Comment savoir si on est hypersensible ?



  • Comment savoir si on est hypersensible ?

    5f05abe2a555c bpthumb isabelle1970 mis à jour Il y a 4 mois, 3 semaines 19 Membres · 66 Messages
  • aa6997a963fd61ac83b95b5ba000fd55?s=80&r=g&d=https%3A%2F%2Frencontre surdoue.com%2Fwp content%2Fuploads%2F2017%2F06%2Frencontresurdoue

    olbius

    Organisateur
    1 septembre 2018 à 13 h 35 min

    Comment savoir si on est hypersensible ? L’hypersensibilité émotionnelle toucherait près de 20% de la population mondiale.

    Comment détecter l’hypersensibilité et ainsi savoir si on est hypersensible ? Il existe des signes qui peuvent vous aider à vous auto-diagnostiquer hypersensible.

    • Vous avez l’impression d’absorber les émotions de votre entourage, comme une éponge.
    • Vous êtes fatiguée la plupart du temps (et ça peut vous rendre irritable)
    • Votre boussole intuitive marche parfaitement bien
    • Vous aimez vous retrouver seule avec vous-même
    • Vous êtes très attentive aux détails
    • Vous êtes très sensibles aux bruits, à la lumière ou aux odeurs
    • Vous être très (trop) réactive
    • Vous avez du mal à “faire des choix”
    • Vous êtes une personne très stressée
    • Vous êtes plutôt susceptible
    • Vous pleurez. Beaucoup. Souvent
    • Vous préférez éviter les “mauvaises nouvelles”
    • Ce que vous aimez par dessus tout, c’est que votre entourage “se sente bien”

    Source et explications : La technique infaillible pour savoir si vous êtes hypersensible

    Voir aussi : Hypersensibles – Trop sensibles pour être heureux

    Et vous, êtes-vous hypersensible ?

  • ?s=80&d=https%3A%2F%2Frencontre surdoue.com%2Fwp content%2Fuploads%2F2017%2F06%2Frencontresurdoue

    Anonyme

    Membre
    9 septembre 2018 à 14 h 14 min

  • ?s=80&d=https%3A%2F%2Frencontre surdoue.com%2Fwp content%2Fuploads%2F2017%2F06%2Frencontresurdoue

    Anonyme

    Membre
    9 septembre 2018 à 14 h 15 min

  • aa6997a963fd61ac83b95b5ba000fd55?s=80&r=g&d=https%3A%2F%2Frencontre surdoue.com%2Fwp content%2Fuploads%2F2017%2F06%2Frencontresurdoue

    olbius

    Organisateur
    9 septembre 2018 à 14 h 58 min

    Ahah pour l’anecdote j’étais à l’EDHEC en même temps que Benjamin Lubszynski, il était dans la promo 1999 et moi 2000, un peu “hors système” tous les deux d’ailleurs 🙂

  • ?s=80&d=https%3A%2F%2Frencontre surdoue.com%2Fwp content%2Fuploads%2F2017%2F06%2Frencontresurdoue

    Anonyme

    Membre
    9 septembre 2018 à 15 h 07 min

    Bonjour Olbius,

    Jolie coïncidence et le dénominateur “hors système” m’a fait sourire.
    J’aime beaucoup Benjamin Lubsynski, il déborde d’Humanité, de Bienveillance ainsi que d’un très beau regard sur l’Être Humain.
    Il respire l’Ultrasensibilité et il en parle merveilleusement bien.
    Calme Olympien, générosité et une Intelligence de Coeur hors normes.

  • ?s=80&d=https%3A%2F%2Frencontre surdoue.com%2Fwp content%2Fuploads%2F2017%2F06%2Frencontresurdoue

    Anonyme

    Membre
    26 septembre 2018 à 21 h 16 min

    Grosse caricature mais tellement drôle 😀

  • ?s=80&d=https%3A%2F%2Frencontre surdoue.com%2Fwp content%2Fuploads%2F2017%2F06%2Frencontresurdoue

    Anonyme

    Membre
    27 septembre 2018 à 16 h 43 min

    @justine : Excellent, caricatural certes, d’autant plus que l’Hypersensibilité n’est pas qu’un hyper-pleureur, loin de là…
    j’ai bien ri, Merci pour ces deux minutes de rigolade.

  • ?s=80&d=https%3A%2F%2Frencontre surdoue.com%2Fwp content%2Fuploads%2F2017%2F06%2Frencontresurdoue

    Anonyme

    Membre
    27 septembre 2018 à 16 h 56 min

    Un article que j’ai trouvé intéressant sur l’hypersensibilité, que j’ai pioché sur le site “Sens & Symboles”, pour information.

    Le cerveau émotionnel des personnes hypersensibles

    On estime que presque 20% des personnes présentent les caractéristiques basiques de l’hypersensibilité. Souvent, ces personnes-là passent la majeure de partie de leur vie sans savoir qu’elles appartiennent à ce petit groupe de privilégiés.

    D’une certaine façon, elles ont toujours vécu en portant des «lunettes invisibles» qui leur faisaient voir le monde différemment, avec un coeur plus ouvert, mais aussi plus vulnérable.

    L’étude menée à bien par les chercheurs de l’Université de Stony Brook a révélé que les personnes hypersensibles disposent d’un cerveau émotionnel doté d’une grande empathie. Ils sont pleinement orientés vers la «sociabilité» et l’union avec leurs semblables.

    En d’autres termes, ces chercheurs ont prouvé que les processus cérébraux des personnes hypersensibles se traduisent par une surexcitation dans les zones neuronales relatives aux émotions et à l’interaction.

    Elles sont capables de déchiffrer et de deviner les sentiments des personnes qu’elles ont en face d’elles. Mais, dans le même temps, elles ont à gérer un problème très simple…

    Les autres ne font pas preuve de la même empathie. Il y a donc un déséquilibre évident entre la sensibilité des personnes hypersensibles, et celles des personnes qui ne le sont pas. «Elles se considèrent comme étant différentes».

    Pour arriver à toutes ces conclusions, les chercheurs ont réalisé une batterie de tests basés sur les résonances magnétiques, ou encore sur l’étude des processus cérébraux que présentent des personnes diagnostiquées comme hypersensibles, en comparaison avec ceux des personnes qui ne le sont pas.

    On a donc exposé ces personnes à différents stimuli, afin d’observer l’activité biochimique qui s’opère dans les différentes structures cérébrales.

    Les résultats ont été très concluants, et plus particulièrement à deux niveaux :

    Les neurones miroirs

    Vous avez forcément déjà entendu parlé des neurones miroirs. Ils remplissent une fonction sociale, étant surtout présents chez les humains et chez les primates.

    Situés dans le cortex frontal inférieur du cerveau et très proches de la zone du langage, les neurones miroirs sont plus particulièrement liés à l’empathie et à notre capacité à capter, traiter, et interpréter les émotions des autres.

    Chez les personnes hypersensibles, leur activité est continue et très marquante depuis l’enfance.

    L’insula

    L’insula est une petite structure cérébrale logée très profondément dans notre cerveau. Située dans le cortex insulaire, elle est liée au système limbique, une structure basique dans nos émotions qui nous apporte cette vision plus subjective et plus intime de la réalité.

    De fait, les chercheurs de Stony Brook surnomment l’insula «le siège de la conscience», puisqu’elle réunit la majeure partie de nos pensées, intuitions, sentiments et autres perceptions de tout ce que l’on peut vivre.

    Vous ne serez donc pas surpris d’apprendre que cette structure «magique» est plus active chez les personnes hypersensibles que chez les personnes qui ne le sont pas.

    Cette étude montre également qu’en plus d’être réceptives aux stimuli visuels liés aux visages humains et aux émotions, les personnes hypersensibles présentent aussi un seuil plus bas en réaction à de nombreux stimuli physiques, tels que les lumières intenses ou les sons forts.

    Cela active chez elles les structures cérébrales relatives à la douleur…ce qui est très curieux.

    Les personnes hypersensibles ont une façon de ressentir et de comprendre le monde qui passe par un système neurosensoriel plus pointu, plus fin. Ce n’est pas ce qu’elles ont, mais c’est ce qu’elles sont.

    Au cours de leur vie, elles doivent apprendre à composer avec leurs fortes émotions ainsi qu’avec ce don merveilleux, car la souffrance, ce n’est pas un passage obligé, mais une option qu’il ne vaut pas la peine de retenir.

  • ?s=80&d=https%3A%2F%2Frencontre surdoue.com%2Fwp content%2Fuploads%2F2017%2F06%2Frencontresurdoue

    Anonyme

    Membre
    27 septembre 2018 à 18 h 19 min

    @filledelair Oui tout à fait c’est tellement vaste et on peut apprendre à mieux la maitriser avec le temps. Mais oui je trouve qu’il y a beaucoup de talent et de générosité dans ce qu’il fait.
    C’est ce qui est bien avec l’humour, c’est du bonheur à partager. 🙂

  • aa6997a963fd61ac83b95b5ba000fd55?s=80&r=g&d=https%3A%2F%2Frencontre surdoue.com%2Fwp content%2Fuploads%2F2017%2F06%2Frencontresurdoue

    olbius

    Organisateur
    28 décembre 2018 à 23 h 12 min

    Vous vivez vos émotions de façon plus forte que les autres ? Vous êtes peut-être hypersensible ! Bonne nouvelle : selon Susanne Moeberg, coach et auteur, ce trait de caractère offre un gros potentiel.

    Source : Hypersensibilité : suis-je hypersensible ?

  • 5c34b7a84b2db bpthumb

    lmdoz

    Membre
    8 janvier 2019 à 19 h 29 min

    est ce qu’il faut cocher toutes les cases pour se savoir hypersensible?

    je ne me suis jamais considéré comme hypersensible, certes plus sensible que la moyenne, mais pas hyper, j ai développé une armure depuis le temps…

    je coche oui a tout sauf sur ces points :
    Vous avez l’impression d’absorber les émotions de votre entourage, comme une éponge. – non
    Vous êtes une personne très stressée – non
    Vous pleurez. Beaucoup. Souvent – non
    Ce que vous aimez par dessus tout, c’est que votre entourage “se sente bien” – oui mais pas tant que ça.

  • 5c36aecc7594c bpthumb

    jabberwocky

    Membre
    8 janvier 2019 à 20 h 17 min

    C’est très simple @lmdoz , si cette pub te fait pleurer tu es hypersensible…

    Ok, je sors.

  • 5c34b7a84b2db bpthumb

    lmdoz

    Membre
    8 janvier 2019 à 21 h 28 min

    lol jabber, juste voir la tete de farrougia, j’en pleurs de rire à l’avance ^^

    @Jabberwocky j’imagine que toi tu ne réponds pas aux critère ? te qualifierais tu d’hypersensible pourtant? ou meme sensible?

  • 5c36aecc7594c bpthumb

    jabberwocky

    Membre
    9 janvier 2019 à 2 h 14 min

    Je suis toujours embarrassé par rapport à tout ce qui touche à l’émotion ou à la sensibilité, parce que c’est très personnel – très relatif. Tu le sais @lmdoz.
    J’ai l’impression que ce qualificatif “d’hypersensible” sert à légitimer, voir à médicaliser, des comportements ou des opinions qui ne me semblent pas vraiment défendables.

    Et puis le mot en lui-même me fait un peu sourire.
    “Hypersensible”… Pourquoi pas méga-sensible, giga-sensible, fulguraupoing-sensible tant qu’on y est ?

    Tout cela me semble prêter le flanc à l’effet Barnum.
    Qui va dire, icite, qu’il est insensible et qu’il ne se reconnait pas là-dedans (à par moi) ?

    Allez, je vais me prêter au jeu :

    ► Vous avez l’impression d’absorber les émotions de votre entourage, comme une éponge.
    Aïe ! Heu… Pas de mon entourage, non. De tout le monde, en fait.

    ► Vous êtes fatigué la plupart du temps (et ça peut vous rendre irritable)
    Aïe, aïe, aïe! Heu… Mouais, c’est vrai. Surtout parce que j’intellectualise tout le temps.
    Par contre je ne suis pas quelqu’un de colérique.

    ► Votre boussole intuitive marche parfaitement bien
    Chais pas…

    ► Vous aimez vous retrouver seule avec vous-même
    Ouais… Histoire de rassembler mes pensées et mes sensations.

    ► Vous êtes très attentive aux détails
    Obsédé, à vrai dire…

    ► Vous êtes très sensibles aux bruits, à la lumière ou aux odeurs
    J’ai souvent envie de crever les yeux de ceux qui ne coupent pas leur (censuré) de sonneries de téléphone portable dans les transports en commun, les avertisseurs sonores, les motos qui font vroum-vroum, les cris des sales gosses qui se tapent une crise de nerf… et les lumières vives.

    ► Vous être très (trop) réactive
    Chais pas… Peut-être bien, en fait.

    ► Vous avez du mal à “faire des choix”
    Non.

    ► Vous êtes une personne très stressée
    Chais pas.

    ► Vous êtes plutôt susceptible
    Non, pas du tout… Encore que, comme tout le monde, il y a des choses qui peuvent me faire sortir de mes gonds.

    ► Vous pleurez. Beaucoup. Souvent
    Je peux être ému aux larmes devant un bon récit ou une situation émouvante… Ou en constatant qu’une bouse infamante comme “l’Alchimiste” de Paolo Coelho soit un succès de librairie.

    ► Vous préférez éviter les “mauvaises nouvelles”
    La question est tellement bête que je n’y répondrai pas.

    ► Ce que vous aimez par dessus tout, c’est que votre entourage “se sente bien”.
    Ibid… Bon, je vais faire comme si la remarque était correctement formulée. C’est en effet une de mes grandes préoccupations.

    Bilan. Suis-je ou ne suis-je pas hypersensible ?

    Et si j’étais juste sensible ?

  • 5c34b7a84b2db bpthumb

    lmdoz

    Membre
    9 janvier 2019 à 2 h 57 min

    Merci @Jabberwocky d’avoir joué le jeu, malgré que tu ne sois pas très à l’aise avec le fait de dévoiler tes émotions, désolé Je l’avais oublié, ou plutôt je ne l’avais pas noté assez profondément.
    Cela te fait un petit exercice comme ça (en espérant que cela n’ait pas été désagréable pour toi?).
    D’après tes réponses, tu es sensible, oui, assez, plus que moi, je dirais…

    Je suis d’accord que le terme ‘hypersensible’ a encore une fois pour but de faire sortir de la norme des gens qui sont juste sensiblement différents, peut être plus intenses dans leurs ressentis ou dans la manière de gérer leur émotions, ou de les contrôler (pour les plus volontaires).
    Après tout tu as raison, on est tous sensible, sûrement à des niveaux différents, et l’hypersensibilité me fait penser à une hystérie de sensibilité.
    Etre hypersensible serait selon moi de réagir trop intensément à tout, c’est à dire de ne pas pouvoir s’adapter à quoique ce soit, de ne pas savoir se protéger des agressions, de ne pas vouloir accepter de s’endurcir, de se laisser blesser à chaque fois par les mêmes choses, encore et encore, sans chercher à comprendre pourquoi ni comment s’en protéger.
    En gros être hypersensible serait-ce une forme de masochisme ?
    Ou bien, être hypersensible ne peut pas être ‘prévenu’, anticipé, ou interrompu par la raison et la recherche de solutions ?
    Etre hypersensible est ce de refuser à se dépasser? de continuer à accepter une domination des sens ?
    de rechercher un éternel réconfort maternel comme quand on est bébé et qu’on pleure pour un rien alors qu’on n’a même pas eu mal en tombant, juste par réflexe ?

    je n’ai aucune réponse, mais c’est simulant d’avoir tous vos points de vue sans lesquels je ne me poserais pas toutes ces questions, et ce qui me réaliser que beaucoup de choses que je croyais acquises à ma compréhension dépendent (en grande partie) en fait de la psychologie que je ne maîtrise pas du tout. Et ca! ca fait plaisir ; de savoir qu’on peut encore tout remettre en question ! 🙂

    PS : ce que tu dis sur l’alchimiste m’a bien fait rire, perso j’avais bien aimé quand j’étais plus jeune;)
    je ne parlerais même pas de ton “fulguraupoint-sensible” énormissime! XD


Affichage des publications 1 - 15 de 66

Connectez-vous pour répondre.

Article Original
0 de 0 messages Juin 2018
Maintenant

New Report

Close