Femme qui fait peur

  • Femme qui fait peur

    Posted by geapix on 29 juin 2022 à 22 h 24 min

    Un jour, j’ai dit à mon grand frère : “Je ne comprends pas. Machin n’a pas l’air de vouloir sortir avec moi finalement”.

    Il me répond : “C’est parce que tu es trop intimidente”.

    Cette réponse m’a beaucoup choqué. Tellement ahurie que je ne lui ai pas demandé plus d’explications. Je ne comprennais vraiment pas. Mon frère sais pourtant que je suis très gentille.

    En y réfléchissant, j’ai trouvé des éléments de réponse. Cette vidéo l’explique bien : https://m.youtube.com/watch?v=GW20M12hi2k

    Est-ce que vous avez l’impression de faire peur ou d’intimité les gens et dans quels contextes ? À quoi vous le voyez ?

    Ptite.mimi a répondu il y a 4 jours, 16 heures 4 Membres · 4 Réponses
  • 4 Réponses
  • 60944cc9a5130 bpthumb

    geapix

    Membre
    29 juin 2022 à 22 h 30 min

    Et si vous êtes un homme, est-ce que vous vous êtes déjà senti intimité ou avoir eu peur d’une femme qui s’intéresse à toi ?

  • 6372cde553920 bpthumb

    delidelo

    Membre
    15 novembre 2022 à 21 h 22 min

    Bonjour

    j’ai eu le droit à “je ne pourrais pas être avec une femme qui est si intelligente” par un ami dont j’espérais qu’il devienne plus mais qui venait déjà d’une famille où l’intellect était l’étalon de l’estime accordée et qui avait moins réussi que se frères et soeurs selon les critères familiaux

    et “mais de toute façon tu as l’air de n’avoir besoin de personne et de tout bien gérer toute seule”.

    Je ne sais pas minauder ni faire la gourde ingénue, la sotte, et si j’ai un cadre à mettre au mur, je sais prendre un marteau et un clou….

    et pourtant oui j’ai envie de partager avec quelqu’un des moments du quotidien, des sorties etc., j’aime échanger, je ne prétends pas mieux ou plus savoir que les autres ou incarner la Vérité…. c’est plutôt le contraire, je doute et je m’interroge sans arrêt etc.

    D’où viennent mes traits de caractères ? est-ce que c’est l’éducation ? le HPI ? l’environnement dans lequel j’évolue qui est quand même à dominante genrée (l’homme est la force la protection etc; la femme est douce, etc) ?

    bref, c’est le Sahara …

  • 6383ac51b0533 bpthumb

    ibis

    Membre
    15 novembre 2022 à 23 h 22 min

    Bonsoir,

    Par curiosité mesdames, je suis venu lire femme surdouée…

    Peut être n’ai-je pas ma place ici…

    En tout cas, j’avais envie de vous partager que non, bien évidemment, la femme surdouée ne m’inquiète pas, c’est même un grand plaisir pour moi de rencontrer et partager du temps avec une femme aussi brillante soit elle ! Il existe donc des hommes, au moins 1 sur cette terre, qui aime les femmes douées et qui les encourage à exister telle qu’elles sont !

    La comparaison existe aussi pour certains hommes, car on m’a déjà dit ou “reproché” que j’impressionnais ou que je pouvais faire “peur” ! Je pense donc pouvoir bien comprendre l’incompréhension ou parfois la souffrance que cela peut engendrer…

  • 62b09ccaf099d bpthumb

    Ptite.mimi

    Membre
    5 décembre 2022 à 0 h 37 min

    Bonjour,

    J’ai également une vie sentimentale chaotique…..

    Il ai arrivé à mon ex de demander explicitement de lui laisser faire certaines choses “masculines ” car sinon il ” aurait vraiment l’impression de servir à rien dans cette maison “. En effet, je pense que cela peut faire peur de partager la vie d’une personne ayant un haut potentiel, la peur d’être comparé, juger, analyser ou simplement de se sentir rabaisser par des maladresse quotidiennes….

    Malheureusement mes exs n’ayant pas ce “tunnel de réalité ” ne ce rendaient pas forcément compte à quel point ils m’étaient utiles afin de garder les pieds dans la réalité quand je par dans ma tête, ou envisager les choses de façon plus simples, de me rassurer sur tout un tas de choses…. ils me voyaient souvent malheureuse et le prenaient pour en eux “qu’une femme comme toi est si forte, que tu peux pas être malheureuse comme ça pour rien ! Voyons, tu peux tout faire, il n’y a pas de raisons d’aller mal” en refusant de croire ça pouvait être le contraire.