Réalité



  • RĂ©alitĂ©

    5fe5ef6422433 bpthumb norbert mis Ă  jour Il y a 4 mois, 3 semaines 4Membres · 7 Messages
  • 5fe5ef6422433 bpthumb

    norbert

    Membre
    10 août 2020 à 14 h 23 min

    Supposons, ce n’est qu’une hypothĂšse, que nĂŽtre Ăąme ne soit pas lĂ , mais dans la “Matrix” situĂ©e selon la vulgarisation scientifique, dans un trou noir. Et que tout ce qui est dans la “Matrix” ne soit composĂ© que de 0 et de 1 , comme dans un ordinateur, et soit projetĂ© sur une sorte d’écran en 3d, qui est ce que l’on voit autour de soi, et qu’on appelle “la rĂ©alitĂ©.Par exemple dans la “Matrix” 10001001110 est le code d’une chaise et c’est projetĂ© en une sorte d’hologramme palpable dans la “rĂ©alitĂ©â€, sous forme de chaise.

    Ca expliquerait bien des choses:

    A] les particules intriquĂ©es: on touche une l’autre dans une autre galaxie rĂ©agit, plus vite que ne le permettrait la vitesse de la lumiĂšre
., parce qu’elles sont unie dans la “Matrix” et que ce qui n’est Ă©loignĂ© ne sont que des projections

    B] Ca expliquerait aussi les rĂ©incarnations: ton corps n’étant qu’un avatar, une fois dĂ©truit, l’ñme dans la Matrix, peut en avoir un autre

    C] ca expliquerait aussi que les formes gĂ©omĂ©triques d’un visage correspondent en gĂ©nĂ©ral avec les caractĂšres, puisque ce sont les unes et l’autre diffĂ©rentes projections d’une mĂȘme Ăąme (des 0 et des 1)

    (un peu comme les ombres de la caverne de Platon que les esclaves croient rĂ©elles, mais qui ne sont que les projections des serviteurs d’un banquet (de Platon?).

    En rĂ©sumĂ©: et en quelque sorte depuis la “matrix”, on croit ĂȘtre dans la vraie vie mais on joue dans un “game boy”avec un avatar qui est son corps.

     

    Cette hypothĂšse n’est qu’une hypothĂšse, il n’est pas demandĂ© d’y croire.De toute façon en science on ne demande pas Ă  une thĂ©orie d’ĂȘtre vraie, juste de “prĂ©dire”des rĂ©sultats: la mĂ©canique de Newton est fausse pour la trajectoire de Mercure, Ă  cause de la dĂ©formation de l’Espace.C’est juste pour dire que ci c’était cela, les gens qui croient avoir la VĂ©ritĂ©, auraient tous faux: autant les hippies les plus farfelus et des gens trĂšs sĂ©rieux, diplĂŽmĂ©s.

    —

    Tant qu’on y est, au dĂ©part les 0 et les 1 Ă©taient bien sĂ©parĂ©s, les 0 veulent rejoindre les 1 et rĂ©ciproquement pour se complĂ©ter et ce passage de l’inĂ©galitĂ© (0 et 1 sĂ©parĂ©s) Ă  l’uniformitĂ© (0 et 1 amalgamĂ©s) ou accroissement de l’entropie s’appelle correspond Ă  l’action du temps;.

    Au dĂ©but de l’univers, ils se sont non pas amalgamĂ©s mais liĂ©s, comme des grumeaux; dans des sĂ©quences 1-0-1-1-0,…

    on a des séquences 11000110000001 qui veut dire table, 
 étoile, ciel,
    gaz , humain, poule, Ɠuf , vide sidĂ©ral,
 cheval, comĂšte, baobab, eau,
    fer, gratte ciel , charrue

     

    Chacun des 1 et 0 est pris dans son grumeau 1-1-1-0-0-1-0-0-0 (Ă  l’intĂ©rieur desquels les 0 et les 1 ne peuvent s’amalgamer car ils sont sĂ©parĂ©s par une liaison) et il ne peut retrouver son complĂ©ment que si globalement la sĂ©quence oĂč il est rencontre la sĂ©quence complĂ©mentaire.
    exemple un 0 pris dans la séquence 1-0-1-1-1-0-0-1 ne peut retrouver un 1 que si la séquence 1-0-1-1-1-0-0-1 rencontre la séquence complémentaire 0-1-0-0-0-1-1-0

    Par exemple tel virus 11101011101 va chercher du chlore 00010100010 dans le corps humain en le détruisant, mais si on lui en donne en médicament, virus et médicament se neutralisent


    C’est aussi le cas des zĂšbres et zĂ©bresses qui cherchent leur complĂ©ment


  • 5f56aab035bf4 bpthumb

    pulsar

    Membre
    22 août 2020 à 21 h 59 min

    Diantre ! Tout ceci m’a l’air effroyablement binaire ! Face With Monocle

  • 5fe5ef6422433 bpthumb

    norbert

    Membre
    24 août 2020 à 13 h 11 min

    @ pulsar

    Oui mais tu sais bien que dans un ordinateur, avec des 0 et des 1

    on arrive à représenter, beaucoup de choses.

  • 5f56aab035bf4 bpthumb

    pulsar

    Membre
    24 août 2020 à 19 h 08 min

    Beaucoup de choses, certes mais pas tout !

    Notamment l’infini qui, par dĂ©finition, n’est pas un nombre mais une notion car, comme chacun sait, on ne peut pas l’Ă©crire avec des chiffres. Et pourtant c’est une notion bien utile, notamment en simulation numĂ©rique(mĂ©tĂ©o, ingĂ©nierie, etc).

  • 5e8aa3c06fde9 bpthumb

    zelos

    Membre
    24 août 2020 à 19 h 36 min

    @pulsar

    Ou alors les personnes non binaires.

    Comment représenter quelque chose de non binaire dans un systÚme binaire.

    Systems incompatibility, does not compute !

    To binary or not to binary, that is the question !

  • ?s=80&d=https%3A%2F%2Frencontre surdoue.com%2Fwp content%2Fuploads%2F2017%2F06%2Frencontresurdoue

    Anonyme

    Membre
    30 août 2020 à 14 h 30 min

    Mother f***** !

    Non.

    Supposons, ce n’est qu’une hypothĂšse, que nĂŽtre Ăąme ne soit pas lĂ , mais dans la “Matrix” situĂ©e selon la vulgarisation scientifique, dans un trou noir.

    => Il y a une vulgarisation scientifique qui parle de l’Ăąme, sĂ©rieux ? ^^
    Un trou noir, c’est comme une Ă©toile Ă  neutrons, mais en plus massif.
    C’est quoi le rapport avec “Matrix” ?!

    Par exemple dans la “Matrix” 10001001110 est le code d’une chaise et c’est projetĂ© en une sorte d’hologramme palpable dans la “rĂ©alitĂ©â€, sous forme de chaise.

    => Non. Lorsque ton cerveau interprĂšte les impulsions Ă©lectriques stimulĂ©es par tes capteurs sensoriels, il s’agit bien d’un codage en binaire (c’est grĂące Ă  ça que l’on peut faire des prothĂšses high-tech). Mais ça n’a rien Ă  voir avec “la rĂ©alitĂ©”. C’est juste dans ta tĂȘte…

    A] les particules intriquĂ©es: on touche une l’autre dans une autre galaxie rĂ©agit

    => Pour intriquer des particules Ă  l’Ă©chelle quantique, il faut qu’elles soient dans un systĂšme crĂ©Ă© grĂące Ă  un condensat de Bose-Einstein. Donc… ?

    B] Ca expliquerait aussi les rĂ©incarnations: ton corps n’étant qu’un avatar, une fois dĂ©truit, l’ñme dans la Matrix, peut en avoir un autre

    => Non, ça n’a rien Ă  voir.

    C] ca expliquerait aussi que les formes gĂ©omĂ©triques d’un visage correspondent en gĂ©nĂ©ral avec les caractĂšres, puisque ce sont les unes et l’autre diffĂ©rentes projections d’une mĂȘme Ăąme (des 0 et des 1)

    => La morphopsychologie est une pseudo-science, issue d’un mouvement de racisme scientifique, et qui fut utilisĂ©e par le passĂ© pour dĂ©terminer la race d’un individu Ă  partir des traits de son visage, ainsi que sa psychologie… Pour le rĂ©gime nazi, l’idĂ©e Ă©tait de pouvoir dĂ©terminer qui Ă©tait Juif… Alors je sais que ça fait trĂšs Godwin, mais c’est juste de l’Histoire p*tain… Et y a personne qui rĂ©agit ?!

    Donc sur trois prĂ©misses incorrectes, inutiles de dire que le raisonnement qui s’ensuit ne peut ĂȘtre que “problĂ©matique”. VĂ©rifiez vos sources, ça ne coĂ»te rien ! 😉

    Il y a Google, WikipĂ©dia, ce n’est pas toujours la panacĂ©e, mais ça Ă©vite dĂ©jĂ  d’Ă©crire des conneries au nom de la science.

    Amicalement.

  • 5fe5ef6422433 bpthumb

    norbert

    Membre
    31 août 2020 à 13 h 54 min

    Bonjour

    Il ne s’agit que de l’Ă©laboration d’une thĂšse.
    une thÚse ne doit se soucier que de sa cohérence interne,

    et de ne pas entrer en contradiction avec l’expĂ©rience.

    remarques

    A]l’intrication est un phĂ©nomĂšne physique qui Ă  priori peut se faire

    autrement que selon les circonstances du processus scientifiques

    actuellement en vigueur

    B] je ne parlais que du fait que par exemple ce visage traduit la fourberie:

    http://www.editions-delcourt.fr/images/couvertures/indesFourbes.jpg

    et qu’il y a correspondance entre traits de caractĂšres et traits de visage:


Affichage des publications 1 - 7 de 7

Connectez-vous pour répondre.

Article Original
0 de 0 messages Juin 2018
Maintenant