Ecologie et économie

  • Ecologie et économie

    Posted by romain_de_lyon on 15 février 2021 à 21 h 20 min

    Bonjour, je me demande souvent comment vous vivez en ayant conscience des réalités écologiques (et si vous vous informez à ce sujet).

    Je vous conseille deux bonnes vidéos qui ont les avantages suivants: M Giraud n’est pas pessimiste, il présente des solutions concrètes pour l’avenir qui s’appuient surtout sur l’économie, un domaine où le commun des écolos est peu compétent.

    1ere vidéo, 1h40 >

    -20 min de constat de scénarios climatiques
    -Thèmes abordés dans leur ensemble : écologie, économie, démocratie.
    -La vidéo est assez indépendante du contexte covid

    2e vidéo, 1h14 >

    -Description de notre système économique, critique de la dynamique actuelle (90%, un peu technique)
    -Résumé de sa proposition écologique (10%)

    Qu’en pensez-vous, est-il crédible?
    Comment vous projetez-vous dans l’avenir de façon générale?

    Usager supprimé a répondu il y a 1 mois, 1 semaine 12 Membres · 32 Réponses
  • 32 Réponses
  • ?s=80&d=https%3A%2F%2Frencontre surdoue.com%2Fwp content%2Fuploads%2F2017%2F06%2Frencontresurdoue

    Usager supprimé

    Membre
    15 février 2021 à 21 h 32 min

    @Romain_de_Lyon

    je me demande souvent comment vous vivez en ayant conscience des réalités

    On ne vit pas … on survit comme on peut

  • ?s=80&d=https%3A%2F%2Frencontre surdoue.com%2Fwp content%2Fuploads%2F2017%2F06%2Frencontresurdoue

    Usager supprimé

    Membre
    15 février 2021 à 21 h 57 min

    @Romain_de_Lyon

    Je trouve que y a une prise de conscience, certes un peu plus tard pour certain… Je crois que les bonnes pratiques sont contagieuses.

    Impact environnemental == impact santé == l’humain réagit instinctivement

  • 62b09e43bb2c1 bpthumb

    olbius

    Organisateur
    16 février 2021 à 14 h 39 min

    Je crois que le pouvoir, la concentration du pouvoir plus exactement, est une partie du problème, et n’est surtout en aucun cas la solution.

    Je crois aussi qu’il faut rester humble : l’avenir n’est jamais écrit, le pire n’est jamais certain. Alors certes, la peur fait vendre, donc les scénarios catastrophes cartonnent (et permettent à la concentration du pouvoir d’en concentrer toujours un peu plus)… Cela fonctionne d’autant mieux que cela donne au “lanceur d’alerte” l’impression d’être éveillé, au milieu des moutons. Mécanisme qui fonctionne merveilleusement pour les sectes mais pas seulement (religions, dont l’étatisme, et bien d’autres choses…).

  • 61689264dec81 bpthumb

    romain_de_lyon

    Membre
    16 février 2021 à 18 h 26 min

    @yugen Je suis complètement d’accord sur l’articulation individuelle/collective, à défaut de prendre des mesures déjà proposées 1000x plus efficaces en amont, les gens sont perméables à la stigmatisation individualisante.

    Exemple: ne pénalisons pas les vendeurs de plastiques (Evian, CocaCola etc), investissons plutot dans des ONG (subventionnées précisément par les marques) pour faire comprendre aux citoyens que c’est à eux de remplir des sacs poubelle sur la plage!

    Exemple: surtout, triez bien vos déchets! Pendant ce temps, Amazon met à la casse ses produits neufs renvoyés, on enfouit des matelas et du nucléaire en france-même…

    “Non mais vous comprenez, les gens ne se prennent pas en main aussi, comment voulez vous que ça fonctionne.”

    Lila84 Oui il y a prise de conscience, à coups de canicules en france et d’images de koalas brûlés en Australie certes. Comme le dit Yugen il me semble que “l’impact santé” se déclare d’abord chez les plus pauvres et donc les pouvoirs réagissent peut être instinctivement, mais trop tard car ils sont les derniers touchés.

    @sylvie7 Au sens fin du mois VS fin du monde, ou bien que la conscience écologique te déprime?

    @olbius as-tu regardé la 1ere vidéo?

    On peut faire aussi une distinction entre scénarios catastrophes, qui effectivement peuvent relever de la croyance (une partie de la collapsologie), et scénarios scientifiques il me semble.

    Qui concentre le pouvoir et empêche d’avancer sur cette question?

    A quels lanceurs d’alerte fais-tu référence?

  • 62b09e43bb2c1 bpthumb

    olbius

    Organisateur
    16 février 2021 à 19 h 37 min

    Je fais allusion à la croyance selon laquelle l’interventionnisme étatique serait la solution, comme papa maman qui protègent car ils savent, ils posent les bonnes questions, ils apportent les bonnes réponses, bref, ils sont éveillés et bienveillants. Donc on leur confie notre destin.

    C’est une démarche religieuse, si l’on y pense. Un enfant finit par se rendre compte que ses parents ne savent pas tout, ne peuvent pas tout, ne sont pas tout puissants… Et que c’est peut-être mieux comme ça, car l’enfant va pouvoir creuser son sillon.

    Je suis toujours étonné de voir les Français raisonner en monde “faisons ceci pour résoudre cela”. Comme si, hors du collectivisme, hors de l’interventionnisme, il n’y avait pas de salut.

    Certains soutiennent l’idée que les Français ne sont jamais sortie de la monarchie : ils attendent un souverain intelligent, honnête, juste, bienveillant. Pour leur montrer l’horizon et leur tenir la main.

    Vision religieuse, disais-je. La Voie, la Lumière, contre les Ténèbres.

    La France, championne du monde du diesel car ses politiques se souciaient d’écologie et/ou du pouvoir d’achat des citoyens ? Et si ce n’était pas si simple ?

    La concentration des pouvoirs, c’est cette accumulation incessante de normes, règles, lois, taxes, interdictions, obligations qui non seulement infantilisent le citoyen lambda mais, surtout, renforcent les situations de rente des puissants et rendent toujours plus difficile l’émergence de solutions innovantes. Le citoyen se retrouve alors à choisir entre un éventail extrêmement réduit de propositions, alors même que le digital pourrait, sur le papier, permettre tellement de belles choses.

  • ?s=80&d=https%3A%2F%2Frencontre surdoue.com%2Fwp content%2Fuploads%2F2017%2F06%2Frencontresurdoue

    Usager supprimé

    Membre
    17 février 2021 à 20 h 12 min

    @olbius

    Un enfant finit par se rendre compte que ses parents ne savent pas tout, ne peuvent pas tout, ne sont pas tout puissants… Et que c’est peut-être mieux comme ça, car l’enfant va pouvoir creuser son sillon.

    oui, à partir d’un certain âge, mais avant il a besoin d’avoir des repères. L’excès de libéralisme prive les enfants des nécessaires repères, croyances, dont il a besoin pour se structurer

    @olbius

    en mo[]de “faisons ceci pour résoudre cela”. Comme si, hors du collectivisme, hors de l’interventionnisme, il n’y avait pas de salut.

    Ce n”est pas une démonstration mais juste un argument: la période (récente) la plus heureuse de l’Histoire de France, n’a elle pas été celle des 30 glorieuse en gros de 1945 à 1975, alors que la France n’était pas encore administrée par la main invisible du marché (qui a provoqué en 2008 la crise de subporimes par manque de règlementation) mais par le Plan (le gouvernement dirigeait l’économie en se fixant des objectifs?

    http://www.franceculture.fr/politique/daniel-agacinski-la-planification-a-la-francaise-etait-un-projet-de-societe

  • ?s=80&d=https%3A%2F%2Frencontre surdoue.com%2Fwp content%2Fuploads%2F2017%2F06%2Frencontresurdoue

    Usager supprimé

    Membre
    17 février 2021 à 20 h 19 min

    @olbius

    La concentration des pouvoirs, c’est cette accumulation incessante de normes, règles, lois, taxes, interdictions, obligations qui non seulement infantilisent le citoyen lambda mais, surtout, renforcent les situations de rente des puissants et rendent toujours plus difficile l’émergence de solutions innovantes.

    Oui là dessus OK, communisme et libéralisme , ont donné naissance au même monstre bureaucratique “le Léviathan”. (D’ailleurs qui saurait dire si en Chine c’est une déviation du communisme ou une déviation du libréalisme?)

  • ?s=80&d=https%3A%2F%2Frencontre surdoue.com%2Fwp content%2Fuploads%2F2017%2F06%2Frencontresurdoue

    Usager supprimé

    Membre
    17 février 2021 à 21 h 16 min

    Et à l’époque, tu ne changeais pas ta voiture du jour au lendemain, idem pour le reste, quand tu achetais un frigo, il te durait 50 ans le truc. Et donc bah c’est resté une spécificité française…

    avantage d’une politique basée sur le Plan et non sur l’appat du gain?

  • 6026fa5e8d9dc bpthumb

    spanky

    Membre
    17 février 2021 à 21 h 46 min

    En effet, je pense également que la France est toujours une monarchie, du moins à défaut d’en être une dans la forme, elle l’est dans le fond, dans sa manière de concevoir la politique, avec l’attente de l’Homme providentiel, c’est-à-dire celui qui se montrera digne du Trône, laissé vide depuis la Révolution. C’est dans notre ADN historique. C’est donc logiquement le système le plus adapté pour notre pays. Je ne dis pas que c’est ce qu’il y a de meilleur, ni même de pire, mais que c’est le plus adapté pour les Français, en fonction de leur façon de voir les choses, leur culture et leur Histoire.

    L’idéal serait donc un système similaire, avec toujours cette image du parent qui guide les affaires, mais beaucoup plus libre et décentralisée, avec des institutions politiques locales plus fortes, comme des Parlements régionaux, ou encore le RIC à échelle d’une commune, ce qui favoriserait la prise d’initiative et limiterait l’influence de l’Etat, pour qu’il n’ait pas besoin de se mêler de tout, tout en lui laissant l’importance qu’il faut pour s’assurer de la protection de chacun.

    D’ailleurs, j’y pense, mais Etat, c’est un terme très (trop) flou. Il faudrait mieux parler de République, au sens originel du terme. C’est-à-dire “le Bien Commun” de la Nation, chose dont chaque citoyen dispose (ou devrait disposer) à son échelle.

  • ?s=80&d=https%3A%2F%2Frencontre surdoue.com%2Fwp content%2Fuploads%2F2017%2F06%2Frencontresurdoue

    Usager supprimé

    Membre
    17 février 2021 à 21 h 58 min

    Au sens fin du mois VS fin du monde, ou bien que la conscience écologique te déprime?

    @Romain_de_Lyon non dans le sens où je pense que l’humanité se dirige inexorablement vers sa fin, vers l’épuisement de ses ressources, vers une démographie exponentielle qui va asphyxier notre belle planète. Des milliards d’etres humains qui ne s’occupent que de leur nombril contre quelques milliers qui s’inquiètent de l’avenir de la terre.

Page 1 of 4