Violence physique ou verbale



  • Violence physique ou verbale

    5e8aa3c06fde9 bpthumb Zelos mis à jour Il y a 7 mois 6 Membres · 29 Messages
  • ?s=80&d=https%3A%2F%2Frencontre surdoue.com%2Fwp content%2Fuploads%2F2017%2F06%2Frencontresurdoue

    Anonyme

    Membre
    23 février 2020 à 16 h 48 min

    Ceux qui sont violents se sentent en danger, parce qu’ils n’ont pas confiance en eux.

    Ils se sentent faibles et ont peur d’être attaques, alors il attaque pour se sentir plus fort.

    En général quand on se sent en sécurité, bien dans sa peau ( spiritualité), = pense qu’on est quelqu’un de bien ( on se sent aimé par la famille amis ou enfant…) Du coup on a pas besoin d’être violent.

    Celui qui a besoin d’être violent = c’est un manque de confiance en lui, il pense qu’il n’est pas assez bien = ne vaut rien = pas aimé.

    Pour se sentir moins nul = il peut être violent physiquement ou verbalement, ça lui donne l’impression d’être plus fort.

    Critiquer autrui = l’impression d’être moins nulle.

    PS: je parle en général = autrui.

    On croit que celui = frappe, est fort mais c’est tout le contraire = il y a aussi le mental.

    Celui qui est violent et fragile, c’est une personne qui n’est pas sûr de lui.

    Quand on est mal dans sa peau, on pense pas aux autres et leurs ressentis.

    Exemple : harcèlement en groupe = contre une personne = ça prouve qu’ils sont faibles.

    Mais je tiens à préciser une chose: la testostérone = nous rend plus agressif = surtout pour les hommes.

    Mais c’est pas une raison = on a tous notre part de responsabilité envers autrui.

    La violence est utile quand on se sent vraiment en danger = question de vie ou de mort = se défendre.

    Conclusion : il y a des perceptions que j’accepte et d’autres pas.

    On peut communiquer sans violence verbale = il y a toujours un juste milieu, dans la manière qu’on s’exprime.

    Je voulais juste m’exprimer, il n’y a aucun sous-entendu dans mes lignes.

  • 5e8aa3c06fde9 bpthumb

    Zelos

    Membre
    23 février 2020 à 17 h 54 min

    Oui, je suis assez d’accord avec tout ça, le seul truc qui me titille c’est le besoin d’associer la spiritualité avec bien dans sa peau.

    Je sais, chui chieur, mais je n’ai pas pu m’en empêcher.

  • 5e5166682c5e8 bpthumb

    chatsauvage28

    Membre
    23 février 2020 à 18 h 24 min

    Je pense que c’est plus compliqué que ça (j’en parlais avec mon père justement cette après midi a propos de ma mère). Certaines personnes, fragiles psychologiquement certes, vont être violentes mais pas pour se sentir supérieur. Ce sera plutôt parce qu’elle seront dans la paranoïa (par exemple penser que ton conjoint te trompe alors qu’il rentre juste tard à cause de ses heures sup / problèmes de transport) et penseront que la personne en face d’eux est méchante et mérite de recevoir cette violence. Après effectivement il y a aussi ceux qui vont le faire en choisissant effectivement une victime plus faible qu’eux et en s’en donnant à cœur joie pour se remonter l’ego, comme tu l’as expliqué.

    Mais finalement les plus fragiles psychologiquement suivront plutôt le premier schéma je pense.

    Ensuite en ce qui concerne la différence homme femme je ne suis pas d’accord. On sait /croit ? justement que les hommes peuvent être plus agressifs de par leur nature donc on va leur répéter de ne pas utiliser la force envers les femmes, de restreindre leur force etc. Tandis que les femmes ne seront jamais éduquées ainsi et taperont de toute leur force, sans penser au risque de blessure.

    Video assez intéressante a ce sujet (d’ailleurs je soupçonne le videaste d’être surdoué)

  • ?s=80&d=https%3A%2F%2Frencontre surdoue.com%2Fwp content%2Fuploads%2F2017%2F06%2Frencontresurdoue

    Anonyme

    Membre
    23 février 2020 à 20 h 50 min

    @chatsauvage28

    Dans mon argumentation, je ne parlais pas des violences conjugales..

    Je suis d’accord avec toi bien sûr qu’il y a des femmes agressif = qui frappe leur conjoint.

    Ou des personnes paranoïaque.

    Après bien sur le sujet et large violence verbale et violence physique.

  • 5e5166682c5e8 bpthumb

    chatsauvage28

    Membre
    23 février 2020 à 20 h 52 min

    @shaina a désolée j’avais mal compris ^^’

  • 5e538ff590b75 bpthumb

    Max

    Membre
    23 février 2020 à 20 h 53 min

    @shaina est-ce que ce sujet a été créé par rapport à ta dispute de cette nuit ?

  • 5d9c58430463a bpthumb

    Momosse

    Membre
    23 février 2020 à 21 h 06 min

    J’ai un rapport naturel et rationnel à la violence ; C’est-à-dire que, aussi bien que le sexe m’apparaît être un mode d’expression comme un autre entre deux individus, il en va de même pour ce qui est des brutalités verbales ou physiques que l’on s’inflige très couramment les uns aux autres ou et y compris, envers soi-même d’une manière objective (parce que l’on s’en veut pour X raison notamment) ou inconsciente (en ce que cela servirait d’exutoire à nos pulsions ou à nos frustrations refoulées par exemple).

    Alors certes, on peut regretter qu’elle soit toujours aussi omniprésente même dans nos sociétés “modernes et évoluées” et alors que toutes les formes de bien-pensances y sont relayées en parallèle par les médias institutionnels et des cohortes de “penseurs-positifs”. On peut et on doit aussi tendre à réduire son influence en isolant ce qui nous entraînent à l’utiliser pour mieux maîtriser nos actes et essayer de les contenir… Mais il ne faut pas se voiler la face et bien considérer qu’aussi détestable qu’apparaissent être les débordements auxquels elle nous conduit, ceux-ci sont de fait intimement liés à notre humanité… Peut-être en ce qu’elle est encline à laisser place “à ses bas instincts” qui nous viendrait de ce qui subsiste de notre “animalité” mais même en évaluant que pour se grandir, il est bon d’expurger de toute brutalité nos comportements, il faut également être lucide et admettre que nos fonctionnements ont de toujours inclus cette expression extrême de nos émotions et que de s’y livrer aura empli notre histoire et façonner notre monde et toutes les civilisations qui s’y seront succédé jusque-là.

  • ?s=80&d=https%3A%2F%2Frencontre surdoue.com%2Fwp content%2Fuploads%2F2017%2F06%2Frencontresurdoue

    Anonyme

    Membre
    23 février 2020 à 21 h 07 min

    @zelos

    Alors alors lol

    Je suis créatrice de ma vie, les épreuves qu’on rencontre chaque jour dans notre existence et qui m’aide à m elever = un mal pour un bien.

    Chaque être a les pleins pouvoirs, sur lui-même = à part certains qui sont malades = prise de médicament qui agit sur le mental.

    En fait c’est une reconnexion avec moi-même = m’aimer comme je suis, prends soin de moi ce qui me fait plaisir et le lâcher prise ( débat conflictuel ).

    C’est une maîtrise de ses colères, l ego, agressivite…

    En fait c’est apprendre ce que je n’aime pas en moi = pour atteindre une liberté intérieure = mes propres valeurs.

    C’est un travail long certes, il y a des obstacles du passé des douleurs, mais c’est le seul cheminement pour arriver à cette finalité = spiritualité ( esprit, âme,corps).

    De plus je me dirige vers la lumière intérieure, de plus j’éprouve un équilibre= moin je ressens les peurs ou les choses négatives.

    Aucun attachement aux biens matériels = certes pour vivre, mets aucune peur de les perdre.

    J’ai mes enfants, je les guide = cheminement de vie, mais je les possède pas ils font leur propre choix.

    Les personnes que je rencontre sur ma route que ce soit en bien ou en mal = m side a grandir spirituellement.

    Tout est lié connexion esprit âme, corps.

    C’est un peu complexe à comprendre, vis-à-vis des personnes qui ne connaissent pas.

  • ?s=80&d=https%3A%2F%2Frencontre surdoue.com%2Fwp content%2Fuploads%2F2017%2F06%2Frencontresurdoue

    Anonyme

    Membre
    23 février 2020 à 21 h 15 min

    @zelos

    J’ai oublié une chose.

    Que je suis consciente que je fais du mal à mon corps = fumer/ boire.

  • ?s=80&d=https%3A%2F%2Frencontre surdoue.com%2Fwp content%2Fuploads%2F2017%2F06%2Frencontresurdoue

    Anonyme

    Membre
    23 février 2020 à 21 h 23 min

    @etienne

    Oui je sais pourquoi je fume et je bois, consciente de mes actes.

    Comme je l’ai précisé c’est un cheminement long = il y a des choses de mon passé qui ne sont pas réglés a 100/100 = problème extérieur.

  • 5d9c58430463a bpthumb

    Momosse

    Membre
    23 février 2020 à 22 h 01 min

    @shaina

    Je ne sais pas si je te l’ai déjà dit, mais toi tu me plais bien ^^…

  • 5e8aa3c06fde9 bpthumb

    Zelos

    Membre
    23 février 2020 à 22 h 04 min

    @shaina

    Ok, c’est un peu pour cette raison que je disais que c’était plus clair d’expliquer en détail, je me demandais ce que tu entendais par spiritualité.

    https://larousse.fr/dictionnaires/francais/spiritualit%c3%a9/74250?q=spiritualit%c3%a9#73417

    Je n’ai rien contre la première, c’est plutôt dès qu’on l’associe à la seconde façon gourou/secte que cela me titille. Je suis très porté sur les choses de l’esprit, même si je n’aime pas utilisé le terme spiritualité. Je ne sais pas si tu es aussi concernée par la seconde définition, et si tu l’es, je vais avouer que je ne vais pas trop essayer de débattre, je risquerai de péter un câble sur un sujet comme cela dans un langage de code.

  • ?s=80&d=https%3A%2F%2Frencontre surdoue.com%2Fwp content%2Fuploads%2F2017%2F06%2Frencontresurdoue

    Anonyme

    Membre
    23 février 2020 à 22 h 12 min

    @zelos

    Ah non c’est pas mon délire = Gourou/secte.

  • ?s=80&d=https%3A%2F%2Frencontre surdoue.com%2Fwp content%2Fuploads%2F2017%2F06%2Frencontresurdoue

    Anonyme

    Membre
    23 février 2020 à 22 h 14 min

    @momosse

    Oh merci ça fait plaisir 😄

  • 5e8aa3c06fde9 bpthumb

    Zelos

    Membre
    23 février 2020 à 22 h 36 min

    Ok, je vais répondre avec des citations de tes points, car j’ai beaucoup de parallèles personnels.

    En général quand on se sent en sécurité, bien dans sa peau ( spiritualité), = pense qu’on est quelqu’un de bien ( on se sent aimé par la famille amis ou enfant…) Du coup on a pas besoin d’être violent.

    Je comprends ce que tu veux dire, depuis que je vais très bien moralement, les remarques de certaines personnes que je vois au quotidien ne me gênent plus, je prends tout bien même si c’est des idiots qui essaient de se foutre de moi, et le manque de réponse, comme tu disais, les déconcerte.

    Pour se sentir moins nul = il peut être violent physiquement ou verbalement, ça lui donne l’impression d’être plus fort.

    Du genre les mecs qui vont compenser un sentiment d’infériorité via une bonne dose de testostérone haha.

    Je suis créatrice de ma vie, les épreuves qu’on rencontre chaque jour dans notre existence et qui m’aide à m elever = un mal pour un bien.

    Ce que je fais, c’est que je me concentre sur les point positifs et que j’oublie les points négatifs, dans une situation ; ou alors, lors d’un imprévu, je vois le côté positif, ce qui me permet d’être toujours de bonne humeur. On dirait que cela rejoint ce que tu dis.

    Je suis d’accord avec le reste aussi, au niveau de trouver un équilibre, surtout vis-à-vis de son égo et de ce que l’on peut ressentir, et d’intégrer chaque rencontre/évènement, en tirer quelque chose et affiner sa perspective.

    P’tet juste certains termes qui me gênent à première vue, mais y a beaucoup de fond, une fois qu’on a le décodeur pour déchiffrer. 🙂


Affichage des publications 1 - 15 de 28

Connectez-vous pour répondre.

Article Original
0 de 0 messages Juin 2018
Maintenant

New Report

Close