Le problème de la gentillesse

  • Le problème de la gentillesse

    Posted by juste1zebre on 16 novembre 2021 à 1 h 07 min

    Bonjour tout le monde

    j’avais envie d’évoquer avec vous un des traits de personnalité du zèbre qui pour ma part ne me mène que de mal en pis et j’aimerais beaucoup savoir si les autres sont confrontés à ce problème là aussi.

    Toujours été un gars “gentil”, pas dans le mauvais sens du terme mais bien parce que je rends volontiers service et que je suis à l’écoute des autres (pourtant j’ai un sale côté colérique parfois quand je flaire de l’injustice, je me laisse pas faire non plus).

    Je me suis aperçu au fur et à mesure des années que depuis que je suis tout petit, j’attire à moi des personnes à problèmes. Soit des enfants de parents divorcés qui le vivent très mal, soit des personnes mal dans leur peau ou qui traînent une histoire difficile, bref je me demande pourquoi ces personnes viennent sans cesse vers moi ?

    J’ai l’impression de porter la misère du monde sur les épaules à chaque fois que je rencontre quelqu’un alors que je n’ai absolument pas eu une enfance malheureuse bien au contraire.

    A chaque fois que je me fais un nouvel ami, au bout de quelques semaines il me vide son sac et change de visage en me racontant tous ses problèmes et je vois sa vie comme une montagne de choses négatives …

    J’ai déjà les miens de problèmes à gérer, mais je n’en parle à personne car je sais qu’on s’en fout et je me sens étouffé par ceux des autres. Ces gens là ont t-ils un radar à personnes gentilles dans leur tête ? Je me pose vraiment la question car j’ai remarqué que plus les gens ont des soucis, plus ils vont vers les autres et en particulier vers moi.

    Malheureusement, je n’avance pas à cause de ces personnes, elles ne me font bouger dans rien de positif pour moi, ne me font rencontrer personne, n’organisent jamais aucune sortie ni rien qui me permettrait de sortir de ma solitude. bref j’ai l’impression de parfois passer pour le psychologue de service et ça m’ennuie de plus en plus.

    Les personnes plus stables qui me plaisent, elles, m’ignorent ou discutent avec moi de manière très superficielle ce qui ne m’engage en rien à faire des efforts en retour.

    Je ne sais plus quoi faire pour ces gens qui viennent vers moi, ils ont été particulièrement nombreux les derniers mois alors la faute à la situation actuelle je ne sais pas mais cela commence à peser lourd.

    Je ne suis pas l’éponge du monde.

    Usager supprimé a répondu il y a 5 mois, 2 semaines 6 Membres · 15 Réponses
  • 15 Réponses
  • 627a48c901a54 bpthumb

    max

    Modérateur
    16 novembre 2021 à 6 h 55 min

    Salut, il y a 2 choses que tu ne tiens pas en compte dans ton raisonnement :

    1) tout le monde a des problèmes, du coup, ce n’est pas forcément que les personnes sans problème ne viennent pas vers toi, c’est juste qu’elles se mettent à te parler de leurs soucis et deviennent ainsi pour toi des personnes à problèmes.

    2) si les gens “sans problème” t’ignorent, c’est probablement parce que tu ne sais pas quoi leur dire, tu as tellement l’habitude de recueillir les confidences que tu te retrouves démuni devant une conversation superficielle. Perso c’est exactement ce qui m’arrive. Pour pallier à ça, le mieux, c’est de nouer des liens dans l’action, faire des choses ensemble, ça évite les blancs gênants dans la conversation. Maintenant, je suis toujours le gars gentil, celui qui n’hésite pas à donner un coup de main et à boire un apéro. Et ça me convient très bien

  • 62b09ccaf099d bpthumb

    juste1zebre

    Membre
    16 novembre 2021 à 17 h 54 min

    @max salut c’est vrai on a tous des soucis, mais j’évite de trop mentionner les miens pour ne pas passer pour quelqu’un “en demande” c’est un peu un chemin de croix. Tu as raison aussi sur ton deuxième point maintenant quand je rencontre des gens je m’attends à un minimum d’ouverture de la part de l’autre personne, c’est pour ça que j’ai toujours eu du mal au boulot ou vie perso et pro sont séparées. Beaucoup de gens sont d’accords avec ce système pourtant lors de mes différentes expériences, plus mes supérieurs me parlaient d’eux, plus l’ambiance était bonne entre nous et on pouvait parler de plein de choses.

    @carl tout à fait c’est ce que j’ai commencé à faire, après ce ne sont pas des vampires méchants loin de là et je ne leur jette pas non plus la pierre car certaines vivent des choses que je ne peux imaginer mais si on ne les freine pas au départ quand on se rend compte de leur comportement ils ne nous lâchent plus après. J’ai écouté et réconforté un ami qui avait rompu avec sa copine, et au fur et à mesure il n’arrêtait pas de m’envoyer des messages toute la journée, des vocaux d’une durée interminable et m’appelait même en pleine nuit pour sortir … Maintenant quand quelqu’un me parle trop de ses problèmes je dis sur le ton de la rigolade que la séance d’une heure c’est 50€ et non remboursable par la sécu ahah je ne leur tourne pas le dos non plus mais je me demande en quoi je peux être compétent pour régler des problèmes de famille ou de couple je sais bien que les gens ont besoin d’en parler mais ce sont des choses qui sont difficilement maîtrisables et sur lesquelles on ne peut pas vraiment agir je ne sais même pas si le fait d’en parler c’est vraiment libérateur car pour ma part à une époque je parlais de mes soucis mais ça ne faisait pas plus avancer les choses pour moi

  • 62b09ccaf099d bpthumb

    juste1zebre

    Membre
    17 novembre 2021 à 0 h 26 min

    Ok

  • 62b09ccaf099d bpthumb

    juste1zebre

    Membre
    17 novembre 2021 à 0 h 27 min

    L’humour, je le concois, n’est pas accessible à tous. Est tu sur d’être sur le bon site ? un surdoué sait reconnaître l’ironie.

  • 62b09ccaf099d bpthumb

    juste1zebre

    Membre
    17 novembre 2021 à 20 h 20 min

    @carl oui j’ai remarqué aussi ça, j’écoute la personne et au bout d’un moment je sature complètement. Je n’apparaît pas en demande au contraire je me détache des gens de la même manière qu’eux le font avec moi. Avant c’est vrai j’avais tendance à courir un peu après les autres, à organiser des soirées et des activités pour voir du monde et j’ai vu que c’était toujours moi le seul à proposer, que ces gens ne pensaient jamais à moi le reste du temps. J’ai arrêté de chercher à comprendre et de me prendre la tête pour ça. Maintenant c’est la stratégie du “qui m’aime me suive” ou plutôt “qui m’apprécie me parle”. Je ne cours plus après les femmes depuis un bon moment car je ressens bien qu’il n’y a pas d’intérêt pour moi. D’autres gars sont à la limite du harcèlement avec les femmes par messages, je trouve qu’ils ont beaucoup de courage de continuer à persévérer avec des personnes qui n’ont aucune attirance pour eux en vrai ça me fait énormément de peine pour ces potes car je vois bien que beaucoup de femmes se foutent d’eux. Qu’une femme ne soit pas intéressée ok mais de là à devenir méchante et méprisante avec le gars je ne comprends vraiment pas et ne comprendrais probablement jamais. Je suis toujours ouvert aux autres, ça ça change pas mais au fur et à mesure que certaines choses se reproduisent je perds de plus en plus la foi. Avec les femmes c’est une succession de rencontres qui ne me mènent jamais nulle part et qui m’ont surtout amené à douter fortement sur beaucoup de choses et notamment leur sincérité et leur capacité à dire aux hommes ce qu’elles pensent vraiment. Du coup comme à chaque fois que je rencontre une femme rien ne se passe et que je ne sais pas vraiment pourquoi, j’ai décidé de laisser tomber. C’est raide mais c’est la seule solution que j’ai trouvé pour être tranquille. Toujours moi qui fait l’effort de tout, et honnêtement c’est épuisant mentalement, j’en dors très mal la nuit. Je me demande réellement si certaines personnes se rendent compte que leur attitude n’est parfois pas du tout bienveillante envers les autres mais je pense que non. Je ne peux pas faire d’efforts continuellement alors que je vois que ça ne me mène jamais à rien c’est ça qui est terrible. J’ai l’impression qu’on joue avec moi et c’est particulièrement désagréable. Je ne comprends pas pourquoi certaines femmes me tournent autour mais de loin, c’est à dire qu’on se parle, mais elles ne sont jamais dispos pour rien faire, me font bien comprendre qu’elles vivent leur life et que je n’en fait pas vraiment partie mais à ce moment là pourquoi me garde t-elles dans leurs contacts ? J’aimerais beaucoup qu’on m’éclaire là dessus aussi car c’est hyper angoissant je me sens limite observé mais pour quelle raison je l’ignore puisque visiblement je suis pas assez bien pour qu’on cherche à me connaître. Je ne comprends pas pourquoi les femmes ne suppriment tout simplement pas les hommes qui ne leur plaisent pas, au moins la messe serait dite et ça éviterais de tourner autour du pot. J’aime les choses claires et concises, pas les non dits et les situations de brouillard comme ça …

  • ?s=80&d=https%3A%2F%2Frencontre surdoue.com%2Fwp content%2Fuploads%2F2017%2F06%2Frencontresurdoue

    Usager supprimé

    Membre
    19 mars 2022 à 22 h 55 min

    C’est amusant: je ressens la même chose.

    “Etre trop gentille”, n’amène à la finale, rien de bon.

    Le déclic que c’est un problème d’ “être le gentil tout le temps”, va te permettre de changer.

    1) Par noter ce que tu voudrais vivre.

    2) T’affirmer, construire, alors pour obtenir ce en quoi tu aspires vivre.

    3) Penser à Toi et rien que … : à Toi. A dire: apprendre à t’aimer toi d’abord. Et pour cela, apprendre à te découvrir, t’estimer, te prendre en main toi par ta personne.

    4) Provoquer le plus de chance de rencontrer. Arrêter les réseaux virtuels. Sortir de son chez soi. Voir le monde in vivo, sur le terrain. Rencontrer le plus de personne qui soit. Facile à écrire… Difficile à faire. Avec notre époque et notre rythme de vie question planning.

    5) “C’est en ne cherchant pas, que l’on trouve”. J’y crois beaucoup à ce constat là. C’est pour cela qu’apprendre à t’aimer. Toi et rien que toi, te permettra d’attirer. Via “une aura positive”. Qui donnera envie à l’Autre d’avoir envie à te découvrir. Et donc, d’aller vers toi.

    6) Apprendre à t’aimer, sera alors de:

    – savoir ce que tu veux, ce que tu ne veux pas. Une mise à plat. Un bilan. Etat des lieux.

    – construire après tes projets. Sur ce que tu ne veux plus vivre. Sur ce que tu veux vivre.

    – Tu seras alors à même d’affirmer tes besoins, tes désirs. Les dire. Les formater. Les établir.

    7) Ne pas être dans une attente “d’une Fée Magique/Princesse.” Attendre n’a rien de bon. Construire: oui. La Fée ou la Princesse sont des utopies. L’humain est fait de qualités et de défauts (et heureusement!!!)

    Une personne sans défaut serait: un défaut par cela même.

    La Fée ou la Princesse au bas de sa porte n’existe pas.

    8) Il faut vouloir pour pouvoir.

    Ici, il s’agit d’amour.

    Vouloir être aimé: oui.

    Tout faire pour: oui.

    <=>

    Ne pas être dans une attente passive, mais être acteur pour ses projets personnels: oui.

    J’ai découvert depuis très peu, que le mot “amour” viendrait éthymologiquement du terme “magnétisme”. Je crois que cela vient des grecques?… “Magnétisme” voulant signifier: “qui attire”. Aimer voudrait dire: “qui est attiré par”.

  • 62b09ccaf099d bpthumb

    juste1zebre

    Membre
    28 mars 2022 à 20 h 40 min

    Bonjour @Curieuse je te rejoins sur tes conseils. Ces derniers temps comme je l’ai expliqué dans mon post initial, je me suis ouvert aux autres à nouveau, j’ai eu la bonne surprise de voir des contacts faire des efforts pour revenir me parler, certains se sentaient très seuls et déprimés donc nous avons discuté et je les ai invité à faire un repas chez moi, maintenant nous essayons de nous voir plus souvent et de faire des sorties ensemble, mais le problème reste le même, nous ne sommes qu’entre hommes et les rares amies qui nous accompagnent sont toutes en couple et aucun de nous n’a possibilité de nous faire rentrer dans d’autres cercles et que des relations avec d’autres gens se nouent. Avec moi, c’est donnant-donnant dans la mesure ou si quelqu’un fait un effort pour moi, j’en fais un en retour pour elle. C’est comme ça que je suis obligé de fonctionner après avoir été beaucoup trop déçu. Si je vois que je suis toujours le seul à faire ces efforts et à proposer des choses, je mets un terme à la relation en arrêtant de la contacter et de lui donner des signes d’intérêt sur les réseaux sociaux.

    Pour moi c’est impossible de faire de nouvelles rencontres sans amis intermédiaires car je n’ai ni le bagou ni les idées nécessaires pour entamer une conversation avec une fille inconnue comme ça que ce soit dans la rue ou dans un magasin, je ne sais absolument pas quoi dire. Je suis en position de défense comme si tout le monde était un ennemi potentiel ou du moins quelqu’un qui me voudrait du mal. C’est seulement quand je commence à connaître la personne et qu’en fait je me dis “ca va il/elle est cool” que j’arrête d’avoir cette appréhension et que je commence à apprécier la personne. C’est un réel blocage sur lequel j’essaye de travailler mais c’est très dur. L’inconnu fait peur en fait, et quand je rencontre une femme seule, je me met à sa place, sur la défensive, prêt à me défendre, de quoi ? Je ne le sais même pas moi même. Peut être de toutes les conneries qu’on m’a fait subir avant et auxquelles je m’attends à être à nouveau confronté. Cela me fait penser à mon chien qui un jour s’est fait agressé dans une ruelle par un chat hystérique résultat lorsque je le promenait, je lisait l’inquiétude dans son comportement de repasser par cette même ruelle. Concernant les rencontres en réel, je n’arrive pas à me défaire du schéma classique des questions qui reviennent en permanence c’est à dire “tu fais quoi comme boulot ? C’est quoi tes passions ?” à vrai dire ces questions bateau ne m’apprennent rien sur la personne. Pour nouer une relation j’ai besoin qu’on s’ouvre à moi avec ses sentiments et ses émotions, chose que je n’arrive pas à déclencher forcément chez les autres. On me dit qu’il faut pas se livrer trop rapidement, mais en même temps c’est uniquement par les émotions que j’arrive à comprendre une personne.

    Il faut savoir aussi que sur ce site, des filles m’ont contacté en me disant être touchées par mon message, voulant qu’on discute et qu’on fasse connaissance, mais le schéma que je critiquait se répète alors : la personne m’ajoute, on s’envoie un message, et plus de réponses de sa part voir on m’indique que la personne a supprimé son profil. Pour moi ce genre de comportement n’a ni queue ni tête et c’est très agaçant. Je constate aussi que c’est une spécialité féminine d’ignorer les gens, de leur laisser des vus, de ne pas avoir l’amabilité de répondre à un message tout à fait cordial. Ca me peine réellement car je prends cela comme de la violence passive et ça provoque en moi une certaine frustration dans la mesure ou moi je veux être dans l’échange cordial et amical, et qu’en face aussi dans un premier temps, puis plus rien. Cela me donne une image très négative des femmes, et ça ne m’enjoint pas à continuer de faire des efforts. Je sais qu’en tant que zèbre j’en attends surement beaucoup trop des autres (des conversations sur la culture, sur la société, une personne très calée en histoire, qui a un certain goût pour la cuisine, l’esprit de famille, et surtout une personne drôle car j’adore l’ironie et l’humour noir). Je n’ai pour cela pas vraiment de critères physique, donc pas vraiment à la recherche d’une “princesse” au contraire toutes ces filles à l’air superficiel sur Instagram me font fuir. Pour dire je suis sorti avec des filles avec des physiques complètement différents de l’une à l’autre mais qui avaient des centres d’intérêts similaires à ceux évoqués plus hauts, ou qui étaient d’une grande gentillesse et sympathie à mon égard et il faut avouer que je n’ai pas connu ça depuis un bon moment. Cette sympathie vient toujours des gens plus âgés, dans la trentaine ou aussi étonnant que ça puisse paraître j’ai beaucoup d’amis cinquantenaires ou qui sont retraités.

    Pour te répondre sur le fait de s’aimer soi, c’est une partie du problème. On ne construit rien quand on ne se sent pas aimé, quand on ne reçoit aucune marque d’affection ou d’intérêt de la part d’une femme. Ca fini par nous ronger et nous pourrir la vie car on se demande ce qu’on fout là, à quoi on sert puisque visiblement personne s’intéresse à nous pour ce que nous sommes et ce que nous avons peut être à proposer et si finalement on restera comme ça toute notre vie à juste remplir des statistiques sur les personnes seules et isolées. On peut passer son existence à s’aimer comme on est, à se faire plaisir pour soit, à construire des choses seul pour son plaisir personnel et par passion mais c’est uniquement un moyen de passer outre l’ennui et la solitude, pour combler le vide. Alors oui il y a des gens qui font de grandes choses, qui créent des entreprises, travaillent d’arrache pied, mais tout cela c’est quoi sans une vie de famille et une compagne à nos côtés pour recevoir de la motivation, pour avoir d’autres projets ? Réellement je me fais beaucoup de soucis pour l’avenir. Je sais que je radote à ce sujet, mais c’est parce que je patine complètement à cause de tout ça. L’autre fois j’ai revu une bonne amie qui a passé 1 heure à me parler de son copain actuel. Elle me disait que quand elle l’avait rencontré, il était complètement abattu, qu’il se sentait nul, se tenait toujours le dos courbé et ne savait pas trop bien s’habiller, et que depuis qu’ils sont ensemble, il a complètement changé. Il s’est redressé, il a pris confiance en lui et maintenant ils font les choses à deux et ça se passe bien depuis deux ans selon elle. Elle était surprise de le voir évoluer positivement quand ils se sont mis à sortir ensemble mais c’est parce qu’elle lui a redonné de l’estime et surtout il a dû se sentir aimé donc utile à quelqu’un et prompt à faire des changements.

  • 62b09ccaf099d bpthumb

    juste1zebre

    Membre
    29 mars 2022 à 1 h 35 min

    Et toi c’est quoi ton soucis à venir me faire chier sur mes posts ? Tu n’a aucune réponse constructive à apporter et en plus tu raconte de la merde bravo.

  • 62b09ccaf099d bpthumb

    juste1zebre

    Membre
    29 mars 2022 à 1 h 36 min

    Dit il en marquant qu’il n’a confiance en personne sur son profil 😂 merci pour ce moment.

  • 5ea17cad52181 bpthumb

    giby

    Membre
    29 mars 2022 à 4 h 47 min

    C’est l’empathie… Les gens se sentent en confiance et vide leur sac… J’attire aussi les personnes à problème… et maintenant, je suis en burn out…

Page 1 of 2