Le déclic



  • Le déclic

    5f06e9aad9f47 bpthumb Arol mis à jour Il y a 3 semaines, 1 jour 5 Membres · 7 Messages
  • 5f3a6d0a76cff bpthumb

    Geut

    Membre
    17 août 2020 à 14 h 16 min

    Bonjour à tous,

     

    Tout d’abord, je tiens à dire que je suis nouveau ici.

     

    Il y a quelques quelques jours, j’ai eu un discussion avec mon amour de jeunesse récemment diagnostiquée HPI. Elle m’a dit qu’elle me reconnaissait dans beaucoup de points et m’a demandé si j’avais passé des tests.

    Étant donné que je ne connaissais pas cette particularité, je me suis donc penché sur la question.

    C’est là que tout s’est éclairci.

    Pourquoi j’ai du mal avec le relationnel. Pourquoi j’ai des réactions que même moi ne suis pas capable d’expliquer. Pourquoi je m’isole pendant 1 mois à la moindre contrariété. Pourquoi est-ce je suis la personne a qui on va demander d’expliquer quelque chose. Et surtout, pourquoi j’ai l’impression que personne ne me comprend.

    J’étais persuadé d’avoir une personnalité passive-aggressive et d’être en dépression continue depuis la fin du lycée. (J’ai 28 ans)

    Avec les filles c’est pareil. Je ne sais pas m’adapter à la personne en face. Soit je ne donne rien, soit je donne trop. Mais quoi qu’il arrive, ça ne va jamais.

    J’appréhende un peu, car je sais que passer les tests me classera définitivement dans une case considérée comme dysfonctionnelle par les commun des mortels.

    Je reviens de loin. J’ai pu m’adapter dans la mesure du possible au personnes lambda. Me bridant intellectuellement de manière artificielle. (J’ai beaucoup fumé de cannabis, dans des quantités démentielles. Ca a bien fonctionné pendant un temps, mais les effets secondaire rende la solution non-viable sur le long terme.)

    Mais voilà, je suis de nouveau en décalage complet avec le monde qui m’entoure. Un peu comme The Truman Show. Comme si la plupart des gens était à coté de ses pompes. Mais je pense que ce n’est pas un bon signe de santé mental que de s’imaginer être la seule personne saine d’esprit.

     

    Ma question est donc la suivante :

    Obtenir la preuve formelle d’être HPI vous a-t’il aidé à avancer dans la vie, et comment avez vous fait pour mettre en place une dynamique d’évolution.

    Je suis paralysé par la peur de me mêler au monde. Je n’arrive pas à garder un job car je m’ennuie très vite, mais à côté j’ai toujours eu la flemme de faire de longues études pour obtenir un métier adapté à mes capacités (j’ai toujours rêvé d’être chirurgien).

    J’approche la trentaine, et si mon problème ne se résout pas rapidement, j’ai peur de sombrer dans une spirale irréversible.

     

    A l’aide…

  • 5f23fd5431e5c bpthumb

    Norbert

    Membre
    17 août 2020 à 15 h 16 min

    @geut T’inquiète tout ce que tu dis me semble parfaitement normal, pour un zèbre!

    Toi tu es sur 1500 volt, tu ne peut pas communiquer avec une lampe

    qui est sur 220 volt, c’est aussi simple que cela. Les NP ne te cernent pas

    donc ils ne sentent en décalage avec toi.

    Ce qu’ils disent te semble fade,

    Inversement pour eux ce que tu dis es incompréhensible “Norbert, on te demande l’heure, tu explique les rouages de la montre”, m’ont ils dit.

    Surtout ne pas te dire qu’ils sont tarés, car d’une part c’est faux, ils font des trucs que tu es incapable de faire, et que d’autre part ce n’est pas la bonne solution !

    Ne pas les agresser pour qu’ils te remarquent: juste réclame leur ton du: “monsieur le non-zèbre, pouvez vous enlever votre pied de ma main , vous me marchez dessus… sinon….”,

    Tu es obligé de dire “sinon””

  • 5f3a5ba042c91 bpthumb

    Guerriere

    Membre
    17 août 2020 à 15 h 44 min

    Wow histoire très touchante, et faisant écho pour certaines choses, si vous avez besoin de parler n’hésitez pas, je suis également en passe de vouloir faire ces fameux tests, mais j’ai peur de m’être trompée en fait…

  • 5f3a6d0a76cff bpthumb

    Geut

    Membre
    17 août 2020 à 16 h 23 min

    Merci pour vos réponses.

    La métaphore de l’horloge est parfaitement adaptée à la situation. Pourtant j’ai conscience de faire ça, et que ce n’est pas adapté, mais j’ai un besoin incontrôlable d’apprendre des choses aux gens. Peut être parce que j’aime apprendre constamment et que j’imagine que les autres sont pareils, et au bout de quelque secondes, au mieux je les ennuie, au pire je passe pour quelqu’un prétentieux. Ce n’est pourtant pas le cas. Tout mon entourage me voit et me décrit comme quelqu’un de très intelligent. Beaucoup plus qu’eux. Mais cet handicape (parce que je considère que c’est un handicape) me fait penser le contraire. Je me sens stupide. J’aimerai être plus intelligent. Être capable de prouesse intellectuelles incroyable. Un peu à la rainman. Tout ce que mon intellect m’apporte c’est la solitude. J’ai des amis certes, mais aucun d’entre eux ne me suit si je ne me met pas à leur niveau.

    Soit je suis trop intelligent, soit pas assez. Mais il n’y a pas de juste milieu.

    Et je ne pense pas que les autres soient stupide. Je suis d’ailleurs admiratif de mon meilleur ami capable d’être ami avec n’importe qui. Il arrive dans un nouvel endroit avec des gens qu’il ne connait pas, et devient le centre de toutes les attentions.

    A vrai dire, je ne le suis jamais senti aussi stupide que depuis que j’ai pleinement pris conscience de mon intelligence.

  • 5f3a5ba042c91 bpthumb

    Guerriere

    Membre
    17 août 2020 à 16 h 48 min

    Avant j’étais comme toi étant toute petite en primaire et maternelle, mais depuis le collège je suis comme lui, pas au point que je le centre d’attention de tout le monde, mais j’ai appris à essayer d’imiter les autres et au fur et à mesure ça vient Blush

    J’aimerais aussi être comme ce que tu dis, mais ça se trouve tu n’as encore pas découvert toute la potentialité de tes ressources intérieures, donc il faudrait que tu puisses les creuser, aller vers pleins de domaines, et t’y insérer un peu le temps de voir si cela te donne des résultats 😀

    Je dirais que je pense la même chose finalement, mais ce n’est pas vrai, il faut simplement (je sais que c’est difficile) retrouver ou trouver des domaines où tu excelles, qui te passionnent pour que tu t’y mettes à fond sans vraiment en avoir l’impression Relieved

  • 5f4e2275b1c2e bpthumb

    Sylvie7

    Membre
    26 août 2020 à 13 h 49 min

    Bonjour Geut, je suis très touchée par tes témoignages et bien sur me reconnais également. Tout ce que tu vis je l’ai vécu. Si je peux te donner un conseil, le test n’est pas indispensable si tu te reconnais zèbre mais je pense que voir un psy spécialisé pourrait t’aider à canaliser ta douance et gérer tes émotions. Perso j’ai découvert il y a peu que j’étais un zèbre. Bien sur je savais déjà pour le QI mais je ne savais pas que le reste s’expliquait aussi avec cette découverte. Ça a été un immense soulagement de savoir que je n’étais ni folle ni asociale ni tout ça. Tu es jeune et à encore beaucoup d’expérience à vivre, de rencontres à faire, de choses à entreprendre. Donc si tu as du mal avec tes hautes capacités tu vas faire de grosses erreurs crois moi. Donc maintenant que tu sais ce que tu es, tu va pouvoir agir en conséquences, t’informer, et ce que l’on aime par-dessus tout : apprendre. Il y a une chaîne YouTube sympa qui m’a aidée sur pas mal de questions, c’est « l’université des hauts potentiels » je crois. Tu peux regarder et ne pas tout prendre à la lettre bien sur mais réfléchir sur ce qui est dit.

    J’espère t’avoir aidé 😄😉

  • 5f06e9aad9f47 bpthumb

    Arol

    Membre
    30 août 2020 à 0 h 17 min

    Salut,

    Alors je me trouve dans la même situation que toi quand à la question du test. Donc je sais pas si ce que je vais dire va aider.

    C’est aussi une pote diagnostiquée qui m’a mis sur la voie il y a un an. J’ai fait un refus total de la théorie au début (mais tout en lisant des bouquins sur le sujet pour savoir ce que ça signifiait… ba oui faut bien se renseigner Rofl ) Puis finalement j’ai finit par aller voir un psy. Bon apparemment je cumulerai hp et autisme. Pourquoi faire simple quand on est compliqué Sweat Smile. Pour l’instant pas testée. Pour moi juste l’idée de passer un test c’est l’angoisse totale. Et d’après la discussion avec le psy, je vais attendre d’avoir réglé qq problèmes avant de le passer pour éviter le shotdown… Tout ça pour dire, qu’au final, en premier lieu, je suis contente d’avoir trouvé un psy avec qui parlait de tout ça, et de commencer à m’apaiser sur pas mal de trucs, en soit c’est ce qui est important et le test viendra après.

    Donc si jamais la question te tracasse autant, tu peux déjà voir un professionnel qui peut t’aider à déterminer si c’est le bon moment pour toi.

    Bon courage Slight Smile

    Ps: si jamais il y a des phobiques des fautes d’orthographes, mes excuses si vous en trouvez mais les règles ce n’est pas mon fort Rofl


Affichage des publications 1 - 7 de 7

Connectez-vous pour répondre.

Article Original
0 de 0 messages Juin 2018
Maintenant