Identification du HPI



  • Identification du HPI

    5e8aa3c06fde9 bpthumb Zelos mis à jour Il y a 2 mois, 1 semaine 11 Membres · 68 Messages
  • 5e8aa3c06fde9 bpthumb

    Zelos

    Membre
    11 février 2020 à 10 h 09 min

    Intéressant ce que tu dis au niveau de la distinction. Lors d’une conversation avec quelqu’un récemment, on a dissocié le “QI/logique” et la “vitesse de raisonnement fulgurante/pensée en arborescence”. Même là, tous ceux possédant le second truc ne sont pas forcément hypersensibles.

    Ca fait 3-4 fois que j’entends parler du bouquin que tu cites, il commence à m’intéresser de plus en plus 😉

  • 5d9cec85190f8 bpthumb

    sephorak

    Membre
    11 février 2020 à 10 h 23 min

    @jenny. Je pense que c’est possible d’avoir un Qi supérieur sans être hp. Après c’est compliqué à identifier.

    Je vais l’expliquer par un cas perso.

    J’ai une soeur, qui est considérée comme brillante.

    Elle n’a jamais fait là wais ou un autre test de Qi car elle n’avait contrairement à moi pas de « problèmes d’intégrations » de « fossé »avec ses camarades, et de mal-être à l’école.

    La scolarité classique lui convenait.

    Première quasi dans toutes les ćlasses, très bonne mémoire, forte en math, anglais, allemand….

    En plus de celà beaucoup de loisir, danse classique, piano, guitare….

    En conclusion je suis sure qu’elle pourrait avoir un très bon résultat au wais.

    Mais par contre notre façon de penser est différente.

    Sur un problème mathématique elle va utiliser une « méthodologie »apprise en cours pour avoir la réponse alors que moi je vais prendre des chemins détournés et être plus dans « l’instinctif » C’est dure à expliquer.


  • ?s=80&d=https%3A%2F%2Frencontre surdoue.com%2Fwp content%2Fuploads%2F2017%2F06%2Frencontresurdoue

    Anonyme

    Membre
    11 février 2020 à 10 h 33 min

    plusieurs personnes, dont pas mal de professionnels m’ont émis l’hypothèse d’un HPI

    C’est à prendre en compte non ?

    Cela me fait penser à mon RDV chez ma psy de Samedi dernier. Lorsque je me suis fait engueuler quand j’émettais (encore) un doute sur ma douance alors que j’ai la quasi certitude de la déceler chez d’autres. La douance fait que l’on remet tout en question, et donc sa propre douance aussi m’apportant une preuve supplémentaire au passage… Le chien qui se mord la queue en somme… 🤯

  • ?s=80&d=https%3A%2F%2Frencontre surdoue.com%2Fwp content%2Fuploads%2F2017%2F06%2Frencontresurdoue

    Anonyme

    Membre
    11 février 2020 à 10 h 36 min

    @sephorak 👍👏

  • 5d9cec85190f8 bpthumb

    sephorak

    Membre
    11 février 2020 à 10 h 42 min

    Mais de rien jenny. Après peut être que ma définition du mot précoce est « fausse » n’étant moi même pas psychologue, ce que je sais au niveau des test est surtout dû à mon expérience personnelle.

    Mais j’ai entendu dire qu’il y avait une distinction entre un haut potentiel ou un zèbre dû à sa pensée arborescente et un enfant précoce pas forcément hp, mais qui développe plus tôt que les autres l’acquisition de la lecture par exemple.

    Si à 4 ans tu sais lire avant tes camarades tu es certe considérer comme précoce selon moi, mais à 6 ans quand tout le monde t’a rattrapé cette aptitude n’est pas si exceptionnelle que ça.

    Après la connaissance c’est abstrait. Tu peux être passionné par les langues être trilingues sans pour autant être hpe selon moi, par contre tu seras considérer comme « douer »

    l’intelligence c’est un sujet difficile à cerner mais au combien passionnant.😋

  • 5d5ff71276985 bpthumb

    Byaku

    Membre
    11 février 2020 à 10 h 44 min

    Sans redire des choses qui ont déjà été dites, je voudrais poser cette question.

    N’y a-t-il pas un double discours concernant qui est hpi ou non ? Les spécialistes qui “officialise ” la chose par le biais des testes de QI et en opposition l’avis globale que s’en sont fait les gens ( HP compris ) ?

    Je m’explique. Pour les spécialistes, on est HPI = surdoué = HP = HQI = zèbre ( tout ces termes signifient la même chose comme l’a souligné jenny ) dès lors qu’on obtient un score supérieur a 130 … Presque tout le monde a envie de penser et s’accordent donc à dire que ces gens au delà de 130, sont presque tous des hypersensibles, hyperesthésiques , hyper ceci cela … et du coup commencent à imaginer que c’est une caractéristique nécessaire pour être considéré comme surdoué / HPI … Mais qu’en est-il des personnes avec plus de 130, mais qui ne possèdent pas d’hypersensibilité particulière et tout le tralala qui va avec ? Ils sont pourtant HPI puisque plus de 130, mais ne correspondent pas à l’image que se font les gens ( HPI compris ) de ce qu’est un HPI … Est-ce là qu’on fait la distinction entre HPI et austistes aspergers HPI ?

    Existe-t-il des personnes avec plus de 130 de QI qu’on ne peut pas qualifier de HPI ? Si oui pourquoi ? Est-ce pour mettre en évidence le caractère incomplet des testes de QI que tu poses cette question ?

    C”est en effet une question qui me hante depuis tout petit, depuis qu’on ma fait passer mon 1er teste à vrai dire. Suis-je légitime ? Que vaut ce chiffre ? Est-ce que ce teste est fiable, complet ? Pourquoi je suis si différent de mon père qui a également plus de 130 et qui ne me semble pourtant n’être rien d’autre qu’une bonne calculatrice et un gros disque dur ?

    Sujet très perturbant pour moi … Je n’en parle pas d’habitude. Je ne sais même pas pourquoi je l’ai fait là …

  • 5d5ff71276985 bpthumb

    Byaku

    Membre
    11 février 2020 à 10 h 51 min

    Et je viens de lire le commentaire de sephorak. Cette différence qu’il sent entre sa soeur et lui ressemble apparemment beaucoup à ce que je ressens il me semble avec mon père. Mon père est très doué pour faire avec précision et vitesse des consignes qu’on lui aurait ” apprise “. Mais il est très peu capable de créer de par lui même si on ne lui enseigne rien. La ou moi, je peux faire comme lui ( mais je trouve ça très très pénible ) mais je peux et préfère trouver / créer et inventer des chemins différents, mes chemins, pour obtenir tel résultat.

    Il semble que les testes actuels ne soient pas assez fin et complets pour faire une réelle distinction entre potentiel de création et potentiel de réplication.

  • ?s=80&d=https%3A%2F%2Frencontre surdoue.com%2Fwp content%2Fuploads%2F2017%2F06%2Frencontresurdoue

    Anonyme

    Membre
    11 février 2020 à 10 h 54 min

    Je crois effectivement qu’il s’agit là plus d’une différence de façon de penser, de façon de voir les choses que d’un score à un quelconque test…

  • 5e8aa3c06fde9 bpthumb

    Zelos

    Membre
    11 février 2020 à 11 h 07 min

    @Baf Haha, excellent, j’ai eu plus ou moins le même raisonnement.

    J’ai jamais été testé, mais pas mal de gens du domaine du médical (infirmière, docteur, neurochirurgien) m’ont dit que je l’étais, c’est certain. On m’a dit que j’avais les 3 (hypersensibilité, QI, arborescence/vitesse).
    Je disais à ma psychologue (qui l’avait repéré direct en 2-3 séances) que je ne me sentais pas trop le besoin de faire le test et que peut-être je redoutais les résultats. Mais j’ai ajouté “Le truc rigolo, c’est que le fait même de douter pourrait être considéré la preuve que je le suis, vu qu’on remet tout en question pour la moindre raison”. Le pire, c’est que ce raisonnement se fait de façon quasi-instantanée.

    Ca me tue ça, de savoir pourquoi tu penses ça mais de ne pouvoir rien y faire. Subconscient à la con ! On se mord la queue, on n’aime pas ça, mais on continue car notre cerveau en carton ne peut s’en empêcher. Remboursez !

  • 5e6b9bdc994ee bpthumb

    jenny

    Membre
    11 février 2020 à 12 h 17 min

    @Zelos …Je te le recommande vraiment les yeux fermés ! Ca a été vraiment une révélation et ca a éclaircit pas mal de questionnements Heart Eyes

  • ?s=80&d=https%3A%2F%2Frencontre surdoue.com%2Fwp content%2Fuploads%2F2017%2F06%2Frencontresurdoue

    Anonyme

    Membre
    11 février 2020 à 12 h 22 min

    @Jenny

    (Oooh une psy, et s’interrogeant sur la douance , j’étais curieuse de savoir s’il y’en avait ici, bon ben tu m’as répondu ^^, merci)

    Je partage partiellement ton point de vue concernant Faccin, mais en tenant compte que je l’ai lu quelques temps après avoir lu L’adulte Surdoué de Kermadec, et je l’ai trouvé, à certains égards, moins détaillé et argumenté que celui de Faccin, même si celui-ci m’a paru aussi bien général.


    “N’importe qui peut se reconnaître surdoué “, mmmh je suis sceptique. Pragmatiquement, et généralement,(je dis bien généralement ^^), ce sont plus des HP non “diagnostiqués”, ou qui refusent de se livrer à ce titre par un doute incessant (je me reconnais bien dedans ^^), qui auront tendance à être attirés par un tel bouquin.

    Mais ça n’empêche en rien que des gens brillants et non HP puissent aussi consulter ce livre, mais ils auront (peut etre)la lucidité suffisante pour se rendre compte qu’il ne s’agit pas d’eux ^^.

    Je me questionne aussi dessus!

    Les philo cognitifs effectivement, c’est une pure perle ! Je l’ai fini il y a deux semaines, donc il me faudra peut-être plus de temps pour faire émerger les critiques dessus, mais quoi qu’il en soit, il reste l’un des plus pertinents que j’ai lus à ce jour ^^.

    @Byaku

    ” Calculatrice et disque dur”, m’a arraché un petit sourire, la description que tu as faite .

    J’ai un ami exactement comme ça et ça m’a fait poser des questions similaires à celles que tu poses.

    QI de 130 et qui ne présentent pas d’hypersensibilité, c’est, je pense, (mais reste sceptique et me renseigne dessus), possible.) L’ami en question gère parfaitement ses émotions et ne se laisse pas submerger. Et il n’est pas le seul du tour, loin s’en faut, parmi les HP que j’ai connus. Au contraire, c’était une majorité, et moi, à fleur de peau à côté d’eux, j’avais l’impression detre dingue ^^

    Mais à distinguer :

    peut être le sont ils et ont appris, lentement et en thérapie ou autre, à gérer cet envahissement ?

    J’avais lu quelque part, (il faut que je retrouve le nom dans mon subconscient ^^) que c’était “un tantinet” différent en fonction du QI. Et que plus le QI était élevé, plus l’hypersensibilité suivait le même Pic. J’étais restée perplexe, et ça fait aussi partie des choses que j’aimerais (Manque de tempppppps ) creuser, mais il y a une différence intersidérale à mon sens entre un HP de 130 et THQI de 150 et plus. En tout cas, de ce que j’ai observer parmi pas mal de personnes , mais ça ne reste evidemment pas assez représentatif pour être thérapeutiquement standardisé.

    Un autre bouquin (ou le même peut-être, mais j’ai un doute), traitait des différences entre les Hp eux-mêmes par catégorie, et ça m’avait pas mal déplu dans le sens ou on est quand même l’espèce à ne pas catégoriser.

    Surtout qu’avec le vécu de chacun, ça influe pas mal sur les caractéristiques premières de la personnalité et ce n’était pas mentionné ni sous-jacent dans le livre ^^.

    Entre les laminaires, les complexes et tour le tralala, y a des milliers de sous déclinaisons de profil possible ^^.

    La différence que tu observes avec ton père me rappelle celle avec mon petit frère.

    Je me reconnais tellement dans ses phrases et réflexions quand personne ne le comprend, ou qu’il n’arrive pas à mettre des mots pour exprimer intrinsèquement ce qu’il veut dire^^ mais à côté de ça, il reste “calculatrice et disque dur”, et même pas passionné de sciences, à part des maths( fichtrrrrreee ^^), et à un profil bien plus carthesien que moi.

    Les différences féminin/masculin jouent peut-être aussi?

    En tout cas, on est une belle espèce avec des rayures qui se prolongent et une palette de nuances de couleur à l’infini ^^

  • ?s=80&d=https%3A%2F%2Frencontre surdoue.com%2Fwp content%2Fuploads%2F2017%2F06%2Frencontresurdoue

    Anonyme

    Membre
    11 février 2020 à 12 h 34 min

    @jenny désolé pour les autres si je me répète, je trouve que Carlos Tinoco répond à cette question de façon assez élégante même s’il en passe par une légère redéfinition de la douance et de ses mécanismes..

  • 5e6b9bdc994ee bpthumb

    jenny

    Membre
    11 février 2020 à 12 h 38 min

    Byaku …

    Ton 1ier paragraphe souligne exactement la question que je me pose.

    Et oui effectivement, je pense (mais c’est très personnel encore une fois ! ) que la WAIS n’évalue qu’une toute petite partie des capacités intellectuelles (et peut-être pas de manière très pertinente non plus) et donc qu’on lui accorde trop de place dans l’identification du HPI.

    Toutefois, je ne comprends pas le lien que tu fais avec les personnes asperger…pour toi, ces personnes ont un QI élevé mais pas toutes les autres caractéristiques? Si c’est le cas, ce n’est pas la réalité : ces personnes sont également hypersensibles, voire hyperesthésiques également; c’est juste que leur système nerveux sature beaucoup plus vite à la moindre stimulation, contrairement aux personnes HPI non autistiques qui peuvent saturer également mais qui vont arriver à s’adapter à leur environnement et s’auto-apaiser en intégrant l’ensemble des infos/stimulations perçues en un tout… J’ai peur ne pas être claire du tout du tout Scream

    Concernant ton questionnement sur ta manière de fonctionner si différente de celle ton père : comme on l’a mentionné dans les tous 1iers commentaires “chaque personne est unique et très différente des autres”. Pourqoi les HPI devraient n’avoir qu’un seul et unique fonctionnement ?! Je pense qu’en fait, on ne connait encore rien sur le sujet “HPI” et que pour le moment c’est encore un méli-mélo de fourre-tout.

  • 5d5ff71276985 bpthumb

    Byaku

    Membre
    11 février 2020 à 12 h 45 min

    peut être le sont ils et ont appris, lentement et en thérapie ou autre, à gérer cet envahissement ?

    @rosedesvents -> J’ai un certain nombre de cas avec QI supérieur a 130 dans ma famille, dont 2 qui ne présentent pourtant presque aucune faculté empathique, une faible capacité émotionnelle, et l’un des 2 aucune faculté artistique et imaginative ( mon père est aphantasique ). L’une est surdoué + autiste asperger, l’autre surdoué ( peut être asperger, ça se diagnostiquait pas à son époque ).

    Ayant discuté un certains nombre de fois avec mon père sur le sujet, il m’a assuré qu’il n’avait rien appris non. Il n’est pas envahi par l’émotion et ne l’a jamais été. Il ressent peut les émotions et a justement même du ” apprendre ” à en avoir ou feindre en avoir pour ne pas faire trop de peine à son entourage. Il est vraiment proche d’un robot à qui ont aurait installé un programme beta et défaillant sur l’émotion humaine xD. Et pourtant il est HP puisque QI supérieur a 130. Il est extrêmement performant en ce qui concerne son travail, et très défaillant et limité en ce qui concerne les relation humaines, sociales, familiales.

    Je pense qu’il ne faut pas confondre la personne HP, pleine d’émotion et qui s’est crée par protection un masque de ” sans émotions “, qui semblent froids, logiques et méthodiques ( je connais bien, c’est comme ça que j’ai vécu entre mes 11 et 30 ans ) et les HP qui n’ont pas ce problème de raz de marrée émotionnel, qui sont comme tout le monde sur ce plan, hormis le fait qu’ils possèdent une mémoire bien supérieure, des capacité et une vitesse de raisonnement supérieure, et c’est presque tout.

    Je pense que les HP émotionnels sont les plus nombreux. J’ai l’impression que c’est vraiment souvent associé. Mais il existe quelques surdoué pouvant avoir plus de 130 bien qu’il n’aient pas ces caractéristique d’hyper-émotivité, créativité, empathie etc … heureusement, m’est avis qu’ils sont peu nombreux.

  • 5e6b9bdc994ee bpthumb

    jenny

    Membre
    11 février 2020 à 12 h 47 min

    La remise en question et le doute permanent sur “suis-je vraiment légitime?”, “je me prends pour qui?”, “ce n’est pas possible”, “…” … syndrome de l’imposteur forever ! Metal

    PS : Pas très pratique la mise en forme de ce site …toutes les réponses sont mélangées, je me perds parmi les réponses … ca se mélange tout ScreamRofl


Affichage des publications 16 - 30 de 68

Connectez-vous pour répondre.

Article Original
0 de 0 messages Juin 2018
Maintenant

New Report

Close