Ma perception (du physique) des autres.



  • Ma perception (du physique) des autres.

    5edb60375dec8 bpthumb yugen mis à jour Il y a 3 mois, 3 semaines 19 Membres · 228 Messages
  • 5d9c58430463a bpthumb

    momosse

    Membre
    4 mai 2020 à 6 h 50 min

    Indépendamment du premier jugement (facile, rapide et presque instinctif) que peuvent m’inspirer d’emblée les congénères que je croise et qui sera prédéterminé en fonction de leur attitudes et comportements ou des commentaires qu’ils émettent (lui qui n’est déjà pas très souvent bienveillant mais plutôt couramment intransigeant et critique)… Il y a que j’ai une sensibilité déjà forte mais que je dirais être de plus en plus marquée sur un plan strictement esthétique et que je montre une propension à regarder des aspects extérieurs avec bien peu de tolérance ; Certaines vieilles, beaucoup des gros, les jambes tordues, les nez épatés, les coiffures ratées ou aux couleurs visuellement laides, les postures débiles, les dégingandés, les disproportionnés en général, les petits yeux, les mains bizarres, les oreilles décollées, les gros culs & ventres, les accoutrements inadaptés, tout y passe !… Tous ces détails (innombrables) du physique retiennent mon attention et sans me déranger tant, j’en serais presque consterné pour ceux qui subissent sans le savoir mon évaluation en ce que je les plains intérieurement lorsqu’ils n’y peuvent rien ou (plus couramment) ils m’inspirent un début de mépris lorsque ces travers ressentis pourraient être un tant soit peu corrigés… Et c’est quand même souvent le cas.

    J’ai toujours été attentif à mes contemporains proches ou à ceux qui passent simplement et furtivement devant mon regard, dans la rue ou ailleurs. Leur observation est une démarche naturelle chez moi… Et depuis l’enfance, je suis un scrutateur assidu autant de leur façon d’être que de leur paraître aux yeux de tous.

    Je tends tout aussi couramment à moduler cette première impression au besoin et si je suis confronté directement à la personne considérée pour qui j’aurais une attention plus complète et qui sera à même de m’exempter assez vite d’un point de vue initialement négatif pour lui accorder plus de crédit en fonction de ses valeurs humaines (par exemple)… Mais fondamentalement, le critère de sa plastique restera présent à mon sens.

    J’aime tout ce qui est visuel (dessin, BD, peinture, film, sculpture…) et artistiquement, un peintre aussi “torturé” (dont certaines oeuvres pourraient paraître très discutables en terme de “beautés pures”) qu’Egon Schiele “me parle” pourtant intimement. Ma rétine est “sensitive” en ce que les informations qu’elle transmet à mon cerveau peuvent tantôt être strictement étudiées par lui d’une façon analytique et en me référençant à des considérations personnelles relativement à une plastique donnée qui serait strictement comparée à l’idéal esthétique que je me suis forgé, ou ! Il pourra également faire prévaloir des valeurs immanentes liées à une perception beaucoup plus stylisée en traduisant en émotionnel des contours improbables en apparence… Ce qui me donne accès au talent de cet artiste ou ce qui m’autorise aussi à pouvoir être affecté positivement par un corps (toujours forcément) imparfait, dont je réalise l’imperfection mais parce que je trouverais aussi en lui un intérêt ou une forme de joliesse indicible, elle qui me touchera individuellement et foncièrement.

  • 5eaf0be396a47 bpthumb

    ratz

    Membre
    4 mai 2020 à 7 h 23 min

    Salut à toi.

    Saches également que l’habit ne fait pas (toujours) le moine.

    Et que la beauté extérieure fane…

  • 5eb0b4ba7b445 bpthumb

    dianette

    Membre
    5 mai 2020 à 23 h 48 min

    Petit aparté: trop de membres n’ont pas de photo de profil! 😄 Ils pourraient au moins nous montrer leur chat ou objet fétiche!

    Plus sérieusement, une image vaut plus que mille mots, habits de moine ou pas, ça permet de mieux se connaître.

  • 5d9c58430463a bpthumb

    momosse

    Membre
    6 mai 2020 à 4 h 19 min

    @ratz

    Merci pour ta contribution, je prends bonne que tu as connaissance de ces info’ que tu me communiques avec bienveillance (à défaut de pertinence).

    @dianette

    Moi qui suis quasiment inatteignable “physiquement” (de par ma localisation géographique), je mets “quand même” ma photo ici mais c’est parce que je m’assume pas mal et que je ne redoute rien… D’autres hommes ou femmes peuvent éprouver des réserves à se montrer ou ne voit pas l’utilité de le faire d’emblée vis-à-vis de tout le monde, positionnement que je trouve très compréhensible.

    Par contre, je serais nettement plus intolérant par rapport à ceux et celles qui “confisquent” (puisque cela se fait très souvent sans leur consentement formel (du coup)) un cliché de leur animal de compagnie pour s’en servir de photo de profil en lieu et place de celui d’eux-mêmes et parce que ces “maîtres” ou “maîtresses” n’osent se montrer !… Bizarrement peut-être mais pour moi, de compréhensible lorsqu’elle est interchangée par l’exposition d’un dessin, d’une peinture, d’un paysage, d’un environnement quelconque, d’un personnage notoire… Voir également par celui d’une autre bestiole anonyme, ce comportement de légitime et humain dans les conditions précédemment évoquées devient à mon sens déplacé et stupide lorsqu’on décide de “se remplacer” aux yeux de tous par un instantané de “son” animal favori ; Je pense que l’on ne peut utiliser un autre être vivant proche et apprécié parce que l’on y est attaché ou qu’il nous importe pour se représenter soi-même : Je veux dire par là que quitte à ne pas oser ou vouloir s’exposer, du moins que l’on fasse “honnêtement” et par conséquent complètement, sans recourir au dérivatif trompeur de l’image d’un tiers “aimé” en se réduisant à une procuration de soi-même à travers lui… C’est à la fois faire montre d’irrespect envers un animal (pourtant supposément chéri et qui nous inspirerait de l’affection) en plus de se renier en tant qu’individu et en quelque sorte, de se révéler incapable d’estime altruiste à l’égard de ses propres congénères par extension.

  • 5eaf0be396a47 bpthumb

    ratz

    Membre
    6 mai 2020 à 7 h 26 min

    Momosse

    je comprends mais a présent je n’ai plus peur de revendiquer ma différence.

    on prends des coups dans la gueule, on continuera d’en prendre car ce n’est pas un monde de bisounours. j’essaye de voir le meilleur dans ce qui est dans le fruit pourri. je voudrais arrêter d’être altruiste car on se fait niquer a coup sur.

  • 5d9c58430463a bpthumb

    momosse

    Membre
    6 mai 2020 à 7 h 44 min

    @ratz

    Moi j’essaye (maladroitement peut-être) de forcer ma nature pour devenir “altruiste”, c’est quelque chose qui paraît apporter à beaucoup et qui semble aisé à pas mal… Mais ça me demande de combattre de front mon caractère égoïste et ma propension à l’asocialité et je ne sais pas si je serais capable de m’intéresser aux autres d’une façon “désintéressée” tout en occultant mon regard cynique ou mon intolérance à la promiscuité…

  • 5eaf0be396a47 bpthumb

    ratz

    Membre
    6 mai 2020 à 7 h 52 min

    On ne peut forcer sa nature. Juste apprendre a modifier ses comportements.

    J’ai été quelqu’un d’horrible de part l’alcoolisme et le travail pour fuir. Quand on sait comment le monde tourne, soit on se soumet soit on rentre dedans. J’espère garder cette bienveillance en remettant les barrières et ne voir que peu de monde. Comme dirait un grand ami, il faut savoir s’entourer des bons.

    L’amour c’est l’egoïsme à deux. On ne peut contrôler ses sentiments. Et tout ce que je voudrais c’est être stupide pour ne pas souffrir. Voila pourquoi je m’enferme. Voila pourquoi je travaille.

  • ?s=80&d=https%3A%2F%2Frencontre surdoue.com%2Fwp content%2Fuploads%2F2017%2F06%2Frencontresurdoue

    Anonyme

    Membre
    6 mai 2020 à 10 h 02 min

    Bonjour à tous,

    MujerKassa est ravie de rejoindre ce poste pour apporter un peu de glamour (à défaut de pertinence)*.

    @Dianette ” Plus sérieusement une image vaut plus que mille mots”

    Je crois effectivement que c’est, convaincues de la force de l’image, que moult jeunes femmes se sont lancées dans les profils Instagram. Chaque jour, elles se montrent courageuses, téméraires, sortent des sentiers battus et osent, de toute la force de leur pouce, publier une photo d’elles-mêmes pour véhiculer des messages des plus importants et si souvent oubliés tels que “la guerre c’est mal”, “Aimez-vous” et “les légumes sont bons pour la santé”.

    Ces femmes et ces hommes, soucieux d’aider les autres à se sentir bien dans leurs vies, dans leurs corps, à se dépasser, n’hésitent ainsi plus à se proposer très humblement comme des modèles à suivre. Gratuitement. N’hésitant pas, quelques fois, à se montrer sans maquillage (c’est te dire à quel point certains font don de leur personne….cela force l’admiration !). C’est également un excellent moyen pour lutter contre toutes les discriminations : avec une image, peu importe les différences culturelles, les milieux sociaux, nous sommes ainsi tous égaux.

    Sauf les aveugles.

    Mais bon.

    ON NE PEUT PAS FAIRE PLAISIR A TOUT LE MONDE !

    Personnellement, rien que d’y penser – au fait de publier une photo de soi tous les jours, – je sens que les forces me quittent. Ma main tenant mon téléphone en tremble, comme une feuille, c’est te dire…

    J’espère avoir le courage un jour de faire ainsi don de ma personne et de découvrir l’altruisme, le vrai. Je déplore malheureusement que certains n’aient pas compris la force de l’image plus tôt. Je pense à des types comme… (à merde … comment ils s’appellent déjà ? Ah oui ! ) Voltaire, Emile Zola et compagnie….

    Ces gros cons. On en aurait sauvé des arbres !!!

    HEUREUSEMENT, les associations, les entreprises, les œuvres caritatives ont compris à présent cette force de l’image et n’hésitent plus à te montrer des bébés crevés en bord de plage, pour te convaincre d’ouvrir le porte-monnaie. De façon très juste ! Un enfant est le symbole de l’innocence, alors que pour les autres, (les adultes), ont peu se demander légitimement s’ils ne l’ont pas “un peu cherché”, leur malheur.

    Evidemment l’argent n’est jamais détourné. Jamais.

    @Ratz, ” soit on se soumet, soit on rentre dedans”….

    Je l’écris, je m’y engage, à la prochaine gay pride, j’écrirai cette phrase sur ma pancarte.

    “J’espère garder cette bienveillance en remettant les barrières et ne voir que peu de monde […] il faut s’avoir s’entourer des bons”.

    Je suis tout à fait d’accord avec toi, on aime d’autant plus son prochain et on le juge d’autant moins qu’on en reste loin. C’est tout à fait logique. J’ai, là encore, toujours admiré ces individus qui avaient le courage de vivre “en dehors du monde” (dans des monastères etc…) pour ainsi avoir “du recul” et d’autant mieux expliquer à leurs visiteurs (ces bouseux et gueuzes conditionnés) comment ils devaient “voir” la vie, l’appréhender, et construire des “relations épanouies” avec leurs congénères.

    “Tout ce que je voudrais c’est être stupide pour ne pas souffrir”;

    Que je te comprends ! Dieu est un enculé. Nous obliger à nous remettre en question, à chercher un sens, à construire le vivre ensemble et penser aux générations futures. Quel fardeau, putain… C’est un sadique et un gros égoïste de merde. J’ai rien demandé moi ! J’aimerais également, comme tous les gens stupides ne jamais connaître les drames de la vie (accidents, morts, faillites, violences…), toujours avoir le sourire aux lèvres. Juste bouffer et chier. Ca doit être chouette.

    *Parler de moi à la troisième personne du singulier…est-ce que ça fait “too much”?

    Moua j’aime bien. Dites-le moi en commentaire. Kissing Heart

  • ?s=80&d=https%3A%2F%2Frencontre surdoue.com%2Fwp content%2Fuploads%2F2017%2F06%2Frencontresurdoue

    Anonyme

    Membre
    6 mai 2020 à 10 h 25 min

    Enfin vous remarquerez, s’agissant de ma photo de profil, que j’ai choisi de me “cacher” derrière un chat. Rencontré sur le bord du chemin.

    Celui-ci, habitué de toute évidence à ce que sa maîtresse le traite comme un être humain, comme un “bébé”, était remarquablement bien vêtu ce jour là et posait avec une grâce déconcertante…

    Je décida donc de l’immortaliser….lui qui me rappelait tant le” Royaume des chats” du studio Ghibli. Moi qui admire le flegme des animaux, leur abnégation à subir les lubies de leurs humains. Je décide donc ainsi, par cette photo, de lui rendre hommage ainsi qu’à sa maîtresse, moi qui me revendique comme la reine des Kassos et qui ai “validé” ce comportement quelque part, en le prenant en photo.

  • ?s=80&d=https%3A%2F%2Frencontre surdoue.com%2Fwp content%2Fuploads%2F2017%2F06%2Frencontresurdoue

    Anonyme

    Membre
    6 mai 2020 à 11 h 00 min

    Pour ceux qui cherchent “le film du mercredi soir”, j’ai trouvé : https://www.cineserie.com/dossiers/les-films-de-la-honte/lesfilmsdelahonte-a-lecoute-de-mille-mots-2007392/

  • 5d9c58430463a bpthumb

    momosse

    Membre
    6 mai 2020 à 11 h 08 min

    @mujerkassa

    Je valide “ton” chat de profil… Dans la mesure où tu me dis que ce n’est pas “le tient” et que tu ne serais en outre pas coupable de l’avoir affublé de cet accoutrement ridiculisant…

    Par ailleurs, je suis souvent partagé lorsque je vois une personne (souvent une femme) qui parle à son animal et s’en occupe comme s’il s’agissait de son enfant… Je me dis qu’il s’agit probablement pour elle d’une façon un peu désespéré de trouver quelque réconfort personnel en un être vivant pas trop contrariant (dès lors qu’il est nourri) et je peux compatir pour elle en imaginant sa solitude mais le problème, c’est que cette affection apparemment ou initialement simplement bienveillante se meut parfois en rejet de la très grande majorité de ses propres congénères humains au profit de cette boule de poil intéressée… Et là, ma compassion se transforme en mépris pour cette créature bipède qui a oublié les notions les plus basiques immanentes à son humanité pour se tranquilliser l’esprit ou se rassurer… Mais bon, c’est vrai que ce monde est dur et que certain perdent leur intégrité, noyés qu’ils sont en lui.

  • 5e5c865e51587 bpthumb

    quetzal

    Membre
    6 mai 2020 à 11 h 37 min

    J’ai lu vos posts et je dois bien avouer que depuis quelques temps, je ne reconnais dans aucun d’entre eux. Par le passé, si ma mémoire ne me fait pas défaut (ce qui est parfois le cas en ce moment), j’aurais pu argumenter dans un sens où un autre. Mais j’ai pris la tangente il y a quelques années.

    Je ne m’attache au physique que pour les quelques premières secondes lors d’une rencontres. Je suis si proche de mon instinct aujourd’hui qu’un regard suffit à savoir quoi penser des gens, trop souvent à raison (sans prétention aucune). Je me fixe ensuite sur le discours, les émotions et réactions physiques lors des différents échanges. Tout ça m’en dit bien plus sur ce que la personne est réellement. Mécanisme de défense ou intuition, appelez le comme bon vous semble…

    Du coup, l’attirance que je peux exprimer pour une personne n’a aucun sens aux yeux des autres, mais sur mon échelle de valeur elle est d’une logique implacable. Naturellement, les sentiments qui en résultent ne sont pas les mêmes selon si c’est une femme 😉 ou un homme. Mais dans tous les cas, chaque relation qui perdure devient des plus intense qui soit.

    J’ai beau me rappeler à l’ordre de ne jamais juger et garder mon ouverture d’esprit mais avec le temps et le recul, je m’aperçois que ma première idée est toujours la bonne. Ce qui est très handicapant car j’ai toujours tendance à mesurer mes propos, quitte à m’engager dans des relations humaines toxiques, comme pour vérifier que mon inconscient ne se trompe pas.

    En conclusion, je dirais que j’ai peu d’amis sincère, mais ils sont vrais même si imparfaits (tout comme je le suis), et que j’ai pu découvrir des amitiés homme-femme et homme-homme à la limite du fusionnel. Il en découle que chacun porte l’autre pour devenir meilleur dans sa qualité d’être social.

    PS : @Momosse je réitère donc mon propos du mois dernier (si je me souviens bien) en appuyant que j’apprécie ton discours même si la forme paraît brute pour certains. Je t’encourage vivement à continuer les efforts que tu décris, ils seront salvateurs à tes soucis de sociabilité.

    Et pardonner le parpaing, c’est pas dans mes habitudes… 🤗

  • 5ee69fafee78a bpthumb

    air

    Membre
    6 mai 2020 à 11 h 43 min

    @Momosse

    En ce qui me concerne je regarde l’energie et la gentillesse de la personne avant tout. Son intelligence aussi. Pour l’aspect exterieur ça serait surtout la saleté ou être trop négligé qui me gênerait. Les personnes trop refaites, ça me gêne énormément aussi, l’exemple etant la femme aux pommettes enormes. Je ne peux même pas la regarder. Je ne comprends pas ma repulsion mais peut etre quelqu’un aurait une explication ?

    Sinon, ma vision versus cette des autres est tres intéressante aussi.

    J’ai un jour peint une mariee en costume doré traditionnel, qui etait brandie sur une chaise, la tête effleurant le plafond, une sorte de rite. J’ai voulu saisir son regard un peu paniqué mais résigné. Toutes les personnes qui ont vu ce tableau l’ont détesté à cause de l’obésité de la mariée. Ça me choque encore. Les gens ne voient QUE ça. J’aimerais avoir votre avis, c’est le tableau ci-dessous.

  • ?s=80&d=https%3A%2F%2Frencontre surdoue.com%2Fwp content%2Fuploads%2F2017%2F06%2Frencontresurdoue

    Anonyme

    Membre
    6 mai 2020 à 11 h 46 min

    La vue est un sens comme les autres et il peut être heurté ou flatté par ce qu’il perçoit, l’apparence des gens comprise. Comme face à une vilaine odeur, il peut être naturel de s’agacer d’être dérangé par l’apparence de quelqu’un, tant qu’au final on a le respect et la contenance de ne pas agir dessus.

    Sinon, un peu surpris par l’ampleur de ta digression sur les “femmes à chat” (et leur pendant, les hommes à chiens ?), tu n’as pas peur de dérailler ton propre sujet ? Il y a effectivement des gens seuls et en manque d’affection qui arrivent à combler ce manque par des animaux, tu as bien le droit de les mépriser mais ils ont également le droit de gérer leur vie comme bon leur semble. Je ne sais pas trop quoi répondre à ce “Écoutez tous ! Cette chose là, je ne l’aime pas !” à part avec un “Ok, soit”.

  • 5ee69fafee78a bpthumb

    air

    Membre
    6 mai 2020 à 11 h 48 min

Affichage des publications 1 - 15 de 223

Connectez-vous pour répondre.

Article Original
0 de 0 messages Juin 2018
Maintenant

New Report

Close