Mode de scolarité



  • Mode de scolarité

    5f4255800988d bpthumb victoria mis à jour Il y a 2 mois, 3 semaines 2 Membres · 2 Messages
  • 5a2e2969677cd bpthumb

    gatochou

    Membre
    29 août 2020 à 21 h 13 min

    Bonsoir !

    Ayant suivi la scolarité classique je me demande si un hp a fait des études d’une autre manière. Est ce que ça leur réussit mieux ?

    Il y a l’école Montessori et les études à distance. J’ai vu une vidéo de TedX où les élèves choisissent de faire ceux qu’ils veulent.

    S’il y en a d’autres méthodes je veux bien qu’on m’explique.

    Mon but est de comprendre qu’est ce qui serait le plus adapté pour un enfant hp puis un enfant quelconque.

    Les plus et les moins de chaque méthode.

    Si possible on met de côté la politique de l’état qui ne va sûrement pas avancer le sujet.

    Je me dis qu’il y a un bon nombre de hp qui ont des enfants, j’aimerai avoir votre avis.

     

    Ps : j’ai mis le sujet dans philosophie car je pense c’est le plus approprié. Il n’y a vraisemblablement pas de réponse.

  • 5f4255800988d bpthumb

    victoria

    Membre
    30 août 2020 à 10 h 31 min

    Bonjour, j’ai plusieurs éléments de réponses à ta question. Comme toi j’estime important de trouver un autre mode d’éducation pour mes (possibles) enfants, n’étant absolument pas convaincue par le système général français dans ce domaine. Un des systèmes qui m’a le plus convaincue et fait forte impression c’est le unschooling avec, entre autres, le documentaire “Être et devenir” qui est vraiment super. C’est différent de l’école à la maison qui suit encore le principe de quelqu’un donne un cours à une autre personne de manière verticale. Là l’enfant vit sa vie, et apprend ce dont il a envie, le parent ou les personnes qui l’entourent servent juste de facilitateurs en l’aiguillant, lui fournissant les supports dont il a besoin, en répondant à ses questions s’il connait les réponses ou en l’aidant à chercher celles ci dans le cas contraire. Ça part du postulat que les enfants sont naturellement curieux de base et vont chercher à apprendre de nouvelles choses, comprendre le monde, etc. Je suis absolument convaincue du fait que c’est l’une des meilleures méthodes pour les enfants pour se construire progressivement en adulte autonome et épanoui à partir du moment où ils vivent dans un endroit où ils peuvent voir d’autres enfants via des activités ou faire ensemble du unschooling, aller à des musées ensemble ou en forêt ou quoi que ce soit. Après ça il y a deux éléments importants à prendre en compte je trouve : premièrement le pratico pratique. Il faut quand même du temps surtout au début pour être disponible et accompagner l’enfant dans ces recherches et découvertes, ce qui implique soit que les deux parents travaillent à mi temps, soit un travaille et pas l’autre soit d’avoir un système permettant de prendre le relais quand les deux parents travaillent. Deusio, les études qui ont été faites sur les enfants qui ont fait du unschooling (une fois qu’ils étaient devenus adultes) montrent qu’ils vont vers des métiers plus artistiques que le reste de la population. Même si ce n’est pas le cas de tous, et que quand ils font des études après, qu’elles soient artistiques ou non, ils y réussissent mieux que les autres, cela implique quand même d’être un parent assez détaché des modèles de réussite que nous inculque la société. Après ces enfants ont l’air plus heureux, épanoui, apprennent plein de choses et aiment ça. On ne peut pas dire que la majorité des enfants aiment apprendre à l’école dans le système actuel. Le film Captain fantastic de Matt Ross est très bien sûr ce sujet également. Avec ce type d’éducation les enfants apprennent à leur rythme et avec l’intensité qu’ils veulent, s’ils souhaitent apprendre des quantités faramineuses de choses sur l’espace pendant des mois, ils le peuvent, s’il veulent faire des heures de musique par jour, so be it, s’ils veulent découvrir toutes les variétés d’insectes du jardin et comprendre leur vie, ils le font. Beaucoup apprennent à lire et compter juste en vivant dans notre environnement, il y a des panneaux partout, ils veulent écrire à leurs amis, il faut compter pour faire des gâteaux, …

    Autre système qui m’a personnellement plu mais que je trouve est loin d’être parfait, c’est les sections spéciales dans les écoles normales, type OIB (option internationale du baccalauréat) ou sport étude, … Tu mixes un truc un peu chiant (avoir plein de cours à une intensité qui ne te plaît pas forcément soit trop pour les sujet qui ne t’intéresse pas soit pas assez sur les sujets qui te passionne) avec quelque chose qui te plaît beaucoup à forte intensité (en heures et en contenu) que ce soit les langues, le sport, l’art,… Personnellement le bac international m’a apporté beaucoup en culture étrangère, apprentissages divers (théâtre, travaux de groupes,…), j’ai réussi à devenir bilingue en anglais et lire/jouer Shakespeare en VO, apprendre des choses merveilleusement intéressantes en littérature anglaise et histoire géo en anglais, ce qui aurait été impossible avec des cours d’anglais dans une classe normale où le niveau enseigné est pire que médiocre par rapport à d’autres pays. L’avantage c’est que tu garde les mêmes profs et élèves dans ces cours de la 6eme à la Terminale donc pour les HP dont beaucoup fonctionnent par relation, c’est top et les profs étaient vraiment géniaux et avaient de bonnes pédagogies. Ça ouvre l’esprit et donne plus de matière que les cours normaux où je n’avais pas assez à manger intellectuellement. Après ça reste un système où tu ne fait pas ce qui te plaît quand tu veux, tu ne vas pas forcément à ton rythme, et tu dois te concentrer pendant toute la journée. Donc ça reste juste un pansement rose pailleté sur une base pourrie.

    Pour les autres systèmes type Montessori, il y a des livres qui comparent les différentes pédagogies en détails.

    J’espère que ça aura pu t’aider utile.


Affichage des publications 1 - 2 de 2

Connectez-vous pour répondre.

Article Original
0 de 0 messages Juin 2018
Maintenant

New Report

Close