Adversaire redoutable

  • Posted by mathias on 14 décembre 2021 à 18 h 42 min

    Salut à tous ! Ravi d’atterrir ici. Je rentre dans le tas directement “j’ai pas l’time” comme dirait l’autre …. 🙄 Mes questions seront un véritable bordel mais je vais essayer d’aller à l’essentiel : Je l’ai rencontrée il y a peu dans un espèce de rassemblement avec des amis d’enfance. Et ça ne m’est jamais arrivé de ma vie : je suis tombé… Paraplégique ! Elle m’a figé sur place. D’une beauté comme on en fait peu. Vous savez, ce genre de typée feu, brûlante, ténébreuse. Le “pas comme les autres” semble bateaux ici et pourtant… Là c’est la surface. Mais en termes de profondeur c’est paradisiaque. Une intelligence et vivacité d’esprit comme on en fait peu (elle a 24 ans à peine passée ). Alors je vais pas m’étendre dans les détails roses et frais, c’est le reste qui est intéressant, non ? Je sais être quelqu’un d’instable. De l’extérieur je dégage de la sérénité mais c’est tellement l’inverse, auquel mon parcours de vie n y est pas pour rien. Et je sais d’avance que je risque de la détruire. Par chance, je présente certains avantages physiques (non non,je parle pas de ça !) Et une carrière qui joue socialement socialement ma faveur. Mais je pense tomber en dépression petit à petit et ce depuis longtemps. Si tout est calculé et anticipé d’avance, si chaque histoire commence et s’achève, si l’attirance est courte et l’amour complètement illusoire (on va pas se mentir) quel intérêt à tout ça ? J’ai remarqué que je préfère désirer que aimer. Donc être dans un jeu de séduction surtout quand l’adversaire (bizarre cette matière de nommer la cible me diriez vous) est tenace et tellement unique. Mais à quoi sert le fond de tout ça ? Je vous avais prévenu c’est décousu… merci de m’avoir lu

    mathias a répondu il y a 9 mois, 2 semaines 3 Membres · 7 Réponses
  • 7 Réponses
  • 62b09ccaf099d bpthumb

    mathias

    Membre
    14 décembre 2021 à 19 h 03 min

    Oui haha j’ai du mal à m’exprimer virtuellement. Car cela fait appel à des problèmes plus larges. J’ai pas mal d’avantages à mon actif – sans aucune vantardise- ce sont simplement les retours fréquents que l’on entend sur soi qui font que on s’en rend compte. Pourtant à 27 ans je n’ai jamais été en couple, ce qui amène pas mal de curiosité extérieure. Mais vous voyez cette sensation que “vous, au fond de vous, vous savez pourquoi ?” Et que plus de l’extérieur tout à l’air impeccable plus on est bouleversé et instable intérieure. Donc cette fille qui me donne l’impression réelle de vivre pour la première fois me terrorisé en même temps. Car je me rend compte que je préfère désirer je préfère le jeu et la noirceur que le partage de couple classique. Toutes ces perturbations qui m’amènent à savoir que je risque de la détruire et de m’autodetruire un peu plus. Alors que dois faire ? Refuser définitivement un peu de bonheur parce qu’on est trop dans le calcul et la peur ? C’est au demeurant une chose assez difficile pour tout homme ayant des cojones, pardonnez moi du terme. J’ai l’horrible impression d’être enfermée. Cette femme m’obsède et j’ai si peur de lui faire mal. Mais est ce un prétexte un mensonge ?

  • 61a3b9626255e bpthumb

    nivek

    Membre
    14 décembre 2021 à 20 h 46 min

    Perso je préfère vivre avec des remords qu’avec des regrets ^^

    Est ce que tu es certain que tu lui plais 🙃? Tu peux étudier les “signes” pour savoir si tu as tes chances.

  • 62b09ccaf099d bpthumb

    mathias

    Membre
    14 décembre 2021 à 22 h 21 min

    @nivek il me semble en effet sans trop m’avancer. Elle m’a contactée par message suite à ces rencontres de surcroît. En soit ça ne veut peut être pas dire grand chose haha . En fait elle me déstabilise par son intelligence absolument sidérante pour son jeune âge. Sa répartie cinglante, entre autres. Et le fait de savoir que je risque de lui faire mal m’enferme dans des questions plus larges mais davantage problématiques du coup

  • 61a3b9626255e bpthumb

    nivek

    Membre
    15 décembre 2021 à 10 h 44 min

    Envoyer des messages ne veut pas forcément dire que tu lui plais (tout dépend ce qui est écrit dans ces messages 😁). Cette personne souhaite peut être être juste ami avec toi. Je ne suis pas certain de comprendre pourquoi tu pourrais lui faire du mal, parce que tu pourrais la quitter ? Si c’est le cas je trouve ça dommage de rater une histoire juste parce que l’on a “peur” que ça ne soit pas la bonne personne

  • ?s=80&d=https%3A%2F%2Frencontre surdoue.com%2Fwp content%2Fuploads%2F2017%2F06%2Frencontresurdoue

    Usager supprimé

    Membre
    15 décembre 2021 à 13 h 08 min

    Je sais être quelqu’un d’instable. […] Et je sais d’avance que je risque de la détruire.

    Comme disait Albert Camus : “Un homme ça s’empêche”.
    Mais cela s’empêche de quoi au juste ?
    Cela s’empêche de “jouir” ou si tu préfères, de donner libre cours à sa jouissance, à sa satisfaction immédiate. Un homme n’a pas besoin de cimenter son ego ou de se rassurer en concrétisant ses désirs.

    Le bénéfice de ce renoncement, de cette forme d’économie ou d’ascèse, c’est “l’estime de soi”.

    Mais je pense tomber en dépression petit à petit et ce depuis longtemps.

    Reste à savoir ce qui est à l’origine de cette dépression. Il y a fort à parier que la réponse se trouve quelque part, dans l’énergie que tu accordes au paraitre (ou au “par-être”, ou à l’anti-soi).

    Je reprends tes mots :

    De l’extérieur je dégage de la sérénité mais c’est tellement l’inverse, auquel mon parcours de vie n y est pas pour rien. […] Par chance, je présente certains avantages physiques (non non,je parle pas de ça !) Et une carrière qui joue socialement socialement ma faveur.”

    Sans être pour autant obnubilé par les lapsus ou les éléments de langage, je note ton insistance avec la répétition de “socialement” et les détails incongrus que tu exprimes sur ton physique et ton niveau de vie.

    En d’autres termes, ton soucis de te conformer à des attendus très étriqués semble cogner avec tes aspirations profondes.

    Pose toi la question du bonheur. Quel serait le tien ? En consisterait-il ?
    A qui essaies-tu de faire plaisir ou qui essaies-tu de convaincre en “présentant bien” et en niquant à couilles-rabattues dès que l’occasion se présente ?

    Si tout est calculé et anticipé d’avance, si chaque histoire commence et s’achève, si l’attirance est courte et l’amour complètement illusoire (on va pas se mentir) quel intérêt à tout ça ?

    Te rends-tu compte que la seule chose qui soit calculée d’avance (jouée d’avance), c’est ta propre mort ?

    Tu projettes dans tout et n’importe quoi la peur de la mort, ce qui à pour autre incidence de te placer dans une course en avant stérile et dans une logique consumériste. Tu compenses ta peur par la jouissance ; comme ce n’est pas durablement satisfaisant, cela semble se transformer en angoisse ( en taedium vitae, pour être plus précis)

    J’ai remarqué que je préfère désirer que aimer. Donc être dans un jeu de séduction surtout quand l’adversaire (bizarre cette matière de nommer la cible me diriez vous) est tenace et tellement unique.

    Le désir est une pulsion de vie, contrairement à la jouissance. L’amour te semblant être un aboutissement ou une situation figée, tu l’associes à la mort. Ceci explique pourquoi tu es instable et destructeur.

    Bien évidement ta perception des choses est complètement tronquée. A partir du moment où tu auras fait le deuil de toi, où tu auras dépasser ta peur de la mort, tu seras en capacité d’aimer. Tu ne verras plus le couple comme une prison – ou un la promesse d’une inertie -, mais comme un espace d’existence. Cet espace étant plus généralement désigné sous le terme “d’intimité.

    J’espère que mes réflexions te donneront du grain à moudre @Mathias
    Sur ce, bonne continuation.

  • 62b09ccaf099d bpthumb

    mathias

    Membre
    15 décembre 2021 à 16 h 36 min

    @Jabberwocky j’aurais pas imaginé ressentir autant de choses à la lecture d’une réponse. J’avoue que je me suis d’abord dit “pour qui il se prend celui-la avec sa Psychologie de comptoir (avec laquelle j’ai plutôt plutôt mal), mais j’ai simultanément ressenti un espèce de … fil directeur, de sens avec une logique qui pour l’instant m’échappe complètement mais à l’air de tenir la route. Je sens à la fois que ta réponse ne me convient pas du tout, peut être parce que c’est celle que j’attendais au fond bien que bousculant complètement mes pensée de base. J’irais la relire plusieurs fois.

  • 62b09ccaf099d bpthumb

    mathias

    Membre
    16 décembre 2021 à 15 h 21 min

    @kistunebi ta réponse m’avait échappé. Je comprends ce que tu dis ! Mais je peine à voir le lien direct avec mon message. Je partage en tour cas l’idée de responsabilité. Ce qui me gêne c’est surtout cette impression qui ne vient au fibale que de moi, que je ne pourrais jamais rien concrétiser malgré le paradoxe d’avantages objectifs dans différents domaines. Comme si je couvais une maladie mentale depuis pas mal de temps et qu’elle s’insinuait en moi un pej plus profondément chaque jour, m’empêchant de vivre autrement que dans le mental.