Paradoxe de Fermi



  • Paradoxe de Fermi

     Anonymous mis à jour il y a 8 mois, 1 semaine 20 Membres · 79 Articles
  • olbius

    Organizer
    9 avril 2019 at 12 h 09 min

    Trust My Science n’est pas un site de fake news 🙂

  • etienne-31000

    Member
    9 avril 2019 at 13 h 23 min

    Trust My Science n’est pas un site de fake news

    My mistake !
    C’est ça quand on va trop vite.
    Certains articles m’ont laissé suggéré cette possibilité. Au temps pour moi.

  • Anonymous

    Member
    9 avril 2019 at 18 h 27 min

    @etienne31 a écrit :

    Mais c’est un peu hors sujet rapport au paradoxe de fermi.

    Oui et non.

    Si nous partons du principe que notre science a des certitudes, et que selon ces certitudes telle chose est impossible, nous n’abordons pas du tout le réel de la même façon. Nous n’échappons pas à la pétition de principe.

    Le principal argument concernant l’impossibilité qu’une race extraterrestre puisse venir à nous (même incognito) porte sur les trop longues distances qui nous séparent. Maintenant, s’il existe une explication théorique plausible, même si nous n’avons pas encore les connaissances et la technologie pour la mettre en application, ça a au moins le mérite d’ouvrir le champ des possibles…

    Quel est le lien avec l’antimatière ? Lorsqu’il y a une perte de masse lors de certaines désintégrations nucléaires, nous observons une émission d’antimatière… Je ne peux pas être plus explicite, mais l’on peut se douter que ça a peut-être un lien avec la masse et avec le temps, d’autant plus que cette idée est clairement avancée dans certains modèles théoriques… Et cela permet de comprendre pourquoi certains témoins de “choses étranges” ont expérimenté des distorsions temporelles…

    Je sais que c’est tabou d’en parler, mais bon…

    Je me suis quand même intéressé à la littérature ufologique. Il y a notamment le GEIPAN en France, qui est quelque chose de sérieux. Il y a aussi des dossiers et des archives qui ont été rendus publiques. Cela est relaté dans cet article de Ouest-France (2017) :

    https://www.ouest-france.fr/monde/etats-unis/ovni-techniques-d-interrogatoire-la-cia-leve-le-voile-4745368

    Dès le début de l’article, nous pouvons lire ceci :

    Les amateurs d’espionnage, de petits hommes verts et d’histoire (…) vont s’en donner à cœur joie puisque la CIA vient de mettre en ligne 12 millions de pages déclassifiées.

    Le simple fait de nous y intéresser nous fait déjà passer pour un gogo ou un conspi… Ce n’est pas dit de façon explicite, mais c’est le sentiment que ça donne… Or quand je regarde l’état d’esprit des gens au XIXe siècle, ils étaient bien plus ouverts à ces choses-là. J’ai lu de vieux articles qui s’interrogeaient sur une vie possible sur la Lune ou sur Mars, et le sujet était traité sans ironie, sérieusement, avec beaucoup d’espoir.

    Quid de notre conditionnement médiatico-culturel ? Jusqu’à quel point les films hollywoodiens nous ont conditionnés, au point de trouver tel sujet ou tels témoignages ridicules ? Peut-être qu’à force de voir des aliens chelous dans les séries TV et dans les films, ça a un peu pollué notre jugement… Et à force de voir nos institutions ricaner, nous avons fini aussi par ricaner, par mimétisme, pour ne pas se faire passer pour un con…

    Enfin, comment dire…
    Je me permets de faire une petite mise en perspective…

    En France, il y a un mouvement social depuis novembre dernier. Afin de protéger leurs intérêts bourgeois, notre gouvernement n’a eu de cesse de faire de la propagande, de mentir officiellement sur des faits (dernier exemple en date avec Geneviève Legay), puis de nous mener en bateau. Nous avons l’illustration concrète de ce qu’est capable de faire un gouvernement dans une démocratie, lorsqu’une partie de sa population ne pense pas comme il faut, ne se comporte pas comme il faut, refuse d’accepter le discours dominant. Je veux dire, c’est factuel, cela ne relève pas de la fake news, et heureusement que Mediapart est là pour nous éclairer !

    Nous sommes bien d’accord, il n’est pas question ici de crash d’OVNIS avec des intérêts technologiques derrière, des contacts avec des représentants d’autres civilisations extraterrestres, ou je ne sais quoi ! On parle juste des gilets jaunes ! Par conséquent, où est la frontière entre le fait d’être complètement naïf sur certains sujets, surtout lorsqu’ils dépendent de nos gouvernements, et le fait d’être “”conspirationniste”” ?

    Honnêtement, je n’en sais rien…

    J’aime à penser qu’entre ces deux extrêmes, il y a une zone grise où il est possible de considérer des faits et des idées, tout en gardant son esprit critique et sa rationalité…
    Beaucoup se demandent pourquoi des extraterrestres plus évolués, s’ils existent, n’ont pas déjà pris contact avec certains gouvernements… Mais qu’en savent-ils ? Ceux qui s’imaginent que nos dirigeants révèleraient ce genre de choses ouvertement, au risque de réveiller la population un peu brutalement, en sachant que leur but premier est tout de même de maintenir leur pouvoir économique et un certain ordre social et politique, bon… Ils ne m’apparaissent pas très sérieux…

    Une erreur fréquente chez l’humain, c’est de vouloir tout expliquer de façon anthropomorphique.

    Je ne suis pas spécialement d’accord avec cette observation. Au contraire, je constate que notre imaginaire a été façonné par les films, les séries, les romans, les mangas, les jouets de merchandising. Et il est bien plus fréquent de se représenter un extraterrestre comme un monstre avec des tentacules, ou bien un être bizarre avec des couleurs étranges, parfois à l’aspect animal et à l’allure sauvage, et si possible menaçants pour notre “liberté” ! Un comble quand on voit à quel point nous sommes politiquement et économiquement “libres” ! Arf ^^

    Comme tu l’écrivais, nous ignorons beaucoup de choses sur ce qui a causé l’apparition de la vie sur Terre. En ce qui concerne l’évolution des espèces et nos recherches sur l’ADN, il y a encore beaucoup de zones d’ombre… Si l’évolution obéit à un schéma universel, il n’est pas illogique de se représenter des extraterrestres évolués, de façon anthropomorphique. Peut-être qu’ils ont autant de différences physiques avec nous, que peuvent avoir un Asiatique avec un Africain…

    A mon sens, la question est la suivante : au-delà de l’aspect stochastique de certaines mutations génétiques, existe-t-il des lois générales qui découleraient de la nature même de la biologie ? Au même titre qu’il existe des lois universelles en physique qui découlent de la nature même de l’espace-temps ? C’est une question ontologique… Mais même avec cette façon de penser, qui va un peu à contre-courant de la pensée mécaniste qui sous-tend les théories évolutionnistes de Darwin et Lamarck, je ne cache pas qu’il y a des énigmes qui demeurent…

    Bref, je pense que je n’aurais pas assez d’une vie pour me plonger dans tous les sujets qui me passionnent ! 🙂

  • etienne-31000

    Member
    9 avril 2019 at 20 h 18 min

    “Stochastique” => Arf ! Je découvre des mots ! Certains diront que le hasard n’existe pas. Que l’univers est tellement harmonieux, malgré l’apparente entropie, qu’il est impossible que ce soit le fruit du hasard. (si hasard peut donner des fruits ?)
    Sans doute en est il de même pour la vie. Sans doute en est il de même pour cette question visant à chercher nos semblables quelque part aux confins de l’univers.

    Par “anthropomorphique”, c’est plus pour dire que l’humain créée son imaginaire par rapport d’une part à ce qu’il est, et ce qu’il peut percevoir. Ni plus, ni moins. En rapport, l’illusion d’inventer. On ne peut pas inventer ce qui existe déjà. La roue, par exemple. L’astre solaire est un excellent “patron” pour aider humain à dessiner des cercles, ou créer des objets ayant cette forme. Après, pour l’usage qui en sera fait, c’est autre chose. L’outil trouve presque toujours des usages non prévu initialement.

    Entre nous, perso j’ai pas de tabou. Et distingue bien les “croyances”, ce qui ne peut être prouvé ou difficile à expliquer bien que facile a expérimenter empiriquement parlant, voir qui ressort du pur imaginaire, et puis savoir, ce qui est et sera toujours, tout du moins dans un contexte et univers limité et bien encadré.
    Donc les affamés de ces rapport de la CIA rendus publics, ou bien celui qui se fait appeler “réincarnation du christ roi” ou je ne sais quoi … tant qu’il n’y a pas danger, je tolère.
    Pareil pour ceux ayant la certitude que les extra terrestres existent et son bien parmi nous, et pareil pour ceux qui au contraire disent clairement “c’est impossible”.

    Pour revenir à la “forme” que pourraient avoir les extraterrestres, je me place donc aussi d’un point de vue anthropomorphique, en tout cas pour commencer.
    Qu’est ce que cette machine humaine, comment fonctionne t elle, et pourquoi ?
    Manger, respirer, se mouvoir … tout cela dans quel but, si ce n’est maîtriser la matière ?
    Pourquoi a t on besoin de vivre et mourir pour arriver à cette lente évolution ?
    Quel seraient les prochains stades d’évolutions ?
    En voyant très loin, je pense que la forme ultime de l’humain serait un “trou noir” ou sorte de super massive absorbant toutes formes de matières autour de lui, et ensuite exploser pour créer ses enfants.
    Comment en arriver là ? Ah, ça, j’ai la flemme d’expliquer en détail ! Mais il faut penser “hors cadre” pour cela. Faire abstraction de ce que nous connaissons.
    Ce qui est certain, c’est que imaginer un E.T. ayant forme biologique, c’est absurde.
    J’imagine bien un espèce de gastéropode à géométrie variable, avec de multiples cornes servant de capteurs multidimensionnels pour remplacer nos sens mais avec plus de profondeur, et d’autres de ces cornes pour manipuler la matière selon les besoin. Mais cela reste anthropomorphique comme vision, même si ce dernier n’a pas vraiment forme humaine.
    Et puis, pourquoi pas, un être photonique aussi ?
    Ou régis par d’autres échelles espaces temps ?
    Peut être que certains “rocher célestes” (astéroïdes, météorites, comètes, planètes ou sphères gazeuses …) sont en fait des “êtres vivants” ? Peut être que la Terre est un être vivant à part entière ? Ne peut on pas par ailleurs décrire la “digestion terrestre” d’une certaine façon, et constater son énergie vivante face aux explosions solaires, par exemples ?

    Et puis, oui, si les extra terrestres étaient en contact avec la Terre, je ne pense pas qu’il le feraient par le biais de nos dirigeants. Ces dernier ne sont pas “assez” évolués.
    Ils le feraient plutôt au travers d’éminences grises invisibles, les véritables marionnettistes des nations, ceux qui soufflent aux oreilles des milliardaires pour les conseillers, et certains postes clé qui ont plus d’importance encore que les postes de dirigeants.
    Et franchement, si j’étais en contact avec des E.T., je viendrais vous raconter qu’il est scientifiquement prouvé qu’il est impossible qu’ils existent, ou quelque chose dans le genre, mais que “quand le moment sera venu, ils se manifesteront, à n’en pas douter”.
    Et si mon intuition est bonne, nous sommes depuis toujours en contact avec les extra terrestres, pas individuellement, mais collectivement.

  • Anonymous

    Member
    10 avril 2019 at 0 h 44 min

    @etienne31 a écrit :

    “Stochastique” => Arf ! Je découvre des mots ! Certains diront que le hasard n’existe pas. Que l’univers est tellement harmonieux, malgré l’apparente entropie, qu’il est impossible que ce soit le fruit du hasard. (si hasard peut donner des fruits ?)
    Sans doute en est il de même pour la vie. Sans doute en est il de même pour cette question visant à chercher nos semblables quelque part aux confins de l’univers.

    Ah désolé, c’est du jargon d’épistémologie, je n’ai pas fait attention… Par curiosité, j’ai regardé la page wikipédia consacrée, mais ce qui est écrit est erroné (cela ne s’oppose pas au déterminisme)… Ils font quand même chier à diffuser des conneries sur une encyclopédie ouverte à tous…

    En science, le concept de hasard a un sens bien précis, c’est ce dont on ne peut prévoir. Un événement imprévisible sera donc interprété comme étant le produit du hasard (par définition), mais cela ne signifie absolument pas qu’il n’est pas l’effet d’une cause (le déterminisme repose sur le principe de causalité).

    Maintenant, il y a des “familles d’événements” qui sont rigoureusement imprévisibles (hasardeux), mais en prenant en compte un certain nombre de facteurs, il sera possible de calculer les probabilités de leur apparition. Dans ce cas précis, on dira d’eux qu’ils sont aléatoires.

    Dans le cadre d’un modèle mathématique, les notions de hasard et d’aléatoire peuvent obéir à des schémas ou à des lois assez curieuses. Et plus nous avons de données empiriques, plus nos modèles peuvent se préciser. En mécanique quantique, dans la recherche appliquée, c’est un outil pilier pour mieux comprendre le comportement des particules.

    C’est-à-dire que si un événement isolé est hasardeux, et si plusieurs événements du même type sont aléatoires, en augmentant empiriquement le nombre de cas de figures, il peut être alors possible, grâce aux jeux des probabilités, de comprendre le schéma général qu’il y a derrière. Dans la mesure où il n’y a aucun lien de causalité entre un modèle abstrait et un phénomène physique, nous ne pouvons rigoureusement parler de déterminisme.

    Cela ne signifie pas que les événements n’ont pas une cause, mais leur comportement général s’explique par un modèle. C’est très platonicien, il y aurait donc à pinailler (lol), mais concrètement ça fonctionne très bien. Et c’est donc dans ce cadre là que nous dirons que les événements se manifestent de façon “stochastique”. Ce mot est donc plus ou moins synonyme de “probable”, “aléatoire”, “hasardeux”…

    Je sais que tout ça peut paraître un peu abstrait, mais pour le côté mathématique, cette vidéo de Mickaël Launay explique cela extrêmement bien. C’est un excellent pédagogue, c’est visuellement très parlant !

    Et donc ! Au risque de faire du physicalisme, il m’apparaît bien que la biologie repose en partie sur la chimie, qui elle-même repose en partie sur la physique… Notre ADN est composé de macro-molécules, les molécules sont composés d’atomes, les atomes sont composés de nucléons, eux-mêmes étant formé par des quarks…

    D’un côté, nous avons des biologistes qui adoptent souvent une posture philosophique mécaniste ; de l’autre côté, nous avons des physiciens qui tentent de cerner le réel de façon idéaliste (en se basant sur des modèles abstraits). Il y a déjà là une contradiction philosophique…

    Puis, grâce aux travaux des mathématiciens, nous nous rendons compte que les modèles construits sur la notion du hasard, génèrent des structures organisées en raison même de leur nature. C’est pour cela que je disais que la question était d’ordre ontologique.

    Peut-être qu’en raison même de la structure de l’ADN, l’évolution biologique d’une espèce intelligente est destinée à être anthropomorphique, peu importe qu’elle soit exotique ou que son évolution génétique ait eu un parcours aléatoire. Et nous pouvons le déduire, précisément parce que nous sommes nous-mêmes une espèce intelligente (bon, okay, il faut le dire vite lol), et que nous sommes anthropomorphiques.

    Le raisonnement est ici d’ordre logique. Si l’anthropomorphisme est une propriété qui découle d’un schéma mathématique et génétique universel, alors il n’y a pas ici de sophisme de généralisation hâtive. Cela devient au contraire un principe.

    En espérant ne pas trop froisser les antispécistes qui passeront par là ^^
    Bon. Le fait que nous ayons – de fait – une volonté qui peut s’imposer à d’autres espèces animales, ne signifient pas que nous avons un droit sur elles, que nous pouvons les détruire ou ruiner leur habitat… Faudrait pas non plus extrapôler mes propos… 🙂

    Et puis, pourquoi pas, un être photonique aussi ?

    hum. Je tiens à préciser que ma réflexion porte sur l’évolution génétique du corps biologique, elle se borne donc à un cadre très délimité. Cela ne dit rien de ce qu’est la conscience ou la volonté. Et je pense qu’il y a effectivement d’autres formes de consciences, qu’on pourrait appeler stricto sensu “extraterrestres”. Par définition, ce ne serait pas contradictoire…

    Nous savons que les animaux ont une conscience. Nous le découvrons tout juste avec les végétaux, disons que nous avons mis en exergue une forme d’intelligence qui, jusque-là, aurait choqué tous nos paradigmes académiques. Ces découvertes ont eu beaucoup de mal à être acceptées. Et pourtant, elles ouvrent la porte à de nombreuses perspectives…

    Plus nous avançons, plus nous repoussons les limites, plus nous découvrons de nouvelles choses… Par conséquent, imaginer des formes de conscience qui auraient un autre support qu’un corps biologique, donc en remettant le paradigme selon lequel c’est notre cerveau qui produirait notre conscience, je t’avoue que c’est une idée qui m’ait assez familière. Mais c’est clair qu’il est impossible d’en parler comme ça, avec n’importe qui… Il y a pas mal de sujets où il faut toujours prendre grand soin de s’adresser aux bons interlocuteurs 😉

    Et puis, oui, si les extra terrestres étaient en contact avec la Terre, je ne pense pas qu’il le feraient par le biais de nos dirigeants. Ces dernier ne sont pas “assez” évolués.

    C’est un euphémisme… 😀

    Et franchement, si j’étais en contact avec des E.T., je viendrais vous raconter qu’il est scientifiquement prouvé qu’il est impossible qu’ils existent, ou quelque chose dans le genre, mais que “quand le moment sera venu, ils se manifesteront, à n’en pas douter”.

    Je ne sais pas. C’est un peu la misère…

    Disons qu’il y a un problème épistémologique inhérent à toute forme de transmission. Un témoignage ne vaut rien du point de vue de la connaissance. Un fait est susceptible d’être étudié scientifiquement dès lors qu’il est reproductible. Or si quelqu’un rencontrait un être très évolué, que ce dernier lui transmettait des choses, il n’y aurait rien de vérifiable ou de reproductible pour une tierce personne. Par conséquent, si notre “contacté” se mettait à parler, sur quelle base se ferait l’adhésion à son discours ?

    Alors nous pouvons toujours théorisé sur le terrain de la psychologie, mais historiquement il existe tout de même des cas très concrets. Moïse qui s’entretient avec Yahvé. Sainte Marie qui reçoit la visite de l’Ange Gabriel. Mahomet qui s’entretient également avec l’Ange Gabriel dans le désert. Qu’est-ce que ça a donné ? Les messages viennent d’en Haut, ils sont révélés et sacrés… Et puis nous voyons apparaître des gourous, des sectes, des guerres… Les gens finissent par perdre toute rationalité… Au nom d’une soit-disante spiritualité, il y a alors des egos qui enflent et qui enflent…

    Et d’un autre côté, j’imagine que si nous prenions conscience qu’il existe des civilisations très évoluées, qui sont technologiquement très avancées, qui ont un système politique ou social dans lequel les gens sont heureux, ça doit donner envie de réveiller un peu nos contemporains… Pourquoi sommes-nous là ? Quel est le sens de notre existence ici-bas ?

    Du coup, je pense que j’essaierais plutôt d’aborder certaines choses avec philosophie, avec raison… Sans pour autant parler d’un quelconque contact, car en définitive, cela ne servirait pas à grand chose… Sauf peut-être pour monter une énième secte lol

    Pour conclure, je pense que tu as raison…
    S’ils existent, quand le moment sera venu, ils se manifesteront sans doute…

    😉

  • comete

    Member
    12 avril 2019 at 11 h 10 min

    Ils se sont manifestés! Quelque part les avancées concernant les observations et les decouvertes du monde astrophysique ne seraient elles pas des preuves de l’existence d’une vie ailleurs? Ce trou noir observé ne pourrait il pas etre un extraterrestre ?Et que le comprendre un peu plus serait une manière de communiquer avec lui?

  • electraz

    Member
    13 avril 2019 at 12 h 06 min

    Hello hello !

    Je n’ai pas lu tous vos commentaires (vous êtes vraiment verbeux :p ) mais je me permet d’apporter ma pierre à l’édifice. Connaissez-vous le youtubeur Astronogeek ? Je suis étonné que personne n’en ai parlé jusque là; il a entammé récemment une série de vidéos sur le sujet, que je recommende chaudement. Il a son style, je ne sais pas si ça plaira à tout le monde, mais perso j’adore !

    [4eme épisode pas encore sorti, probablement disponible à partir du 26/04]

  • Anonymous

    Member
    13 avril 2019 at 13 h 23 min

    @electraz a écrit :

    Hello hello !

    Salutations ! 😉

    Je n’ai pas lu tous vos commentaires (vous êtes vraiment verbeux :p )

    Arf ! ^_^

    En fait, je préfère poster peu de messages,
    mais prendre le temps de faire les choses bien…

    Car développer une pensée prend du temps…

    Il ne suffit pas de se baser sur du “fact-checking” ou des “arguments d’autorité”. Il faut aussi – et surtout – attaquer le sens des concepts que l’on emploie, s’interroger sur notre manière a priori d’interpréter le réel, et ne pas hésiter à faire preuve d’esprit critique…

    Mais vraiment…

    Il ne suffit pas de s’auto-proclamer zététicien (parce que ça semble être à la mode), que cela nous garantit d’être dans le vrai ou d’être “rationnel”. J’en vois beaucoup qui répètent des discours qu’ils ont entendus sur le net, tout en se disant “rationnel” ou “critique”… Désolé, mais ce n’est pas ça raisonner, là ça s’appelle être un idéologue ou un militant…

    Dès que tu vois quelqu’un persuadé d’être dans le vrai, et qui va se foutre de la gueule d’un autre, qu’il jugera stupide ou supersticieux, tu peux déjà commencer par te poser des questions… Et adopter la même posture par mimétisme, en se disant que cela nous conférera une aura super bad-ass, bah ce n’est pas vraiment un signe d’intelligence…

    Si l’on est sérieux, l’on est un minimum rigoureux…

    On commence déjà par définir les concepts qui vont articuler notre pensée.
    Définir par exemple ce qu’on entend par “croyance”, “vérité”, “rationnel”, etc.

    Avant de s’engager dans une réflexion, c’est vraiment la base…
    Et ça n’apparaît quasiment jamais chez les youtubeurs.

    Pourquoi ? Parce que leurs vidéos sont avant tout du divertissement.
    Elles n’engagent qu’assez peu d’efforts intellectuels…

    Alors ceci dit, il y a de très bons vulgarisateurs, mais à côté il faut bosser si l’on veut retenir quoi que ce soit… Très personnellement, peut-être que c’est générationnel (j’ai 37 piges), mais beaucoup ont tendance à me stresser, à m’angoisser, je préfère donc ne pas savoir les éventuelles inepties qu’ils racontent sur la place publique… ^_^’

    Connaissez-vous le youtubeur Astronogeek ?

    Il fait partie de ces youtubeurs qui me stressent ^^

    Au bout de 19 secondes, j’entends “conspi”, j’entends “croyance”, et je sais d’avance qu’il ne définira rien. Il faut savoir ce que ça implique. Si l’on a pas une pensée claire de ce qu’est une croyance, et pour peu que nous l’opposions à la vérité, alors cela signifie que nous n’aurons pas plus une pensée claire sur ce qu’est la vérité. Et ça, dans un cadre philosophique ou épistémologique, c’est sans doute la première chose qui doit être mise cartes sur table.

    Idem quand j’entends le mot “objectif”, comme si ça allait de soi. Je sais que les gars n’ont pas réfléchi dessus, sinon ils expliqueraient en quoi ce terme pose problème. Ce que fait d’ailleurs Aurélien Barrau dans ses conférences, il parle d’inter-subjectivité, ce que j’aurais aussi tendance à faire pour avoir lu Kant. Et comme je ne pense pas qu’il y ait des noumènes ou des Idées platoniciennes ou une quelconque réalité en soi qui existerait indépendamment de nos modes de perceptions, bon… Cette dernière remarque peut paraître obscure, mais en gros ça signifie que le simple fait d’employer tel concept ou tel mot, peut démontrer que vous n’êtes pas aussi rationnel que vous le prétendez… 🙂

    Maintenant, beaucoup de points ont été abordés ici. Et je pense qu’il y a pas mal d’arguments qui ont été avancés, et qui répondent déjà aux propos de ce youtubeur. Ce n’est sans doute pas aussi divertissant ou ludique, mais l’on peut se répondre, chose qui est impossible à faire avec une vidéo. Et ce serait trop laborieux et énergivore, il y en a pour 1h25 de visionnage avec les 3 vidéos, et au bout de 19 secondes seulement, j’avais suffisamment de matière pour écrire un petit pavé. Je vais m’éviter d’écrire une encyclopédie sur plusieurs volumes ^^

    Je te remercie en tous les cas pour le partage, je vais tout de même écouter ce qu’il dit par curiosité. Et si je fume trop pour me destresser, je te préviens, tu me devras un cancer !!!

    😉

  • electraz

    Member
    13 avril 2019 at 14 h 36 min

    @darren, tu ose insulter mon youtubeur préféré ?! Profane !

    Je déconne bien entendu, la critique est la bienvenue. D’autant plus que les points que tu aborde font sens.

    Avant de s’engager dans une réflexion, c’est vraiment la base…
    Et ça n’apparaît quasiment jamais chez les youtubeurs.

    Certains le font, mais pas forcément en permanence. Le problème avec les chaines youtube, et toute autre construction de pensée (livre, théorie scientifique…), c’est que la personne qui commencera en plein milieu n’aura pas les bases et sera larguée. Cela rend souvent ces concepts imperméables aux yeux des non avertis. Redéfinir les concepts à chaque vidéo, à chaque chapitre, à chaque théorème est compliqué : ça fini en lourdeurs syntaxiques qui empêche de voir le fond des choses. Le point que je viens de soulever me semble un paradoxe très intéressant et qu’il faudrait réussir à lever pour effacer la barrière de la connaissance : comment rendre un contenu exploitable à la fois par des experts et des novices ? (rien que ça)

    Je vais me faire l’avocat d’Astronogeek, car je pense sincèrement que c’est une chaine qui en vaut la peine. Certe c’est de la vulgarisation et pas du contenu scientifique pur et dur, mais pour autant je pense qu’il ne faut pas jetter le bébé avec l’eau du bain. Alors voici quelques points positifs à sa charge :

    • Il cite ses sources (y a qu’à voir en description).
    • il fait des recherches sur le sujet (mh je peux pas le prouver mais il le dit dans ses vlogs). De la même manière il travaille son contenu.
    • Il fait parti de la bande de potes Hygiène Mentale – Tronche en Biais – Defekator… Voir son documentaire sur les Crop Circles (cf desc de la vidéo pour “preuve” en 5 secondes)

      Alors,  “s’auto-proclamer zététicien” je ne sais pas, mais si il traine avec ses gens là, c’est peut-être bon signe que lui aussi à un certain sens critique ? Je te laisse en juger. Et oui je sais j’avance un argument d’autorité pour montrer qu’il a de l’esprit critique, mais je voyais mal éplucher toutes ses vidéos pour trouver des citations.
    • Il cherche la critique (constructive bien sûr) auprès de sa communauté etc… C’est un mec ouvert d’esprit selon moi.

    Je vais également donner quelques points négatifs qui n’engagent que moi (et probablement non exhausitf) :

    • Il fait des titres et des vignettes bien “putaclic” et aguicheuses. Ce qui mettra la puce à l’oreille aux plus sceptiques d’entre nous. Mais selon moi la qualité est au rendez-vous, cette démarche n’est qu’une démarche “commerciale” pour attirer les viewers sur une plateforme (youtube) qui favorise tel ou tel contenu.
    • Peut-être s’addresse-t-il plutôt au jeunes ?
    • Une certaine vulgarité dans son language (perso j’aime bien mais je me doute que certains ne seront pas du même avis et préfèreront par exemple du contenu scientifique “propre” et professionnel).
    • Après de toute façon on aime son style ou on aime pas. Son but n’est pas de plaire à tout le monde mais de s’exprimer tel qu’il le souhaite.

    Je t’avouerai que si j’apprécie ce youtubeur, c’est plus pour son style que son contenu, car pour reprendre le paradoxe de Fermi, ça a été ressassé x et x fois (personellement j’étais déjà familier avec le concept bien avant). Après j’en apprend toujours un peu dans les vulgarisations scientifiques, des détails par ci par là, ou alors des vues d’ensemble.

    au bout de 19 secondes seulement, j’avais suffisamment de matière pour écrire un petit pavé

    J’espère que mon plaidoyer t’aura donné envi de regarder plus de 19 secondes, qui ne sont pas représentative du bonhomme à mon sens (en terme de contenu en tout cas). Je te conseille de passer les 4 premières minutes pour entammer le sujet car elles s’addressent probablement à un public famillier avec lui.

    Mais je te comprends si tu ne te sent pas d’attaque pour visionner tout cela (de la même manière que moi-même je ne me sentais pas d’attaque pour lire tous les messages de ce post, pressentant que les arguments sur ce sujet sont toujours à peu près les mêmes, vidéo youtube ou forum).

  • Anonymous

    Member
    13 avril 2019 at 16 h 51 min

    @electraz a écrit :

    tu ose insulter mon youtubeur préféré ?! Profane !

    Ouip, je l’admets ^^

    Redéfinir les concepts à chaque vidéo, à chaque chapitre, à chaque théorème est compliqué : ça fini en lourdeurs syntaxiques qui empêche de voir le fond des choses. Le point que je viens de soulever me semble un paradoxe très intéressant et qu’il faudrait réussir à lever pour effacer la barrière de la connaissance : comment rendre un contenu exploitable à la fois par des experts et des novices ? (rien que ça)

    C’est toute la difficulté en effet.
    Mais il y a quand même de bons vulgarisateurs, heureusement ! 😉

    Il fait parti de la bande de potes Hygiène Mentale – Tronche en Biais – Defekator…

    (…)

    Il cherche la critique (constructive bien sûr) auprès de sa communauté etc… C’est un mec ouvert d’esprit selon moi.

    Argh. Je ne suis pas très “communauté”, l’esprit religieux (au sens étymologique) n’est pas mon point fort. Mais peu m’importe qui il est, ce qui compte, c’est ce qu’il dit. Par exemple, j’ai une profonde admiration pour Alexandre Astier, cela ne m’empêche pas de ne pas être d’accord avec tout ce qu’il dit dans son Exoconférence. Et pourtant, j’ai passé un superbe moment avec son spectacle…

    Quant aux youtubeurs que tu cites, j’ai beaucoup de mal avec eux. Défendre un discours dominant, en présentant la science comme quelque chose qui produirait des vérités, c’est non seulement erroné, mais ce n’est pas un indice d’esprit critique. Et bien sûr, en passant son temps à démonter des charlots, c’est plus facile et réconfortant que de s’attaquer au fond des choses. Le hic, c’est qu’ils en viennent parfois à dire des conneries…

    Maintenant, je n’ai rien contre le fait que nous ayons des certitudes (moi-même j’en ai), mais pas tant que nous ne sommes pas interrogés sur un minimum de choses… Attendre d’une autorité officielle qu’elle nous dise ce que nous devons penser, j’avoue que ça me pose quand même quelques soucis, aussi bien philosophiques que politiques…

    Mais je te comprends si tu ne te sent pas d’attaque pour visionner tout cela (de la même manière que moi-même je ne me sentais pas d’attaque pour lire tous les messages de ce post, pressentant que les arguments sur ce sujet sont toujours à peu près les mêmes, vidéo youtube ou forum).

    Je manque pas mal de temps, mais j’écouterais avec plaisir !

    Bon week-end ! 😉


Viewing 51 - 60 of 79 posts

Connectez-vous pour répondre.

Article Original
0 de 0 articles Juin 2018
Maintenant