Hypnose Régressive Ésotérique

  • Hypnose Régressive Ésotérique

    Publié par sarah-mg le 9 février 2024 à 8 h 02 min

    Bonjour à tous,

    Est-ce que certains d’entre vous ont faits l’expérience de l’HRE ? Le sujet m’intéresse, donc n’hésitez pas si vous avez envie de partager.

    Pour ma part, j’en ai déjà fait, et je serais ravie d’échanger sur les ressentis, sur le pouvoir de l’imagination.

    Je suis quelqu’un de naïf, donc pour moi, ça a marché… Et ça a été une vraie alternative à la psychiatrie…

    Alors, HRE ? Victoire ? Echec ? Nouvelle spiritualité ? Total bullshit ?

    Merci d’avance à ceux qui prendront le temps…

    Membre Inconnu a répondu il y a 5 mois 6 Membres · 16 Réponses
  • 16 Réponses
  • alb69000

    Membre
    9 février 2024 à 11 h 06 min

    Salut Sarah,

    qu’est-ce que c’est ?

  • le_bacteriophage

    Membre
    9 février 2024 à 11 h 46 min

    Bonjour @Sarah-Mars ,

    Je ne connais pas grand chose sur ce sujet mais ça m’intéresse vraiment. Pas parce que je compte m’y mettre mais parce que j’ai très longtemps cru que la volonté suffisait avant de constater un peu fatalement que c’était légèrement plus complexe que ça.

    Pour le coup, je n’ai absolument rien à apporter de concret sur ce sujet mais, je suis curieux d’avoir des éléments de contexte qui correspondent à ton cas. Si tu le veux bien, pourrais-tu nous indiquer ce qui t’a amené jusqu’à cette voie. Qu’allais-tu chercher à faire bouger chez toi? Comment ça s’est passé? Y avait-il plusieurs séances isolées? Est-ce que c’était plutôt sous forme de thérapie courte, sur quelques semaines? Qu’est-ce que ça t’a apporté? Quels sont les éléments de comparaison que tu aurais par rapport à la psychiatrie (as-tu déjà consulté?) ou par rapport à une autre approche thérapeutique?

    En te remerciant

  • sarah-mg

    Membre
    9 février 2024 à 11 h 51 min

    @Alb69000

    C’est une “thérapie” (moi je l’ai vécu comme ça et j’y allais pour ça…) qui utilise l’hypnose afin de faire un tri informationnel de ce qui cloche chez toi. En gros, est-ce que les problématiques que tu expérimentes viennent de toi, ou non.

    J’ai pas envie de détailler plus, car chacun le vit de façon différente et va trouver des mots afin de créer un récit cohérent de soi. Ca peut aller loin, suivant “l’imaginaire” de chacun, jusqu’à l’influence de vies antérieures ou l’influence “d’entités” à fréquences basses par exemple (pour ceux qui croient en ces sujets…)

  • sarah-mg

    Membre
    9 février 2024 à 12 h 09 min

    <div>@le_bacteriophage </div>

    Salut,

    Je suis toujours avare à raconter ma vie, mais je vais essayer.

    En 2017, je me réveille un matin, et comme tous les matins, je m’étire bêtement dans mon lit. Un truc con, mais qui me déclenche une double hernie discale au niveau des cervicales. Cela me fera souffrir pendant deux ans.

    Je tombe en dépression pendant cette période, grosse, grosse dépression, la douleur est telle (les médocs n’y font rien), que je veux me tuer. Je n’envisage plus de vivre comme ça. Je suis suivie par des psychiatres et psychologues et médicamentée.

    Au bout de deux ans, ma double hernie est “soignée ou éteinte” et pourtant, je n’arrive pas à reprendre le cours de ma vie. Je veux mourir.

    J’ai des questionnements qui n’ont ni queue ni tête, des injonctions que je ne comprend pas, qui ne sont issues d’aucune expérience que j’ai pu vivre. Comme des souvenirs, mais qui ne sont pas les miens.

    Ce qui m’amène à l’HRE par le biais d’une amie à qui je confesse tout ce que je ne peux pas dire à mes psys (ils n’auraient pas compris).

    J’ai fait deux séances, la première en 2020 a été un électrochoc. J’ai créé un récit par le biais de l’imagination de tout ce qui venait de m’arriver ces dernières années… Et ça a été la libération.

    Tout se tenait, sans aucun mot scientifique, juste au ressenti… J’ai trouvé ça magique.

    Ce que j’ai aimé là-dedans, c’est le fait de supprimer l’intermédiaire (psy) à qui tu dois parler (sachant que les mots qui sortent de ta bouche sont interprétés) et donc de dialoguer avec moi même que par l’imagerie de ma pensée.

    Je n’ai rien retenu de la psychiatrie (à part que je suis HPIE c’était intéressant à savoir), ni de la psychologie parce qu’au fond, je n’ai vraiment pas compris comment interagir le thérapeute.

  • alb69000

    Membre
    9 février 2024 à 20 h 03 min

    Mais si la réincarnation existe, comment se fait-il que le nombre d’humains a augmenté, sans qu’on remarque une disparition de masse d’autres espèces ?

  • hautpotentieldeconneries

    Membre
    9 février 2024 à 21 h 01 min

    @Alb69000 <div>

    Et bien c’est visiblement chez les micro organismes que la BDA (banque des Âmes) a recruté les nouveaux humains, c’est pour ça qu’on s’est rendu compte de rien.

    Par exemple, Pascal Praud était clairement une bactérie de peu d’envergure 🤭

    Moi je suis la réincarnation de Tim Buckley, chronologiquement ça coïncide avec ma date de naissance, il est mort d’overdose et le karma me fait clairement payer ses erreurs^^.

    </div>

  • sarah-mg

    Membre
    9 février 2024 à 22 h 50 min

    <div>@Alb69000 </div>

    Je ne peux parler que de mon expérience, de ce que j’ai vu en imagination, et évidemment les croyances jouent. Pour ma part, ce n’est pas un système de réincarnation que j’ai vu, plutôt une sorte d’intrication… mais bon, je suis fan de physique quantique.

    C’est pour ça que je suis curieuse de savoir ce que d’autres ont vu et compris.

  • alb69000

    Membre
    9 février 2024 à 23 h 58 min

    Ca se déroule avec un spécialiste j’imagine ?

    C’est onéreux ?

  • generatrice_de_vierges_chemins

    Membre
    10 février 2024 à 1 h 24 min

    Alb69000 :

    Tu sais il existe une quantité d’âmes beaucoup plus grande que de corps, il s’en crée tout le temps & l’univers est beaucoup plus vaste qu’on peut le penser pour accueillir la vie ça ne se limite pas @ la Terre…

    En outre une âme n’est pas incarnée en permanence loin de là puisqu’il existe aussi beaucoup de choses à faire dans l’au-delà & l’incarnation est un phénomène qui ne concerne que de très rares espèces, principalement celle la plus évoluée d’une planète donc ici l’humain & une toute petite poignée d’autres en particulier les dauphins.

    Les animaux, microbes, végétaux, minéraux & entités (esprits) sont tout[e]s incarné[e]s de manière globale par la conscience universelle elle-même. Le but de ces règnes n’est pas d’être des véhicules individuels (pas assez aboutis physiquement & – ou psychiquement) & leur type d’existence simple ne se prête pas @ ce que l’expérience intérêsse les âmes pour leur évolution ce qui n’empêche pas les âmes non-incarnées de récupérer les informations des expériences des autres règnes via la conscience universelle — ça fait partie entre autres de ce qu’on peut faire dans l’au-delà·

    L’organisation d’une société — comme les singes — n’est pas un critère suffisant pour déterminer si son espèce a une âme car elle dépend de la manière de vivre de cette espèce en en découlant directement donc ne dépend pas du fait que des âmes en pilotent les corps de leurs membres via leur libre-arbitre — le libre-arbitre est le contrôle qu’une âme exerce sur un esprit & un cerveau·
    Le cerveau est avant tout un centre informationnel traitant les données entre le psychisme & le corps, pas principalement un centre de traitement entre une âme & un corps (la fonction prenant en charge l’interaction avec une âme n’apparaît que vers la fin de l’évolution des espèces)·

  • hautpotentieldeconneries

    Membre
    10 février 2024 à 1 h 57 min

    @generatrice_de_vierges_chemins

    L’organisation d’une société — comme les singes — n’est pas un critère suffisant pour déterminer si son espèce a une âme car elle dépend de la manière de vivre de cette espèce en en découlant directement donc ne dépend pas du fait que des âmes en pilotent les corps de leurs membres via leur libre-arbitre — le libre-arbitre est le contrôle qu’une âme exerce sur un esprit & un cerveau·

    Le cerveau est avant tout un centre informationnel traitant les données entre le psychisme & le corps, pas principalement un centre de traitement entre une âme & un corps (la fonction prenant en charge l’interaction avec une âme n’apparaît que vers la fin de l’évolution des espèces)·

    Alors autant je ne vais pas sempiternellement débattre de l’existence de l’âme avec toi, ça n’a pas de sens.

    Autant quand tu écris des âneries sur une autre question je me permets d’intervenir.

    J’entends ta théorie sur le support collectif des âmes ce n’est mon problème même si je ne peux y souscrire.

    Non c’est ton explication par le libre-arbitre qui est totalement fumée.

    Les grands singes, les cétacés et les convidés prennent des décisions qui relèvent du libre-arbitre. On peut l’observer dans des actes objectivement désintéressés (sans qu’aucun avantage immédiat ou différé ne soit attendu), et c’est indubitablement la marque d’un CHOIX, résultant d’un arbitrage, bref de libre-arbitre.

    Je te donnerai l’exemple de ce vieux mâle chimpanzé de bas rang dans la hiérarchie qui adopte un orphelin. C’est juste des contraintes de dingue sans aucune gratification en retour. Libre-arbitre.

    On l’observe également dans des attitudes “perverses” de ces mêmes espèces qui peuvent choisir de trahir une alliance sociale plutôt très profitable, par exemple, par choix.

    Encore chez les chimpanzés certains fidelseconds d’un mâle alpha prennent le risque de soutenir un concurrent, de perdre ses avantages pour des gains hypothétiques: arbitrage, prise de risque, libre-arbitre…

    Tout ça pour dire que le libre-arbitre n’étant pas un exclusivité humaine, il va te devoir trouver mieux pour “prouver” l’existence de l’âme et l’existence d’une frontière hermétique entre le règne animal et l’humanité.

Page 1 sur 2

Connectez-vous pour répondre.