Quelle est votre dimension par rapport à l'univers ? et la vie sur terre ?



  • Quelle est votre dimension par rapport à l'univers ? et la vie sur terre ?

     Uriel mis à jour il y a 2 jours, 9 heures 27 Membres · 92 Articles
  • ananature

    Member
    3 avril 2019 at 19 h 26 min

    M’intéressant en premier lieu à notre existence sur cette terre, et à notre mission de vie. La vie que l’on mène aujourd’hui n’a pas de sens pour moi…Nous profitons pas de la vie suffisamment..Tout est superficielle, jusqu’à je pense les émotions que certaines personnes peuvent avoir, jouer la comédie…Nous sommes qu’une particule, qu’un atome…Je comprends pas la violence ! que j’ai en horreur….Désolé si je m’éparpille ! mais il y a tellement à dire ! l’injustice est permanent….Des pauvres, des riches, un faussé énorme sépare les êtres humains entre eux…Croyant en l’au de là….Et à d’autres dimensions qui nous entourent…Devons nous tous trouver notre chemin ou mission de vie, comme trouver un jouet dans un paquet de céréale ? des questions plutôt de l’ordre de notre existence sur cette terre…Ou il est si difficile de vivre…J’ai beaucoup de mal à m’enraciner dans la matière…Nous sommes une âme incarnée dans un corps humain…Nous aurions tous vécus des vies antérieures…Réparer nos vies passées…Chercher l’amour, la lumière qui rayonne en nous, et la propager autour de nous…Tant de questions…

    A lire aussi :

  • cissy

    Member
    4 avril 2019 at 4 h 27 min

    Bon jour, je pense que vous trouverez et apprécierez beaucoup l’homme et ses symboles de Gustave Jung au moins comme base de réflexion…

     

  • fourmi

    Member
    5 avril 2019 at 14 h 14 min

    Bonjour,

    Questions vastes… Physiquement nous ne sommes rien à l’échelle de l’univers que se soit au niveau de la taille et du temps…. Passionné de montagne, quand je suis sur l’une d’elle je me dis que dans 500 ans ce commet sera toujours là… il aura certes bougé, mais il sera toujours là, probablement toujours aussi beau et aussi haut. Seul moyen que j’ai trouvé c’est d’admirer  cette nature et d’imaginer le poids et la vie de ce morceau de caillou, ça rend humble. ..

    Faire le même exercice une nuit d’été sous le ciel étoilé me rend encore beaucoup plus humble devant la beauté des étoiles et de ce qu’elles représentent 🙂

     

    Notre vie sur terre est insignifiante par rapport aux beautés de la nature qui nous entoure. Mais je m’ébahis tous les jours devant ce grand puzzle qui fonctionne tout seul. Je ne suis qu’un élément qui ne sait pas trop quoi faire ici… Après des années de rejets et de questionnement j’essaie de vivre au plus près de mes émotions et de mes convictions en avant et de ne pas avoir peur de les exprimer… mais ce n’est pas facile quand vous voyez une vie comme un tout et non pas avec une vision individualiste…

    Petites réponses (partielles) à des questions tellement vagues mais intéressantes et dont personne connaît la réponse.

  • Anonymous

    Member
    8 juillet 2019 at 13 h 33 min

    @ananature

    Ben justement, ton travail, c’est t’ancrer dans tout ton questionnement. C’est sain de passer par cette folie-là. “Rien n’a de sens! Merde!!” Non, rien n’a de sens sur cette Terre parce qu’on nous impose Une vision. Et ça commence tôt histoire de bien ancrer les conneries. Les parents, l’école. Mais les réponses elles sont là.  Internet a été créé pour nous connecter. On peut avoir toutes les réponses, toutes sans exception.

    MAIS, il faut d’abord apprendre à s’écouter. Ensuite tu pourras naviguer, pour ensuite appliquer, pour ensuite voir les autres tel  qu’ils sont et l’abondance de réponses autour de soi. Internet n’est qu’un pas. On est là pour apprendre à être Humain (whatever that means).

    A l’école, on nous apprend à ne pas voir, à ne pas comprendre le Monde tel qu’il est. C’est aussi infiniment difficile de comprendre comment le Monde est, parce que notre cerveau est très limité.

    Aussi, tout ce qui est là pour nous aider, tout ce qui dévie du mainstream, est mis dans le sac à fou-rire/à mépris/ à raillerie. Donc on ne regarde pas là. Mais justement.. c’est là.

  • guillaume1024

    Member
    2 août 2019 at 19 h 33 min

    Bonjour,

    Pour donner une autre perspective : dans les traditions yogiques indiennes, le but ou sens de la vie est d’améliorer son esprit jusqu’à atteindre un état éternel de paix et félicité intérieure (et dans certains cas, partager ce chemin avec d’autres personnes intéressées)

    Cela se fait en cultivant des états méditatifs et/ou en étudiant les textes de la tradition à laquelle appartient le pratiquant.

    Bref, tout ça pour donner une autre perspective qui est quasi inexistante dans notre société occidentale où tout tourne au niveau du matériel; et ce dans notre éducation, travail, médias, …

    Bonne journée,

  • frogzila

    Member
    2 août 2019 at 21 h 56 min

    si, en suivant Jung, on cherche une direction à toutes les croyances, toutes les superstitions, toutes les pratiques magiques et plus encore qui ne me viennent pas à l’esprit, si on les englobe toutes en tant que créations de notre pensée humaine, en tant qu’elles sont le lien le plus intime avec notre humanité et que l’on cherche la direction vers laquelle elles pointent toutes, on en arrive à pouvoir se situer au dessus du point de convergence et voir que certaines pensées se sont arrêtées trop tôt en chemin, que certaines on viré de bord ou se sont perdues…
    Les prendre en compte en partant de l’idée que l’on peut très bien retrouver les réalités sensibles qui les a générées, les comprendre de l’intérieur pour ce qu’elles apportent et sans projection ni préjugé :o)

     

  • calypso

    Member
    11 août 2019 at 21 h 28 min

    C’est très difficile de se situer entre l’infiniment grand et petit. Déjà, cela fait une dimension linéaire, soit un plan. On se situe sur une échelle, mais cela ne représente pas la réalité plus complexe, juste une partie. On est où ? Plus près du très grand ou du très petit ? Au milieu ? D’après mes connaissances, on serait plus près du petit, vu que la taille d’un quarks, plus petite unité constituant le proton et connue est de l’ordre de 10 puissance -15 m. Les tailles subatomiques sont de 10 -15 m et la taille de l’univers est de l’ordre de 10 +23 km

    Quand la bible dit que nous sommes très petits face à Dieu et aussi dans l’univers, elle ne se trompe pas et les autres religions aussi ! Les mythologies semblent parfois nous présenter l’univers petit et le mont Olympe, séjour des dieux proche de l’homme qui est parfois un dieu et l’univers devient à sa taille alors. Mais il ya aussi les Titans qui sont géants. Les chrétiens présentaient parfois Dieu proche et l’homme et aussi la terre comme un disque plat et  assez petit, un paradis pas si éloigné ! Et l’enfer, l’éternité..Le très grand donc ! Alors, je fais un raccourci facile , car je ne suis pas spécialiste des religions , de la mythologie ni de la théologie, mais il me semble que plus l’homme est petit face à l’univers, plus cela apparaît comme une punition divine qui l’éloigne  du paradis et de l’immortalité ! Si l’univers est grand le dieu protecteur peut-être très éloigné.

    L’univers est probablement plus qu’élastique, déformable. Darren m’a bien éclairée sur ce phénomène de physique ! Cette conception se rapproche bien des croyances religieuses dans lesquelles parfois, l’univers est petit, familier, rassurant avec la proximité d ‘un dieu protecteur et parfois immense et étranger, dans lequel l'”homme se perd

    donc la taille de l’être humain dans l’univers  peut varier et variera selon les déformations de l’univers…

     

    Après il y a plusieurs autres dimensions. Et la force psychique.

    Peut-on parler de force psychique pour une étoile, non, elle dégage de l ‘énergie mais le psychisme aussi !

    La force de cette énergie humaine seule pas aussi puissante qu’une étoile  probablement. La force de toutes les énergies humaines est puissante !

    Cette énergie dégagée a certainement des répercussions, une action certaine sur notre  système planétaire, mais aussi solaire.

     

  • calypso

    Member
    11 août 2019 at 21 h 52 min

    C’est très difficile de se situer entre l’infiniment grand et petit. Déjà, cela fait une dimension linéaire. On se situe sur une échelle, mais cela ne représente pas la réalité plus complexe, juste une partie. On est où ? Plus près du très grand ou du très petit ? Au milieu ? D’après mes connaissances, on serait plus près du petit, vu que la taille d’un quarks, plus petite unité constituant le proton et connue, est de l’ordre de 10 puissance -15 m. Les tailles subatomiques sont de 10 -15 m et la taille de l’univers est de l’ordre de 10 +23 km

    Quand la bible dit que nous sommes très petits face à Dieu et aussi dans l’univers, elle ne se trompe pas et les autres religions aussi ! Les mythologies semblent parfois nous présenter l’univers petit et le mont Olympe, par exemple,séjour des dieux proche de l’homme qui est parfois un dieu , et l’univers devient à sa taille alors. Mais il y a aussi les Titans qui sont géants. Les chrétiens présentaient parfois Dieu proche de l’homme et aussi la terre comme un disque plat et  assez petit, un paradis pas si éloigné ! Et l’enfer, l’éternité…Le très grand donc !  L’éternité, c’est aussi pour ceux qui sont au paradis. Mais ce n’est pas la même éternité.  Alors, je fais un raccourci facile , car je ne suis pas spécialiste des religions , de la mythologie ni de la théologie, mais il me semble que parfois dans les descriptions et conceptions plus l’homme est petit face à l’univers, plus cela apparaît comme une punition divine qui l’éloigne  du paradis et de l’immortalité ! Si l’univers est grand le dieu protecteur peut-être très éloigné. IL ya des gens très casaniers, la conception des aventuriers ne doit pas être la même ! Un univers petit doit leur faire penser à une punition, une prison…cela doit leur faire peur aussi.Je pense que ces conceptions changent aussi selon les chapitres bibliques, mythologiques, etc.

    L’univers est probablement plus qu’élastique, déformable sans revenir à la forme première (peut-être les deux possibilités ?). Darren m’a  éclairée sur ce phénomène de physique ! Cette conception se rapproche bien des croyances religieuses dans lesquelles parfois, l’univers est petit, avec la proximité d ‘un dieu  et parfois immense

    Donc la taille de l’être humain dans l’univers  peut varier et variera selon les déformations de l’univers…

     

    Après il y a plusieurs autres dimensions. Et la force psychique.

    Peut-on parler de force psychique pour une étoile, non, elle dégage de l ‘énergie mais le psychisme aussi !

    La force de cette énergie humaine seule pas aussi puissante qu’une étoile  probablement. La force de toutes les énergies humaines est puissante !

    Cette énergie dégagée a certainement des répercussions, une action certaine sur notre  système planétaire, mais aussi solaire.

     

  • frogzila

    Member
    11 août 2019 at 22 h 51 min

    C’est super intéressant:

    (et j’aime bien Astier)

  • nolls

    Member
    12 août 2019 at 13 h 36 min

    Je me permets une tentative de réponse ou de réflexion à propos de la fin de l’article de @calypso. Je tenterai par la suite de réagir à la première partie de son texte. Je suis comme cela, j’aime bien commencer par la fin.
    Extrait de @calypso :
    APRÈS IL Y A PLUSIEURS AUTRES DIMENSIONS. ET LA FORCE PSYCHIQUE. PEUT-ON PARLER DE FORCE PSYCHIQUE POUR UNE ÉTOILE, NON, ELLE DÉGAGE DE L ‘ÉNERGIE MAIS LE PSYCHISME AUSSI ! LA FORCE DE CETTE ÉNERGIE HUMAINE SEULE PAS AUSSI PUISSANTE QU’UNE ÉTOILE PROBABLEMENT. LA FORCE DE TOUTES LES ÉNERGIES HUMAINES EST PUISSANTE ! CETTE ÉNERGIE DÉGAGÉE A CERTAINEMENT DES RÉPERCUSSIONS, UNE ACTION CERTAINE SUR NOTRE SYSTÈME PLANÉTAIRE, MAIS AUSSI SOLAIRE.
    Ma réflexion :
    Pour ce qui concerne l’énergie humaine et la force psychique nous ne sommes n’y dans la physique, ni même, je pense, dans la métaphysique.
    En science physique, l’énergie, est la capacité à produire un travail, déplacement ou chaleur. L’énergie physique humaine se mesure en joules ou en kilowatts.heure. Un être humain dégage environ 2.4kwh soit 100w de puissance sur 24h. 20% de cette énergie est, je crois, utilisée par le cerveau. Certains sites pseudo-scientifiques avancent des hypothèses longuement exposées dans un langage ésotérique qui m’échappe, maintenant l’existence d’une énergie humaine autre que celle dont j’ai préalablement fait part.
    Intuitivement, on parle d’énergie ou de force pour qualifier la volonté, le courage ou la capacité à se sortir de moments difficiles par exemple. La force physique humaine se mesure en newtons, quant à la force psychique, là je ne sais comment l’évaluer. Néanmoins, je vois que de part notre intelligence, notre réflexion, notre imagination et parfois notre bêtise (je pense à l’anniversaire du 6 aout 1945), nous pouvons déclencher des puissances, ou libérer des énergies fantastiques. Pourquoi ne pas parler de capacité de déclenchement?
    Notre capacité de déclenchement se révèle dans des domaines variés et multiples qui sortent souvent du domaine physique, je pense aux phénomènes incroyables qui nous bouleversent en état amoureux, dans des cas totalement différents, lorsque nous sommes fasse à une situation critique, un enfant en péril, une épreuve à surmonter, là toute notre attention, toutes nos capacités sont soudainement mobilisées. Nous ressentons une force intérieure fantastique. A contrario une force opposée ou plus exactement un anéantissement de cette force à lieu lorsque nous sommes désespérés ou fasse à l’impondérable. Je pense qu’il doit exister des moyens détournés garantissant la méthode scientifique pour évaluer ou mesurer ces phénomènes et même les quantifier.


Viewing 1 - 10 of 92 posts

Connectez-vous pour répondre.

Article Original
0 de 0 articles Juin 2018
Maintenant