Forum Adulte Surdoué 🦓 Zèbre 🦓 Haut Potentiel (HP, HPI, HPE)

1er Réseau Social / forum pour Zèbre / Surdoué / HP (Haut Potentiel)

Près de 15.000 adultes surdoués participent déjà au forum zèbre !
Haut Potentiel Émotionnel HPE / Haut Potentiel Intellectuel HPI / THQI / Zèbre / Atypique / Neuroatypique / Hypersensible...

  • Coucou les zèbres

    Publié par amoursage le 21 mai 2023 à 18 h 10 min

    Coucou de quoi voulez vous parler ? Vous sentez vous seul(e) ? Qu’est ce qui vous passionne dans la vie ? Aimer vous philosopher?

    auto-smiley a répondu il y a 8 mois, 3 semaines 18 Membres · 166 Réponses
  • 166 Réponses
  • matty

    Membre
    23 mai 2023 à 13 h 55 min

    Les grands thèmes que j’apprécie sont,

    la sagesse, la santé, la politique, l’histoire, la philosophie, l’ésotérisme, ce qui nous relie, la low tech, l’autonomie, l’Esprit, les sciences frontières.

  • amoursage

    Membre
    24 mai 2023 à 16 h 41 min

    Et la religion ça t’intéresse ? Moi le sujet des surdoués et hypersensibilité m’intéresse l’esprit aussi la philosophie peut m’intéresser l’écriture aussi et la musique surtout africaine ou indienne.. voilà bonne journée

    P.s: je ne sais pas qui je suis ni si je suis surdouée ou autre mais je pense être hypersensible car je ne suis pas le moule

  • jeremiah

    Membre
    24 mai 2023 à 21 h 43 min

    Lancez le sujet, je suivrai😁

  • matty

    Membre
    25 mai 2023 à 10 h 57 min

    La religion oui aussi évidement, mais celle qui relie et fait grandir, pas celle qui morcelle ou infantilise. De celle qui déploie l’âme vers l’Esprit, non celle qui plonge dans la dépendance et la culpabilité obscurcissante du “pécher originelle”.

  • aertwork

    Membre
    25 mai 2023 à 11 h 48 min

    Bonjour à tous,

    Je m’intéresse également à plein de sujets, c’est ce qui semble nous caractériser. Est-ce que vous ressentez une frustration dans vos relations humaines ? Dans le sens ou vous avez besoin d’aborder des sujets profonds dans vos échanges, et que les discussions “futiles” ou en “surface” vous ennuient vite ? Je réalise aussi que ça implique une certaine intensité dans nos rapports et nos besoins à l’autre, qui n’est pas toujours facile à recevoir. En tous cas, cela génère chez moi un sentiment de décalage et de solitude car je ne peux combler ce besoin qu’avec peu de personnes !

    Dites m’en plus si cela vous arrive aussi 🙂

  • spiritandco

    Membre
    25 mai 2023 à 12 h 52 min

    @matty : que cela est bien exprimé. K.Marx n a t il pas dit que la religion est l opium du peuple.

    Juste une interrogation: tu dis ” élever l âme vers l esprit” .pour moi c est plutôt l esprit qui s eleve vers l âme Âme imperceptible et immortelle, réservoir énergétique et mémoire sans fin de l univers.bah c est juste un point de vue 😉

  • axel_o

    Membre
    25 mai 2023 à 14 h 38 min

    Je ne comprends que trop ce sentiment, la plupart des personnes avec qui je discutes ou que je rencontre ce contentent de la surfaces bien souvent mais j’essaie a ma mesure d’engager la conversation sur des angles communs qui permettent un approfondissement et une « vrais » discussion plutôt qu’un échange banal de points de vus sur un points

    J’éprouve cependant quelques difficultés à réaliser cette démarche par écris a mon grand désespoir mais j’ai put trouver ou « former » quelques-une des personnes de mon entourage pour avoir des discussions sortant des sentiers battus et de la banalité

  • ldd56

    Membre
    25 mai 2023 à 15 h 06 min

    bonjour @Aertwork, je suis tellement d’accord avec ton analyse, je me sens en décalage avec la plupart des gens car ils restent en surface, là ou je recherche de la profondeur. J’ai fini par me faire à l’idée que j’étais différent et que seules certaines personnes sortent du lot. Effectivement cela génère le plus souvent de la frustration mais je m’emploie depuis peu à avoir de l’empathie pour ces gens et essaye d’accepter ma différence comme étant une chance. Pas simple dans les relations humaines au quotidien

  • aertwork

    Membre
    25 mai 2023 à 15 h 16 min

    Je comprends, c’est intéressant d’amener nos interlocuteurs sur d’autres chemins, même si cela peut paraitre inconfortable pour eux. Ça demande de sortir du paraitre et de s’engager sur des discussions plus intimes, ou sur les enjeux de la vie avec un grand V. Ce que je trouve mille fois plus intéressant mais pas toujours possible, nous nous retrouvons donc à nous adapter et à jouer le jeu social.

    Tout est compromis entre ce jeu social et ce besoin de “nourritures” intellectuelles et relationnelles.

    J’aime bien l’idée de “former” son entourage, merci pour ce précieux retour 🙂

    Je pense aussi que nous sommes appréciés pour ça, les gens explorent une partie d’eux même qu’ils ne montrent pas en général, car je pense qu’au fond beaucoup de personnes ce retrouvent seuls avec leurs questionnement existentiels et sont trop seuls ou pudiques pour pouvoir les partager vraiment avec d’autres.

    Il y à aussi le fait qu’on se retrouve vite à être un confident, ce qui n’est pas évident quand on est en plus hyper-empathique et qu’il n’y à pas beaucoup de réciprocité dans l’écoute.

    Rencontrez-vous ces mêmes paradoxes dans vos relations ?

    Au plaisir de lire vos ressentis 🙂

  • aertwork

    Membre
    25 mai 2023 à 15 h 31 min

    @LDD56

    J’ai développé une réponse un peu plus haut, mais oui je comprends ce sentiment de décalage 🙂

    Ce qui m’a fait du bien à été de revoir mes attentes dans mes relations en général et d’accepter que l’immense majorité des gens ne fonctionnent pas comme ça, ou placent leur besoin ailleurs et c’est de mon devoir de les accepter comme ils sont. Pour ce qui est de mon besoin, j’ai accepté que j’aurais moins de relations, du “moins mais du mieux” dans mon cercle proche. Ça se corse dans les relations imposées (travail, amis du conjoint, etc) mais c’est un bon exercice pour se confronter à ses insécurités.

Page 1 sur 17

Connectez-vous pour répondre.