Croyez-vous à l’existence de l’âme soeur ?

  • Croyez-vous à l’existence de l’âme soeur ?

  • 603adbc53dd95 bpthumb

    matty

    Membre
    3 mai 2021 à 13 h 04 min

    Oui surement majoritairement un publique profane, mais du coup ça donne des éléments de discernement. Ce n’est pas du temps perdu au final je crois.

    Mais si dans les objets Harry Potter on peut y mettre des trucs chelou dedans !

  • 606f0f601062a bpthumb

    norbert

    Membre
    3 mai 2021 à 14 h 31 min

    @matty

    peux tu répondre, stp (sur lien âme-corps)?

  • 603adbc53dd95 bpthumb

    matty

    Membre
    3 mai 2021 à 16 h 39 min

    @norbert

    Le corps est le véhicule d’incarnation dans la partie dense, matérielle, de la matrice. Il permet à l’âme de faire des expériences qu’elle peut engrammer, à l’image un disque dur qui a besoin du reste des composants de l’ordinateur pour remplir sa fonction de stockage. Le corps n’est rien, juste une fenêtre périssable, temporairement ouverte, qui donne à l’âme un accès à la matière et produit cette forme dégradée de l’énergie dont les gardiens de la matrice font bombance. Comme dans la métaphore de la ferme d’élevage, nous sommes le troupeau, les fournisseurs d’énergie, comme dans Matrix : les esclaves ! Nous nous incarnons sans aucun libre arbitre, avec une programmation personnelle pour assurer le “meilleur rendement” à nos geôliers.

    Notre accès à la réalité est occultée et la réalité occulte. Notre vision du monde est fragmentée et le récit collectif orienté, savant mélange de réalité et de fiction. A nous de défaire cet écheveau, de faire le tri.

  • 606f0f601062a bpthumb

    norbert

    Membre
    3 mai 2021 à 18 h 20 min

    @matty

    disque dur qui a besoin du reste des composants de l’ordinateur pour remplir sa fonction de stockage

    c’est interressant.
    Alors pour les autres lecteurs. Matty, voter serviteur et en filligramme Hermite arrivons devant vous avec des “théories explicatives de ce que serait la (vraie) “réalité de l’univers”.
    A) si une de ces théorie implique des choses fausses, on peut l’éliminer.

    B) par contre si une théorie ne contredit pas la “les faits” , et même les explique, rien ne prouve qu’elle soit vraie car déjà comment choisir entre la théorie de Matty et la mienne, toutes les 2 dans ce cas

    On est bien d’accord: aucun de nous ne peut vous imposer une théorie la seule façon de rendre crédible une “conjecture”, à mon avis, c’est de montrer que

    a) elle contient le moins possible de croyances masquées (paradigmes), raisonnement inductifs

    b) au contraire elle est “nécessaire”, raisonnablement déductifs, c’est à dire que non seulement elle explique/implique les faits , mais que elle même est expliquée/impliquée par les faits,

    En quelque sorte celui/celle qui croit aux faits est obligé de croire à cette conjecture

    ____
    Et maintenant comparons dans le détail les deux théories (conjectures de bases)

    Théorie de Matty (sans offense):

    Le corps est le véhicule d’incarnation dans la partie dense, matérielle, de la matrice.

    Déjà tu sous entend, que la matrice a une partie abstraite d’un côté et une partie matérielle de l’autre. Tu sous entends que l’aspect matériel existe comme cela “tranquillement”, même si personne n’entre en contact avec lui Tu fais l’erreur de l'”extraterrestre” en visite sur Terre, (pour qui le temps passe 100 fois plus vite et qui peut marcher sur l’eau), et qui croit benoitement que quand il va mourir, sur Terre les mers continueront de rester là solides. Alors que c’est faux, quand il sera mort, il n’y aura plus que des humains sur Terre, et donc les océans seront liquides!

    Par contre ma théorie, est plus difficile à réfuter: je dis juste que quand un individu A (qui a une âme) rencontre un individu B (qui a une âme) ou une chaise C (qui aussi une “âme” ou disons une correspondance dans la matrice) les 2 âmes n’ont (presque) aucun contact “nuageux” l’une avec l’autre, mais que leur principal voire unique contact est “sous forme matérielle”. Donc que la matière est la seule perception (directe ou indirecte) qu’une âme B a d’une âme A.
    Une fois que tu as dit cela, rien ne te prouve que la matière “existe” en tant que telle et en dehors de ces perceptions. Perso je dirai que la matière est ce que voit une âme quand elle en regarde une autre (et elle-même) y compris l'”âme ” de la chaise [avec le logiciel “corps’], et que rien ne permet d’affirmer que la matière soit plus que cela. Bref le corps/la matière, c’est juste (pour moi) un logiciel (ou le résultat d’un logiciel), qu’une âme utilise pour se montrer à une autre.

    Alors le corps est une manifestation à priori indirecte, donc que l”’âme de ce corps” ne soit pas seulement l’âme de départ, qui a engendré le corps, mais aussi en plus l’”âme de la nourriture assimilée”, qui en quelque sorte est entrée en “symbiose” avec (et sous la direction de) l’âme de départ

    Après le décès (séparation âme des aliments et âme de départ), c’est c’est cette “âme des aliments” qu’on voit charnellement sous forme de cadavre.

  • 603adbc53dd95 bpthumb

    matty

    Membre
    4 mai 2021 à 22 h 04 min

    @norbet

    Oui j’entends, et j’aime bien ta poésie des corps vus comme interfaces des âmes pour se montrer les unes aux autres.

    Mais …

    Une théorie est par essence une carte, plus ou moins détaillée, plus ou moins exacte qui n’est jamais le territoire. Une théorie implique que certains aspects sont de facto inexacts car il s’agit d’une représentation construite à partir des carences qui l’ont vu se formaliser.

    Si l’on reprend l’histoire de la science, il est notable qu’à chaque époque elle s’est toujours trompée. On justifie sa pérennité en se convaincant que l’on est moins loin de la réalité à chacune de ses avancées mais dans les faits la science raconte des histoires inexactes voir totalement abracadabrantesques.

    La réalité est occulte, c’est peut-être le seul point sur lequel tout le monde s’accorde.

    Si la science se légitime à désépaissir le mystère, elle est loin d’être la seule, beaucoup de traditions, d’enseignements, de pratiques avec qlqs millénaires d’avance se sont attachés à cette œuvre. La différence ? La science se veut universelle, à savoir qu’une découverte faite par un autre vaut pour tout le monde et ne se discute pas. La “tradition” enseigne plus volontiers que le chemin de la connaissance est une affaire individuelle qui ne peut justement être enseignée en dehors d’un processus d’expérimentation intime.

    Mes propos sur l’Âme, l’Esprit et les différentes manifestations des plans dans la réalité complexe du monde sont issus de la tradition, de cette somme d’affaires individuelles qu’il nous est proposé de mettre, premièrement en perspective de notre expérience personnelle et secondement à l’épreuve de notre quotidien de manière à arpenter notre propre chemin de connaissance.

    Je ne souhaite donc convaincre personne, pas même moi, que ce que je retransmets est la réalité. Ce n’est pour moi-même qu’une étape où je me perçois dans le juste, et c’est pour celui qui me lira, peut-être le commencement d’une recherche qui ne dit rien d’où elle le mènera.

    Je ne suis donc pas partie prenante d’un débat qui viserait à départager des concurrents, je souhaite exposer la vision que je porte sur ce monde, tel qu’il nous est donné de pouvoir le percevoir dans sa pluralité et son mystère.

    De la même manière je reste à l’affût, tous les sens en éveil, ici comme partout, de ces choses intelligibles et intelligentes qui pourrait contribuer à affiner cette représentation que je me fais du réel et me préparer à traverser cette épreuve qui nous attend tous, celle de notre fin terrestre.

    Je me souviens que j’ai, d’aussi loin que porte mon souvenir, toujours considéré qu’étant dans ce monde je n’étais pas de ce monde.

    J’ai bien conscience que mes propos peuvent paraître dingues, mais en bons surdoué(e)s que vous êtes ça n’a pas de quoi vous fouetter le sang. La curiosité est notre seconde nature comme l’attrait pour le mystère, les énigmes, les découvertes…

  • 606f0f601062a bpthumb

    norbert

    Membre
    4 mai 2021 à 22 h 14 min

    @matty

    Si l’on reprend l’histoire de la science, il est notable qu’à chaque époque elle s’est toujours trompée.

    Et donc qu’elle se trompe peut être encore!

  • 6085425056d0c bpthumb

    paradox

    Membre
    4 mai 2021 à 22 h 45 min

    Whouah, tout ça me rappelle quand je prenais trop d’acides. Faut redescendre un moment.

  • 6085425056d0c bpthumb

    paradox

    Membre
    4 mai 2021 à 22 h 57 min

    Et la science ne s’est pas trompé à chaque époque, elle affine ses connaissances depuis les grecs. On a prouvé que la terre est ronde, que la vie évolue et que l’atome existe (juste histoire de dire trois simples exemples). Je ne vois pas ce qui pourrait remettre ça en cause.

    Là, on est partie dans un débat science/mystique ou savoir/croyance. Les platistes existent depuis qu’on a pris la terre en photo depuis l’espace, depuis la preuve ultime. Comme si faire le tour de la terre en bateau suffisait pas.

    Et l’anthropologie nous a montré que l’idée d’une âme immortelle est née avec l’angoisse de la mort, engendrée par la conscience d’une mort inéluctable. Après, chacun ses croyances, si ça aide à supporter la vie, pourquoi pas ? Il existe entre 10 000 et 30 000 religions suivant ce qu’on appelle une religion en ce moment sur Terre.

    Et pour finir, des chrétiens américains ont voulu prouver l’efficacité de la prière, ils ont mis au point un protocole scientifique imparable pour faire taire les scientifiques à ce sujet. Ils ont prouvé malgré eux que ça marchait pas du tout, que dalle.

  • 603adbc53dd95 bpthumb

    matty

    Membre
    5 mai 2021 à 13 h 18 min

    @paradox

    La science s’est toujours trompée c’est pour ça qu’on dit pudiquement qu’elle affine ses connaissances. Oui si la science prétend qu’elle sait, elle est dans la croyance du savoir, malgré que dans son fonctionnement séculier un nouveau modèle remplace le précédent qui sera remplacé par le suivant et ainsi de suite pour encore longtemps et ce depuis les grecs et même avant.

    Je n’ai pas connaissance qu’il y eut une méta analyse des études anthropologiques qui montre que partout sur la terre, à chaque époque, ce fut “l’angoisse de la mort” qui amena la notion “d’âme immortelle”. Cette vision est une vision du XIX° siècle porté par Freud et le matérialisme/mécanicisme triomphant et vaniteux qui a vu briller Darwin et Pasteur, non parce qu’ils étaient dans le “vrai” mais parce que l’époque portait en elle cette vision.

    La chose que révèle la science est que plus on apprend et plus exponentiellement on découvre l’étendue de notre ignorance. Prenons l’atome, mis à part d’avoir nommé qlq chose dont on ignore tout, cela reste un mystère pour lequel les états dépensent des milliards. La matière est un mystère, l’énergie est un mystère, la gravité est un mystère, le cosmos est un mystère, les propriétés quantiques sont un mystère, les supra conducteurs sont un mystère, etc, etc.

    Et que la terre soit ronde plate ou carrée, du fait que je ne puisse en faire l’expérience par moi-même je dois bien croire ce que me dit la science et dans la mesure ou ça n’impacte pas mon quotidien il n’y a pour moi pas d’enjeu de ce côté là.

  • 606f0f601062a bpthumb

    norbert

    Membre
    5 mai 2021 à 13 h 59 min

    @paradox

    Et la science ne s’est pas trompé à chaque époque, elle affine ses connaissances depuis les grecs

    C’est le verre à moitié plein ou vide! Disons que la nouvelle théorie (par exemple relativité) “englobe’ l’ancienne (Newton) dans des cas particulier:

    Concrêtement car (certains ne sont pas branchés sciences dures): ça veut dire que si vous calculez par exemple un problème de train avec la relativité, vous allez trouver à peu près le même résultat qu’avec la science classique de Newton, mais avec une différence, de 0,00000001. Or dans un problème de train, cette différence ne sert à rien! Donc vous pouvez faire votre problème avec Newton. Par contre si vous calculez l’orbite de Mercure, vous avez intéret à utiliser les équations d’Einstein, pas celles de Newton, sinon vous trouvez un résultat qui ne correspond pas avec l’observation!

    Après, chacun ses croyances, si ça aide à supporter la vie, pourquoi pas ?

    Perso je n’en ai pas, (je n’ai que des théories) même à table, quand je prends une salière au restaurant, je vérifie que le serveur surbooké ne m’a pas donné un pot de sucre à la place 😃 C’est comme quand tu traverses, tu admets sans démonstration qu’il n’y a pas de voiture invisible qui va te renverser! Par contre en conduite, tu as intéret à te demander si il n’y a pas quelqu’un dans ton angle mort!

    Mais je reconnais que tu ne peux pas vivre comme cela, A un moment donné, tant pis, tu prends le risque de sucrer ta soupe! 😀

Affichage des publications 111 - 120 de 123

Connectez-vous pour répondre.

Article Original
0 de 0 messages Juin 2018
Maintenant