Présence ou pas de graphène dans les vaccins à ARN messager

  • Présence ou pas de graphène dans les vaccins à ARN messager

    614f14439bc10 bpthumb lutindesbois84 mis à jour Il y a 3 mois 10 Membres · 35 Articles
  • ?s=80&d=https%3A%2F%2Frencontre surdoue.com%2Fwp content%2Fuploads%2F2017%2F06%2Frencontresurdoue

    Anonyme

    Membre
    21 août 2021 à 8 h 56 min

    Ce débat doit rester ARGUMENTATIF, argument contre argument, synthèse finale et non affrontement.

     

  • ?s=80&d=https%3A%2F%2Frencontre surdoue.com%2Fwp content%2Fuploads%2F2017%2F06%2Frencontresurdoue

    Anonyme

    Membre
    21 août 2021 à 9 h 03 min

    En revanche pour le rivotril, je maintiens mes dires: (et à ce jour rien ne vient la contredire)

    tout ce qui suit sont des FAITS et non des hypothèses (à chaque fois, soit reportages soit témoignages)

    A] On a demandé au personnel des Ehpad d’injecter du rivotril aux pensionnaires,

    non seulement pour les malades du covid, mais pour les malades potentiels, parcequ’il n’y avait plus de place en réanimation dans les hôpitaux (il n’y a pas de réanimation dans les ehpad)

    https://www.francetvinfo.fr/sante/maladie/coronavirus/video-covid-19-on-a-abrege-les-souffrances-des-gens-j-appelle-ca-l-euthanasie-s-indigne-une-medecin-d-ehpad-public_4183593.html

    B] on avait auparavant fait en sorte qu’il n’y ait plus de places en réanimation

    • je suis allé le 23 juillet 2021 à l’hôpital de MONTELIMAR, où le personnel soignant m’a dit qu’en mars 2020 on avait vidé les cliniques avoisinantes pour envoyer tous les patients à l’hôpital (ce qui mécaniquement à donné l’impression d’une forte montée du covid19)
    • D’autre part, macron a fermé des lits d’hôptaiux, en plein covid: http://www.bastamag.net/carte-des-suppressions-de-lits-hopital-covid-reanimation-ARS-CHU

    C] on avait auparavant privé les poensionnaires de la visite de leurs enfants!

    ‘ce qui les avait privé du soutien moral, qui prafois était leur seule raison de vivre)

    D] RESULTAT: une surmortalité des pensionnaires des EHPAD en 2020: 15000 décès

    ma conclusion mais chacun la sienne:

    http://www.profession-gendarme.com/attali-prophete-ou-conspirateur/comment-page-1/

  • ?s=80&d=https%3A%2F%2Frencontre surdoue.com%2Fwp content%2Fuploads%2F2017%2F06%2Frencontresurdoue

    Anonyme

    Membre
    21 août 2021 à 9 h 06 min

    Sur l’ivermectine, un médicament efficace contre le covid, mais qui n’est pas prescriptible!

    (car si il y avait des médocs, on ne pourrait plus faire une politique de tout vaccinal)

    http://www.pasteur.fr/fr/espace-presse/documents-presse/ivermectine-attenue-symptomes-covid-19-modele-animal

    http://infodujour.fr/societe/49268-covid-leffet-miracle-de-livermectine-au-mexique

    http://www.youtube.com/watch?v=NJvEPZ-noOE

    un témoignage direct d’un patient guér à l’ivermectine:

    http://youtu.be/Q2BCEJyKG-c?t=25

  • ?s=80&d=https%3A%2F%2Frencontre surdoue.com%2Fwp content%2Fuploads%2F2017%2F06%2Frencontresurdoue

    Anonyme

    Membre
    21 août 2021 à 9 h 25 min

    Concernant les faux morts du covid, c’est veran lui-même qui le dit:

    http://youtu.be/gz4bXg5Ti2g?t=623

  • ?s=80&d=https%3A%2F%2Frencontre surdoue.com%2Fwp content%2Fuploads%2F2017%2F06%2Frencontresurdoue

    Anonyme

    Membre
    21 août 2021 à 10 h 29 min

    Et enfin je terminerai sur le fait que parmi les malades du variant delta, les charges virales sont plus importantes chez les vaccinés:

    http://youtu.be/NUCCMTEu2Kk?t=1120

    http://youtu.be/NUCCMTEu2Kk?t=818

    —-

    en conclusion (de l’Introduction): tout se discute calmement, personne n’a la vérité,

    et pour le Graphène, je n’ai pas en ce jour, de preuve convaincante. Ce serait un jugement inductif de dire que cela signifie qu’il n’y a pas de graphène!

    Bise

  • ?s=80&d=https%3A%2F%2Frencontre surdoue.com%2Fwp content%2Fuploads%2F2017%2F06%2Frencontresurdoue

    Anonyme

    Membre
    22 août 2021 à 14 h 03 min
  • aa6997a963fd61ac83b95b5ba000fd55?s=80&r=g&d=https%3A%2F%2Frencontre surdoue.com%2Fwp content%2Fuploads%2F2017%2F06%2Frencontresurdoue

    olbius

    Organisateur
    22 août 2021 à 14 h 23 min

    il n’y pas de graphène dans les vaccins contre le Covid-19

    Source : Y a-t-il de l’oxyde de graphène dans le vaccin contre le Covid-19 ?

  • 603adbc53dd95 bpthumb

    matty

    Membre
    24 août 2021 à 16 h 00 min

    Pour partir du bon pied à propos du graphène :

    Vous y trouverez notamment un passage sur l’incroyable compatibilité graphène/neurones

    Graphène : l’électronique du futur en couche monoatomique | Laëticia Marty | TEDxArtsEtMétiersParis

    https://www.youtube.com/watch?v=SMB2I_bq0zc

    • 614f14439bc10 bpthumb

      lutindesbois84

      Membre
      30 août 2021 à 20 h 55 min

      “Ils ne savaient pas que c’était impossible, alors ils l’ont fait!”

      J’adore cette phrase!

  • 614f14439bc10 bpthumb

    lutindesbois84

    Membre
    30 août 2021 à 20 h 34 min
  • 609ad67250be2 bpthumb

    cineaste

    Membre
    30 août 2021 à 23 h 15 min

    Discussion

    La pandémie de SRAS-CoVid-2-19 a incité les industries pharmaceutiques à développer de nouveaux médicaments qu’elles ont appelés “vaccins”.

    Le mécanisme d’action de ces nouveaux médicaments, tel qu’il est déclaré par l’industrie pharmaceutique, associé à ce qui est indiqué dans la fiche technique des vaccins, n’est PAS clair pour les savants médicaux actuels, qui comprennent que ces nouveaux médicaments produits par Pfizer – le vaccin ARNm BioNTech, le vaccin ARNm-1273 Moderna-Lonza, le vaccin Serum Institute Oxford Astrazeneca et le vaccin Janssen COVID -19, fabriqué par Janssen Biotech Inc, une société pharmaceutique Janssen de Johnson & Johnson, ne sont PAS des vaccins mais des médicaments nanotechnologiques fonctionnant comme une thérapie génétique.

    Le nom “vaccin” est probablement une ruse utilisée pour des raisons bureaucratiques et technocratiques, afin de recevoir une approbation urgente, en ignorant toutes les règles normales nécessaires pour les nouveaux médicaments, en particulier pour ceux qui impliquent de nouveaux mécanismes nanotechnologiques qui n’ont jamais été développés ni expérimentés par l’homme, où que ce soit, à n’importe quel moment de l’histoire du monde.

    Tous ces soi-disant “vaccins” sont brevetés et leur contenu réel est donc tenu secret, même pour les acheteurs, qui, bien sûr, utilisent l’argent des contribuables. Ainsi, les consommateurs (les contribuables) n’ont aucune information sur ce qu’ils reçoivent dans leur corps par inoculation. L’humanité est maintenue dans l’ignorance en ce qui concerne les processus technologiques de nanoparticules impliqués, les effets négatifs sur les cellules du corps, mais surtout l’effet possible de la nano-bio-interaction magnétotoxique, cytotoxique et génotoxique sur le sang et les cellules du corps.

    Cette recherche actuelle, par le biais d’une analyse directe des soi-disant “vaccins” susmentionnés, au moyen d’instruments technologiques à nanoparticules, révèle des informations troublantes et susceptibles de changer la vie des personnes concernées, concernant la vérité sur le contenu acide toxique réel de ces soi-disant vaccins.

    fbbf2b 4fc0a6702b3c492eb652ddc4093dda53~mv2

    Les médicaments de Pfizer, Moderna, Astrazeneca et Janssen ne sont PAS des “vaccins”, mais des agrégats complexes de nanoparticules d’oxyde de graphène composés de nano-éléments variés, fixés à des acides nucléiques génétiquement modifiés d’ARNm provenant de cellules animales ou vero et de cellules fœtales humaines avortées, comme nous l’avons vu et décrit ci-dessus. Une fois de plus, les ingrédients de ces soi-disant vaccins sont hautement magnétotoxiques, cytotoxiques et génotoxiques pour les membranes cellulaires des plantes, des insectes, des oiseaux, des animaux et des humains, ainsi que pour leur génétique, ce qui a déjà entraîné de graves blessures (estimées à plus de 500 millions) et/ou la mort (estimée à plus de 35 millions)[17][18] à [54].

    […]

    J’ai lu le compte rendu, il me laisse assez dubitatif …

    Concrètement il suffirai d’observer l’état de délabrement probable avancé dans les mois qui viennent, de toutes les personnes de son entourage, qui se sont volontairement prêtées sans plus de réflexion avancée, à l’inoculation de ces toxines nanotechnologiques nommées vaccins par commodité de langage administratif et de propagande, afin de corroborer par les faits observables, une telle observation d’analyse de contenu chimique de ces médicaments d’un nouveau genre ?

    Si l’analyse proposée n’est pas un montage inscrit en faux sur la composition réelle de ces médicaments, mais reflète une réalité tangible et mesurable à l’échelle macroscopique, elle devrai se traduire par des conséquences alarmantes dès la troisième injection de ces produits, recommandée par notre gouvernement pour les pensionnaires des EHPAD, et les personnes isolées à domicile de plus de quatre vingt ans ?

    Je doute sévèrement sur la finalité politiquement correcte de ces avancées industrielles ?

    Est-ce à dire que la finalité réelle serai d’éliminer les plus faibles et les plus improductifs de la société, sous couvert d’une médication “miracle”, aux effets indésirables à retard tout à fait hors de portée de toute mesure de contingence sanitaire actuelle ?

    Je ne crois pas un seul instant à ce scénario de science fiction …

    Ou bien alors les industriels sont tous des néonazi portés par cette vérité profonde d’amélioration de l’espèce humaine à très court terme ?

    Je ne pense pas que la réalité soit aussi sombre …

    J’attends de constater par moi-même que des “vaccinés” de mon entourage ou de proches connaissances deviennent réellement malades eux-même, pour en tirer les conclusions idoines, mais en attendant la toxicité de ces nouveaux médicaments technologiques me semble bien anodine ?

    • 6089abca45329 bpthumb

      sylvie7

      Membre
      31 août 2021 à 7 h 51 min

      Merci @cineaste pour cette réponse pleine de lucidité. Effectivement le texte que tu as partagé est clairement écrit de manière à provoquer suspicion, peur, dégoût ne serait ce que par les mots choisis ( répétition des mots se terminant par toxique, cellules fœtales avortés ( pourquoi « avorté » si ce n’est pour choquer, nanotechnologie ( terme qui enflamme l’imagination)) Je n’ai malheureusement pas le temps de développer. Peut être plus tard.

Affichage des réponses 1 - 10 de 18

Publication originale
0 de 0 articles Juin 2018
Maintenant