Présentation comme il se doit 😉

  • Présentation comme il se doit 😉

    Posted by Usager supprimé on 7 avril 2019 à 16 h 21 min

    Larguée au milieu de nulle part, décalée, avec l’impression absolue de perdre mon temps dans un ennui abyssal, non adaptée au monde sachant que c’est bien de moi dont il s’agit et non du “monde” lui-même qui n’est au fond qu’un mot. Bref, j’ai été diagnostiquée il y a maintenant une dizaine d’années. Si le truc a expliqué en partie (car il me fallait aussi tenir compte d’une histoire personnelle), je n’ai pas su quoi en faire en réalité. Je continue à croire que le surdon est une tare, pour moi en tous cas. J’ai tenté la psychanalyse, lacanienne en particulier, pendant 2 ans 1/2 (et c’est long pour blablater tout seul et sans fin, allongée comme une idiote sur un divan au milieu d’un silence de mort), bref une catastrophe puisque je finissais par balader le thérapeute qui apparemment ne savait rien du fonctionnement qui était le mien. J’ai jeté l’éponge évidemment. J’ai bien tenté de trouver un autre thérapeute dans mon secteur (Bayonne dans le 64) mais apparemment c’est le parcours du combattant. Donc retour à la case départ avec l’ennui qui devient plus prégnant, l’absence de projets et un isolement plus ou moins choisi qui devient de fait plus douloureux de jour en jour, tout en admettant que si me regarder le nombril et n’avoir pour seule présence que la mienne a quelque chose de définitivement débile, c’est moins énergivore que d’être au milieu de gens qui ne me voient pas, ne m’entendent pas sauf à se lamenter sur mon épaule et sans rien comprendre de ce que je pourrais exprimer si tant est que j’y parvienne (ce n’est pas gagné, ou en tous cas il me faudrait le faire avec quelqu’un capable de comprendre). Je n’ai aucune difficulté à nouer des relations sociales, ce n’est pas le problème, mais il me faut me couler dans le truc et je n’en tire rien de plus qu’une déception permanente. Donc cela ne me satisfait pas et je ne me sens plus capable d’accepter cela. Ce n’est pas pour autant que j’ai trouvé là une forme de sérénité et loin s’en faut. Est-ce que pour autant il me faut être uniquement et à condition que ce soit possible exclusivement au milieu d’autres HP ? je ne sais pas, ce n’est pas immédiatement jouissif il me semble mais je n’exclus pas la chose. Il est clair que j’ai besoin d’avoir des projets, des axes créatifs, de donner du sens et il est sûrement mieux de l’envisager avec ceux avec qui je suis en affinité. En tous cas, il est clair que l’âge avançant me concernant, il me faut trouver des axes, des portes de sortie que ce soit en thérapie ou dans des groupes d’échange et urgemment (quand je parle de groupes d’échanges, ce n’est pas uniquement à l’écrit, c’est aussi physiquement, dans la vraie vie), je me flétris à une vitesse vertigineuse et dangereuse, tout en relevant ce que je viens d’évoquer sur le fait qu’il me faut aussi du concret car parler pour parler n’est pas dans mon fonctionnement sauf si comme je viens de l’exprimer ça débouche sur des projets, je fais partie de ceux qui ont besoin de créer, d’inventer, de chercher, et je sais que seule je me dessèche à la vitesse de l’éclair. Cela n’exclut pas l’humour, potache au demeurant, le sérieux n’est pas une nécessité permanente non plus dès lors qu’il peut s’activer à tout moment. Bon, je n’ai pas trouvé les bonnes solutions dans l’instant, ça ne veut pas dire qu’elles n’existent pas, je cherche évidemment et toujours un thérapeute dans mon secteur digne de ce nom (si vous avez des pistes, je prends) et qui n’assèche pas, dans le même temps, mon compte en banque parce que le surdon c’est aussi un business pour certains et perso sans confiance, je n’avance pas. Voilà j’ai brossé en gros le tableau ici, j’espère ne pas vous avoir trop ennuyés, et surtout je souhaite que cela débouche sur quelque chose de réel. Bien à vous tous

    Usager supprimé a répondu il y a 3 années, 5 mois 2 Membres · 2 Réponses
  • 2 Réponses
  • 5c1be5eaf27c0 bpthumb

    cissy

    Membre
    8 avril 2019 à 5 h 53 min

    Coucou. La seule et unique solution est de trouver des gens dignes de ton intérêt. Les hp ne sont pas une marque de fabrique malheureusement. Il y a des gens… extraordinaires. Tu vas en rencontrer. Sache que d’être surdouée peut-être un poids mais pas forcement et que le bilan qui tombe n’est pas un diagnostic car ce n’est pas une maladie. La thérapie lacanienne est des plus pénibles. Nous avons un cerveau qui marche et assimile très bien le truc c’est de relier cette activité cérébrale aux émotions qu’elles émanent et chercher des émotions agréables et séduisantes.

    Il faut faire un très grand trie autour de toi. Les gens ne comprennent pas et c’est à nous de faire des efforts, ou pas d’ailleurs… tant que tu te sens bien et en évolution je pense que tout rentrera dans l’ordre. Une activité artistique et serenisante sera un bonus.

    Bienvenue chez les zèbres. Il y a des moments difficiles de part notre commune sensibilité… attention je réitère j’ai été mariée à un THP c’était l’horreur… comme par hasard mon ex aussi était un thp… tous deux cons comme mes pieds…on ne peut pas tout mélanger. J’aime les esprits vifs et surtout l’humilité… rare chez certains hp malheureusement ce qui pourtant est une qualité remarquable. J’aime mes semblables, ils me font rire, me stimule, me donne la pêche, les autres c’est tout l’inverse . Je te souhaite de chouettes rencontres ici.

    Bises

  • ?s=80&d=https%3A%2F%2Frencontre surdoue.com%2Fwp content%2Fuploads%2F2017%2F06%2Frencontresurdoue

    Usager supprimé

    Membre
    8 avril 2019 à 7 h 20 min

    Merci Cissy pour ce retour, belle journée et bises