L’incohérence de Jésus

  • L’incohérence de Jésus

    6187d1898871b bpthumb neba mis à jour Il y a 3 mois, 1 semaine 3 Membres · 15 Articles
  • ?s=80&d=https%3A%2F%2Frencontre surdoue.com%2Fwp content%2Fuploads%2F2017%2F06%2Frencontresurdoue

    Anonyme

    Membre
    28 août 2021 à 1 h 40 min

    Ho là !

    Sujet clivant, tellement clivant j’avoue

    Donc où est l’incohérence de Jésus ?

    Loin de moi l’idée de lui cracher dessus, car tellement de bonnes valeurs ( pour moi et pour plein d’autres )

    Mais voilà, l’Amour pour les humains, mais pas pour les animaux…

    Les pêches miraculeuses, Jésus, fils de Dieu, ne savait pas, à l’époque, ce qui a été démontré bien plus tard, que les animaux sont des êtres sensibles ?

    Y’a un truc qui colle pas pour moi, car le Fils de Dieu sait forcément où se situe la souffrance en chaque être vivant, non ?

    Animaux donc à même de souffrir, et donc la souffrance ne serait réservée qu’aux humains ?

    Mouaiche… J’ai un gros doute là…

    Pareil quand il a délivré un mec d’une “Légion” de démons, il les a balancé dans des cochons, qui, pris de folie, se sont tous jetés d’une falaise.

    Mouaiche… C’est vraiment catholique ça ?

    D’en avoir rien à battre des animaux comme ça quand tu prêches l’Amour universel de ton père ?

    Après, y’aurait une théorie là-dessus, les animaux auraient mérité leur sort de par leur incarnation, et seraient les objets des humains, qui en feraient ce qu’ils voudraient.

    Mouaiche encore, pas convaincu j’avoue.

    J’avoue plus faire confiance à mon coeur, quand je vois un animal souffrir ça me fait mal aussi, et c’est certes un ressenti personnel, mais pourquoi pas universel ?

    Ce qu’on ressent en soi-même, ça ne prime pas ? Face à toute parole extérieure ?

    Bien à tous

  • 6187d1898871b bpthumb

    neba

    Membre
    28 août 2021 à 2 h 16 min

    @Nightingales

    Et si Jésus n’était qu’un homme avec la conscience de certaines choses ?

    N’aurait-il pas le droit à l’erreur pour apprendre comme tout le monde ?

    Qu’est ce qui fait que ton coeur souffre et pas celui de l’autre ?

    Que sais-tu que l’autre cherche à ignorer ? Pourquoi cherche-t-il à l’ignorer ?

    Fermer son coeur est plus facile que de l’ouvrir. 😉

  • ?s=80&d=https%3A%2F%2Frencontre surdoue.com%2Fwp content%2Fuploads%2F2017%2F06%2Frencontresurdoue

    Anonyme

    Membre
    28 août 2021 à 2 h 32 min

    @neba

    @Nightingales

    “Et si Jésus n’était qu’un homme avec la conscience de certaines choses ?

    N’aurait-il pas le droit à l’erreur pour apprendre comme tout le monde ?”

    Bah carrément que si, mais pour moi quand t’es le Fils de Dieu, tu es le relai de Dieu sur Terre, donc tu sais forcément que les animaux souffrent aussi, d’où mon incompréhension, tu comprends ? C’est lui qui devait tout apprendre, et ne devait rien avoir à apprendre, puisque Dieu n’a rien à apprendre des hommes.

    “Qu’est ce qui fait que ton coeur souffre et pas celui de l’autre ?”

    Ah, grande question ! Pour moi selon le principe de réincarnation, les êtres sont plus ou moins sensibles, et donc ont plus ou moins de choses à apprendre sur l’Amour, chose principale qui nous est montrée dans les NDE, mais c’est mon avis.

    “Que sais-tu que l’autre cherche à ignorer ? Pourquoi cherche-t-il à l’ignorer ?”

    Je dis pas que l’autre cherche à ignorer, je dis juste qu’il n’a peut-être pas la capacité de comprendre ou de ressentir assez intensément, selon différents sujets.

    “Fermer son coeur est plus facile que de l’ouvrir.”

    Ah ça bien d’accord !

    Bise à toi, merci pour cette discussion,

    c’est vraiment intéressant de discut avec toi

    Biz

    • 6187d1898871b bpthumb

      neba

      Membre
      28 août 2021 à 11 h 00 min

      @Nightingales

      Bah carrément que si, mais pour moi quand t’es le Fils de Dieu, tu es le relai de Dieu sur Terre, donc tu sais forcément que les animaux souffrent aussi, d’où mon incompréhension, tu comprends ? C’est lui qui devait tout apprendre, et ne devait rien avoir à apprendre, puisque Dieu n’a rien à apprendre des hommes.

      Qui te dit que tu n’es pas toi aussi un relai ?

      Ce que Jésus sait, il à cherché à le savoir.

      Si tu ne cherches pas à savoir, tu ne sais pas.

      Ah, grande question ! Pour moi selon le principe de réincarnation, les êtres sont plus ou moins sensibles, et donc ont plus ou moins de choses à apprendre sur l’Amour, chose principale qui nous est montrée dans les NDE, mais c’est mon avis.

      Et si nous étions ce que nous devons être pour répondre à une réflexion ? A travers ce que nous sommes toi et moi nous contribuons peut-être sans le savoir.

      Je dis pas que l’autre cherche à ignorer, je dis juste qu’il n’a peut-être pas la capacité de comprendre ou de ressentir assez intensément, selon différents sujets.

      Tu ne le dis pas mais moi je te le dis. Je préfère penser que l’autre est mon égal plutôt que croire qu’il a moins de capacité. Ça lui laisse plus de chance de s’ouvrir aux possibilités et m’évite de l’enfermer dans une croyance qui ne permet pas le changement. 😉

  • ?s=80&d=https%3A%2F%2Frencontre surdoue.com%2Fwp content%2Fuploads%2F2017%2F06%2Frencontresurdoue

    Anonyme

    Membre
    28 août 2021 à 2 h 34 min

    @neba

    Donc la réponse à ça serait miséricorde pour Jésus ?

    Parce qu’il n’était pas parfait ?

    J’adhère,

    J’adhère et pourtant je suis loin de lui arriver à la cheville !

    Un comble en somme !

    • 6187d1898871b bpthumb

      neba

      Membre
      28 août 2021 à 11 h 01 min

      @Nightingales

      Peut-être que tu juges un être imparfait comme tu te juges imparfait ?

  • 603adbc53dd95 bpthumb

    matty

    Membre
    28 août 2021 à 18 h 50 min

    Petit rappel qui a son importance, ce n’est pas Jésus qui a rédigé les évangiles, ce n’est probablement même pas les auteurs auxquelles on les attribue.

  • ?s=80&d=https%3A%2F%2Frencontre surdoue.com%2Fwp content%2Fuploads%2F2017%2F06%2Frencontresurdoue

    Anonyme

    Membre
    29 août 2021 à 6 h 48 min

    @neba

    @Nightingales

    Peut-être que tu juges un être imparfait comme tu te juges imparfait ?

    Bah comme tout le monde, je suis pas parfait, après quand on se dit être le fils de dieu, je me dis qu’il devrait y avoir une forme de perfection dans l’histoire, et dans l’Histoire, c’est juste ça.

    D’ailleurs “Dans l’Histoire”, comme dit @matty très justement, c’est pas Jésus qui a rédigé les évangiles non plus, donc que croire ?

    Il en avait vraiment rien à battre des animaux ? Dans ce cas on le saura sans doute jamais, ou dans l’au-delà possiblement…

    • 6187d1898871b bpthumb

      neba

      Membre
      29 août 2021 à 12 h 22 min

      Bah comme tout le monde, je suis pas parfait, après quand on se dit être le fils de dieu, je me dis qu’il devrait y avoir une forme de perfection dans l’histoire, et dans l’Histoire, c’est juste ça.

      Si tu étais un être parfait et que la vie était parfaite pour apprendre et évoluer ? Que faudrait-il changer si le but est l’évolution de la vie à travers les expériences ? Ne faudrait-il pas du noir et du blanc pour trouver l’équilibre ?

      D’ailleurs “Dans l’Histoire”, comme dit matty très justement, c’est pas Jésus qui a rédigé les évangiles non plus, donc que croire ?


      Ton coeur et ta raison. L’équilibre se trouve entre les deux à mes yeux. Sortir de la dissonance de l’être qui voit les choses de façon binaire ou seulement les formes sans voir le fond.

  • ?s=80&d=https%3A%2F%2Frencontre surdoue.com%2Fwp content%2Fuploads%2F2017%2F06%2Frencontresurdoue

    Anonyme

    Membre
    29 août 2021 à 7 h 17 min

    REmégahello @neba

    Je vais essayer de te mettre mes réponses en rouge ( ou gras comme là ), parce que là ça devient le bordel

    @Nightingales

    Bah carrément que si, mais pour moi quand t’es le Fils de Dieu, tu es le relai de Dieu sur Terre, donc tu sais forcément que les animaux souffrent aussi, d’où mon incompréhension, tu comprends ? C’est lui qui devait tout apprendre, et ne devait rien avoir à apprendre, puisque Dieu n’a rien à apprendre des hommes.

    Qui te dit que tu n’es pas toi aussi un relai ?

    Ce que Jésus sait, il à cherché à le savoir.

    Si tu ne cherches pas à savoir, tu ne sais pas.

    Ah mais j’ai pas dit l’inverse ! Jésus était forcément un relai de Dieu sur Terre, mais tu as raison, j’ai pas dit l’inverse, on est très certainement tous des relais de Dieu sur Terre !

    Donc après tu développes pour m’en mettre une petite dans la tronche, sauf que si la fondation tient pas, c’est pas la peine de continuer la maison…

    Ah, grande question ! Pour moi selon le principe de réincarnation, les êtres sont plus ou moins sensibles, et donc ont plus ou moins de choses à apprendre sur l’Amour, chose principale qui nous est montrée dans les NDE, mais c’est mon avis.

    Et si nous étions ce que nous devons être pour répondre à une réflexion ? A travers ce que nous sommes toi et moi nous contribuons peut-être sans le savoir.

    Sérieux développe car là j’avoue que ça reste flou pour moi : répondre à une réflexion ? C’est un peu trop généraliste pour moi j’avoue, une réflexion sur quoi, par rapport à quoi ? Contribuer à quoi ? Sans savoir quoi ? Hésite pas à développer

    Je dis pas que l’autre cherche à ignorer, je dis juste qu’il n’a peut-être pas la capacité de comprendre ou de ressentir assez intensément, selon différents sujets.

    Tu ne le dis pas mais moi je te le dis. Je préfère penser que l’autre est mon égal plutôt que croire qu’il a moins de capacité. Ça lui laisse plus de chance de s’ouvrir aux possibilités et m’évite de l’enfermer dans une croyance qui ne permet pas le changement.

    Ah mais je suis loin de penser que tout le monde est inférieur à moi, je pense même qu’il y a plein de monde qui est supérieur à moi, donc me fais pas dire ce que j’ai pas dit non plus ! C’est pas un concours non plus je veux dire, mais force est de constater que, par exemple, et exemple multipliable sans doute à l’infini, j’ai par exemple moins de capacités à courir vite qu’un mec qui s’entraîne à ça, et ça c’est pas de la discrimination…

    Et sinon j’enferme personne dans une croyance ou je sais pas quoi, et le changement est valable et possible pour tout le monde, je suis personne moi, comment je pourrais interagir là-dessus par rapport aux autres ?

    • 6187d1898871b bpthumb

      neba

      Membre
      29 août 2021 à 12 h 08 min

      Bonjour @Nightingales ,

      Ah mais j’ai pas dit l’inverse ! Jésus était forcément un relai de
      Dieu sur Terre, mais tu as raison, j’ai pas dit l’inverse, on est très
      certainement tous des relais de Dieu sur Terre !

      Ce que je te dis , ne dis pas que tu dis l’inverse. C’est une réflexion que je te partage afin que tu puisses t’ouvrir à un idée. L’idée qu’entre toi et Jésus, il n’y a pas de différence si ce n’est les jugements que tu fais pour définir Jésus et toi. Je pense que c’est un problème de taille que de mettre certaines personnes sur un piédestal ou une croix comme étant l’être qui aime son Dieu et son peuple au point de se sacrifier… Oui… Je suis désolé mais le pouvoir je le rends à Jésus et non à son dieu car il a le pouvoir de choisir et il a choisit comme tout à chacun nous choisissons le chemin de nos vies. Je ne doute pas de sa connexion à plus grand que lui mais c’est un choix de vie comme il en existe beaucoup. Ça n’a pas plus ou moins de valeur qu’autre chose. Si je devais glorifier Jésus alors je devrais aussi glorifier mon boulanger car il m’apporte aussi une conscience et un soutien dans cette vie. Si nous devons glorifier une chose c’est la vie et la vie est en toute chose à mes yeux.

      Donc après tu développes pour m’en mettre une petite dans la tronche,
      sauf que si la fondation tient pas, c’est pas la peine de continuer la
      maison…

      Je ne met rien dans la tronche, je partage un raisonnement. Si le “tu” te fait penser cela alors je ne vais plus l’utiliser pour éviter cette croyance. Je suis parfois confiant en ce que je pense mais en rien je cherche à te mettre des choses dans la tronche.

      Sérieux développe car là j’avoue que ça reste flou pour moi :
      répondre à une réflexion ? C’est un peu trop généraliste pour moi
      j’avoue, une réflexion sur quoi, par rapport à quoi ? Contribuer à quoi ?
      Sans savoir quoi ? Hésite pas à développer

      Je nous pense des parcelles de vie qui se croisent pour s’offrir une expérience afin de grandir et évoluer. Étant sur un forum ce que nous partageons est lu potentiellement par d’autre. La leçon comprise dans le partage dépend du regard posé sur le monde, sur soi et l’autre. Certains s’approchent d’autres s’éloignent, c’est le libre arbitre. Si je t’offre ma compréhension comme une vérité sans te laisser y réfléchir, je deviens un livre comme il en existe beaucoup que tu apprendras (ou pas) sans expérimenter pour te découvrir pleinement.

      Ah mais je suis loin de penser que tout le monde est inférieur à moi, je pense même qu’il y a plein de monde qui est supérieur à moi, donc me fais pas dire ce que j’ai pas dit non plus ! C’est pas un concours non plus je veux dire, mais force est de constater que, par exemple, et exemple multipliable sans doute à l’infini, j’ai par exemple moins de capacités à courir vite qu’un mec qui s’entraîne à ça, et ça c’est pas de la discrimination…

      @Nightingales A mes yeux tu es quelqu’un, tu n’as pas plus ou moins de valeur qu’un autre, tu as ta place comme les autres. Tu vois une compétence et tu te juges en conséquences en “moins bien que” ou “moins capable de” mais tu as surement d’autres compétences que l’autre n’a pas. Ton propre exemple montre que pour courir plus vite que toi, il faut simplement s’entrainer pour être meilleur que soi-même. A quoi tu veux t’entrainer ? Celui qui passe le balai toute sa vie à une puissante résilience du fait de l’acceptation de ce qui est. De par ton existence et tes réflexions tu offres ici ce que tu es déjà. Nous contribuons tous à notre échelle, il n’y a pas à juger en moins bien ou mieux que. Certains montrent la lumière qui finit par sombrer avec l’arrogance, d’autre montre la lumière qui se cache derrière l’ombre. Ces deux polarités permettent de trouver un équilibre avec soi, l’autre et le monde. Pour le dire autrement, trop de joie et de confiance et nous finissons par sombrer. Trop de peur et de souffrance et nous sombrons dans la violence et le chaos pour revenir à la lumière en apprenant de nos erreurs.

      Et sinon j’enferme personne dans une croyance ou je sais pas quoi,
      et le changement est valable et possible pour tout le monde, je suis
      personne moi, comment je pourrais interagir là-dessus par rapport aux
      autres ?

      A mes yeux et je dis bien à mes yeux, la phrase “je suis personne moi” t’enferme dans la croyance que tu es personne et te dévalorise à tes propres yeux. Tu peux agir sur toi en étant simplement ce que tu veux être intérieurement qui ne dépend pas de l’extérieur. Ainsi tu ne seras plus personne, mais quelqu’un, toi. Ce toi n’a pas de limite pour se définir et il choisit simplement ce qu’il veut incarner dans ce monde pour développer sa conscience, ses capacités et contribuer en conséquence. Nous sommes tous des exemples à analyser avec un esprit critique. La comparaison n’est pas la pour se juger les uns les autres mais trouver l’équilibre et ce que nous voulons incarner nous. Si tu peux te regarder dans le miroir et sait profiter de ta vie pleinement alors tu es surement la ou tu dois être.

      Ce que je partage de ma compréhension n’est pas à analyser avec la tête uniquement mais à ressentir avec le coeur aussi. Sans le coeur par d’équilibre entre soi et l’autre.



  • ?s=80&d=https%3A%2F%2Frencontre surdoue.com%2Fwp content%2Fuploads%2F2017%2F06%2Frencontresurdoue

    Anonyme

    Membre
    29 août 2021 à 12 h 47 min

    @neba

    Bah comme tout le monde, je suis pas parfait, après quand on se dit être le fils de dieu, je me dis qu’il devrait y avoir une forme de perfection dans l’histoire, et dans l’Histoire, c’est juste ça.

    Si tu étais un être parfait et que la vie était parfaite pour apprendre et évoluer ? Que faudrait-il changer si le but est l’évolution de la vie à travers les expériences ? Ne faudrait-il pas du noir et du blanc pour trouver l’équilibre ?

    Comme dejà dit je suis bien évidemment pas un être parfait, donc apprendre et évoluer me parle bien évidemment. Et donc les expériences servent à ça bien évidemment. Après, du blanc et du noir pour trouver l’équilibre, mouais… Si le noir est négatif, tu as besoin de ça toi pour que ton équilibre ne soit pas bancal ?

    D’ailleurs “Dans l’Histoire”, comme dit matty très justement, c’est pas Jésus qui a rédigé les évangiles non plus, donc que croire ?

    Ton coeur et ta raison. L’équilibre se trouve entre les deux à mes yeux.

    Bien d’accord avec ça, mais là pour moi en tout cas il ne s’agit pas de blanc et de noir, il s’agit de deux intelligences complémentaires.

    Sortir de la dissonance de l’être qui voit les choses de façon binaire ou seulement les formes sans voir le fond.

    Plusieurs choses dans ce que tu dis : voir les choses de façon binaire j’ai rien contre quand il s’agit de bien et de mal. Sinon, bien évidemment que la forme et le fond sont toutes deux importantes car complémentaires.


    • 6187d1898871b bpthumb

      neba

      Membre
      29 août 2021 à 13 h 14 min

      Comme dejà dit je suis bien évidemment pas un être parfait, donc
      apprendre et évoluer me parle bien évidemment. Et donc les expériences
      servent à ça bien évidemment.

      Je te pense parfait @Nightingales . Pourquoi je devrais te voir imparfait car tu n’es pas encore ce que tu veux être ou ne sait pas ce que tu veux savoir ? Tu es dans le présent parfait car tu es un être avec des capacités pour apprendre et t’améliorer pour te trouver toi. Jugerais-tu un enfant imparfait car il ne sait pas encore ce qu’il veut savoir ou n’a pas encore atteint son objectif de vie ?

      Après, du blanc et du noir pour trouver
      l’équilibre, mouais… Si le noir est négatif, tu as besoin de ça toi pour
      que ton équilibre ne soit pas bancal ?

      Je pense qu’il faut connaitre ses ombres et les maitriser pour faire jaillir la lumière qui se cache derrière.

      Je pense qu’il faut des exemples de l’ombre pour apprendre et comprendre. Il faut donc du noir et du blanc pour expérimenter et trouver l’équilibre.

      En moi je vois une part sombre qui est confiante et apaisé. Cette part me permet de me respecter et me protéger car c’est son rôle primordial. J’ai une part dite lumineuse qu’il elle veut aimer tout et contribuer. Cette équilibre entre amour et protection me permet de trouver un équilibre entre moi et l’autre.

      Les ombres ne sont que des souffrances ou des blessures donc je ne juge pas en mal mais je reconnais la responsabilité de chacun et met face aux choix de vie qui ont des conséquences sur les autres.

  • ?s=80&d=https%3A%2F%2Frencontre surdoue.com%2Fwp content%2Fuploads%2F2017%2F06%2Frencontresurdoue

    Anonyme

    Membre
    29 août 2021 à 16 h 08 min

    @neba

    <div>Ca devient le bordel les questions réponses mec,</div><div>

    mais je tente de relever le défi de cette difficulté.

    Surtout n’y voit pas autre chose qu’une difficulté à faire face au bordel du question-réponses qui devient forcément compliqué à ce stade !

    </div>

    Ah mais j’ai pas dit l’inverse ! Jésus était forcément un relai de
    Dieu sur Terre, mais tu as raison, j’ai pas dit l’inverse, on est très
    certainement tous des relais de Dieu sur Terre !

    Ce que je te dis , ne dis pas que tu dis l’inverse. C’est une réflexion que je te partage afin que tu puisses t’ouvrir à un idée. L’idée qu’entre toi et Jésus, il n’y a pas de différence si ce n’est les jugements que tu fais pour définir Jésus et toi. Je pense que c’est un problème de taille que de mettre certaines personnes sur un piédestal ou une croix comme étant l’être qui aime son Dieu et son peuple au point de se sacrifier… Oui… Je suis désolé mais le pouvoir je le rends à Jésus et non à son dieu car il a le pouvoir de choisir et il a choisit comme tout à chacun nous choisissons le chemin de nos vies. Je ne doute pas de sa connexion à plus grand que lui mais c’est un choix de vie comme il en existe beaucoup. Ça n’a pas plus ou moins de valeur qu’autre chose. Si je devais glorifier Jésus alors je devrais aussi glorifier mon boulanger car il m’apporte aussi une conscience et un soutien dans cette vie. Si nous devons glorifier une chose c’est la vie et la vie est en toute chose à mes yeux.

    Yes, à part pour les jugements, je ne juge pas vraiment Jésus, je me pose juste des questions que tu auras pu voir et comprendre je pense : je m’interrogeais sur sa capacité d’amour, qui il semblerait n’était pas la même pour les humains que pour les animaux, donc question légitime ou pas, j’ai pas la réponse, mais la question n’était donc pas légitime pour toi ? Si c’est le cas, est-ce pour ça que tu as pris ça pour un jugement ? Méprise je pense de ce côté, à moins que tu m’aies mal compris comme ça a pu m’arriver, donc aucun souci dans tous les cas, et même si c’est le cas.

    Jésus a tout de même un piédestal, qui pour moi mérite d’être apprécié à sa juste valeur, donc si je me pose une question par rapport à ça, est-ce pour ça que je le discrédite ? Non, c’est un questionnement, pas un jugement.

    Bien sûr que le Bien de la vie est partout, je suis bien d’accord avec ça.

    Sinon, le choix de la vie du Christ, de par ses enseignements, peut-il vraiment être comparé à celui de ton boulanger ? Moi je le connais pas ton boulanger, mais si toi tu le connais et que si c’est une bonne personne, et bien très bien ! Il apporte du positif dans la vie des gens, mais attention au gluten quand même LOL ( = humour pas terrible )

    Un peu d’humour encore, quoique, pas tant : Jésus a résisté au pierres changées en pain pendant 40 jours pendant son séjour dans le désert, donc pas de blague ici par rapport à ton boulanger, mais qui aurait pu le faire ? C’est l’une des choses qui prouve sa grande valeur spirituelle, et j’ai, j’avoue, le défaut de chercher les choses dans le détail ; donc pour une personne à si haute valeur spirituelle, je me suis juste posé une question en ce qui concerne son rapport aux animaux, c’est tout !


    Donc après tu développes pour m’en mettre une petite dans la tronche,
    sauf que si la fondation tient pas, c’est pas la peine de continuer la
    maison…

    Je ne met rien dans la tronche, je partage un raisonnement. Si le “tu” te fait penser cela alors je ne vais plus l’utiliser pour éviter cette croyance. Je suis parfois confiant en ce que je pense mais en rien je cherche à te mettre des choses dans la tronche.

    Ah, je t’avoue je vais pas chercher la Xième discut précédente, mais le prend pas mal, si t’as essayé de m’en mettre une petite dans la tronche, je t’en veux pas ! Mais j’imagine bien que tu seras pas d’accord avec ça, et no souci pour moi.

    Sérieux développe car là j’avoue que ça reste flou pour moi :
    répondre à une réflexion ? C’est un peu trop généraliste pour moi
    j’avoue, une réflexion sur quoi, par rapport à quoi ? Contribuer à quoi ?
    Sans savoir quoi ? Hésite pas à développer

    Je nous pense des parcelles de vie qui se croisent pour s’offrir une expérience afin de grandir et évoluer. Étant sur un forum ce que nous partageons est lu potentiellement par d’autre. La leçon comprise dans le partage dépend du regard posé sur le monde, sur soi et l’autre. Certains s’approchent d’autres s’éloignent, c’est le libre arbitre. Si je t’offre ma compréhension comme une vérité sans te laisser y réfléchir, je deviens un livre comme il en existe beaucoup que tu apprendras (ou pas) sans expérimenter pour te découvrir pleinement.

    Bien d’accord ! Je vois ça comme ça aussi.

    Après, puis-je aussi prétendre, comme tu dis pour moi, que je puisse aussi t’aider à te découvrir pleinement ? C’est ce que t’as dis mec, donc dans toute ta grande intelligence que je reconnais pleinement, t’avoueras jamais que t’en mets parfois une petite dans la tronche de ton interlocuteur, au passage, j’imagine bien… Et donc que je te retourne ce genre de compliment, tu n’y vois d’inconvénient ?

    Ah mais je suis loin de penser que tout le monde est inférieur à moi, je pense même qu’il y a plein de monde qui est supérieur à moi, donc me fais pas dire ce que j’ai pas dit non plus ! C’est pas un concours non plus je veux dire, mais force est de constater que, par exemple, et exemple multipliable sans doute à l’infini, j’ai par exemple moins de capacités à courir vite qu’un mec qui s’entraîne à ça, et ça c’est pas de la discrimination…

    @Nightingales A mes yeux tu es quelqu’un, tu n’as pas plus ou moins de valeur qu’un autre, tu as ta place comme les autres.

    Bah moi j’ai le défaut de penser que vu que tu es plus intelligent que plein d’autres gens, tu leur est donc de fait supérieur intellectuellement. Je parle pas de faire de la choucroute là, car si ça se trouve pour faire de la choucroute tu es une quiche ! Mec, au bout d’un moment, y’a des différences dans ce monde, et ne pas les reconnaître, pour moi, c’est ne pas être dans la vérité. Les différences apportent aussi de la richesse à ce monde, et parfois ça passe aussi par des infériorités et des supériorités, PAS QUE ! Mais ça passe aussi par ça, et ne pas le voir c’est juste pas le voir !

    Tu vois une compétence et tu te juges en conséquences en “moins bien que” ou “moins capable de” mais tu as surement d’autres compétences que l’autre n’a pas.

    Yes, c’est sans doute très manichéen tout ça chez moi, et je l’assume. Mais je vois aussi en “mieux que”, et “en plus capable que”, c’est juste la réalité mec. Et j’ai, même pas sûrement, mais pour sûr, des compétences que d’autres ont et que j’ai pas !

    Et sinon arrête de parler de “mes jugements” comme s’ils étaient forcément péjoratifs, reconnaître la réalité des choses n’est en rien un jugement subjectif !

    Ton propre exemple montre que pour courir plus vite que toi, il faut simplement s’entrainer pour être meilleur que soi-même. A quoi tu veux t’entrainer ?

    Bah à la course, pour courir plus vite ! LOL Tu me remets sans cesse en question mec, donc au bout d’un moment l’humour devient forcément la solution pour moi j’avoue.

    Celui qui passe le balai toute sa vie à une puissante résilience du fait de l’acceptation de ce qui est.

    Hé oui ! Même nettoyer les chiottes est un honneur dans les temples zen, et là c’est pas de l’humour, je comprends entièrement ça, plus que ça même !

    De par ton existence et tes réflexions tu offres ici ce que tu es déjà.

    Si ce n’est plus au cas où je m’améliore de jours en jours, mais ça ????

    Toi seul est seul juge de ma réponse comme tu le fais comme d’hab. Non ? Bah si. Et après tu craches sur tout jugement ? Bah le jugement tu l’utilises aussi mec.

    Nous contribuons tous à notre échelle, il n’y a pas à juger en moins bien ou mieux que.

    Ah bah là tu parles de deux choses différentes aussi je pense, il y en a plein qui contribuent à la merde de ce monde, et de plus en plus, mais inversement aussi. Donc c’est pas une question de jugement comme je te dis depuis X, c’est de voir les choses telles qu’elles sont. Et voir les choses telles qu’elles sont n’impliquent pas de jugement personnel.

    Certains montrent la lumière qui finit par sombrer avec l’arrogance, d’autre montre la lumière qui se cache derrière l’ombre. Ces deux polarités permettent de trouver un équilibre avec soi, l’autre et le monde.

    Ce veut tout et rien dire ça mec, mélanger le noir et le blanc, tu fais du gris, et donc plus aucune valeur ne tient le coup. Le bien reste le bien et le mal reste le mal. Même si souvent imbriqués, ils ne se mélangent pas.

    Pour le dire autrement, trop de joie et de confiance et nous finissons par sombrer. Trop de peur et de souffrance et nous sombrons dans la violence et le chaos pour revenir à la lumière en apprenant de nos erreurs.

    Vrai et faux ! Trop de joie et de confiance n’amènent pas forcément à sombrer, tout dépend des contextes. La peur et la souffrance n’amènent non plus forcément à de la violence, tout dépend comment elles sont contrôlées selon leur intensité et le contrôle qu’on a dessus.

    Et sinon j’enferme personne dans une croyance ou je sais pas quoi,
    et le changement est valable et possible pour tout le monde, je suis
    personne moi, comment je pourrais interagir là-dessus par rapport aux
    autres ?

    A mes yeux et je dis bien à mes yeux, la phrase “je suis personne moi” t’enferme dans la croyance que tu es personne et te dévalorise à tes propres yeux.

    Attends mec, quelque part tu me pousses à formuler cette affirmation par simple défense par rapport à tes propos bien souvent dirigés vers ma remise en question, et tu me reproches ces propos ? Je me remets en question par rapport à ce que tu me dis, et même là t’es pas content il semblerait ! Comment il faut discuter avec toi ? Je t’avoue que c’est souvent pas simple ! Parfois c’est bien car on pousse la réflexion, et parfois c’est assez incriminant aussi je trouve !

    Change pas mon propos STP, je te dis simplement que je suis personne pour interagir “là-dessus”, sur quoi ? C’est une vielle discut déjà, faut que je me rappelle de toutes nos interactions passées alors que c’est déjà difficile de parler avec toi ? Mais t’es une prise de tête sérieux ! Je suis pas un ordi ok ?

    Donc ok, je me calme, je suis personne pour interagir avec la croyance des autres parce que, anyway, je m’en suis bien rendu compte aussi, par exemple au niveau des vaccins, inutile de discuter même avec de bons arguments pour faire changer d’avis les autres. Ouf ! J’ai retrouvé le fil, mais pas simple avec toi mec au bout d’un moment !

    Tu peux agir sur toi en étant simplement ce que tu veux être intérieurement qui ne dépend pas de l’extérieur.

    On dépend tous de l’extérieur, même un maître zen dépend de l’extérieur, même si il garde toute la maîtrise de son être intérieur.

    Ainsi tu ne seras plus personne, mais quelqu’un, toi.

    Si je suis moi, je suis plus personne ? Bah si, je serai d’autant plus moi-même !

    Ce toi n’a pas de limite pour se définir et il choisit simplement ce qu’il veut incarner dans ce monde pour développer sa conscience, ses capacités et contribuer en conséquence.

    Ce que je fais depuis le début de ma réponse à ton message.

    Nous sommes tous des exemples à analyser avec un esprit critique.

    Même réponse que la précédente.

    La comparaison n’est pas la pour se juger les uns les autres mais trouver l’équilibre et ce que nous voulons incarner nous.

    J’incarne l’esprit de ta grand-mère, ça te va là ? Non, humour, je précise.

    Je suis pas là pour comparer mec, t’as compris ça déjà ou pas ? Ni pour juger.

    La comparaison et le jugement ont pour moi leur place là où ils trouvent leur place, ni plus ni moins, et lorsqu’ils trouvent leur place, ils ne sont pas à discriminer. C’est pas une forme d’équilibre ça ?

    Si tu peux te regarder dans le miroir et sait profiter de ta vie pleinement alors tu es surement la ou tu dois être.

    Bah voilà, pareil pour toi je pense, vu que tu le dis.

    Ce que je partage de ma compréhension n’est pas à analyser avec la tête uniquement mais à ressentir avec le coeur aussi.

    C’est bien ce que j’ai fait t’inquiète, selon ma sensibilité aussi, qui n’est pas obligatoirement la même que la tienne, donc différence à respecter ou pas ?

    Sans le coeur par d’équilibre entre soi et l’autre.

    A qui le dis-tu ?

    Bien à toi

    • 6187d1898871b bpthumb

      neba

      Membre
      29 août 2021 à 21 h 14 min

      @Nightingales

      Un peu d’humour encore, quoique, pas tant : Jésus a résisté au
      pierres changées en pain pendant 40 jours pendant son séjour dans le
      désert, donc pas de blague ici par rapport à ton boulanger, mais qui
      aurait pu le faire ?

      Tu lis des écrits de l’humanité et tu fais de ces écrits paroles divines et vérités. C’est ton droit, j’ai fait un autre choix.

      Ta phrase me fait sourire car sans la virgule, je me demande si Jésus à reçu des cailloux ou des brioches. Le changement, il est avant ou après la réception ? (Pas besoin de répondre, c’est simplement un partage de mon humour)

      Plus sérieusement, cette connexion donne une énergie et une forte résilience. J’ai déjà perdu 43 kilos sans faire de régime depuis que je me sens aimé. Rien de magique, mes comportements liés à des souffrances ont diminué et plus j’avance et plus je corrige ces souffrances. Plus j’avance et plus je cherche à me mettre à l’équilibre avec ce monde pour garder cet amour en moi. Je marche 3 heures par jour alors que je fais plus de 100 kilos. Tout ceci pour démontrer que c’est puissant et change une vie. Je comprends ce que Jésus à pu faire à travers sa résilience mais en rien je pense que Jésus à marcher sur l’eau. Il y a une part de mythe et de vérité et c’est dommage.

      Après, puis-je aussi prétendre, comme tu dis pour moi, que je puisse
      aussi t’aider à te découvrir pleinement ?

      Je crois que non car je sais déjà qui je suis pleinement. Je me pense égal à Jésus et toi ? Dans tes croyances et tes valeurs tu pourrais (pas obligé non plus) me croire arrogant ou orgueilleux mais ce n’est pas le cas. Pour être arrogant ou orgueilleux, il faut se juger supérieur à quelque chose, or je ne me sens pas supérieur mais égal à tout. Je ne vais pas jusqu’à avoir peur de marcher sur le sol par crainte d’écraser une fourmi mais je reconnais que je m’applique à ne pas tuer ou blesser si je peux l’éviter.

      Tu m’aides sur certains points notamment “les jugements” et leurs conséquences sur l’être qui n’arrive pas à s’aimer ou se satisfaire de là ou il est car il se juge ou se sent jugé. La valorisation par le jugement de “mieux que” ou “moins bien que” est a proscrire à mes yeux. Le temps du COVID était un moment intéressant pour voir qui fait vraiment tourner le monde quand la machine déraille. Merci à ces personnes que nous ne gratifions pas assez préférant regarder ce qui brille et qui est considéré comme avoir plus de valeur dans les actes.

      C’est ce que t’as dis mec,
      donc dans toute ta grande intelligence que je reconnais pleinement,
      t’avoueras jamais que t’en mets parfois une petite dans la tronche de
      ton interlocuteur, au passage, j’imagine bien… Et donc que je te
      retourne ce genre de compliment, tu n’y vois d’inconvénient ?

      Je ne peux pas t’empêcher de croire ce que tu veux croire et tu as le droit de croire ce que tu veux tant que cela ne te pousse pas à te tuer toi-même.

      Mon intention n’est pas de t’en mettre une dans la tronche mais de partager. Je n’ai pas le sentiment de forcer les choses mais si tu ressens le besoin de faire de l’humour face à la remise en question qu’éveil mon partage et mes questions, je vais le prendre en compte et m’arrêter car c’est un signe.


      Et sinon arrête de parler de “mes jugements” comme s’ils étaient
      forcément péjoratifs, reconnaître la réalité des choses n’est en rien un
      jugement subjectif !

      C’est la réalité que tu choisis, pas la mienne. J’arrête de te parler de tes jugements puisque tu le demandes. (Mise en application après ce message)

      Toi seul est seul juge de ma réponse comme tu le fais comme d’hab.
      Non ? Bah si. Et après tu craches sur tout jugement ? Bah le jugement tu
      l’utilises aussi mec.

      J’utilise le jugement en effet mais je ne donne pas plus de valeur à une personne qu’a une autre suite à ma compréhension. Je te vois faire cela en comparant ce qu’a fait Jésus et ce que fait le boulanger en donnant plus ou moins de valeur aux actes de chacun. C’est ton droit, je ne te fais pas de reproche, je te partage simplement un regard différent sur le monde.

      Ce veut tout et rien dire ça mec, mélanger le noir et le blanc, tu fais du gris, et donc plus aucune valeur ne tient le coup. Le bien reste le bien et le mal reste le mal. Même si souvent imbriqués, ils ne se mélangent pas.

      Je te propose de regarder le logo du ying et du yang en te demandant qu’est ce que ce point blanc au milieu du noir et ce point noir au milieu du blanc. J’ai contemplé sans donner de la valeur aux choses, ainsi je restais ouvert à la diversité qui permet d’apprendre pour comprendre.

      Vrai et faux ! Trop de joie et de confiance n’amènent pas forcément à sombrer, tout dépend des contextes. La peur et la souffrance n’amènent non plus forcément à de la violence, tout dépend comment elles sont contrôlées selon leur intensité et le contrôle qu’on a dessus.

      Plus qu’un long discours voici une vidéo à un moment précis :



      Plus loin ça parle de Hentai devant un public qui n’est pas le plus adulte du monde mais je peux me tromper sur ce point…

      J’appelle cela avoir trop de confiance et de joie. On oublie la peur et tourne la raison en dérision en oubliant ses responsabilités.

      Ces personnes ont des enfants et prennent à la dérision des sujets qui me semblent très sérieux avec des conséquences.

      N’est-il pas dissonant que de vouloir survivre dans son espèce en procréant pour laisser une Terre qui ne permettra pas une vie épanouissante à ses enfants ?

      Mes questions sont la pour éveiller une réflexion. Je n’attends pas forcément de réponses sauf si tu sens que tu peux m’offrir une réflexion. Je te dis cela car tu exprimes de plus en plus que c’est le bordel à tes yeux.

      Je peux m’arrêter là, si tu le souhaites.

      De mon coeur avec respect

Affichage des réponses 1 - 9 de 9

Publication originale
0 de 0 articles Juin 2018
Maintenant