Le film “Matrix”



  • Le film “Matrix”

    5fe5ef6422433 bpthumb norbert mis Ă  jour Il y a 1 jour, 5 heures 7 Membres · 24 Messages
  • 5fe5ef6422433 bpthumb

    norbert

    Membre
    5 août 2020 à 18 h 10 min

    Les personnages se rendent comptent qu’ils croyaient vivre normalement mais Ă©taient en train de rĂȘver, leurs rĂȘves Ă©tant reliĂ©s par un ordinateur qui donnait un cadre commun.

    Et si quelque chose de semblable Ă©tait vrai…

    Le mythe de la caverne de Platon, fait comprendre que des choses qu’on croit rĂ©elles “les ombres”, peuvent n’etre que la projection de choses rĂ©elles (les serviteurs) mais ailleurs.
    alors pourquoi pas, un siĂšge, un mur que je crois voir Ă  cĂŽtĂ© de moi, en rĂ©alitĂ© projection d’un mur d’un siĂšge qui eux sont dans la “matrix” ?

    Et moi mĂȘme? cette thĂ©orie (qui peut sembler dĂ©lirante) aurait le mĂ©rite d’expliquer les particules intriquĂ©es, qui bien que situĂ©s Ă  deux bout opposĂ©s de l’univers rĂ©agissent ensembles… parce que ce ne serait que leurs projections qui seraient trĂšs loin, mais que dans la “matrix” elles seraient trĂšs prĂšs…

  • 4b30e858a68f48072513bb301241f9c9?s=80&r=g&d=https%3A%2F%2Frencontre surdoue.com%2Fwp content%2Fuploads%2F2017%2F06%2Frencontresurdoue

    lepassant

    Membre
    5 août 2020 à 19 h 00 min

    Va savoir LĂ©onard… En tout cas je te suis sur un point, j’ai toujours vu dans Matrix une version moderne de l’allĂ©gorie de la caverne… Joy Je suis depuis longtemps persuadĂ© que ça s’en est inspirĂ©, c’est obligĂ© !

    Sinon, est-ce que l’Univers est un hologramme, comme certains scientifiques se croient en droit de le prĂ©tendre ? Mais d’abord, ça veut dire quoi cette question, qu’entend-on par “hologramme” dans ce cas ?

  • 5f825ad29183e bpthumb

    faiseuse-de-foret

    Membre
    18 février 2021 à 4 h 21 min

    L’Ăąme serait un petit tas d’information dans le grand tas d’information & interagirait avec d’autres petites parties reprĂ©sentant d’autres Ăąmes ou ce qui semble matĂ©riel. Mais tout ne serait que de l’information·
    Selon l’expĂ©rience de pensĂ©e du cerveau dans une cuve on n’a aucune idĂ©e de ce qui nous entoure vĂ©ritablement ce qui amĂšne @ dĂ©finir le rĂ©el comme ce qui vienne de son intĂ©rieur·

  • 5fe5ef6422433 bpthumb

    norbert

    Membre
    19 février 2021 à 15 h 06 min

    @faiseuse-de-foret

    Selon l’expĂ©rience de pensĂ©e du cerveau dans une cuve on n’a aucune idĂ©e de ce qui nous entoure vĂ©ritablement ce qui amĂšne @ dĂ©finir le rĂ©el comme ce qui vienne de son intĂ©rieur·

    Salut! Je fais aussi des raisonnements inductifs (HYPOTHESES non vérifiées) mais je le déclare comme simple hypothÚse et non comme une réalité..

    Donc HypothĂšse: ce que tu dis, oui on est d’accord: et la rĂ©alitĂ© “matĂ©rielle” autour de nous ne serait qu’une interface neuronale, qui aurait pris cette forme lĂ  plutĂŽt qu’une autre, par rapport au choix du “logiciel” utilisĂ© par ton “systĂšme de perception”. (le logiciel, c’est de l’information, et il fait partie du monde non-matĂ©riel)

    une argumentation (qui ne vaut pas preuve)

    http://www.facebook.com/1293158877380214/posts/4248867575142648/

    PS Preuve: on part de ce que l’interlocuteur tient pour vrai (chacun a des croyances, et on arrive Ă  ce qu’on veut prouver par un raisonnement DEDUCTIF)

    ____

    @faiseuse-de-foret : je crois que tu as dit ailleurs (je ne retrouve plus) que ce monde “informationnel” n’Ă©tait pas composĂ© de 0 et de 1. Oui bien sĂ»r, mais c’est Ă©quivalent, non?

  • 5f825ad29183e bpthumb

    faiseuse-de-foret

    Membre
    20 février 2021 à 0 h 36 min

    Je ne comprends pas ce que tu essayes de me dire.

    Quand un humain (grace @ son intelligence donc son cerveau) Ă©tudie le cerveau humain quitte @ le dĂ©couper, le voir, le toucher il a beau prouver que ce soit ce qui contrĂŽle son corps (donc lĂ  d’oĂč vienne sa perception, sa pensĂ©e, sa conscience) il n’a aucune idĂ©e de si l’essence de son ĂȘtre est ce cerveau (ou s’y situe) ou non… Il ne peut ĂȘtre sĂ»r que de ce qui arrive en sa conscience, comme le fait que le mur soit dur ou que le rĂ©sultat de son expĂ©rience montre un cerveau comme systĂšme de contrĂŽle du corps. Mais ça ne prouve rien de ce qu’il est lui· Seulement de comment il apparaĂźt dans le plan qu’il peut percevoir & c’est lĂ  une Ă©norme diffĂ©rence·
    Donc comment qualifier de rĂ©el ce qui vienne d’un potentiel monde extĂ©rieur alors qu’on n’a aucune idĂ©e de ce qui s’y trouverait ni mĂȘme s’il existe vraiment ?
    On ne peut ĂȘtre sĂ»re que de ce qu’on perçoit donc ce qui arrive en notre conscience. Car c’est lĂ  qu’arrive toute perception, & plus particuliĂšrement le rĂ©sultat de toute mesure. @ partir de lĂ  il faudra que les matĂ©rialistes & adeptes de dĂ©finir le rĂ©el comme extĂ©rieur d’|elles–eux|-mĂȘmes justifient leur vision, mais bon courage @ elles & eux.

    Pour le zĂ©ro & le un non ce n’est pas Ă©quivalent·

  • 6000162634334 bpthumb

    sawael

    Membre
    20 février 2021 à 0 h 38 min

    @norbert “Je fais aussi des raisonnements inductifs (HYPOTHESES non vĂ©rifiĂ©es)”

    => L’induction est la base de toute conceptualisation (aller du singulier au gĂ©nĂ©ral). Et un concept qui est dĂ©montrĂ© est correct. En philosophie, nous utilisons les mĂȘmes outils qu’en mathĂ©matiques. C’est ainsi que nous pouvons justifier le principe de causalitĂ©, par exemple.

    Et c’est bien plus qu’une simple hypothĂšse non vĂ©rifiĂ©e. Et de toute façon, tu ne pourras pas le faire par l’expĂ©rience, car tu feras un sophisme de gĂ©nĂ©ralisation hĂątive (c’est la critique de Hume). Mais t’es sensĂ© savoir ça, non ?

    =======

    “PS Preuve: on part de ce que l’interlocuteur tient pour vrai (chacun a des croyances, et on arrive Ă  ce qu’on veut prouver par un raisonnement DEDUCTIF)”

    => Non. Une croyance ou une opinion n’est pas une vĂ©ritĂ© universelle. Si le raisonnement est correct, selon un schĂ©ma modus ponens, alors la table de vĂ©ritĂ© nous donnera : (F => V) est vrai. Mais cela ne signifie pas que les prĂ©misses Ă©taient correctes. Seule la conclusion l’est. D’oĂč l’intĂ©rĂȘt de faire un peu d’Ă©pistĂ©mologie pour ne pas se planter dans nos interprĂ©tations.

    =======

    “la rĂ©alitĂ© “matĂ©rielle” autour de nous ne serait qu’une interface neuronale”

    => Le qualificatif “matĂ©riel” n’a pas de sens. Un photon a une masse nulle, c’est de l’Ă©nergie, ce n’est pas “matĂ©riel”. Et c’est pourtant ce que tes capteurs oculaires perçoivent.

    L’info est transcodĂ©e par des signaux Ă©lectriques (qui sont codĂ©s en binaire), et qui seront ensuite interprĂ©tĂ©s par ton cerveau. Il reconstituera dans ton esprit ce que tu dois voir.

    Et ce n’est pas toi qui “dĂ©cide” du “logiciel de perception”. Le rĂ©el tout comme les rĂȘves s’imposent Ă  nous (sauf bien sĂ»r pour le cas des rĂȘves Ă©veillĂ©s). Et il ne faut pas confondre l’information qui va gĂ©nĂ©rer les “ondes” qui constituent les particules (photons, bosons, quarks, etc.) et les signaux Ă©lectriques qui transitent via notre systĂšme nerveux.

  • 6032973b468c2 bpthumb

    Zebre16

    Membre
    20 février 2021 à 6 h 08 min

    Les frĂšres enfin… les sƓurs Wachowski ont une vision trĂšs particuliĂšre du monde et des connexions entre les gens, il n’y a qu’Ă  voire leur sĂ©rie Sense 8 (vous ne l’avez pas vu? sĂ©rieux? Courrez-y!).

    Les Wachowski sont trÚs engagés politiquement et leur vision dans Matrix est clairement une dénonciation du capitalisme et des artifices mis en places pour nous maintenir dans la matrice.

    AprĂšs, en effet, on peut y voir plein de choses…

  • aa6997a963fd61ac83b95b5ba000fd55?s=80&r=g&d=https%3A%2F%2Frencontre surdoue.com%2Fwp content%2Fuploads%2F2017%2F06%2Frencontresurdoue

    olbius

    Organisateur
    20 février 2021 à 10 h 24 min

    La peur fait vendre et, plus que jamais, l'”anti-capitalisme” rapporte đŸ€‘

  • 6032973b468c2 bpthumb

    Zebre16

    Membre
    20 février 2021 à 10 h 58 min

    Clairement oui 😀

    AprĂšs… niveau rĂ©alisation je suis complĂštement en admiration devant ce qu’elles font, complĂštement rĂ©volutionnaires !

  • 5fe5ef6422433 bpthumb

    norbert

    Membre
    20 février 2021 à 15 h 17 min

    @faiseuse-de-foret

    il faudra que les matĂ©rialistes & adeptes de dĂ©finir le rĂ©el comme extĂ©rieur d’|elles–eux|-mĂȘmes justifient leur vision, mais bon courage @ elles & eux.

    Perso, je suis partisan de la thĂšse de l’existence d’un rĂ©el extĂ©rieur Ă  toi, moi, …

    (mais ce n’est qu’une thĂšse)

    Pourquoi? A cause du rĂ©veil qui sonne, alors que tu l’avais oubliĂ©. Ou du copain imprĂ©vu qui tappote ton Ă©paule. Je ne pense pas qu’ils sortent de ton imagination. A partir de cette thĂšse, le “rĂ©el sensible”=matĂ©riel serait une crĂ©ation de deux facteurs: ce rĂ©el extĂ©rieur et ta perception (avec tout notre passif).

    Cela revient Ă  poser le rĂ©el estĂ©rieur comme Ă©tant la partie du rĂ©el matĂ©riel indĂ©pendante de ta perception (et de celle du voisin), donc aussi quelque chose qu’on retrouve dans toutes les perceptions (d’ou ma dĂ©finition du rĂ©el, comme intersection de tous les ressentis)
    Et comme c’est une information, ça peut se mettre en 0 et en 1 (ceci dit ce n’est que la “forme cannonique“)


Affichage des publications 1 - 10 de 24

Connectez-vous pour répondre.

Article Original
0 de 0 messages Juin 2018
Maintenant