Information sur les relations amoureuses

  • Information sur les relations amoureuses

  • 5e03d36e6e27f bpthumb

    spared

    Membre
    17 octobre 2019 à 11 h 19 min

    Bonjour,

    Personnellement, je suis en couple depuis environ 6 ans, avec une non HPI, et je me pose des questions sur notre couple.

    Je suis de plus en plus fatigué que ce soit dans mon travail ou dans mon couple. et c’est la raison pour laquelle je cherches à diminuer les points de tensions etc …

    Cette relation est extrêmement compliquée et fatigante, mais réconfortante de temps en temps.

    Les reproches sur des choses de la vie quotidienne comme le lave-vaisselle, le ménage l’organisation des sorties en général mais surtout pour des petites choses comme ne pas avoir bien nettoyé le plateau il reste une micro tache dessus et ça peut partir en live juste à cause de ça. néanmoins 1h plus tard elle est toute gentille et moi je suis encore énervé. elle a des réactions absolument disproportionnées à mon sens.

    Je fais les choses au dernier moment sans me stresser, je sais que ça va passer, mais elle est plus du genre planification sur des plans quinquennaux et tout prévoir s’en est même trop.

    Nous avons une crise grave pour le moment.probablement celle des 7 ans 🙂 en avance.

    Je me suis donc posé les questions suivantes, car je n’ai que très peu d’amis 2. Mes relations sociales sont assez compliquées et j’ai tendance à éviter les personnes qui veulent simplement venir vers moi par intérêt. je n’ai pas tendance à relancer les gens dans notre relation amicale.

    Je suis asperger ? Je ne pense pas vu que je peut me montrer sociable et faire parler les gens d’eux même souvent ils aiment bien et moi aussi j’apprends pas mal de choses en général.

    Je suis un pervers narcissique ?Je n’en ai pas l’impression

    Quelles sont les conséquences d’être HPI dans un couple ? pas trop de réponses adéquat sur le web.

    Je n’ai absolument aucune information de ce qu’est un couple idéal de comment un couple est sensé fonctionner.

    j’ai fait une sorte de matrice avec ce que je souhaiterait l’état actuel de notre relation.

    Le constat nous n’avons aucun centre d’intérêt en commun nous ne fonctionnons pas pareil, nous ne voyons pas les choses de la même façon. Je n’ai absolument aucune information de ce qu’est un couple idéal de comment, un couple est sensé fonctionner ce qui est acceptable ou non pour l’un ou comme l’autre, la limite qui fait qu’un couple doive se séparer.

    Peut être que c’est mon manque de relation sociale qui me fait croire qu’elle ne me comble pas sur ces domaines et que j’essayes de tout projeter sur elle.

    j’espère que vous pourrez m’apporter des réponses sur ce qu’un couple est sensé être ce qui en est attendu, je ne sais pas ce qui est normal ou non.

    Merci d’avance,

    Julien.

  • 5d8ab4a83b86d bpthumb

    ksztaltdellacqua

    Membre
    18 octobre 2019 à 18 h 08 min

    Salut Julien,
    déjà ouah tu n’as que 23 ans, c’est donc sûrement l’histoire la plus longue que tu aies vécu.. cette phase te semble compliquée, mais de la façon dont tu poses les choses j’ai l’impression que tu es assez lucide pour comprendre si ça fonctionne…
    est-ce qu’il existe de bons conseils à te donner? je ne sais pas, mais je vais tenter de te dire ce qui peut me paraitre plutôt évident. déjà, il faut savoir qu’un couple et une histoire d’amour sont deux choses distinctes. Il n’existe pas de modèle, il y en a sûrement autant de bon et de mauvais qu’il y ait de couples/trouples/etc.. bon nombre de choses font que ça marche ou pas et vous rendent compatibles ou pas, vous devez réussir à trouver la formule qui vous convient!
    ce genre de crises existent probablement dans toutes les histoires de couples, que l’on soit hpi/e ou pas. parfois il arrive simplement que l’on ne reconnaisse plus très bien les raisons pour lesquelles on s’est mis avec l’autre et aussi quelles sont celles de rester ensemble…
    une bonne histoire ne demande pas à faire trop d’efforts, il faut savoir si ce que vous vivez vous apporte du positif, si vous avez des choses à partager, respectez vos besoins individuels, dialoguez et surtout si vous vous comprenez….
    c’est assez triste parce qu’il semble exister beaucoup d’amoureux idéalistes malheureux sur cette planète… et j’ai l’impression que ceux qui ne s’aiment pas beaucoup, font souvent moult efforts pour être la meilleure personne pour l’autre.. il y a des efforts qui peuvent être intéressants à faire qui sont lié au lave-vaisselle, etc. par exemple;) tant que ça ne touche pas à son intégrité! il ne faut pas pousser trop loin.. la suradaptation est apparemment un truc assez courant chez les hpi/e mais il faut savoir voir la limite à ne pas franchir qui serait d’adopter un faux-self pour rester avec l’autre.. Il faut aimer pour les bonnes raisons, une histoire d’amour doit se vivre le plus naturellement possible…
    je ne connais rien de ta vie ni de ton couple et ne me permettrai pas de te dire quoi faire… si vous arrivez à faire le nécessaire pour que la situation s’améliore, super! mais dans le cas où vous finiriez par vous séparer, sache que vous pouvez aussi être heureux en étant célibataires ou avec une autre personne. dans la vie rien ne nous oblige à être avec quelqu’un, c’est nous qui le choisissons en gardant à l’esprit que c’est une composante possible mais pas toujours indispensable de notre bonheur;)

  • 5e03d36e6e27f bpthumb

    spared

    Membre
    18 octobre 2019 à 19 h 07 min

    Merci pour ces, infos justement je voulais connaitre la limite de la suradaptation mais je ne pense pas que ce soit mon cas. je suis plus dans le cas ou on me reproche des choses et je ne les fait plus et du coups je n’y trouve pas mon compte :/

    Peut être que ça vient de moi je vais essayer de faire le point de ce que je recherche avant tout !

     

    Merci Bcp pour ces infos !

  • 5d2a2cb085eb8 bpthumb

    bagayaga

    Membre
    18 octobre 2019 à 21 h 16 min

    @spared

    J’ai été dans un cas similaire sur d’autres points.

    Et j’ai été plutôt malheureuse et déprimée.

    Depuis j’ai appris deux choses.

    J’aime des hommes qui me ressemblent intellectuellement et avec qui je peux partager ma curiosité et mes centres d’intérêts.

    Et secondo j’étais une Danaïde.

    J’avais besoin de l’amour d’un homme pour combler mon amour propre en berne.

    Grâce à une amie je suis en train de me réconcilier avec moi même^^

    J’ai chopé la Camille de quatre ans à qui on a rabâché,réfléchis avant d’agir.

    Je l’ai pris dans mes bras et je lui ai dit. Reste toi même. Tu aimes agir. Puis réfléchir. Et c’est tant mieux. C’est toi. Et maintenant ne laisse plus personne te persuader du contraire. Et maintenant je compte à chaques blessures qui émergent procéder ainsi.

    Et cela va m’aider à trouver quelqu’un que j’aime. Et pas juste quelqu’un pour m’aimer. Et la différence est fondamentale. Je ne sais pas si cela t’aide. Mais je crois que c’est une bonne base. Car en s’aimant soi, on tombe amoureux de gens qui nous aiment et pas qui nous persécutent. Cela traduit souvent le fait que l’on se persécute soi même.

    Alors je te souhaite ce cheminement. Comme j’aurai aimé en être capable plus tôt. Peut être cela est inhérent à la trentaine apaisée. Je l’ignore. Résilience est mère de vertu.

  • 5d2a2cb085eb8 bpthumb

    bagayaga

    Membre
    18 octobre 2019 à 21 h 26 min

  • 5e03d36e6e27f bpthumb

    spared

    Membre
    18 octobre 2019 à 22 h 07 min

    Salut merci pour ton comm @bagayaga :

     

    Et cela va m’aider à trouver quelqu’un que j’aime. Et pas juste quelqu’un pour m’aimer.

     

    CAD ? comment tu fait la différence ? comment tu sais si tu aime quelqu’un ?

  • 5d2a2cb085eb8 bpthumb

    bagayaga

    Membre
    18 octobre 2019 à 23 h 10 min

    @spared

    Alors je viens juste d’en saisir la mesure.

    Donc j’ai pas de méthodo précise sur le candidat en particulier.

    Là où j’ai l’info certaine, c’est que je suis en train de m’aimer moi^^ Ça c’est du béton. Je répare mes blessures.

    J’imagine que forte de cet amour propre naissant, je suis plus à même de tomber amoureuse d’un petit gars qui m’aime. Plutôt que d’un autre qui voudrait m’aterer.

  • 5cc61a4ec667b bpthumb

    sansho

    Membre
    18 octobre 2019 à 23 h 14 min

    Salut @spared,

    De ce que je vois, ton couple est actuellement dans une phase de “routine” plutot que de passion. La question va paraitre futile, mais comment est votre niveau de communication? Est-ce qu’il y a une envie d’échanges, ou les échanges ne sont là que pour passer le temps parfois?

    Autre chose, je suppose (mais corrige-moi si je me trompe) que ton couple s’est formé avant que tu saches que tu sois HPI. Dès que tu l’as découvert, j’imagine que tu l’as partagé uniquement aux personnes les plus proches de toi (certains membres de ta famille et ta copine).

    Quand tu as fait part de ton fonctionnement différent avec ta copine, comment l’a-t’elle pris?

    Franchement je peux arriver à te comprendre, je fonctionne aussi en mode “dernier moment”, en général ça passe toujours :’) Le truc c’est qu’à une époque, mon ex ne le comprenait pas (et je n’avais pas encore découvert la zébritude), ce qui a provoqué des ‘qui proco’ qui ont fait effet boule de neige et qui a conduit à la fin du couple. La cause principale est simple: un problème de communication.

    Maintenant, si l’envie de comprendre l’autre n’est plus au rendez-vous, il faut réfléchir aux solutions: raviver la flamme ou étouffer ce qu’il reste. Je rejoins @ksztaltdellacqua : je ne vais pas te dire ce qu’il faut faire ou non, il n’y a que toi qui est le mieux placé pour le savoir 😉

    Alors que tu choisisses l’option 1 ou 2, j’ai l’habitude de dire “Fais tous les choix que tu veux, mais fais en sorte de ne jamais les regretter. Et si jamais tu doutes, dis-toi que chaque option est une expérience.” 😉

  • 5e03d36e6e27f bpthumb

    spared

    Membre
    18 octobre 2019 à 23 h 38 min

    @sansho88 il y’a une part de vérité le fait est que je le sais déjà depuis l’age de 8 ans que je suis HPI mais je n’avais pas saisi les implications que ça avait.

    Je lui ai expliqué, elle m’a dit bah va refaire un test en se foutant de moi et elle faisait le bruit du zèbre en se foutant de ma gueule, je n’ai pas trop apprécié quand tu t’ouvres et qu’on se fous de ta geule je ne suis pas très fan.

    Après, je sais qu’elle n’a pas eu d’éducations et ne s’est jamais pris de tarte dans la vie ça y joue peut-être et je suis plus en mode pas grave, je vais faire son éducation, mais la même ma famille commence à se poser des questions sur son comportement.

    Voilà le pourquoi du comment je suis à la recherche de ce qu’est censé être un couple, j’en ai aucune idée vraiment, je ne sais pas si j’essaye de mon convaincre ou si c’est vraiment ce que je ressens.

  • 5e03d36e6e27f bpthumb

    spared

    Membre
    18 octobre 2019 à 23 h 42 min

    et comprendre de mon côté oui je vois sans soucis au niveau comm ça se limite au stricte nécessaire souvent c’est pas mal de prises de tête mais apparemment c’est la crise des 7 ans.

    Elle à senti je penses de plus en plus mon éloignement et commence à se calmer mais bon 🙂

    avant d’aller plus loin je dois être sure que c’est bien de l’amour que j’ai quoi 🙂

Affichage des réponses 1 - 10 de 21

Connectez-vous pour répondre.

Publication originale
0 de 0 articles Juin 2018
Maintenant