Agroécologie et pas que…

  • Agroécologie et pas que…

    Posted by Usager supprimé on 5 novembre 2020 à 18 h 03 min

    Coucou,

    Y a-t-il des gens intéressés par l’agroécologie, les cultures ‘alternatives’ en agriculture, une approche respectueuse et intelligente du règne végétal , réfléchir à des productions adaptables aux changements climatiques, faire des mélanges céréaliers réfléchis et pas uniquement pour nourrir quelques bovidés, de vraies rotations (et pas seulement 2-3 ans maïs, blé, jachère…), des plantes bio-indicatrices, etc… etc…

    Ces domaines m’intéressent fortement ! ! !

    Au plaisir d’échanger…

    hugues a répondu il y a 1 année, 9 mois 6 Membres · 19 Réponses
  • 19 Réponses
  • 62b09ccaf099d bpthumb

    mc1

    Membre
    5 novembre 2020 à 19 h 28 min

    Coucou AngeL_61,

    Je suis ” branché ” bio depuis une quarantaine d’ années, surtout biodynamie ( dont calendrier lunaire…) dans le cadre de mon ” usage” personnel!

    Et même si j’ ai arrêté le potager, j’ en ai gardé les ” réflexes” pour tondre, tailler les haies et mes arbres fruitiers + récoltes… bucheronnage, ramonages, coupes de cheveux … je suis donc intéressé par l’ évolution possible ” dans les bonnes voies ” ! 😉

    Je suivrai donc volontiers cette discussion sans savoir , actuellement, si j’ apporterai ” grand chose” car ton sujet est à la fois vaste et peu connu ( de moi) !

    Je te propose de voir le profil de @damienpermasilva , et éventuellement le contacter, il cherche aussi à échanger ,

    même si les objectifs sont différents, l’ âme de vos recherches sont proches !

    Belle aventure! 😉

    A+ Marcel

  • ?s=80&d=https%3A%2F%2Frencontre surdoue.com%2Fwp content%2Fuploads%2F2017%2F06%2Frencontresurdoue

    Usager supprimé

    Membre
    5 novembre 2020 à 22 h 10 min

    Salut,

    Je sais pas si je suis dans le sujet mais j’essaye de planter des trucs en pot et de limiter les intrants. C’est une sorte de permaculture de balcon ‘^^ (oui je sais ça fait très bobo)

    ça fait 1,5 ans que je fais ça en plus de mon lombricomposte et je s’améliore pas mal : j’ai réussi à avoir des tomates, des radis, du basilic, des fraises en quantité respectable sur quelques m2. Voila mon retour d’expérience :

    – la matière organique c’est l’essentiel. Lorsqu’on cultive sur un balcon ou une petite surface , c’est forcément des cultures à haut rendement au m2 qu’on va faire. Elles vont donc être très gourmande en matière organique. C’est ça qui va être limitant en fait car les différentes cultures vont l’épuiser très vite. On peut utiliser des engrais mais c’est pas incroyable car ces des intrants qu’on contrôle pas forcément. On peut pailler mais c’est long et il faut avoir activé le sol de ses pots pour que ca marche. Il faut donc plutôt fait ca l’hiver pour être serein au printemps. Mais le plus efficace pour faire sa matière organique, c’est le lombricompostage. En effet, si on optimise bien la chose, on en produit assez pour tout son balcon en régime permanent. Un peu d’argile ça peut faire du bien : ça permet de retenir assez l’humidité lorsque la litière est bien entamée. Broyer le carton et les épluchures dans un mixeur c’est bien mais gare à la fermentation. Il faut bien essorer le broyat tel qu”il ne fasse pas de grumeaux.

    – on oublie l’autonomie : sur un balcon c’est pas possible. D’autant que ça demande vraiment des méthodes intensives. Mais ça c’est une leçon qui s’applique aussi quand on a un terrain qui fait pas 36 hectares : l’autonomie alimentaire, c’est niet si on s’autorise pas une certaine intensivité des cultures. Bref, dans ce cas il faut choisir entre autonomie et agro ecologie.

    – les pots s’assèchent très vite : les sols c’est cool. Par capillarité, des plantes gourmandes mais isolés ont accès à beaucoup d’eau. Le jardinier peut se permettre de les arroser 1 fois par semaine. Moi si au bout de trois jours mes tomates étaient cuites. Il fallait vraiment surveiller non stop. Bref c’est chiant. Mais avantage des pots : ils sont mobiles et on peut les coller où on veut en fonction de l’ensoleillement souhaité et de la période de l’année

    Voila vvoil:-)

  • ?s=80&d=https%3A%2F%2Frencontre surdoue.com%2Fwp content%2Fuploads%2F2017%2F06%2Frencontresurdoue

    Usager supprimé

    Membre
    9 novembre 2020 à 14 h 51 min

    Merci pour vos retours 😉

    Pas d’autres personnes ayant des ressources sur ces sujets ?

    En fait, je ne cherche pas vraiment pour un usage privé (je l’ai déjà expérimenté, même si on peut toujours accroître ses connaissances^^), je cherche sur les cultures, mélanges céréaliers, rotations, agroforesterie, etc… les sols vivants, les interactions positives entre cultures et biodiversité, etc… des modèles que vous connaissez, où vous savez que ça existe, des choses innovantes en la matière, etc…

    Bizbiz à tous

  • ?s=80&d=https%3A%2F%2Frencontre surdoue.com%2Fwp content%2Fuploads%2F2017%2F06%2Frencontresurdoue

    Usager supprimé

    Membre
    9 novembre 2020 à 14 h 52 min

    Pour ma part, je pratique également la biodynamie (mais attention les puristes ne seront pas d’accord) car je n’utilise que la calendrier lunaire pour mes usages privés tout comme toi @mc1 et surtout pour mon potager, parfois dans la vie domestique (quand j’y pense et quand ça colle bien car pas toujours le temps d’attendre la bonne phase lunaire pour me couper les ongles 🤣

    ton sujet est à la fois vaste

    oui… je sais… et c’est aussi ce qui le rend passionnant ^^

    Merci Marcel pour le contact ^^

    Bizbiz

  • ?s=80&d=https%3A%2F%2Frencontre surdoue.com%2Fwp content%2Fuploads%2F2017%2F06%2Frencontresurdoue

    Usager supprimé

    Membre
    9 novembre 2020 à 14 h 52 min

    Je sais pas si je suis dans le sujet

    Si si… mais c’est vrai que cultiver sur un balcon… ce n’est pas trop mon truc, je ne connais pas… et comme tu le dis toi-même ça ressemble à la culture intensive… je préfère la terre, la vraie, et toute la biodiversité qu’il y a autour… alors je ne pourrai pas te répondre…

    Pour moi, le sol est vivant, il faut le nourrir et non l’appauvrir comme on le voit encore bien trop souvent…

    Mais ça c’est une leçon qui s’applique aussi quand on a un terrain qui fait pas 36 hectares : l’autonomie alimentaire, c’est niet si on s’autorise pas une certaine intensivité des cultures

    Heuuu là je ne te rejoins pas…

    Sur quelques dizaines de m2 il y a déjà de quoi faire quelque-chose d’intéressant… je ne te parle pas alors d’autonomie alimentaire totale, mais assez pour ne pas être obligé d’aller chez ton maraîcher bio préféré… après il te manque un peu de place pour les fruitiers c’est sûr…

    Bizbiz

  • ?s=80&d=https%3A%2F%2Frencontre surdoue.com%2Fwp content%2Fuploads%2F2017%2F06%2Frencontresurdoue

    Usager supprimé

    Membre
    9 novembre 2020 à 15 h 10 min

    (__AngeL__ @Paradox, ces noms me rappelle quelque chose…lol)

    Bonjour, ce qui m’intéresserait ce serait de savoir comment savoir pour que 3 plantes puissent être cultivées sur 3 rang et ensuite chacune changer d’un rang et aussi savoir si en permaculture on rajoute juste ce qui n’est pas consommé dans la culture ou aussi des plantes de l’extérieur, pour compenser ce qu’on prélève?

  • ?s=80&d=https%3A%2F%2Frencontre surdoue.com%2Fwp content%2Fuploads%2F2017%2F06%2Frencontresurdoue

    Usager supprimé

    Membre
    9 novembre 2020 à 18 h 11 min

    <div>comment savoir pour que 3 plantes puissent être cultivées sur 3 rang et ensuite chacune changer d’un rang
    </div>

    <div>

    Je ne suis pas sûre d’avoir bien compris ta question… est-ce la rotation des cultures dont tu voudrais parler ?

    </div>

  • ?s=80&d=https%3A%2F%2Frencontre surdoue.com%2Fwp content%2Fuploads%2F2017%2F06%2Frencontresurdoue

    Usager supprimé

    Membre
    9 novembre 2020 à 18 h 43 min

    oui oui, la rotation, je suis allé dans un jardin partagé, ou ils faisaient cela avec 3 plantes comment on fait pour que les 3 espèces se complètent, est ce que c’est en fonction des oligoéléments qu’elles absorbent et qui ne doivent pas être les mêmes ,

  • ?s=80&d=https%3A%2F%2Frencontre surdoue.com%2Fwp content%2Fuploads%2F2017%2F06%2Frencontresurdoue

    Usager supprimé

    Membre
    9 novembre 2020 à 18 h 57 min

    @norbert

    Rotation en fonction des besoins des plantes… par exemple tu ne vas pas planter 2 années de suite des plantes très gourmandes en azote…

    Tu peux faire des rotations en fonction de leur famille botanique. La règle = ne pas se faire succéder 2 plantes de la même famille (crucifères, cucurbitacées, ombellifères, etc…) et enfin alterner les plantes suivant la partie récoltée : plantes ‘fruits’ -> plantes ‘fleurs’ -> plante ‘feuilles’ -> plantes ‘racines’

    Cela permet au sol de se régénérer + vite qu’il ne s’épuise 😊

  • ?s=80&d=https%3A%2F%2Frencontre surdoue.com%2Fwp content%2Fuploads%2F2017%2F06%2Frencontresurdoue

    Usager supprimé

    Membre
    9 novembre 2020 à 19 h 10 min

    merci

Page 1 of 2