Croyez-vous à l’existence de l’âme soeur ?

  • Croyez-vous à l’existence de l’âme soeur ?

    606f0f601062a bpthumb norbert mis à jour il y a 1 semaine 37 Membres · 186 Messages
  • 606f0f601062a bpthumb

    norbert

    Membre
    10 juin 2021 à 15 h 38 min

    @foolish_little_bird

    L’apparence compte car pour “l’autre”, on n’est que l’apparence (l’autre ne nous connait pas comme nous on se connait). Ce cas d’auto-enflamement (car je suppose que tu ne l’as pas aidé), peut en effet être un exemple de non réciprocité. Mais si les 2 se connaissent bien et que l’un des 2 est admiratif de/passionné par l’autre (et que ce n’est pas une illusion), alors je ne crois pas que ça puisse être non réciproque. Ce n’est qu’un argument (pas une preuve) mais si l’entrepreneur a un amour sincère, s’il estime que l’entreprise” est sa moitié (à supposer que son jugement soit “objectif”), alors l'”autre moitié” de l'”autre moitié” étant la première moitié, cet “entrepreneur” est aussi est la “l’autre moitié” de l'”entreprise”. Ceci dit c’est pas parce qu’ils sont la “l’autre moitié” l’un de l’autre que ça doit forcément coller, car d’autres facteurs entrent en jeux: la maturité=l’aptitude à ne pas s’affoler et à faire ce qu’il faut au bon moment, etc…

    La première chose que je conseillerais à ces “entrepreneurs” qui sont dans la peine, car non aimé par leur “autre moitié c’est d’accepter vraiment l’idée que l”entreprise” ne dise jamais oui…acceptez le, et ensuite allez y! Tout en respectant la ‘distanciation sociale” imposée par la situation…

  • ?s=80&d=https%3A%2F%2Frencontre surdoue.com%2Fwp content%2Fuploads%2F2017%2F06%2Frencontresurdoue

    Anonyme

    Membre
    10 juin 2021 à 16 h 24 min

    @norbert

    (c’est une bonne supposition dans ce cas présent, ou passé, on va dire… C’était une expérience qui m’a rendue mal à l’aise, mais au moins elle a été très instructive). Ce n’était pas un amour sincère, sauf si on considère que l’amour n’est qu’un état d’âme greffé sur une bouffée d’hormones (cette expression n’est pas de moi, dommage…).

    Le psychologue social Stanley Schachter disait que les émotions prenaient naissance lorsqu’on se trouve dans un état d’excitation physiologique, d’origine sexuelle. Et c’est ensuite qu’on donne une interprétation cognitive…

    Mais lorsque le cerveau reçoit plusieurs types d’excitation au même moment, il a du mal à trier toutes ces informations…

    C’est pour quoi, si on veut que quelqu’un tombe amoureux de nous, on peut essayer de l’exciter sexuellement, ou encore l’emmener voir un film d’horreur. Mais vu qu’on a tendance à associer à quelqu’un tout ce qui l’entoure, moi j’opterais pour un bon resto (et s’il y a une belle musique douce, une lumière tamisée et qu’en plus on chuchote presque pour se parler)… Et je crois que c’est le moment, là…

    La séduction, c’est de la manipulation ou de l’influence. A commencer par son apparence physique, le son de sa voix… Alors oui, il faut commencer par soigner son apparence physique… Et son sourire. Et son regard (et là je pense soudainement au Chat Potté…)

    Sinon, des études ont démontré que si un homme se balade avec un instrument de musique avec lui, ou même juste un étui de guitare vide, il paraitra plus séduisant. Donc, pas de bol pour celui qui joue du piano… Mais je pense que cela dépend de la valeur qu’on accorde à un instrument du musique…

  • 606f0f601062a bpthumb

    norbert

    Membre
    14 juin 2021 à 14 h 22 min

    @Anonyme

    “C’est pour quoi, si on veut que quelqu’un tombe amoureux de nous”

    attention il faut que ce soit du vrai amour, ne pas être aimé à la place d’un tiers par exemple

    “La séduction, c’est de la manipulation”

    (un avis) C’est une conquête certes mais qui doit rester CONSENTIE. C’est à dire que la personne “entreprise” sait qu’elle aura des réticences, qu’elle ne dirait pas oui si on lui posait la question de but en blanc, mais a décidé d’avance de se laisser vaincre ses réticences par l’entrepreneur
    S’il n’y a pas de consentement, il ne faut pas “y aller” (même si l’entrepreneur croit que c’est un non qui eut dire oui, et même si cela en est un!)

    PS c’est de la physique pour accorder 2 mandolines: il est obligé que l’une soit accordé sur l’autre, donc on ne gommera pas le côté conquête. or il y a une tentative de la pensée dominante pour interdire d’entreprendre (de draguer), qui est nuisible à l’Amour lui même, car sans dragage il n’y a plus de couple. Conquête certes, mais CONSENTIE, et si signe de consentement,… l’entrepreneur ne doit pas forcer, ce serait du viol (peut être si très amoureux, une 2 tentative).

  • 60627821db4b8 bpthumb

    logos

    Membre
    14 juin 2021 à 22 h 27 min

    Vaste sujet de l'”âme soeur”…

    Tout dépend de ce que tu entends et attends d’une “âme soeur” @norbert

    Cela peut être pour combler tes faiblesses, te compléter, tout comme te faire de dépasser. Un compagnon de vie? Une compagne pour partager tes émotions? un(e) ami(e) qui serait toujours là quoi qu’il arrive? Quelqu’un avec qui tout semble léger et fluide quelle que soit la situation et le moment de vie?

    Oui, je pense que même si on le recherche encore activement, on connait tous une “âme soeur”

  • 60d2d903c7f91 bpthumb

    foolish_little_bird

    Membre
    15 juin 2021 à 8 h 41 min

    @norbert : oups, j’ai encore manqué de précision ! Pour moi, on influence forcément les autres, sans pour autant s’en apercevoir.

    Et oui, je suis bien d’accord avec toi, il faut que ce soit consenti !

    J’aime beaucoup ta façon de t’exprimer… 😉 Et tu me permets de clarifier ma pensée, ce que j’apprécie beaucoup aussi. Merci !

  • 606f0f601062a bpthumb

    norbert

    Membre
    17 juin 2021 à 12 h 56 min

    @logos

    “Tout dépend de ce que tu entends et attends d’une “âme sœur””

    salut, je te donne ma définition

    AME projets de vie semblable (exemples voyager, vivre dans une île,… ) mais se complétant techniquement: bricoleur avec faiseuse de projet

    INCARNATION: blessures symétriques, exemple demandeuse d’affection avec donneur d’affection,car je suppose que ls deux sont adultes, et peuvent ne pas être malheureux seuls néanmoins comme il y a toujours des dérapages, il vaut mieux que un seul dérapage ne soit pas fatal au couple, donc avoir des blessures complémentaire, pour pouvoir se réceptionner en cas d’écart!

    “un(e) ami(e) qui serait toujours là quoi qu’il arrive?”

    C’est important de ne pas avoir à toujours surveiller ses arrières, mais en théorie, ne pas mettre ses amis et amoureux en porte à faux

    (néanmoins comme là aussi il y a des situations exceptionnelles)

Affichage des réponses 181 - 186 de 186

Connectez-vous pour répondre.

Article Original
0 de 0 messages Juin 2018
Maintenant