être de la fusion avec l’Univers, seul “espace” où j’aimerais que mon Être disparaisse par fusion vers la transformation ; ce n’est qu’une croyance qui existe en moi, cela ne démontre que l’existence de ma croyance et nullement qu’elle existe…

    “L’Humain est hautement complexe et mettre une explication sur ce que je ressens, comment je fonctionne, est hautement complexe également.”

    N’est-ce pas une réalité pour chacun d’entre nous ? Pour chaque Être Humain ? Existe-t-il sur Terre, deux Êtres Humains identiques, en TOUT ? Non et cela est une évidence dans mon esprit.

    “Une seconde suffit cependant, pour certains, pour comprendre,.. ressentir plutôt. Un hypersensible me comprendra immédiatement. Mais hypersensible qu’est-ce que c’est? C’est qui? Et on est reparti dans les explications à l’infini…”

    Une existence ne me suffira pas à comprendre, alors tu penses bien qu’une seconde me semble totalement inadapté et erroné.

    Ressentir est-ce comprendre ? Ressentir aide à entrer dans la compréhension, mais es-tu certaine que ce que tu ressens est la “vérité de la réalité de ce qui EST” ?

    Et là, comme l’exprime avec une justesse imparable (en ce que je ressens)  mon cher moustachu “J’éprouve l’émotion la plus forte devant le mystère de la Vie. Ce sentiment fonde le Beau et le Vrai, il suscite l’Art et la Science. Si quelqu’un ne connaît pas cette sensation ou ne peut plus ressentir étonnement ou surprise, il est un mort vivant et ses yeux sont désormais aveugles”.

    Etonnement et Emerveillement.

    “Quoi que tu dises/penses, imagine un pas supplémentaire dans la réflexion. Et après ce pas, rajoute s’en un autre, puis ajoute les jours, les années, les états d’âme de l’humanité, de la nature, des animaux, de l’Univers, de “l’invisible visible”. Peut-être commenceras-tu à comprendre.”

    As-tu la moindre idée du nombre de pas que j’ai posés sur le sol depuis le début de mon chemin d’existence ?

    C’est dans mon voyage d’Être en Vie que je découvre que j’en ignore tous les mystères…et je trouve cela fascinant ; je ne cherche pas à en percer les mystères, les contempler, les admirer, savoir qu’ils sont présents partout, me suffit pour l’émerveillement qu’ils font naître et renaître en moi. 

    “Mais bon, sur un forum on s’en fout, j’aime bien parler.. Et j’ai envie de te comprendre et j’utilise mes moyens. Amusons-nous! Puis quand c’est trop, ben je parle à quelqu’un d’autre!”

    Là, je souris Intérieurement. Le meilleur moyen pour essayer d’entrer dans la compréhension est de n’en utiliser aucun…

    Être sois-même, se montrer tel que nous sommes, sans maquillage, ni costume, ni artifices et sans masque autre que celui de notre vrai visage, telle que la Nature nous l’a offert…

    Es-tu sûre que lorsque tu te diriges pour parler à quelqu’un autre, c’est parce que “c’est trop” (trop quoi d’ailleurs) ou bien parce que tu fais “diversion”…? 

    Tu sais, je joue le jeu, en pleine conscience de tes “règles du jeu” et je pense avoir distingué clairement les sentiers sur lesquels tu aimerais diriger mes “pas” ; mais seule moi et uniquement moi, décide de mes mouvements.

    A clairement distinguer d’une possible fusion d’énergies et mouvements ; je n’utilise jamais de “tuiles” pour façonner des lianes, des cordes, des ponts..et j’aime bien les noeuds de huit pour me maintenir en sécurité…à mes propres points d’ancrage.

     

  • Anonymous

    Member
    12 juillet 2019 at 13 h 36 min

    @filledelair

    Je ne parle pas de ce que je souhaite. Mais de ce qui est.

    Quand je souhaite changer, je travaille beaucoup, en te posant des questions notamment.

    L’Humain est complexe mais peu se penche pour comprendre. Sauf ici, sur ce site je veux dire. Une seconde est suffisante pour certain qui en sont capable et dont je fais partie. It’s reverse thinking for us. We know it all before and fast. And putting it into words is a fucking pain in the ass.

    En plus de tes nombreux pas… rajoute s’en encore, ça ne s’arrête pas.

    Moi, je cherche à percer les mystères. Et les réponses il y en a.

    J’utilise tous les moyens pour comprendre dans le but de comprendre. Absolument pas dans le but de nuire, rabaisser, whatever. Malveillance, c’est le mot je pense.

    Je ressemble à une manipulatrice. Je ressemble à une perverse narcissique. Une connasse si tu veux aussi, full of myself. I don’t care.

    Si tu veux répondre, great! Tu ne veux pas répondre, great!

    Si quelqu’un souhaite chercher les raisons pour lesquelles j’agis comme j’agis, pour moi cette personne a peur. Je serai un monstre pour cette personne. Ceux qui ont envie de répondre, pour eux, je passe par là, la curieuse, on répond puis c’est fini.

    Tu n’es pas surdouée tu dis. C’est quoi être surdouée pour toi? Moi je m’en fous que tu le sois ou pas. Je cherche à comprendre encore et toujours. C’est tout.

    Si ça abouti a plus de questionnement, great! Si j’ai une réponse, great! Et je passe à autre chose.

    Si tu doutes de mon attitude. Ne me réponds plus, c’est plus simple.

    Parce que les “jeux de cache cache, chat-souris” c’est loin de ce que je fais. Mais ça y ressemble.

  • Anonymous

    Member
    12 juillet 2019 at 14 h 08 min

    @idapresti ; Je constate que mes mots n’ont pas pas trouvé leur “destination” par extraction de ce qu’ils contenaient.

    Là, c’est moi qui ne comprends pas ta réaction ? En fait, ton regard s’est figé, sur mes deux derniers paragraphes et tu n’as pas vu, ce que j’essayais de te dire. C’est dommage…

    Oui, je doute de moi-même, je ne suis que doutes ; alors peux-tu juste essayer de comprendre que l’on ne peut pas demander aux autres de se conformer à notre propre vision des choses.

    Ce n’est pas de ton attitude que je “doute” et même si tel était le cas, en quoi cela m’impacterait et en quoi cela t’impacterait ? Nous sommes deux inconnues l’une pour l’autre…

    Cette colère qui est en toi, elle je pense que je perçois …et l’impatience aussi…nous avons les défauts de nos qualités, hyperémotivité, hypersensibilité et la susceptibilité fait aussi partie de ces ingrédients.

    Selon les échelles de référence en la matière, un surdoué est une personne qui a un QI inférieur ou égal à 130.

    Je ne connais pas cet élément, donc je ne vais pas m’auto déclarer HP et je l’avoue, même si mon QI était inférieur à 100, cela changerait-il l’Être que je suis …non.

    Et je n’ai jamais dit que tu jouais à cache-cache ni au chat-souris ; mais je ne peux que constater que tu t’es sentie perturbée, d’où ta réaction quelque peu “expéditive” tissée par des extractions erronées te concernant. 

    Je parlais de moi, pas de toi ; je ne ma cache pas et si j’avais peur des conséquences de ce que je pose, pourquoi est-ce que je les soumets au regard de tous…?

     

  • Anonymous

    Member
    12 juillet 2019 at 14 h 13 min

    @filledelair

    Toi, tu doutes. Moi je ressens ça dans tes mots. Moi, c’est pas le mot ” doute”qui surgit, c’est l’énergie qui va avec. Elle est désagréable cette énergie, c’est de la peur. Et c’est loin d’être bienveillant. Anyway.

    Je vais relire tes mots calmement. Maintenant.

  • Anonymous

    Member
    12 juillet 2019 at 14 h 35 min

    @idapresti : Peut-être devrais tu lire, ces mots qui jaillissent de toi dans tes interactions avec les autres et qui m’apparaissent, à MOI, dans ma lecture, quelque peu contradictoires de par leur sens dans le contexte et qui peuvent induire de la confusion en se diffusant dans l’essai de compréhension “.

    Par exemple, en t’adressant à @et-pourtant, je te cite : “je t’absorbe comme je peux”. Et oui, cela m’a interpellée.

    Par ailleurs, ai-je jamais utilisé les initiales PN, manipulatrice, malveillante,etc…te concernant ? NON

    Ce sont tes mots, pas les miens…et c’est bien toi qui exprimes “Moi, c’est pas le mot ” doute”qui surgit, c’est l’énergie qui va avec. Elle est désagréable cette énergie, c’est de la peur. Et c’est loin d’être bienveillant. Anyway.”

    Alors effectivement, si tu penses que ce que tu ressens est fondé, juste et existant en moi ; il me semble plus sage et plus adapté, de ne plus interagir.

    Et poses-toi la question, si ce que tu penses avoir “ressenti” de mon énergie, est bien la mienne  et non pas ce que tu y “injectes” pour la transformer après “absorption” pour reprendre tes mots.

     

  • Anonymous

    Member
    12 juillet 2019 at 14 h 36 min

    @filledelair

    J’essaie de tout lire, c’est vraiment difficile. Questions+réponses+explications+questions puis finalement ressenti ah.. enfin… puis back at it questions+réponses+++

    Toi et moi, ça doit être face à face ou extrêmement lent. Non, je ne te comprends pas. Enfin, parfois oui, parfois non. Quand tu tentes de me faire deviner, là je me perds. -et-pourtant- te comprend, pas moi, pas tout le temps. Une fois c’est arrivé. C’était fluide, limpide. C’était bien… Ça m’a ému.

    Pas ici. Là c’est retour au monde de la confusion. Ça me va. J’ai une explication qui me convient. Confusion/Doute. Dans la vie, ce qui se passe ici, avec toi, se passe souvent. Avec eux/elles, c’est parce que la vérité est saupoudrée de trop. Au lieu de me dire j’ai mal, j’ai peur, on me balance une longue interminable histoire. Je demande de te conformer à ma vision, selon toi? J’y penserai.

    Je parle à trop de personnes. Toi, tu es plusieurs en une. C’est pas facile de trier. Moi aussi je suis plusieurs en une alors imagine …

     

     

    @et-pourtant

    Tu vois je trouve que ça vaut la peine de continuer de parler même si il y a des murs. Ça me plaît. Mais bon, j’imagine que parler comme ça, c’est forcer l’autre d’une certaine façon, à se conformer à mes idées?.. Je ne sais pas.

    Je m’éparpille encore…

  • Anonymous

    Member
    12 juillet 2019 at 14 h 40 min

    @filledelair

    Je pose des questions. Si répondre n’est pas ton désir, ne réponds pas.

    Tout le reste me concerne, j’en parle, mais la seule qui le gère, c’est moi.

  • Anonymous

    Member
    12 juillet 2019 at 14 h 46 min

    @filledelair

    Je vois que tu lis mes interlignes…et que tu entends mon langage.

    Je ne suis pas sûr de tout entendre ni de tout comprendre. Nous sommes d’accord je crois sur les distorsions entre une expression et sa réaction (c’est ce qui rend toute lecture intéressante, non?). Mais je te lis, avec attention (plus ou moins flottante je le reconnais), avec souvent du plaisir et parfois du soulagement que tu parviennes à exprimer des idées qui se brouillonnent encore un peu dans ma tête.

    En guise de clin d’œil et en écho au invisible ≠ invincible, j’ai bien aimé ton “lapsus” :

    Selon les échelles de référence en la matière, un surdoué est une personne qui a un QI inférieur ou égal à 130.

    Mis à part cette jolie confusion, c’était peut être bien de rappeler tout simplement la définition de surdoué. Même pour les personnes qui n’aiment pas les définitions…

    Sourire

  • Anonymous

    Member
    12 juillet 2019 at 14 h 52 min

    @et-pourtant : Oh, je n’avais pas fait attention ; effectivement quel lapsus. Comme quoi, il est difficile d’échapper à soi-même !

    Peut-être est-ce révélateur que je ne comprends pas vraiment cette notion de “mesure” et mon inconscient m’a rattrapée en plein vol hi hi.


Viewing 41 - 50 of 71 posts

Connectez-vous pour répondre.

Article Original
0 de 0 articles Juin 2018
Maintenant