Je n’arrive pas à comprendre comment fonctionne mon cerveau

  • Je n’arrive pas à comprendre comment fonctionne mon cerveau

    Publié par flooo le 20 juin 2022 à 13 h 39 min

    Bonjour, je suis constamment entrain de douter de moi, je n’arrive pas à bien m’organiser, je suis vite fatigué… Je n’arrive pas non plus à bien apprendre à bien me reposer.

    Membre Inconnu a répondu il y a 1 année 5 Membres · 4 Réponses
  • 4 Réponses
  • luciole306

    Membre
    20 juin 2022 à 16 h 22 min

    Il faut que tu coupe le cerveau pour te reposer soit être dans les sensations, le sport, comme pour aller au delà de sa peur, skate surf piscine…

  • matty

    Membre
    20 juin 2022 à 20 h 24 min

    Te faire tester serait déjà un bon début il me semble. On sous-estime trop les ravages de l’ignorance comme doute, fatigue, déprime, complexe d’infériorité et Toute cette phénoménale énergie gaspillée à tourner en rond, à essayer coute que coute de se normaliser, échouer, essayer encore, échouer de nouveau, encore et encore…

    Ça a de quoi vous flinguer un quotidien et plus encore pour la vie.

  • Membre Inconnu

    Membre
    21 juin 2022 à 4 h 35 min

    Les émotions intenses épuisent. Et l’art-thérapie et apprendre à mieux respirer ?

    Notre corps et notre esprit nous lâchent quand on les poussent trop…

    Je pense qu’on a besoin de réapprendre à prendre le temps… Notamment de prendre soin de soi.

  • Membre Inconnu

    Membre
    23 mai 2023 à 18 h 17 min

    Déjà, voici quelques z1fos sur le sourire…si si si: c’est aussi le cerveau: sérotonine, dopamine, ocytocine, bonne mine😉

    7 raisons pour lesquelles sourire est bon pour la santé:

    Résumé : Non seulement les gens qui sourient beaucoup ont de meilleures interactions sociales, mais ils bénéficient également d’un vaste éventail d’avantages sur le plan de leur santé physique et émotionnelle. Sourire permet de stimuler l’humeur, de relâcher le stress, de baisser la pression artérielle et de renforcer le système immunitaire. De plus, les sourires sincères et intenses sont associés à une plus grande résilience, à une meilleure tolérance à la douleur et à une plus longue durée de vie.

    Toutefois, sourire fait beaucoup plus qu’encourager les gens à vous approcher. Un visage rayonnant, des yeux souriants et des émotions positives sous-jacentes améliorent votre santé physique et émotionnelle de manières étonnantes :

    1. Stimuler l’humeur
      Sourire rehausse l’humeur d’une personne,* alors qu’afficher une expression renfrognée rend les gens en colère et froncer des sourcils les rend plus tristes, selon le Psychological Bulletin qui a compilé les données de 138 études, totalisant plus de 11 000 participants.
    2. Relâcher le stress
      Selon une étude publiée dans le Psychological Science, sourire pendant les périodes de stress, réduit la réponse du corps face à la pression* et diminue le rythme cardiaque en période de récupération à la suite d’un stress. Ceci est d’autant plus vrai si le sourire est sincère et que les muscles entourant la bouche et les yeux sont sollicités.
    3. Abaisser la tension artérielle
      Une étude menée par la School of Medicine de l’université du Maryland a déterminé que rire permet un meilleur fonctionnement des vaisseaux sanguins, ce qui favorise le débit sanguin et abaisse la tension artérielle.*
    4. Renforcer le système immunitaire
      Les adultes âgés qui souriaient et qui étaient heureux en recevant leur vaccin annuel contre la grippe ont produit jusqu’à 14 % plus d’anticorps protecteurs* et avaient moins de chances de tomber malade, selon une étude publiée dans Brain, Behaviour and Immunity.
    5. Soulager la douleur
      Le rire et l’humour peuvent augmenter la tolérance à la douleur* et améliorer la qualité de vie, rapporte une étude de l’université de Zurich. L’humour et un regard positif sur la vie aident à contrôler la douleur en libérant des endorphines et en soulageant les tensions musculaires, suggèrent les chercheurs suisses.
    6. Être plus résilient
      Sourire aide les gens à faire face plus aisément aux événements difficiles sur le plan émotionnel. Dans le Journal of Abnormal Psychology, on dit que plus les conjoints endeuillés qui souriaient ou riaient lorsqu’ils parlaient de leur relation avec leur défunt conjoint, six mois après leur décès, mieux ils géraient leur deuil* 25 mois après le départ de la personne, comparativement à ceux qui souriaient moins.
    7. Prolonger la durée de vie
      Une étude publiée en 2010 dans le Psychological Science, portant sur plus de 200 joueurs de baseball de la ligue majeure, démontre que ceux qui sourient de façon plus intense et plus sincère ont vécu plus longtemps* que ceux qui ne souriaient pas.*

    Enjoy: SMILE😊

Connectez-vous pour répondre.